Menu
Wario Ware : Do It Yourself
  • Tout support
  • DS
  • Wii
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Wario Ware : Do It Yourself
DS
Wario Ware : Do It Yourself
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
03 mai 2010 à 17:04:15
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (99)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Tous les prix
Prix Support
17.87€ DS
19.86€ DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Destiné à tous ceux que le métier de programmeur attire davantage que celui de testeur, Wario Ware : Do It Yourself est le premier épisode de la série à inclure un véritable logiciel de création de mini-jeux. Un atout maître pour ce titre qui trouve ici le moyen de relancer complètement l'intérêt de la série en nous donnant enfin l'opportunité de troquer notre casquette de joueur contre une blouse de développeur !

Wario Ware : Do It Yourself

Si le concept vous effraie, sachez que le soft, entièrement traduit en français, prend le temps de nous expliquer de manière très simple chacune des étapes de la conception d'un mini-jeu. Même si le tutorial est long et dense en informations, il est présenté de manière suffisamment amusante pour retenir toute notre attention. Moins bête qu'il n'en a l'air, le personnage de Wario s'est mis en tête de s'enrichir en faisant tourner un commerce de micro-jeux que son larbin va imaginer pour lui. Et son larbin, c'est vous !

Wario Ware : Do It Yourself
Ne riez pas, je suis en train de dessiner mon arrière-plan !
Bien que Wario Ware : Do It Yourself propose, comme toujours, un mode permettant de s'essayer à une série de 90 micro-jeux dans le but de faire le meilleur score possible, l'intérêt de la cartouche est ailleurs. Si les épreuves déjà conçues ne manquent pas d'humour, leur résolution s'avère toujours extrêmement simpliste et on prend peut-être un peu moins de plaisir à les découvrir que dans les précédents volets de la série. Mais peu importe puisque la finalité de cet épisode n'est pas de jouer mais de créer ! Les plus paresseux d'entre vous se disent peut-être déjà que ce titre n'est pas fait pour eux, mais on leur recommandera pourtant fortement de se lancer eux aussi dans l'aventure Wario Ware : Do It Yourself car ils pourraient bien s'y découvrir une nouvelle vocation. Leurs premières tentatives laborieuses seront rapidement occultées par la joie de voir aboutir la conception de leurs propres micro-jeux. Le savoir-faire vient en pratiquant, et il ne faut guère plus de quelques essais pour parvenir à dompter toutes les possibilités du CréaMatique, le logiciel qui fera de vous un inventeur respecté par les joueurs du monde entier.

Wario Ware : Do It Yourself
C'est ici que la création devient vraiment passionnante.
Après un rapide détour sur les forums du net, je peux vous assurer que les résultats que certains joueurs arrivent à obtenir avec l'éditeur de Wario Ware : Do It Yourself sont assez sidérants. Les micro-jeux proposés par les concepteurs du soft font pâle figure à côté de ceux imaginés par les joueurs les plus créatifs. Certes, il faut de l'imagination et de la patience pour faire aboutir le projet que vous avez dans la tête, mais rien ne vous oblige non plus à viser le chef-d'oeuvre dès vos premières parties. Dans un premier temps, mieux vaut vérifier qu'on a parfaitement compris chacune des routines du CréaMatique en complétant la totalité des défis proposés dans le dojo. Ces épreuves, vraiment bienvenues, vous demandent de terminer un programme incomplet dans le but d'attirer votre attention sur l'une des nombreuses astuces liées à la création de micro-jeux. Elles complètent parfaitement le tutorial archi complet qui est accessible à tout moment du jeu, et se débloquent à mesure que vous les terminez. Ce n'est pas le cas des micro-jeux développés par Nintendo qui ne se déverrouillent que jour après jour, suivant le modèle d'un Professeur Kawashima par exemple. D'autres sont également téléchargeables en ligne, et des concours sont organisés chaque semaine.

Wario Ware : Do It Yourself
Avez-vous l'âme d'un compositeur ?
Dans le fond, les instructions d'action (IA) qui orchestrent le bon déroulement de votre jeu se rapprochent énormément des langages de programmation utilisés par les informaticiens. Bien sûr, tout ceci est simplifié de manière à ce que tout le monde puisse se débrouiller, même sans aucune notion de programmation, mais la logique reste la même. Par exemple, si vous voulez concevoir un jeu où la partie est gagnée lorsqu'on touche Mario avant qu'il ait atteint le bout de l'écran, vous devez traduire votre pensée de la manière suivante. IA1 (première instruction d'action) : A l'instant 1-1, Mario se déplace de manière rectiligne vers l'autre côté de l'écran. IA2 : Si Mario est touché, alors son animation est modifiée ET son déplacement s'arrête ET son levier passe sur ON. Le levier est un indicateur qui vous permet de fixer les conditions de victoire de votre jeu. Dans le cas présent, si le levier de Mario est sur ON, alors le jeu est gagné. Bien sûr, vous pouvez peaufiner le programme en rajoutant des étapes d'animation pour faire bouger les jambes de Mario lorsqu'il court, ou encore inclure des effets graphiques et sonores en cas de victoire ou de défaite. Vous pouvez également rajouter d'autres objets/personnages dont il faudra écrire les instructions d'action comme précédemment.

