Menu
Cross Rider
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Cross Rider
PC
Cross Rider
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
01 décembre 2006 à 18:00:00
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Partager sur :

L'équitation a le vent en poupe sur PC et consoles, et ce ne sont certainement pas les ventes du dernier épisode d'Alexandra Ledermann qui vont me contredire. Ainsi donc, l'équipe de Gost Publishing entre dans la danse avec une soi-disant simulation qui nous propose de participer à des compétitions de cross organisées aux quatre coins du monde.

Cross Rider

Nul doute que ce soft interpellera sans aucun mal tous les fans d'équitation qui n'ont pas encore eu droit à un titre du genre qui soit réellement convaincant sur PC. A première vue, Cross Rider offre une approche sérieuse et surtout adulte de ce sport, au contraire de bon nombre de ses concurrents qui misent plutôt sur l'attrait des jeunes cavalières pour l'aspect affectif de l'équitation. Ici, pas question de passer des heures à entretenir son cheval dans le box, et encore moins de le personnaliser en modifiant son harnachement. En fait, et c'est d'ailleurs un petit peu dommage, le soft occulte totalement tout ce qui n'a pas trait à la course pure, ne vous permettant aucunement de choisir votre monture. C'est assez regrettable dans le sens où le fait de pouvoir consulter les performances des chevaux, ou même de les améliorer, aurait pu apporter un soupçon de gestion profitable à ce titre.

Cross Rider
Les courses autorisent jusqu'à 6 participants.
Le jeu se prétend d'ailleurs tourné vers la simulation, mais presque tout dans son contenu tend à prouver le contraire. Les modes proposés permettent tous de rentrer dans les courses de manière immédiate et n'offrent pas plus d'intérêt sur la durée qu'à court terme. De la même façon, les contrôles utilisés sont voués à rendre la prise en main la plus accessible possible, et ne réservent aucune réelle marge de progression. En fin de compte, seule la gestion de l'endurance nous rappelle que le soft n'a pas une vocation arcade, même si son rôle s'avère, dans la pratique, beaucoup moins déterminant que ne le prétendent les développeurs. L'idée est en fait la suivante. Une fois la course lancée, s'affiche en bas de l'écran une jauge d'endurance dans laquelle vous allez puiser à chaque fois que vous donnerez un coup de cravache ou que votre monture accomplira un effort particulier. C'est valable pour les galops dont l'allure est supérieure à la vitesse moyenne, mais aussi lors de l'ascension d'une côte raide.

Cross Rider
On peut contourner jusqu'à 3 obstacles.
En théorie, tout l'intérêt du jeu réside donc dans la gestion de cette endurance, vous obligeant à mettre en place une certaine stratégie pour terminer la course en tête. Vous pouvez par exemple maintenir un rythme moyen avant de sprinter uniquement sur la fin et lors des dépassements, ou au contraire accélérer dès le début pour passer devant les autres avant d'économiser vos efforts. Malheureusement, dans la pratique, on se rend compte que l'on a rarement l'occasion de cravacher, tant les parcours sont difficiles à négocier à grande vitesse. On peut déjà signaler que, quel que soit le mode de jeu choisi, Cross Rider ne nous offre que 7 courses différentes, toutes situées dans des pays éloignés sur la surface du globe. De la France à l'Egypte, en passant par le Japon, ces parcours sont évidemment fictifs et ont surtout pour vocation de nous faire voyager, à grands renforts de pyramides et autres clichés touristiques en arrière-plan. Si le rendu visuel n'est pas désagréable, le manque de fluidité de l'animation s'avère beaucoup plus dérangeant et complique inutilement les choses.

Cross Rider
Cross Rider nous fait voir du pays.
Les courses sont déjà bien assez délicates à gérer comme ça, vous obligeant plus ou moins à mémoriser par coeur les tracés pour espérer terminer dans les temps. Il faut dire que ces parcours de cross comportent pas mal de difficultés imprévues, en plus des ruisseaux et des barres à sauter. Il suffit, par exemple, de frôler la moindre petite pierre qui se trouve en bordure du chemin pour que le cheval marque un arrêt brutal, réduisant à néant tous vos efforts. Quand on sait à quel point les embranchements possibles sont nombreux, on comprend qu'il est fréquent de dévier de la trajectoire prévue, ce qui a ici des conséquences désastreuses. De la même façon, si le cheval marque un refus au moment d'un saut, on ne dispose d'aucune fonction permettant de se replacer quelques mètres avant l'obstacle. Il faut donc se résoudre à reculer pas à pas ou à faire demi-tour pour retenter le saut. Vous me direz que c'est pareil dans la réalité, sauf que les réactions du cheval sont bien trop ridicules pour que l'on ait le moindre sentiment de réalisme en jouant à Cross Rider. Il faut donc prendre ce titre pour ce qu'il est, à savoir un jeu modeste qui comporte vraiment trop peu de choses pour prétendre au rang de simulation, mais dont l'approche est encore assez inédite sur PC.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    L'extrême variété des parcours situés aux quatre coins du monde apporte une touche exotique qui enrichit les courses au détriment de tout réalisme. Techniquement, les effets de lumière permettent à la réalisation de tenir à peu près la route, mais le manque de fluidité de l'animation ternit un peu le tableau.

  • Jouabilité 10 /20

    La seule bonne idée de gameplay, à savoir la gestion de l'endurance, est gâchée par la quasi-impossibilité d'accélérer sans se manger un vieux caillou en bordure de chemin ou un virage imprévu. La seule solution est donc de mémoriser entièrement les parcours et les embranchements pour espérer terminer la course proprement.

  • Durée de vie 11 /20

    Pour un titre qui prétend être orienté simulation, on peut penser que la gestion des performances des chevaux aurait pu enrichir le titre à long terme. Au lieu de ça, on se rend compte que tous les modes nous projettent directement dans les courses, sans que l'on puisse même choisir sa monture, conférant au titre une dimension arcade qui réduit son intérêt sur la durée. On peut tout de même personnaliser ses compétitions et organiser des parties en réseau et sur internet jusqu'à 6 joueurs.

  • Bande son 9 /20

    Des musiques d'accompagnement vraiment étranges, et que l'on préférera couper pour faciliter l'immersion.

  • Scénario /

    -

Décidément, il faudra patienter encore un peu avant de pouvoir découvrir un jeu d'équitation qui soit réellement convaincant. Bien plus arcade que ne le prétendent les développeurs, Cross Rider n'offre qu'un divertissement de courte durée, le soft n'étant pas assez peaufiné dans son gameplay pour offrir des sensations crédibles ou réalistes.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
01 décembre 2006 à 18:00:00
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Mis à jour le 01/12/2006 à 18:00
PC Simulation Eidos Interactive Gost Publishing
Dernières Preview
PreviewTrackmania (2020) : Le nouveau Nations réussit-il le contrôle technique ? Il y a 14 heures
PreviewXenoblade Chronicles - Definitive Edition : Un retour prometteur sur Switch 13 mai, 15:00
PreviewPro Cycling Manager 2020 : Nouvelle décennie, nouveau PCM ? 08 mai, 13:00
Les jeux attendus
1
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
2
The Last of Us Part II
19 juin 2020
3
Assassin's Creed Valhalla
4ème trimestre 2020