Menu
Skyblazer
  • SNES
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Skyblazer sur SNES /

Test Skyblazer sur SNES du 06/04/2010

Test : Skyblazer
SNES
Skyblazer
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Masao
L'avis de Masao
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 avril 2010 à 15:44:01
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Partager sur :

Alors que certains jeux offrent une rejouabilité quasi inexistante en dépit de la bonne volonté des développeurs de l'encourager au moyen d'ajouts bienvenus comme superflus, d'autres, de par leur seule qualité, se finissent encore et encore sans aucune lassitude. C'est le cas de Skyblazer, véritable perle éditée par Sony en 1994 et chef-d'œuvre d'action plates-formes au même titre que Megaman X, Donkey Kong Country ou encore Demon's Crest dont il est assez proche.

Skyblazer

L'histoire est simple mais efficace : autrefois vaincu par le sorcier Skylord, Ashura, le général en chef de l'armée du mal, est libéré par une entité supérieure : Raglan, le seigneur suprême de la destruction. Celui-ci compte vaincre les forces du bien une bonne fois pour toutes et se venger de Skylord en s'en prenant à son descendant : Sky. Notre jeune héros commence donc sa quête de sauvetage du Monde, seul, dans un royaume désormais hostile et envahi par monstres, démons et autres créatures exotiques soumises au mal. Dès le niveau d'introduction, les combats sont nombreux et les réflexes mis à contribution. Au bout de cette première épreuve nous attend Ashura en personne qui sous nos yeux, enlève la jeune magicienne gardienne du panthéon mystique dans le but de la sacrifier, et ainsi, augmenter le pouvoir de Raglan.

La principale originalité du soft est d'offrir au joueur plusieurs types de scènes redoutablement efficaces. Skyblazer propose des phases de plates-formes ainsi que des niveaux inspirés des shoot'em up et dans lesquels Sky, équipé d'ailes et ne pouvant attaquer que par des boules d'énergie, sera assailli par une horde d'ennemis, le tout dans un niveau à scrolling sanctionnant toute progression hasardeuse par une mort certaine. D'autres séquences de vol, cette fois à scrolling frontal (grâce au fameux mode 7) parsèment aussi la progression mais celles-ci se rapprochent plus d'une course d'obstacles.

Skyblazer
Votre premier combat contre Ashura se soldera par une défaite.
Sky se prend en main avec une facilité étonnante. Le personnage est rapide, les sauts sont souples et hauts. Ils peuvent aussi être accompagnés de plusieurs attaques et être indéfiniment rectifiés en pleine trajectoire. Il est alors grisant de pouvoir sauter d'une plate-forme à une autre en ayant tué parfois trois ennemis au passage. A l'instar d'un Firebrand, Sky s'accrochera automatiquement sur chaque mur avec lequel il entre en contact, puis, pourra l'escalader ou le descendre à volonté. En plus des attaques conventionnelles, Sky pourra utiliser certains pouvoirs magiques dont le nombre augmentera à mesure qu'il vaincra les boss qui parsèment l'aventure. Ainsi, vous gagnerez des sorts tels que la lame énergétique, la foudre, la transformation en phénix ou encore le sort de soin. Avis à ceux qui ont tendance à économiser leurs sorts pour les cas d'urgence, n'ayez crainte. Les ennemis, en plus de régulièrement lâcher des orbes de vie, laisseront également des potions de mana qui rechargeront automatiquement votre barre de pouvoir. L'alternance entre attaques physiques et magiques se veut donc très intuitive. Et heureusement ! Car il faudra parfois jongler efficacement pour venir à bout de chaque boss, ceux-ci, ne mettant genoux à terre que par une tactique bien spécifique, généralement liée à une particularité propre à chacun. L'un d'eux manipule l'espace pour vous écraser entre deux murs qu'il fait tourner de plus en plus vite, un autre grossit de plus en plus jusqu'à remplir tout l'écran. Bref, des combats impressionnants et très originaux.

Skyblazer
Sky repartira aussitôt au combat pour délivrer sa bien aimée.
Graphiquement, Skyblazer est un titre au-dessus de la moyenne, rivalisant sans peine avec des productions telles que Super Metroid, Demon's Crest et autres Super Castlevania IV. L'univers est heroïc-fantasy jusqu'au bout des ongles, débordant de couleurs et de magie. Les niveaux, en plus d'être tous réussis, ont chacun une vraie identité graphique. Nous traverserons par exemple une mystérieuse forêt, une tour (niveau utilisant un joli effet graphique pour simuler l'ascension sur son pourtour), un château de glace, une forteresse dans les nuages ou encore un temple où feu et lave règnent en maîtres. Le jeu nous met aux prises avec un vaste éventail d'ennemis. Sorciers, squelettes, démons volants, hommes-lézards, poissons carnassiers, c'est tout un bestiaire qui se mettra entre Sky et son but.

