Menu
Mortal Kombat Armageddon
  • Tout support
  • Wii
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Mortal Kombat Armageddon / Mortal Kombat Armageddon sur PS2 /

Test Mortal Kombat Armageddon sur PS2 du 27/10/2006

Test : Mortal Kombat Armageddon
PS2
Mortal Kombat Armageddon
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
27 octobre 2006 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (86)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.9/20
Tous les prix
Prix Support
44.90€ PS2
54.90€ PS2
59.90€ Wii
69.90€ Wii
167.18€ Xbox
Voir toutes les offres
Partager sur :

Mortal Kombat Mystification aura permis d'asseoir la série des MK pour les quelques années à venir. Esthétiquement réussi, d'une profondeur insoupçonnée, Mystification fut en quelque sorte le passage de la chrysalide au papillon en permettant aux frérots Boone d'entrevoir le futur avec sérénité. Cependant, si on peut maintenant attendre avec impatience chaque opus de Mortal Kombat, Armageddon ne bénéficie plus de l'effet de surprise et doit donc faire mieux que son prédécesseur. Et sur ce point, est-ce vraiment réussi ?

Mortal Kombat Armageddon

Généreux "jusqu'au boutisme", Mortal Kombat Mystification fut une bénédiction pour tous les joueurs désirant rentabiliser leur achat. Une pléthore de bonus molto interessante, des mini-jeux rallongeant la durée de vie, un mode Konquest imparfait mais venant admirablement compléter le mode Kombat et les personnages les plus emblématiques de la saga. De fait, MK Armageddon a des airs d'enfant un brin fauché puisque les modes Puzzle et Echecs ont disparu au profit du Moteur Kombat qui n'est autre qu'un jeu de kart (jouable en solo ou en Online avec trois autres potes) dans lequel vous dirigez des versions Super Deformed de Baraka, Bo'Rai Cho, Johnny Cage, Cyrax, Jax, Kitana, Mileena, Raiden, Scorpion et Sub-Zero, chacun disposant d'un véhicule personnalisé. Si dans l'absolu, ce nouveau délire des développeurs est fun, deux tours de piste suffisent pour se rendre compte des limitations de ce défi. Pas de championnat d'aucune sorte, un faible nombre de courses et une jouabilité beaucoup trop limitée (un item de vitesse, un pouvoir par perso et basta) une pour retenir le joueur qui, une fois qu'il aura fait le tour des cinq pistes disponibles, refusera poliment de revenir à ce mode qui tient plus du gadget à l'intérêt limité. Notons tout de même qu'il est possible d'y jouer en online mais une fois encore, ceci n'est pas suffisant pour relancer la machine. Non, en fait, le grand intérêt d'Armageddon, outre son important panel de personnages (et nous y reviendrons plus tard) est le retour du mode Konquest qui gagne en profondeur.

Mortal Kombat Armageddon
Il n'y a que chez Mortal Kombat qu'on trouve ce genre de personnages.
Ainsi, si vous avez terminé le mode aventure de Mystification, vous avez pu vous rendre compte qu'il était loin d'être parfait, ce qui semble logique vu qu'il ne faut surtout pas oublier que c'est un jeu dans le jeu à l'image du Tekken Force de la série de Namco. Cependant, le mode Konquest est bien plus évolué vu qu'on est en présence d'un jeu d'action/aventure par le biais duquel les scénaristes peuvent développer la mythologie de la saga. Excellente idée au demeurant et complémentaire du mode Arcade plus traditionnel dans son approche scénaristique quasi inexistante, il faut bien l'avouer. Armageddon met donc en scène un nouveau personnage, Taven, qui est prié de retrouver son papounet, seul à lui expliquer pourquoi lui et son frère ont été sortis de leur long sommeil. Bien entendu, tout ceci a trait au réveil d'Armageddon, entité qui entend bien régner sur la Terre, le monde extérieur ou bien encore le royaume Nether, mais je vous laisse découvrir la suite de l'intrigue. Construit de la même manière que le mode éponyme de Mystification, celui d'Armageddon nous donne la possibilité d'arpenter de vastes contrées, de rencontrer plusieurs Kombattants (qu'il faudra généralement affronter en 1V1) et de défourailler des hordes d'ennemis arrivant à intervalle régulier, ce qui est une nouveauté comme vous l'avez noté. A ce propos, on apprécie ces phases de beat'em all (à la manière d'un Shaolin Monks) d'autant qu'on peut se battre à mains nues (en utilisant plusieurs coups spéciaux) ou avec des armes blanches. Plus long et recélant de nombreux objets ou pièces d'or, indispensables pour débloquer les innombrables artworks et autres vidéos, le nouveau mode Konquest remplit une fois de plus son office en offrant une vraie plus-value.

Mortal Kombat Armageddon
A gauche mon poulin, à droite, la majeure partie des Kombattants de cet opus.
Le mode Arcade, lui, se contente d'une "simple" évolution de son nombre de Kombattants. D'une vingtaine dans Mystification, nous passons ici à plus de soixante personnages. Véritable mine d'or pour tout amateur de la série, on retrouve avec délice les gueules qui ont peuplé l'univers MK depuis ses débuts ainsi que des petits nouveaux qui tirent leur épingle du jeu. En marge de cette impressionnante galerie, on peut désormais créer son propre fighter grâce à un éditeur de personnages assez complet. Entre le choix du sexe, de la corpulence, de la couleur de peau, de la coupe de cheveux ou de la tenue vestimentaire (casque, pantalon, tunique, gants, chaussures), on peut passer un petit bout de temps à tout débloquer pour peaufiner son avatar. En même temps, ce vaste choix d'accessoires a un prix et vous devrez malheureusement débourser des deniers pour la majeure partie des items. Très frustrant vu qu'on sent bien que tout ceci a été fait pour augmenter la durée de vie de façon artificielle.

Mortal Kombat Armageddon
L'éditeur de perso. permet quelques excentricités comme celle de retrouver les personnages de La bataille des planètes.
En terme de jouabilité pure, pas de grandes nouveautés à l'horizon. On en note tout de même deux plus ou moins intéressantes. La première vous permet d'envoyer votre adversaire dans les airs et de continuer à le rouer de coups grâce à des mouvements aériens. Comme vous vous en doutez, la pratique requiert un minimum d'entraînement mais propose à terme de sortir des combos démentiels. La seconde nouveauté est liée aux Finish moves. Désormais, lorsque vous aurez battu votre ennemi, une jauge apparaîtra à l'écran. Il vous faudra alors entraîner les bonnes combinaisons pour réaliser une Fatality, ce qui remplira à nouveau ladite jauge. Vous pourrez ensuite enchaîner jusqu'à 10 Fatalities, suivant le même principe, pour prouver à votre adversaire à quel point vous l'aimez. Il est dommage que ce système, anecdotique au possible, n'ait pas été calqué sur celui de Shaolin Monks avec intégration à l'écran des séquences de touches à rentrer pour réussir le mouvement. En effet, quitte à mettre ces séquences en avant, autant qu'elles soient plus facilement réalisables. A ce sujet, on est en droit de se demander pourquoi les Fatalities ne sont toujours pas incluses dans la liste des coups.

Mortal Kombat Armageddon
Le Moteur Kombat bénéficie d'une bonne réalisation mais s'avère très vite inintéressant.
Au bout du compte, bien que Mortal Kombat Armageddon soit un très bon jeu de baston, on est un tantinet déçu après le coup de poing que fut Mystification. S'il est toujours agréable de retrouver le mode Konquest, qui se bonifie avec le temps, ou une sélection de personnages beaucoup plus importante, les nouveautés de gameplay ou l'absence du mode Puzzle ont un peu de mal à passer. Le mode Moteur Kombat est trop modeste pour inspirer la notion même de rejouabilité et quelques choix artistiques douteux font peine à voir (à commencer par un boss de fin très quelconque). Pourtant, inutile de terminer sur cette note pessimiste vu qu'on a beaucoup de plaisir à retrouver des vieux de la vieille qui disposent de divers costumes donnant lieu à un véritable défilé de modes ou de leurs différents styles de combat. Par contre, notons que de trois styles dans le précédent volet, seuls deux (un à mains nues et un autre avec arme) ont survécu dans Armageddon, probablement suite à une observation des développeurs sur la manière de jouer des utilisateurs. Qu'à cela ne tienne, le titre de Midway n'a pas trop à rougir devant son aïeul et se veut même une sorte d'hommage à la série en regroupant toutes les icônes qui ont contribué à sa notoriété. Une conclusion qui n'aura pas échappé aux fans.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Les personnages sont toujours aussi raides mais leur modélisation s'affine d'épisode en épisode. De plus, la création de Kombattants permet les délires les plus inimaginables pour peu que vous ayez de quoi payer et on s'étonne une fois de plus de la richesse des décors, sorte de chambre des tortures modernes.

  • Jouabilité 15 /20

    Les seules vraies nouveautés de gameplay concernent le système de combos aériens ainsi que les Fatalities qu'on peut désormais enchaîner. En dehors de ça, rien de bien neuf surtout qu'un des trois styles de combat s'est fait la malle. La jouabilité du mode Konquest se voit agrémentée de nouveaux mouvements (liés aux phases de beat'em all) et la création de personnages propose d'acheter ses propres mouvements en les rattachant aux touches désirées.

  • Durée de vie 15 /20

    Deux mini-jeux ont disparu pour laisser le champ ouvert au Moteur Kombat qui est tout sauf intéressant, malgré une réalisation réussie. D'un autre côté le mode online, la galerie de personnages beaucoup plus importante que dans Mystification et le mode Konquest assurent à Armagedddon une excellente longévité.

  • Bande son 14 /20

    Les musiques sont dans le plus pur style MK (mordantes et survoltées) tout comme les doublages qui conservent ce petit côté kitsch propre à la série.

  • Scénario /

Ce nouveau Mortal Kombat perd d'un côté ce qu'il gagne de l'autre. Tout le monde ne s'y retrouvera pas mais ce parti-pris a le mérite de recentrer le débat en offrant bien plus de personnages jouables. De plus, le mode Konquest est plus travaillé et nous fera rapidement oublier le Moteur Kombat qui n'a pas grand-chose pour lui, à commencer par un championnat. Peut-être moins jouissif que Mystification mais tout aussi indispensable pour l'amateur, cette nouvelle itération "goreuse" est un pot-pourri des précédents segments qui ressemble parfois à une réunion de famille. Là-dessus, le fan éclairé retiendra la larme qui perle à ses yeux tout en commandant son exemplaire d'Armageddon.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
27 octobre 2006 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (86)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.9/20
Mis à jour le 27/10/2006
PlayStation 2 Combat Midway
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live