Menu
Fallout 3 : Mothership Zeta
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Fallout 3 : Mothership Zeta
PC
Fallout 3 : Mothership Zeta
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
05 août 2009 à 17:39:30
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (67)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.8/20
Partager sur :

Mothership Zeta est le cinquième et dernier contenu téléchargeable pour Fallout 3. Pour l'occasion, l'équipe de Bethesda a décidé de boucler la boucle en reprenant le concept du FPS-couloir déjà abordé de façon désastreuse dans Operation Anchorage. Sauf que cette fois-ci, le théâtre des opérations est celui d'un vaisseau alien, ce qui est a priori plus réjouissant. Cela suffira-t-il à sauver cette extension ?

Fallout 3 : Mothership Zeta

Avec cinq extensions en moins de huit mois, on peut dire que l'équipe de Bethesda n'aura pas chômé. Le problème, c'est que celles-ci ont été de qualité inégale et diversement reçues. Operation Anchorage, la première sortie, avait même réussi à vider Fallout 3 de sa substance RPG et à faire réagir la communauté des fans, peu enclins à voir l'éditeur "faire ce qu'il veut" de la licence. On se demande donc ce qui a bien pu motiver les concepteurs à verser une fois de plus dans le registre du FPS pur et dur. Ceci dit, il est vrai qu'en situant l'action dans un vaisseau extraterrestre, il leur était sans doute difficile d'aboutir à un autre gameplay. Depuis Fallout premier du nom, où il était possible, moyennant un gros score de chance, de tomber sur une soucoupe volante échouée en plein désert, le thème des OVNIS fait partie intégrante de la série. Mais il a toujours été abordé en filigrane, sous forme de clins d'oeil. Avec sa démesure habituelle (certains diront : son manque de subtilité), Bethesda décide de spéculer sur ce qui était de l'ordre de l'anecdote, au risque de se mettre hors-sujet.

Fallout 3 : Mothership Zeta
Bonjour, je suis le nouveau technicien de surface, chargé de nettoyer la saleté.
Comme d'habitude, tout commence par la réception d'un message de détresse radio-diffusé. En vous rendant à l'origine du signal, vous tombez sur les débris d'un étrange engin spatial, celui-là même où vous aviez (peut-être) récupéré un pistolet alien dans le jeu d'origine. Sans vous laisser le temps de réagir, un halo lumineux vous extirpe du Wasteland pour vous embarquer à bord d'un vaisseau extraterrestre en orbite autour de la Terre. Après vous avoir soumis à un examen médical des plus désagréables, les aliens vous enferment dans une cellule, que vous avez la chance de partager avec une jeune femme. A l'issue de quelques échanges, vous décidez de mettre à exécution un plan (bien stupide comme il se doit) : simuler une dispute pour attirer vos geôliers. Tout se passe comme prévu : les petits hommes verts, tout droit sortis de Mars Attacks!, accourent pour vous faire goûter de leur matraque énergétique, mais finissent par tomber sous vos coups de poing rageurs. Vêtu d'un simple caleçon et muni de l'arme dérobée, vous débutez l'exploration de l'étrange vaisseau alien. Vous ne tarderez pas à délivrer de leur caisson cryogénique un petit groupe de personnages hétéroclites jadis enlevés par les extraterrestres : un cow-boy mal luné, un soldat complètement paumé et un samouraï japonais que personne ne comprend. Voilà qui promet !

Fallout 3 : Mothership Zeta
La nouvelle "armure" permettra à votre héros d'explorer des lieux inattendus.
Hélas, le gameplay de Mothership Zeta n'exploite en rien ce contexte décalé et sympathique : vous n'avez droit qu'à du bête FPS-couloir, très linéaire dans l'ensemble, qui se résume à dézinguer les aliens qui se présentent à vous et à détruire quelques réacteurs à l'occasion. Vos adversaires ne sont pas bien méchants, d'autant que vous ne tardez pas à récupérer votre équipement, qui devrait contenir de jolis joujoux issus des extensions précédentes ; par contre ils sont nombreux, ce qui rend les combats incessants et vite répétitifs. Vos compagnons d'infortune disposent de capacités diverses dont ils peuvent vous faire profiter, et certains d'entre eux sont même susceptibles de vous prêter main-forte si vous le leur demandez. Mais les dialogues sont souvent inutiles et l'aspect RPG est inexistant. Aucune quête annexe ne vient seconder la trame principale. Reste la possibilité de débloquer un succès en fouillant les différentes ailes du vaisseau pour récupérer la totalité des journaux de bord des captifs. Notons tout de même que si les lieux regorgent d'arches de soin automatique, vous gardez, contrairement à Operation Anchorage, la possibilité de fouiller les corps encore fumants de vos adversaires. Cela vous permet de profiter de la technologie alien, à commencer par le puissant Drone Canon, assez délicat à maîtriser.

