Menu
Grand Chelem Tennis
  • Wii
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Grand Chelem Tennis
Wii
Grand Chelem Tennis
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
11 juin 2009 à 17:12:16
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (131)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.1/20
Tous les prix
Prix Support
43.78€ Wii
87.21€ Wii
Voir toutes les offres
Partager sur :

Régulièrement au centre de la mêlée lorsqu'il s'agit de proposer une simulation sportive, EA Sports avait jusque-là fait l'impasse sur le tennis, au niveau de ses grosses productions tout du moins. Le gameplay si particulier de la Wii combiné au Wii Motion Plus ont conduit le développeur à tenter le coup avec Grand Chelem Tennis qui joue dans une cour totalement différente que celle qu'occupent Top Spin et Virtua Tennis.

Grand Chelem Tennis

Grand Chelem Tennis fait partie de ces titres que l'on sent immédiatement soignés et bien pensés alors qu'il pourraient être bâclés et hors sujet. Il s'agit en réalité d'un mix assez subtil entre une esthétique qui colle parfaitement au support, sans exagérer, un gameplay solide et précis, ce qui est un exploit en soi, et un habillage plus sérieux qu'il n'y paraît, s'appuyant sur les licences coûteuses des quatre tournois du Grand Chelem. Concrètement, vous profitez donc d'un jeu coloré, tendant vers une modélisation "Miièsque" des joueurs et joueuses sans pour autant virer à la caricature. En effet, la vingtaine de professionnels est parfaitement reconnaissable et aucun trait n'est gratuitement grossi. Vous retrouverez d'ailleurs la liste complète des tennismen et tenniswomen à la fin de ce test, par souci de lisibilité. De plus, et sans être une surprise, cela reste une première dans un jeu de tennis contemporain, EA a joué sur sa capacité à acquérir l'exploitation de licences pour proposer un background réaliste. En effet, les tableaux de marque officiels, les sponsors et même certains courts de l'Open d'Australie, Roland Garros, Wimbledon et de l'US Open sont au rendez-vous, proposant une immersion sympa, à la fois fidèle à la réalité et décontractée.

Grand Chelem Tennis
La modélisation des joueurs est à mi-chemin entre réalité et design Miièsque.
La prise en main de Grand Chelem Tennis passe par une étape de tâtonnement durant laquelle on craint, sans oser l'avouer, avoir affaire à un clone du Tennis de Wii Sports, bancal et méchamment aléatoire. Une impression qui disparaît dès l'instant que les subtilités du gameplay commencent à être assimilées et maîtrisées. En effet, en apprenant à jouer au titre d'EA Sports en optant pour la configuration la plus immersive qui n'est autre que la combinaison Wiimote/Nunchuk, on découvre un jeu de tennis fin et parfois même plus réaliste qu'un titre comme Virtua Tennis 2009, qui se borne à un jeu assisté et sans erreur. Ici, tout est une question de placement afin de se trouver dans une position optimale avant de frapper la balle. Ainsi, si vous êtes dans l'axe de celle-ci avant de jouer votre coup, inutile de penser compter sur une pirouette de votre avatar pour jouir de l'amplitude de mouvement nécessaire à frapper la balle. Vous parviendrez au mieux à la repousser mollement sur votre adversaire, lui permettant de déclencher un coup puissant, dans le meilleur des cas vous sortant du court, dans le pire des cas, devenant un coup gagnant. L'essentiel est donc d'utiliser le stick analogique du Nunchuk pour se placer à une distance latérale bien précise de la balle jaune afin de lâcher un coup puissant et précis. Si vous n'y parvenez pas ou si vous frappez trop tôt ou trop tard, la balle sera faute, ce qui est là aussi un événement trop rare dans les simulations de tennis pour qu'on le salue !

Grand Chelem Tennis
En ayant un bon timing, il est facilement possible de servir des aces en variant un minimum.
Mais Grand Chelem Tennis, ce n'est pas qu'une histoire de placement, c'est évidemment aussi et surtout une question de mouvements et de coups droits, revers, amortis et lobs à mimer du mieux possible. A ce niveau-là, la perfection est loin d'être atteinte même s'il faut avouer qu'agiter la Wiimote sans aucune application vous fera enchaîner les fautes directes. Cela dit, et en dépit du soutien non négligeable du Wii Motion Plus, il demeure encore un peu utopique de penser que Grand Chelem Tennis est réaliste au point de vous convaincre de laisser tomber votre véritable raquette pour une simple Wiimote. Le calibrage est certes, d'une qualité indiscutable, au point de surclasser allègrement celui de Top Spin 3 pour ne citer que lui. Toutefois, même en mettant beaucoup d'application dans le geste, on ne parvient pas toujours à sortir le coup escompté, notamment au niveau des effets. La notice a beau nous expliquer comment réussir un slice ou un effet lifté, le côté un brin aléatoire de la reconnaissance de mouvements, qui n'est pas lié au jeu mais bien au hardware, prend parfois le dessus et vous enchaînez les coups plats malgré vous. Cela est accentué par le choix d'EA d'associer les coups droits à un déclenchement tardif de votre mouvement et les revers à un geste réalisé plus tôt dans l'échange. Du coup, le joueur a tendance à se concentrer massivement sur le moment où il va frapper en oubliant d'accompagner sa balle vers le haut pour un lift et vers le bas pour un slice.

