Menu
Assassin's Creed II : Discovery
  • Tout support
  • DS
  • iOS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Assassin's Creed II : Discovery
DS
Assassin's Creed II : Discovery
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
27 novembre 2009 à 14:15:54
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (64)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.6/20
Tous les prix
Prix Support
56.99€ DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Alors qu'Ezio répand actuellement des hectolitres de sang sur tous les écrans HD de la planète, sa version miniature s'efforce elle aussi de nous faire adopter le credo des assassins. Episode annexe, au même titre que le premier Assassin's Creed à être sorti sur DS, Discovery nous entraîne en Espagne, puis dans le Nouveau Monde, afin de déjouer un nouveau complot des templiers.

Assassin's Creed II : Discovery

Peut-être vous souvenez-vous d'Assassin's Creed : Altair's Chronicles sur Nintendo DS ? Sorti en février 2008, le soft constituait une préquelle aux premières aventures d'Altair et jetait une lumière différente sur les événements décrits dans le jeu "principal". Assassin's Creed II : Discovery fonctionne à peu près sur le même modèle, à ceci près qu'au lieu de nous conter les débuts d'Ezio, le jeu nous offre une histoire parallèle, via quelques lignes de texte et quelques cut-scenes dont on oubliera rapidement la teneur. De cette nouvelle cartouche, on ne retiendra donc pas le scénario, mais plutôt un gameplay intelligent, qui hélas, ne parvient à s'exprimer à plein. Développé par Griptonite, le jeu semble vouloir s'apparenter à une version portable du mythique Prince of Persia . Il voit donc notre fier Ezio traverser une petite poignée de niveaux à toute berzingue, en sautant comme un cabri et en assassinant joyeusement une bonne quantité de gardes.

Assassin's Creed II : Discovery
Comme dans la version HD, il est possible de se planquer dans la paille.
Les mouvements disponibles sont nombreux : course rapide, roulades, bonds prodigieux et escalade se conjuguent avec la possibilité de tuer silencieusement ou au contraire, de se lancer dans une petite passe d'armes où contres et parades seront plus que recommandés. Les niveaux ont évidemment été conçus pour vous faire alterner les séquences de folles cavalcades et les périodes plus calmes, où l'on devra observer les allers et venues des gardes, matérialisés par des flèches sur la "carte" de l'écran tactile. Le problème, c'est que passer d'un gameplay à l'autre apparaît un petit peu trop délicat. Il est effectivement possible de changer du tout au tout l'attitude d'Ezio en appuyant sur la touche L. D'une posture normale où l'on pourra courir à grande vitesse et sauter de toit en toit, on se mettra alors à marcher avec précaution. Manque de bol, la vélocité quasi surnaturelle d'Ezio fait qu'on ne parviendra pas toujours à adopter une attitude discrète à temps. Dans les missions où l'on devra agir furtivement, on se prendra donc à courir comme un dératé dans une zone relativement sécurisée pour finir par s'empaler lamentablement sur un garde. Le problème devient vite frustrant et poussera probablement le joueur à adopter la posture d'un infiltré en permanence, au risque de se traîner comme un escargot pendant de longues minutes.

Assassin's Creed II : Discovery
Les meurtres ne manquent pas d'élégance.
Malgré ces soucis, on prendra plaisir à explorer les différents niveaux du jeu, niveaux qui fonctionnent d'ailleurs sur plusieurs étages. Au fond, on appréciera peut-être davantage l'aventure lorsqu'on la traversera pour la seconde fois, un petit peu comme dans un Mirror's Edge. Le bébé de DICE reposait effectivement sur un système équivalent et dans lequel la progression ne pouvait se faire sans un bon nombre de tentatives ratées et d'essais infructueux. Le titre de Griptonite encourage d'ailleurs cette méthode en calculant votre score à l'issue de chaque mission : temps, discrétion, meurtres silencieux seront pris en compte et le nombre de blessures subies entreront toujours en ligne de compte. On se surprendra donc à faire et à refaire le même niveau afin d'aboutir au parcours parfait. Dans le même ordre d'idées, Assassin's Creed II : Discovery propose une bonne petite sélection de bonus à débloquer. Pour y parvenir, il faudra notamment fouiller chaque zone pour tenter de mettre la main sur des avis de recherche (vous pourrez d'ailleurs y apposer votre propre portrait si vous disposez d'un DSi). Dommage, dans ces conditions que le level-design soit aussi basique. Tout cela fait du bébé de Griptonite un titre attachant, qui malheureusement succombera en à peine 5 heures de jeu. C'est là l'ultime défaut d'un titre qui ne laissera pas de souvenirs impérissables, mais qui saura sans doute satisfaire les joueurs désireux de profiter de quelques heures en compagnie d'Ezio.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Si les différents décors ne manquent pas de charme, on appréciera surtout la grande fluidité de l'ensemble, et plus particulièrement les superbes animations d'Ezio. Contres et mises à mort donnent effectivement lieu à de très jolis mouvements débordants de naturel et de grâce.

  • Jouabilité 13 /20

    Assassin's Creed II : Discovery propose un gameplay particulièrement intelligent qui malheureusement s'empêtre parfois dans ses propres ambitions. Le joueur risque en effet d'éprouver quelques difficultés lorsqu'il s'agira de choisir une posture adaptée à chaque situation. Le titre parvient néanmoins à mêler cavalcades haletantes et meurtres bien crades au sein d'une aventure cohérente et dynamique.

  • Durée de vie 10 /20

    L'aventure n'est pas très longue. Comptez environ 4 heures pour en voir le bout. Cela dit, le titre de Griptonite se distingue par une bonne rejouabilité. On vous invitera en effet à reprendre chaque mission pour améliorer votre score d'une part, et pour y dénicher des bonus d'autre part.

  • Bande son 14 /20

    Bruitages corrects et musiques d'ambiance de qualité s'associent pour former le fond sonore du jeu. La cartouche nous permet en outre de profiter des voix anglaises, hélas saupoudrées d'un accent italien pas toujours très agréable à l'oreille.

  • Scénario 11 /20

    Pas très évidente à suivre du fait de la brièveté des cut-scenes, l'histoire permet cependant de découvrir une autre facette du bel Ezio. Les fans apprécieront, même si toutes ces petites précisions sont tout de même loin d'être indispensables.

Plus réussi que son prédécesseur, Assassin's Creed II : Discovery est un titre attachant qui mêle séquences plates-formiques et assassinats de vicieux avec une certaine élégance. Dans ce contexte, il est donc un peu dommage que le soft souffre d'un maniement perfectible et d'un level-design peu inspiré. L'aventure reste toutefois honnête et permettra aux assassins en herbe de s'amuser quelques heures.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
27 novembre 2009 à 14:15:54
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (64)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.6/20
Mis à jour le 27/11/2009
Nintendo DS Action Plate-Forme Griptonite Games Ubisoft
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live