Menu
Pro Cycling Manager Saison 2010
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Pro Cycling Manager Saison 2010
PC
Pro Cycling Manager Saison 2010
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
23 juin 2010 à 17:08:52
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (147)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.1/20
Partager sur :

A quelques jours du départ de la Grande Boucle et avant une saison estivale qui promet d'être des plus réjouissantes, le cyclisme fête son retour sur PC. Solidement installée depuis de nombreuses années, la série Pro Cycling fait sa mue sur fond de ravalement de façade. L'occasion pour les amoureux du vélo de faire fumer leur bécane sans avoir besoin d'y ajouter un moteur...

Pro Cycling Manager Saison 2010

Chaque opus nous réserve son lot de nouveautés et traditionnellement, l'une d'entre-elles retient largement plus notre attention que toutes les autres réunies. Cette année, c'est sans conteste le lifting dont bénéficie le titre. Nos tests faisaient ces dernières années mention d'un moteur graphique un peu vieillissant et surtout n'affichant que des progrès mineurs, principalement un affinage des textures ou une meilleure fluidité dans l'animation. Cette fois, l'évolution est plus nette et saute aux yeux dès les premières secondes quand le directeur de course signifie au peloton le lancement du départ réel, la tête et le buste dépassant du toit ouvrant de sa monture camouflée sous une mine de sponsors. Ce qui n'était jadis que des visuels retouchés pour être collés au dos de la jaquette du jeu est désormais une réalité : un moteur 3D crédible et régulier dont l'ambiance naturelle (les villages, les monts, la flore...) bénéficie d'un soin égal aux premiers plans des courses, à savoir la route et les modèles physiques des coureurs. Du coup, Pro Cycling Manager est un titre offrant une expérience de jeu plus confortable. Plus besoin de fermer les yeux pour jouer.

Pro Cycling Manager Saison 2010
Grâce au nouveau moteur graphique, les modèles physiques ont nettement évolué.
Cette progression graphique et technique a notamment permis une petite révolution dans la gestion des échappées, peloton, attardés et autre gruppetto. Désormais, lorsque le patron d'équipe que vous êtes souhaite switcher d'un groupe à l'autre, le brutal changement d'écran est remplacé par un mouvement de caméra en temps réel qui permet de constater de visu l'écart qui a été créé entre lesdits groupes. Un détail qui change absolument tout bien qu'il a ses limites, notamment en pleine succession de virages où la caméra a tendance à partir un peu dans tous les sens. Malgré ça, c'est aussi lui qui rend le mieux hommage à l'ensemble des effets dont on bénéficie, bien qu'en activant le motion blur, nous nous retrouvons noyés sous un flou qui entoure un petit périmètre. Qu'importe, la différence avec PCM 2009 est flagrante, le rendu global permettant à la série d'entrer dans une nouvelle ère et surtout de conférer aux différentes étapes une ambiance visuelle qui leur est propre, en fonction des conditions météo et donc, de la lumière. Au final, on est rapidement convaincu par ce moteur nouvelle génération même s'il laissera quelques vieux rafiots sur le carreau (le jeu demeure moyennement gourmand en processeur, en RAM ou en carte graphique).

Pro Cycling Manager Saison 2010
Attaque de Voigt !
Peu spécialiste du genre, votre serviteur a cependant pu constater qu'il était plus simple d'amener les échappées à bon port, trop souvent reprises dans PCM 2009. Désormais, pour reprendre un baroudeur ou un bon/très bon grimpeur, le travail d'équipe devra être soutenu et si vous ne possédez qu'une poignée de coureurs à l'avant du peloton, la coopération des autres teams sera indispensable. On remarque également que la sélection s'opère beaucoup plus par l'arrière du peloton, la succession de cols entraînant irrémédiablement la multiplication de groupes d'attardés, jusqu'à réduire le "peloton" à une vingtaine ou trentaine de cadors. Tout juste peut-on reprocher au titre de trop privilégier les arrivées au sprint dans des étapes de montagne. Non pas que l'on retrouve des Cavendish ou des Hushovd à chaque arrivée ! Mais des grimpeurs capables de faire la différence en solo à quelques kilomètres du but attendent trop d'en découdre dans une mêlée qui n'a de sprint que le nom. Dommage. Si le gameplay a progressé par petites touches, les épreuves de vitesse elles, ont conservé un gameplay rigide et pas original pour un sous, encore une fois basé sur une gestion d'effort au clavier.

Pro Cycling Manager Saison 2010
Les courses de vitesse manquent toujours un peu d'originalité.
Le contenu de Pro Cycling Manager Saison 2010 est très similaire à celui de son aîné : 180 courses et classiques internationales, 65 équipes officielles, les mêmes menus, les mêmes musiques... On ne peut pas se dire dépayser au moment de prendre ses marques dans ce volet qui comprend toujours un paquet d'étapes dont le calendrier officiel du Tour de France qui partira cette année de Rotterdam. Cette base de données est peu reprochable en dehors des noms de certains coureurs, encore déformés. Neilstrung, Sustre et compagnie doivent donc se contenter d'à-peu-près qui font sérieusement tâches une fois écrits à la craie sur le bitume des routes du Tour. Heureusement, les modes Saison et Carrière ont été légèrement revus afin d'assurer une personnalisation des événements maximale. L'éditeur d'étapes a également connu une légère refonte permettant de contourner la rigidité des précédentes versions et de laisser enfin libre court à l'imagination du joueur. Chic.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    C'est l'aspect qui a le plus évolué en douze mois puisqu'on nous propose un tout nouveau moteur graphique, plus fin, plus fluide, plus crédible et surtout plus homogène. Les étapes ont ainsi beaucoup plus de personnalité. Jouez successivement aux versions 2009 et 2010 et vous constaterez l'ampleur de la progression.

  • Jouabilité 15 /20

    Pro Cycling Manager demeure un titre assez simple d'accès avec des commandes inchangées et des mécanismes bien rodés. Le comportement de l'IA a quant à lui progressé pour être plus proche de la réalité, notamment dans la gestion des échappées, que ce soit pour les leaders ou pour le peloton.

  • Durée de vie 16 /20

    Guère de changements de contenu dans cet opus, voire quasiment aucun. On garde la même base de données (déjà exhaustive) avec ses forces et ses faiblesses (les noms de certains coureurs).

  • Bande son 11 /20

    Les commentaires sont assurés par le duo Chassé/Durand d'Eurosport. Pas grand-chose à signaler à ce niveau si ce n'est un ton un peu plus adapté à la course.

  • Scénario /

En termes de contenu et de gameplay, Pro Cycling Manager Saison 2010 s'inscrit dans la continuité de ses aînés. Il reste donc un titre complet et tout à fait accessible mais suffisamment riche et pointu pour les connaisseurs. En revanche, c'est la révolution technique et visuelle ! Le nouveau moteur 3D remet d'une traite la licence au niveau des références du genre grâce à tout un tas d'effets. Le constat est immédiat : la réalisation tient vraiment la route et tout le travail de Cyanide rend PCM nettement plus crédible que par le passé.

Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
23 juin 2010 à 17:08:52
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (147)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.1/20
Mis à jour le 23/06/2010
PC Gestion Sport Cyanide Focus Home Interactive
Dernières Preview
PreviewStar Wars Jedi Fallen Order : trois heures de jeu plutôt encourageantes Hier, 17:00
PreviewPokémon Épée et Bouclier : De bonnes idées, mais un épisode trop classique ? Hier, 15:00
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! 16 oct., 04:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019