Grand Chelem Tennis
Wimbledon, comme les autres tournois du Grand Chelem est évidemment au rendez-vous.
Quoi qu'il en soit, et tout en étant perfectible sur plusieurs points, Grand Chelem Tennis ne déçoit pas, il étonne même, au point de nous faire oublier un gameplay plus classique, au pad, y compris si l'on est plutôt orienté simulation. Cependant, Grand Chelem Tennis n'est pas pour autant un jeu élitiste, loin s'en faut, et le prouve d'entrée en proposant aux néophytes de laisser l'IA gérer les déplacements du joueur. Dans cette configuration, le Nunchuk n'est alors plus utilisé, l'utilisateur se contente de frapper les balles sans se soucier des courses ou du placement. A l'inverse, les plus acharnés, ceux-là même qui auront opté pour le pack Grand Chelem Tennis + Wii Motion Plus à 60€ (le jeu seul est vendu 50€ et l'accessoire 20€), brancheront l'accessoire pour tenter de rendre l'expérience un peu plus riche. S'il est alors plus simple de jouer des coups variés, l'apport ne corrige pas toutes les tares du jeu, notamment à la volée. De plus, les coups liftés et slicés exigent de tourner le poignet dans un sens comme dans l'autre, ce qui n'est pas franchement intuitif.

Grand Chelem Tennis
Comme à son habitude, EA peut s'appuyer sur des licences pour l'habillage du jeu.
Grand Chelem Tennis a également pour vocation d'être un Wii Fit-like, via un programme assez succinct d'élimination de calories. En fait, il s'agit avant tout de quantifier le nombre de calories perdues en jeu mais aussi de vous permettre de vous fixer certains objectifs et de constater s'ils sont atteints ou non. Un mode sur lequel vous ne risquez sans doute pas de vous attarder lorsque l'on sait que les jeux-applications de ce genre pullulent sur Wii. Son véritable avantage est de proposer un éditeur de joueurs afin de vous donner la possibilité de vous modéliser très grossièrement dans le titre mais aussi de donner un style vestimentaire et de jeu à votre avatar, amené à progresser en fonction de vos succès. L'intérêt est limité jusqu'à ce qu'on découvre qu'un bon paquet de marques (Adidas, Nike, Sergio Tacchini, Lacoste, Reebok, etc.) apparaissent sur les différents équipements disponibles et à débloquer. On se tournera tout de même davantage vers les nombreux modes de jeu au rendez-vous. Voyez plutôt : Matches Exhibition, Grand Chelem (équivalence du mode Carrière avec système de progression, de calendrier et d'entraînement), Multijoueur en local, Multijoueur en ligne... Ces deux derniers cas permettent de jouer jusqu'à 4 à des mini-jeux originaux ou dans des parties classiques. Bref, les possibilités sont nombreuses et le savoir-faire d'EA Sports en la matière joue incontestablement beaucoup dans ce très bon rapport qualité/quantité.

Liste des professionnels jouables dans Grand Chelem Tennis :

Hommes : Becker, Borg, Cash, Djokovic, Edberg, Federer, Hewitt, McEnroe, Murray, Nadal, Nishikori, Roddick, Sampras, Stich et Tsonga

Femmes : Davenport, Evert, Hénin, Ivanovic, Navratilova, Sharapova, S.Williams et V.Williams

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Que l'on adhère au design ou pas, force est de constater qu'EA l'a joué fine en dessinant un titre qui correspond parfaitement au support sans pour autant tomber dans la facilité d'une esthétique Miièsque. Conscient que toute tentative de prouesse technique aurait été vaine, le développeur a su imaginer un style épuré sans pour autant manquer de personnalité, notamment grâce aux nombreuses licences.

  • Jouabilité 16 /20

    Incontestablement, Grand Chelem Tennis est une promotion de choix pour le Wii Motion Plus. Si l'accessoire ne parvient pas encore à dompter à lui tout seul tous les caprices de la reconnaissance de mouvements, il apporte un plus non négligeable. Sans lui, le titre d'EA s'en tire de toute façon très bien et se présente comme un jeu de tennis agréable, varié, exigeant en termes de timing et bien moins arcade qu'on ne pouvait s'y attendre.

  • Durée de vie 16 /20

    Grâce à son contenu riche et varié, Grand Chelem Tennis parvient à soigner le fond tout autant que la forme. Seul comme à plusieurs, en local ou en ligne, il s'impose comme un jeu de sport capable de durer et n'entre pas dans la catégorie des titres qui squattent un tiroir après une première session.

  • Bande son 14 /20

    L'ambiance est assurée, grâce à un public présent, à un bon doublage des arbitres et au bruit des cordes qui frappent la balle.

  • Scénario /

Enfin un jeu de tennis où un mauvais timing donne une faute et où servir des aces est possible sans compter sur une absence du receveur ! Grand Chelem Tennis est une très bonne surprise et devient sans conteste LE jeu de tennis à posséder sur Wii. S'il profite du Wii Motion Plus, il n'a pas vraiment besoin de cet accessoire pour prouver qu'il est un titre à la fois fun et exigeant. Il est certes perfectible mais il apporte de sérieuses garanties en termes de gameplay et s'appuie même sur un contenu solo et multi soigné. Une bonne pioche !

Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
11 juin 2009 à 17:12:16
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (131)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.1/20
Mis à jour le 11/06/2009
Wii Sport Electronic Arts EA Sports
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Pokémon Let's Go Pikachu/Evoli : Une première génération remise au goût du jour
    SWITCH
  • Aperçu : Hitman 2 : Le monde qui vous entoure est une arme
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Fallout 76 - Une transition 100% multi réussie pour la saga ?
    PC - PS4 - ONE
Derniers aperçus
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live