Skyblazer
Le monde de Skyblazer.
Un mot sur les musiques : fabuleuses ! Les morceaux sont d'une qualité rare, ont chacun une personnalité très marquée et la plupart du temps, sont parfaitement adaptés au niveau associé. Même la musique de l'écran password est un modèle de profondeur. Des notes aux accents givrés du palais de glace, aux longueurs épiques de la forteresse de tempête, en passant par les tambours du temple du feu. L'immersion sonore est totale et c'est un sans-faute de ce côté-ci. Quant aux bruitages, ils sont plutôt réussis dans l'ensemble, sans atteindre des sommets. Le seul reproche que l'on pourra faire à ce jeu est sa trop grande facilité. La faute à des combats très simples, des boss loin d'être insurmontables et la capacité de s'accrocher aux murs qui rattrapera bien des maladresses lors des phases de plates-formes. Ajoutez à cela un système de mots de passe pour reprendre son aventure là où on l'a abandonnée et vous obtenez une durée de vie considérablement raccourcie. Néanmoins, qu'on aime ou pas le challenge, Skyblazer fait partie de ces jeux à la forme tout aussi soignée que le fond. Le titre laissera en mémoire le souvenir d'une formidable aventure, au rythme soutenu, aux affrontements épiques, et au cheminement enchanteur, grâce à de merveilleuses musiques et des arrière-plans magnifiques. Plus qu'une bouffée, une bourrasque d'air frais.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Sans conteste l'un des jeux les plus aboutis de la Super Nintendo. Le petit bijou d'Ukiyotei ne cesse de flatter la rétine. La pluie est torrentielle, les nuages noirs sont nombreux, les temples habillés de nombreuses statues et autres piliers, et les forêts n'ont jamais paru aussi denses sur 16 bits. La technique du scrolling parallaxe est présente à tous les niveaux et renforce le sentiment de profondeur. Le jeu se permet régulièrement de petits effets aléatoires comme la tombée de la foudre sur le décor ou bien des tornades se formant çà et là. Enfin, les phases de jeu faisant appel au mode 7 sont assez impressionnantes. Une vraie réussite.

  • Jouabilité 16 /20

    Le personnage principal se prend instinctivement en main. Le gameplay est rapide, fluide, on ne peste jamais contre la maniabilité et la grande facilité du jeu rend les choses encore plus agréables. La magie s'utilise aussi très facilement. Seul point négatif : les phases de vol en mode 7 qui, elles, sont bien plus hasardeuses, la faute à un Sky ultra sensible, répondant trop rapidement et dans des proportions exagérées. Cependant, ces séquences sont rares et le jeu laisse donc un goût agréable question prise en main et progression.

  • Durée de vie 12 /20

    Bien que les niveaux soient nombreux, ceux ci se traversent plutôt vite et rien ne peut vraiment entraver votre progression. Les boss se laisseront apprivoiser dès le premier affrontement, quant aux phases de plates-formes, celles-ci ne seront jamais punitives en raison de la capacité du personnage à s'accrocher à tout ce qui est solide. En clair, le jeu, malgré la présence de passwords, peut se finir d'une traite et sans transpirer. Comptez deux ou trois heures pour en voir le bout.

  • Bande son 19 /20

    La bande originale de Skyblazer fait partie de ces perles qui s'écoutent avec plaisir même hors contexte, dans son Walkman. En plus de leur qualité naturelle, les musiques sont en symbiose avec l'identité graphique des niveaux parcourus. Invitations au voyage et au rêve, chaque morceau nous enchantera par ses notes glacées, aquatiques, brûlantes ou célestes. Une perfection qui tutoiera sans peine des chefs-d'oeuvre sonores comme Megaman X ou Final Fantasy VI.

  • Scénario 14 /20

    Les forces du mal autrefois vaincues, reviennent plus puissantes que par le passé, et un héros se lance dans une quête pour mettre un terme à leurs ambitions, avec une princesse à sauver à la clé. Si ce scénario semble vu et revu, la manière dont il est narré dans Skyblazer est très efficace. Le niveau d'introduction s'achève par un combat contre Ashura que vous êtes obligé de perdre. Les phases de dialogues sont nombreuses et les personnages, charismatiques. La progression n'est jamais ennuyeuse et le donjon final nous offre une conclusion épique digne des plus grands jeux du genre.

Toujours aussi agréable à l'œil, à l'oreille et en main grâce à ses graphismes somptueux, ses musiques enchanteresses et sa jouabilité extrêmement fluide, Skyblazer fait partie de ces titres qui ont très bien vieilli et qui offrent un plaisir de jeu aussi intact qu'à l'époque de sa sortie. Nonobstant les quelques défauts de gameplay lors des phases en 3D et un niveau de difficulté n'offrant aucun challenge, le soft d'Ukiyotei se montre prenant de bout en bout, techniquement plus qu'abouti et jamais répétitif malgré le genre. Il vous assurera une partie de jeu vidéo bien sympathique, mais surtout, une merveilleuse aventure. A posséder d'urgence !

Profil de Masao
L'avis de Masao
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 avril 2010 à 15:44:01
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Mis à jour le 06/04/2010
Super Nintendo Action Plate-Forme Sony Ukiyotei Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live