Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : SimCity Creator
DS

Contributeur

Le city builder a décidément le vent en poupe sur DS. A peine City Life DS paru, voici un autre représentant du genre, et pas des moindres puisqu'il s'agit tout simplement de la nouvelle déclinaison de la célèbre série Sim City.

Cette série n'en est pas à son coup d'essai sur DS, puisqu'un premier volet, assez moyen d'ailleurs, avait déjà vu le jour en 2007. La logique voudrait donc que le nouvel opus ait retenu les leçons de son grand frère pour nous proposer une meilleure expérience de jeu. En fait, il offre surtout une expérience différente. C'est sans doute pour cela qu'Electronic Arts a finalement choisi de ne pas le nommer SimCity DS 2 mais SimCity Creator. Bon, il s'agit toujours de présider à la destinée d'une ville en s'installant dans le fauteuil du maire, de ce côté rien n'a changé. Sauf que le jeu couvre désormais un large spectre d'époques, depuis l'âge de pierre en fait !

Tout commence de manière très... archaïque.

Une partie commence en effet à une époque préhistorique proche du néolithique, dite "aube de la civilisation". Les hommes n'y sont que des chasseurs vivant dans des cabanes. Dans ces conditions, on l'imagine aisément, il n'y a pas grand-chose à gérer. Récolter du bois, construire des maisons, tracer des chemins... Et c'est à peu près tout. Au moins, ça permet une approche en douceur pour les non initiés. Car les différents éléments du gameplay sont introduits au fur et à mesure, très progressivement. Par exemple, au bout d'un moment, vous découvrirez les joies de l'agriculture, et les fermes remplaceront alors avantageusement la chasse. Cette première phase sert donc de didacticiel, même si on a plus souvent l'impression de jouer à un Age of Empire basique qu'à un vrai city builder. Une fois que votre population aura atteint 5 000 habitants, il est temps de passer à la période suivante. Surprise, SimCity Creator vous laisse même le choix entre deux : "l'ouverture de l'Asie", sorte de Japon médiéval, ou la Renaissance européenne. En fait, ce choix est essentiellement esthétique, puisqu'il va influer sur l'apparence de votre ville, et pas vraiment sur les technologies disponibles, qui sont les mêmes dans un cas comme dans l'autre.

Les émeutes sont le principal danger de la Renaissance.

Dans cette seconde phase, on rentre de plein pied dans la véritable gestion urbaine, avec de nouveaux paramètres à prendre en compte, comme la sécurité (émeutes, incendies), avec son lot de bâtiments correspondants. Il faut aussi veiller à l'aménagement paysager, aux impôts, au découpage en zones (résidentielles, commerciales, agricoles), si cher à la série. Bref, le gameplay se densifie, se complexifie peu à peu. Il y a encore une phase intermédiaire, avec la révolution industrielle par exemple, avant d'arriver enfin à l'époque contemporaine et son cortège de contraintes souvent difficiles à satisfaire : transports, énergie, pollution, etc. Là, SimCity Creator redevient SimCity DS : on se retrouve devant une copie presque parfaite du premier épisode. Mêmes bâtiments, interface et maniabilité très proches, basées sur ce bon vieux SimCity 3000... Le jeu n'a pas beaucoup progressé depuis. Conséquence directe de ce choix d'offrir une version "1.5" : certains défauts de l'original sont eux aussi restés à l'identique, on pense notamment au manque de précision du stylet, à la faible lisibilité et au temps qui s'arrête dès qu'on entreprend une action. Dommage qu'EA n'ait pas profité de cette nouvelle version pour gommer ces problèmes. SimCity Creator demeure néanmoins un titre correcte, qui apporte un réel plus à son ancêtre grâce aux différentes époques, sans toutefois réaliser toutes les promesses que l'on était en droit d'attendre de lui.

Les notes
  • Graphique 12 /20

    Les graphismes sont corrects, sans plus. On déplore tout de même un certain manque de lisibilité. EA aurait s'inspirer de City Life DS, qui propose des rotations et trois niveaux de zoom, dont une vue "à plat" bien pratique.

  • Jouabilté 14 /20

    On retrouve l'éternel souci de précision, décidément bien fâcheux. Il faut cependant passer outre pour découvrir toute la richesse du gameplay : SimCity Creator est un pur jeu de gestion, un véritable casse-tête urbain qui ravira les amateurs du genre.

  • Duree 16 /20

    Le mode intitulé "Défi", qui consiste à traverser les différentes époques, est relativement long, d'autant qu'il faudra le parcourir plusieurs fois pour toutes les voir. Les bâtiments ainsi débloqués pourront ensuite être utilisés à loisir dans le mode libre, le fameux bac à sable qui offre une durée de vie potentiellement illimitée. Dommage qu'il n'y ait que deux emplacements de sauvegarde, mais c'est déjà un progrès par rapport à la version précédente...

  • Son 14 /20

    L'aspect sonore n'a pas été négligé cette fois, avec plusieurs ambiances correspondant aux diverses périodes historiques traversées.

  • Scénario /

SimCity Creator est une sorte de SimCity DS + : les bases de la jouabilité, de l'interface, sont restées les mêmes, qualités mais aussi défauts inclus. Cette nouvelle mouture propose néanmoins une nouveauté de taille à une recette par ailleurs éprouvée : les différentes époques, qui servent à s'initier au genre en douceur. En cela, SimCity Creator est indubitablement supérieur à son prédécesseur. Et, on l'espère, inférieur à troisième volet ?

Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
24 septembre 2008 à 17:22:26
14/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (30)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/ 20
Mis à jour le 24/09/2008 Voir l'historique
Nintendo DS Gestion Simulation Electronic Arts
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (3)
  • News (4)
  • Vidéos (8)
  • Images (200)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : SimCity Creator sur DS
    -
    DS
Boutique
  • SimCity Creator DS
    69.30 € Neuf
    14.45 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.