Menu
Combat de Géants : Dinosaures
  • Tout support
  • 3DS
  • DS
  • Wii
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Combats de Géants : Dinosaures
Wii
Combat de Géants : Dinosaures
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Neferkan
L'avis de Neferkan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 décembre 2010 à 16:14:15
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Partager sur :

Vendu à plus d’un million d’exemplaires sur DS depuis sa sortie fin 2008, Combats de Géants : Dinosaures, premier volet de la série, arrive sur Wii. On va enfin savoir ce que vaut un tricératops face à un vélociraptor sur grand écran...

Combats de Géants : Dinosaures

S'ils ont bel et bien disparu il y a des milliers d'années, les dinosaures ont toujours eu une cote d'enfer au cinéma (Jurassic park, King Kong), dans la littérature (Le Monde Perdu d'Arthur Conan Doyle) ou dans l'univers du jeu vidéo (Monster Hunter Tri de l'éditeur Capcom, dont les créatures sont directement inspirées de l'univers préhistorique). Ces stars indémodables fascinent par leur férocité, leur puissance, leur taille, trois aspects qui en font de parfaits candidats pour un jeu de combat sur ring. Combats de Géants : Dinosaures, à l'instar de ses ancêtres Primal Rage ou Dinosaur King, choisit donc de mettre ces grosses bêtes à l'honneur, mais sans s'embarrasser des à-côtés de ces titres ou même de ceux de sa version DS, comme par exemple la recherche de fossiles. Ici, tout tourne exclusivement autour du combat, lequel se décline en trois modes.

Combats de Géants : Dinosaures
Il est possible de personnaliser son dinosaure.
Le mode Domination donc se résume à choisir un dinosaure parmi 24 (en réalité 12, les autres sont à débloquer ultérieurement), puis à l'envoyer sur le ring disputer 9 combats successifs. Auparavant, il est possible de le personnaliser en choisissant une teinte dominante, une couleur de ventre, des taches, des motifs. Rien ne vous empêche en tout cas de l'affubler, tel un bolide, d'une robe léopard, d'étoiles vertes ou de rayures roses. Impossible en revanche de lui rajouter une paire de cornes, des dents ou des pointes, ni au début ni en cours de jeu, puisqu'il n'existe que trois types d'évolution possibles. Ces évolutions (avec trois degrés pour chaque) seront progressivement acquises au fil des 9 combats : capacité à infliger des dégâts, nombre de points de vie et capacité d'attaque. Un peu juste donc pour un arbre de compétences, mais c'est un fait : toutes les évolutions possibles sont obtenues à l'issue des 9 duels de ce mode Domination, lequel devrait être bouclé en une heure si l'on s'en tient à une seule “carrière” de dinosaure.

Combats de Géants : Dinosaures
Carnotaure, ça ferait un super nom de chien ça.
Le mode Duel quant à lui, est pensé pour 2 à 4 participants, invités à prendre les commandes de leur dinosaure respectif pour des face-à-face (et à tour de rôle s'il y a plus de 2 joueurs). Il peut être abordé en solo mais l'intérêt est dans ce cas limité. On choisit au préalable ses dinosaures, en fonction de leurs caractéristiques (toujours dégâts, points de vie et attaques), et un environnement parmi une dizaine. Enfin, le mode Tournoi permet au joueur de créer sa compétition, avec un nombre de matchs logiquement défini en fonction du nombre de participants (4, 8 ou 16 dinosaures). Jusqu'à quatre joueurs intervenant à tour de rôle peuvent y participer. Mais là aussi, le jeu en solo contre l'intelligence artificielle n'a que très peu d'intérêt.

Combats de Géants : Dinosaures
Pas la peine de lui demander deux fois.
Chaque combat se remporte en deux ou trois manches et ne dure en général pas plus de 5 minutes, parfois beaucoup moins, tout dépend de l'habileté du joueur. Deux touches de la Wiimote permettent de lancer les attaques (légères ou puissantes), deux touches du Nunchuk servent à esquiver ou à bloquer les assauts adverses, et les déplacements sont commandés par le stick du Nunchuk. Une barre “dino-attaque” placée sous la barre de vie se remplit à force d'esquives et de frappes, et permet à terme de déclencher des attaques plus dévastatrices. Celles-ci demandent au joueur, sur un mode Arcade emprunté notamment aux Lapins Crétins ou à Just Dance, de reproduire à l'aide des manettes les mouvements affichés à l'écran, et au bon moment. Le hic, c'est que quel que soit le mode choisi, les combats se suivent et se ressemblent inexorablement... Et c'est bien là le principal reproche que l'on peut faire au jeu. Certes, si un vrai joueur remplace l'intelligence artificielle, les réactions de cette dernière étant parfaitement prévisibles (une esquive est systématiquement suivie d'une contre-attaque par exemple), le combat prend une saveur particulière. Mais le manque de possibilités autour de ces combats est pour le moins frustrant : le nombre de mouvements des dinosaures limité à quatre, l'absence de capacités spécifiques propres aux types de dinosaures et la présence de 3 combos seulement. Autant d'aspects limitent la tournure des combats, et du coup les rend un peu ennuyeux. Et quelques rugissements préhistoriques n'y changeront rien, hélas.

Les notes
  • Graphismes 8 /20

    Si les dinosaures sont correctement modélisés, les environnements austères et taillés à la serpe constituent un véritable festival de textures fadasses. Les séquences animées qui se déclenchent lors des combos réussis et des dino-attaques sont quant à elles très inégales. Enfin, curieusement, aucune goutte de sang n’est versée.

  • Jouabilité 10 /20

    Le Nunchuk sert à se déplacer, ses touches C et Z à esquiver et parer, les touches A et B de la Wiimote à attaquer. Simple mais très limité. Pas d’autres mouvements ni même de capacités spéciales en fonction du type de dinosaure ne vient corser les combats. Du coup, ces derniers sont répétitifs. Même pauvreté côté évolution, avec seulement trois caractéristiques pourvues chacune de trois degrés d’amélioration. Bon point en revanche sur le nombre de dinosaures.

  • Durée de vie 8 /20

    Le mode Domination peut être bouclé en moins d’une heure. Un peu plus si l’on se casse les dents sur les deux derniers duels. Mais rien n’empêche de recommencer une carrière avec de nouveaux dinosaures. Néanmoins, c’est court. En conséquence, les modes Défi et Tournoi, qui prennent tout leur sens dans le cadre multijoueur, constituent le plat de résistance. Mais là aussi, le manque de diversité est vite lassant.

  • Bande son 12 /20

    Les dinosaures rugissent plutôt bien et c’est à peu près la seule chose que l’on entend. Le cataclysme climatique qui se déroule en arrière-plan se fait assez discret d’un point de vue sonore. Quant à la voix-off qui annonce les matchs, et que l’on entend très peu, elle colle assez bien au contexte.

  • Scénario /

Si vous avez la passion des dinosaures et qu’un ami peut vous affronter dans le cadre des modes Défi et Tournoi, alors vous découvrirez le jeu sous son meilleur angle. Mais le manque de profondeur des combats, la personnalisation et l’évolution limitées des dinosaures, qui démontrent une volonté de simplifier au maximum le jeu afin de le rendre accessible aux plus jeunes, sont autant d’aspects frustrants. Dommage, le titre propose une large “écurie” de dinosaures. Il aurait de ce fait mérité un gameplay plus élaboré, plus diversifié.

Profil de Neferkan
L'avis de Neferkan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 décembre 2010 à 16:14:15
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Mis à jour le 06/12/2010
Wii Action Combat Ubisoft
Dernières Preview
PreviewStar Wars Jedi Fallen Order : trois heures de jeu plutôt encourageantes 17 oct., 17:00
PreviewPokémon Épée et Bouclier : De bonnes idées, mais un épisode trop classique ? 17 oct., 15:00
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! 16 oct., 04:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
Pokémon Épée / Bouclier
15 nov. 2019
3
The Last of Us Part II
21 févr. 2020