Fallout 3 : Mothership Zeta
Certaines situations cocasses risquent tout de même de vous décrocher un sourire.
Mothership Zeta est une extension plus courte et plus facile que les deux précédentes : il ne vous faudra guère plus de 4 ou 5 heures pour la boucler, pour peu que vous ne soyez pas victime d'un des bugs de progression qui entachent une fois de plus la finition. Difficile, pour autant, de se montrer aussi sévère qu'on le fut avec Operation Anchorage. Si le gameplay est hors de propos, on a tout de même plaisir à arpenter ce vaisseau extraterrestre. Les aliens sont bien modélisés et s'expriment via un irrésistible cancanement. Les décors sont quant à eux très fouillés et plus attrayants que de coutume ; on a beau être conscient que cette succession de maps couloirs se prête particulièrement à un tel exercice, on est ravi d'évoluer dans ces lieux très classieux, agrémentés de superbes lumières colorées. Pour ne rien gâcher, l'extension regorge de références cinématographiques (La Guerre des Mondes, Mars Attacks!, Star Wars Episode 1, Cube, Outland, 2001 L'Odyssée de l'Espace...) et de détails cocasses qui confèrent à l'extension un ton résolument décalé. Ainsi, en visitant la soute du vaisseau, vous tomberez sur un laboratoire où les aliens préparent l'invasion de la Terre en clonant des chevaux de bois vraisemblablement "enlevés" à l'issue d'une de leurs virées. A vous de décider si vous êtes prêt à vous acquitter de 800 MS points rien que pour suivre le délire d'une équipe de développeurs.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Fallout 3 s'aligne enfin sur les standards actuels en affichant un rendu visuel digne de ce nom. Particulièrement fouillés, les environnements sont servis par des filtres et des effets de lumière colorée qui font souvent forte impression. Même si on aurait apprécié qu'ils soient un peu plus variés, les aliens bénéficient d'un design réussi, en phase avec l'ambiance décalée de l'extension.

  • Jouabilité 9 /20

    Le gameplay de Mothership Zeta fait écho à celui d'Operation Anchorage : l'aspect jeu de rôle passe à la trappe au profit d'un tout-action hors de propos, Fallout 3 se montrant bien peu convaincant quand on l'aborde comme un FPS pur. L'absence de quêtes annexes achèvera de chagriner le joueur, qui risque de se lasser très vite de cette succession de combats.

  • Durée de vie 6 /20

    La durée de vie de Mothership Zeta est à-peu-près équivalente à celle de The Pitt : quatre heures de jeu, voire peut-être cinq pour qui passera les lieux au peigne fin à la recherche de tous les enregistrements des captifs. Le problème, c'est que les quatre heures offertes par The Pitt étaient bien remplies, contrairement à celles de Mothership Zeta, beaucoup trop redondantes.

  • Bande son 13 /20

    Les thèmes musicaux du jeu d'origine, peu adaptés à l'univers de Fallout et encore moins à cette virée dans l'espace, ont été remplacés par un surcroît de sonorités environnementales : c'est bien vu, mais on regrette que Bethesda n'ait pas fait l'effort de proposer de nouvelles compositions musicales en phase avec l'ambiance décalée de l'extension. Le doublage en français est convenable.

  • Scénario 9 /20

    Chacun appréciera à sa manière la pertinence du contexte et le ton résolument décalé. Ce qui amusera les uns laissera les autres de marbre. Reconnaissons que les développeurs ont au moins le mérite d'assumer leur délire tout au long de l'extension. Il sera par contre bien plus difficile de défendre cette succession de missions linéaires, convenues et répétitives qui nous sont proposées.

Mothership Zeta est une extension médiocre, qui dénature le gameplay de Fallout 3 pour verser dans le FPS pur et dur. On a toutefois du mal à se montrer aussi sévère qu'on avait pu l'être avec Operation Anchorage. Car si le contexte est tout aussi hors de propos, il est cette fois soutenu par une ambiance délicieusement décalée et un rendu visuel digne des standards actuels. La question est de savoir si vous êtes prêt à vous acquitter de 800 MS points pour prendre part au délire un peu poussif de Bethesda.

Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
05 août 2009 à 17:39:30
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (67)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.8/20
Mis à jour le 05/08/2009
PC FPS RPG Bethesda Softworks Post-apocalyptique
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Call of Duty : Mobile, du multi accessible dans le creux de la main – E3 2019
    IOS - ANDROID
  • Preview : Destroy All Humans ! – Vers un remake respectueux et déjanté – E3 2019
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Carrion - L'horreur inversée dans un Metroidvania brutal et jouissif - E3 2019
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce