Menu
Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team sur PSP /

Test Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team sur PSP du 26/10/2010

Test : Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team
PSP
Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
26 octobre 2010 à 17:01:34
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (170)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Tous les prix
Prix Support
32.31€ PSP
35.54€ PSP
Voir toutes les offres
Partager sur :

Bien que les regards des fans de Dragon Ball Z se tournent actuellement vers l'imminent Raging Blast 2 sur consoles HD, Spike ne délaisse pas pour autant la PSP et nous livre un nouveau Tenkaichi assez surprenant. Bien que le soft ne propose rien de fondamentalement novateur, il tente cependant de relancer la donne en axant son gameplay sur des combats en équipe.

Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team

Comme son sous-titre le laisse aisément deviner, Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team met en avant un système de combat par équipe, propice aux affrontements en 2 contre 2. Sur le papier, l'approche paraît pour le moins alléchante, d'autant que le concept semble se prêter plutôt bien aux joutes de la série Dragon Ball Z, rarement menées en solitaire. Dans les faits, les matches à 4 participants sont pourtant loin de convaincre totalement, ajoutant un aspect brouillon au gameplay pourtant bien rodé de la série des Tenkaichi.

Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team
Le lock permet de changer d'adversaire rapidement.
Attention, n'allez pas croire pour autant que le système de combat de Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team se révèle véritablement décevant ! Il s'agit même du point fort de ce titre qui pèche par d'autres aspects plus dommageables sur lesquels nous nous attarderons un peu plus loin. Le souci, c'est que l'efficacité intrinsèque du gameplay de ce nouveau Tenkaichi ne profite pas vraiment de cette approche en « tag team », alors qu'elle aurait dû justement constituer son principal atout. En 2 contre 2, les affrontements bénéficient certes d'une tension accrue mais se révèlent globalement brouillons et parfois chaotiques. Dans le meilleur des cas, on se contente bien souvent de se focaliser uniquement sur une cible avant de s'attaquer à la suivante, le partenaire contrôlé par l'IA n'étant là que pour faire diversion en attendant de vous passer le relais. En 2 contre 1, ce dernier fait juste de la figuration, à moins que vous ne décidiez de le mettre à contribution pour exécuter quelques techniques en duo. Enfin, en 1 contre 2, et pour peu que vos adversaires soient aussi teigneux qu'une nuée de moustiques tanzaniens, vous passerez votre temps à éviter de rester pris en tenaille pour remettre le plus vite possible les chances à égalité sous la forme d'un duel.

Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team
Les alliances ont quand même parfois du bon.
Le fait d'avoir constamment 3 ou 4 combattants présents à l'écran n'est donc pas forcément un plus, mais cela ne nuit heureusement pas plus que ça aux possibilités offertes par le gameplay. A la fois intuitif et complet, ce dernier renferme suffisamment de subtilités pour nous permettre de varier les joutes en exploitant toutes les techniques de combat mises en place dans ce nouvel opus. Les habitués seront d'ailleurs en terrain connu, et on ne s'en plaindra pas car le studio Spike nous a déjà prouvé par le passé qu'il avait su trouver une formule efficace pour retranscrire de manière immersive les affrontements imaginés par Akira Toriyama dans son manga. Le nombre impressionnant de combats inclus dans cet épisode devrait également permettre aux néophytes d'apprivoiser à leur rythme les multiples subtilités du système de jeu en complexifiant progressivement leurs enchaînements et leurs techniques d'attaque en duo.

Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team
Le mode Voie du Dragon se révèle vraiment décevant.
Efficace mais pas aussi novateur qu'on était en droit de l'espérer, le gameplay de Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team s'en sort donc plutôt bien, mais ce n'est pas le cas de tous les autres aspects du jeu. On peut déjà commencer par s'insurger de l'absence des voix japonaises qui portent ici préjudice à l'ambiance du jeu d'une manière absolument désastreuse. Les habitués de la VO devront vraiment rester zen pour ne pas couper le son de la console à chaque fois que les doubleurs américains prennent la parole. Même pendant les combats, les intervenants n'arrêtent pas de discutailler, entraînant l'apparition intempestive de fenêtres de dialogue à l'écran et de répliques en anglais juste insupportables. Pour ne rien arranger, les musiques sont tout simplement exécrables et les bruitages horripilants sauront vous convaincre en quelques secondes de zapper carrément les cut-scenes du jeu. Vous ne perdrez de toute façon pas grand-chose car celles-ci ne font qu'alourdir le mode Voie du Dragon qui se borne à retracer dans ses grandes lignes, et sans inventivité, les passages clefs d'une histoire que tous les joueurs connaissent maintenant sur le bout des doigts.

Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team
De rares artworks pour toute mise en scène, et une bande-son exécrable.
Si vous comptez débloquer l'ensemble des personnages du soft, il vous faudra malgré tout passer par ce mode aventure qui démarre avec la saga des Saiyens pour finir avec celle de Majin Buu. Les missions nous demandent généralement de survoler la carte du monde pour trouver tel ou tel adversaire afin d'engager le combat. Libre à vous, ensuite, de nettoyer complètement la map en neutralisant également tous les sous-fifres qui ne sont là que pour rallonger un mode déjà gourmand en heures de jeu. Lorsque le scénario le permet, vous avez la possibilité de changer de personnage ou de choisir vos alliés avant de déclencher un affrontement, les changements de points de vue étant de toute façon assez fréquents. Dans l'ensemble, le mode Voie du Dragon ressemble donc plus à une corvée qu'autre chose, les combats et les cut-scenes ne profitant d'aucune mise en scène digne de ce nom. Autant dire qu'on a déjà vu beaucoup mieux et que les fans auront tôt fait de se tourner vers les combats libres, une fois tous les personnages débloqués.

Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team
Heureusement que le gameplay demeure convaincant.
A ce sujet, le soft affiche une grille de 47 personnages jouables, ce qui ne veut pas dire qu'ils sont tous différents puisque certains ne sont que des variantes d'un même protagoniste. En revanche, si on ajoute l'ensemble des transformations disponibles pour tous les combattants, cela monte le total à plus de 70 variantes proposées, ce qui reste plutôt honorable pour une adaptation PSP. Tous sont modélisés et animés de façon convaincante, Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team ayant pour lui une réalisation graphique assez bluffante qui fait honneur à la série. Un mode Entraînement sobre mais complet se charge de nous inculquer pas à pas l'art du maniement du jeu, avant qu'on ne tente de défier la console en mode Survie ou dans des affrontements thématiques en mode Combat 100. Bien sûr, le soft autorise les parties jusqu'à 4 joueurs, mais en local seulement, avec possibilité de personnaliser ses combattants. En pesant le pour et le contre, Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team se révèle plutôt satisfaisant mais ne saura contenter qu'une partie des joueurs, laissant les puristes sur leur faim.

Etant dans l'impossibilité de prendre nos propres screens, ces images proviennent de l'éditeur.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Le rendu visuel est réellement satisfaisant quand on sait que le jeu tourne sur PSP et que les affrontements prennent en compte quatre intervenants dans des arènes à la fois vastes, ouvertes et partiellement destructibles.

  • Jouabilité 15 /20

    S'il n'y a pas grand-chose à reprocher au système de combat de la série Tenkaichi, on ne peut pas dire que le fait qu'ils se déroulent en équipe les rende plus convaincants. Malgré tout, le résultat est autant grisant qu'agaçant et a le mérite de se prêter aux parties à 4 joueurs en local.

  • Durée de vie 14 /20

    Il faut nécessairement passer par les différents modes de jeu et compléter entièrement la Voie du Dragon pour débloquer l'ensemble des 47 personnages (plus de 70 formes en tout) de cet opus. Dommage que ce mode histoire soit aussi décevant car il se révèle plutôt long et n'est jouable qu'en solo. Les parties à 4 joueurs sont en local uniquement.

  • Bande son 2 /20

    Une bande-son désastreuse qui fait tout son possible pour nous obliger à couper le son : des voix anglaises imposées omniprésentes et insupportables, des bruitages horripilants à chaque fois qu'on ferme une boîte de dialogue et des musiques franchement exécrables et pas du tout dans l'esprit de l'anime.

  • Scénario 5 /20

    De l'arrivée des Saiyens à la saga Majin Buu, le jeu retrace une histoire connue de tous sans réussir à la rendre un tant soit peu attractive. Les cut-scenes sont nulles et les combats ne sont agrémentés d'aucune mise en scène particulière, ce qui nous encourage à zapper carrément toutes les transitions pour se focaliser sur les affrontements.

Après avoir pris ses marques sur consoles de salon, l'équipe de Spike nous livre un nouveau Dragon Ball Z : Tenkaichi, mais cette fois sur PSP. Pour l'occasion, le développeur a tenu à relancer la donne en misant sur des combats en équipe faisant intervenir jusqu'à 4 personnages à l'écran durant toute la durée des affrontements. Une approche qui ne nous aura pas totalement convaincus, même si le titre profite d'un gameplay appréciable et qu'il ne souffre que d'une bande-son désastreuse et d'un mode histoire franchement gavant.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
26 octobre 2010 à 17:01:34
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (170)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Mis à jour le 26/10/2010
PlayStation Portable Combat Bandai Namco Spike Animation Mangas Série TV
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live