Wario Ware : Do It Yourself
Partagez en ligne toutes vos créations.
Mais le programme n'est pas la seule composante d'un mini-jeu. Avant toute chose, il faut définir un arrière-plan, soit en dessinant soi-même entièrement le décor, soit en important des éléments déjà existants. L'outil de dessin rappelle beaucoup celui de Mario Paint, mais il offre un nombre de possibilités mille fois plus intéressant. Les artistes en herbe auront tout le loisir de peaufiner avec minutie chacun des éléments de leur jeu (décor et objets animés), tandis que les moins courageux seront libres d'importer n'importe quel fond ou n'importe quel sprite présent dans un autre mini-jeu déjà créé. Il en va exactement de même pour la musique, tout micro-jeu devant être accompagné d'une bande-son plus ou moins complexe. Là encore, l'éditeur est idéalement pensé pour autoriser la création de musiques note par note, en combinant plusieurs pistes mélodiques entre elles et en ajoutant des percussions. Les développeurs auraient pu s'arrêter là mais ils ont aussi pensé à inclure un outil de création de bandes dessinées. Il s'agit plus exactement de yon-koma, ou mangas en 4 cases, dans lesquels on peut dessiner ce que l'on veut du moment que c'est en noir et blanc. Au final, on se demande bien ce qui pourrait manquer à Wario Ware : Do It Yourself, son seul défaut résidant dans les contraintes liées à l'utilisation des codes amis pour échanger ses créations avec celles des autres joueurs.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    La qualité graphique des micro-jeux dépend de votre sens artistique et de votre talent à manier le stylet. Après, il faut bien reconnaître que l'enrobage visuel du titre est carrément sommaire, mais non dénué d'humour.

  • Jouabilité 17 /20

    L'interface du CréaMatique a été conçue de manière à permettre à tous de concevoir, de manière simple, ses propres mini-jeux. Le style offre une ergonomie optimale. Le tutorial est extrêmement complet et il suffit d'avoir un peu d'imagination pour faire mieux que les softs déjà présents dans la cartouche.

  • Durée de vie 18 /20

    On passe finalement très peu de temps sur les 90 micro-jeux déjà existants. En revanche, la création en elle-même s'avère nettement plus passionnante, et même si les débuts sont laborieux, on s'amuse réellement une fois les routines d'IA bien comprises. Les possibilités d'échanges entre joueurs et le contenu supplémentaire en ligne rallongent encore plus la durée de vie potentielle du titre.

  • Bande son 16 /20

    L'outil permettant de créer ses propres musiques est lui aussi très solide. Si vous avez l'âme d'un compositeur, vous pourrez obtenir des résultats vraiment étonnants. Si ce n'est pas le cas, vous aurez toujours la possibilité d'importer les morceaux d'autres mini-jeux.

  • Scénario /

    Wario vous a désigné pour être le nouveau concepteur de sa fabrique de micro-jeux. Je ne sais pas si on peut appeler ça un scénario mais on s'en contente parfaitement !

Intégrer un outil de création de micro-jeux dans un Wario Ware était exactement ce qu'il fallait pour relancer complètement l'intérêt de la série. Si on se lasse très vite des épreuves déjà existantes, on peut en revanche passer un temps infini à peaufiner la conception de ses propres micro-jeux. L'éditeur a le mérite d'être à la fois très complet et accessible à tous, et le fait de pouvoir échanger ses créations avec celles des autres sur le net est réellement motivant.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
03 mai 2010 à 17:04:15
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (99)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Mis à jour le 03/05/2010
Nintendo DS Party-Game Autres Nintendo Intelligent Systems
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Pagan Online - Le hack'n slash venu de l'Est qui ne perd pas le nord
    PC
  • Preview : Harry Potter : Wizards Unite, un premier aperçu très encourageant
    IOS - ANDROID
  • Preview : Sekiro Shadows Die Twice - Un mariage réussi entre Dark Souls et Tenchu
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce