Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Titan Quest
PC

14 heures. Tiens, je me ferais bien une petite partie de Titan Quest, le fameux hack'n slash créé par Brian Sullivan, l'un des papas de la série Age of Empires. Le jeu se lance, je reprends mon personnage resté dans le dernier village visité, et en route pour l'aventure. Après quelques dizaines de minutes, voilà que je gagne un niveau grâce à mes combats victorieux contre plusieurs monstres. En plus, la résolution d'une quête secondaire m'a permis d'avoir une superbe épée de la mort qui tue. Je ne peux pas quitter maintenant, il faut que je teste la nouvelle compétence que j'ai acquise et l'efficacité de mon arme...

Quelques dizaines d'ennemis trucidés en moins, je me dis qu'effectivement, cette arme est excellente et que ma compétence capable de créer une nymphe qui m'aide avec son arc me rend vraiment très fort. Mais c'était sans compter sur un énorme boss bloquant le passage et qui, soit dit en passant, fait quatre fois ma taille. Le premier affrontement se solde par un cuisant échec, me renvoyant à la dernière fontaine de renaissance avec une dette d'expérience. Bon, il est temps de bien se préparer. Cette fois-ci, je ne vais pas y aller à l'aveuglette. Je fais donc le plein de potions de soin, j'achète une nouvelle armure au commerçant le plus proche, et me voilà paré pour affronter à nouveau cette grosse créature. Hourra ! Cette fois-ci, je l'ai eu ! Et la récompense était à la hauteur de l'enjeu puisque j'ai eu droit à tout plein de points d'expérience et à un bouclier de set. Comme dans Diablo 2, il existe en effet des objets de set dont les pouvoirs sont décuplés si vous possédez toute la collection. En l'occurrence, si je trouve l'épée et le casque éponyme, je profiterai d'une vitesse d'attaque augmentée et d'une meilleure résistance aux sorts élémentaires. Petit coup d'oeil sur ma montre et là, c'est la stupeur ! Quoi ? Il est déjà 19h30 ! Et moi qui croyait qu'il n'était que 16 heures ! Ce petit récit résume parfaitement ce qu'est Titan Quest : un soft capable de vous tenir littéralement scotché devant votre PC et de vous retirer toute notion de temps. Ce signe ne trompe pas : c'est la marque des grands jeux.

Le cycle jour-nuit est pris en charge.

Titan Quest, c'est un peu Diablo 2 puissance quatre. Un terrain de jeu beaucoup plus grand, plus de villages, plus de monstres, plus de quêtes... Et tout ça avec un gameplay assez proche, du moins, pour l'essentiel. Le but est bien sûr d'avoir un personnage le plus puissant possible en gagnant de l'expérience et en l'équipant des meilleurs items. Le système de sauvegarde est semblable à celui du hit de Blizzard puisque dès que vous quittez le jeu, l'enregistrement est automatique. Pas question de charger une ancienne partie si vous perdez contre un boss, puisque votre échec sera aussi mémorisé. Excellent, car cela met sur les épaules du joueur une certaine pression. De plus, Titan Quest a aussi piqué à Diablo 2 ses raccourcis clavier. Par exemple, il vous suffit d'appuyer sur Alt pour voir les objets laissés au sol par les monstres que vous avez tués. Bref, le jeu se prend en main très facilement, surtout si vous connaissez déjà le titre de Blizzard.

Certaines créatures sont immenses.

Le mode multijoueur ressemble également beaucoup à celui de son modèle. En fait, c'est une sorte de Battle.net ouvert. Le solo et le multi sont donc intimement liés puisqu'un même personnage peut être indifféremment utilisé dans les deux modes. En clair, votre avancée en multijoueur est sauvegardée de la même manière qu'en solo. Vous pouvez prendre votre perso solo pour continuer l'aventure en multijoueur et vice versa. Signalons que ce sont les joueurs eux-mêmes qui créés les serveurs. Si vous n'arrivez pas à passer un boss en solo, vous pouvez donc créer une partie en multi et demander de l'aide puisqu'il est possible de jouer à six en coopératif (pas de PvP pour l'instant). Le plus intéressant, c'est évidemment qu'à plusieurs, on peut s'échanger des objets. Un archer pourra troquer une épée dont il ne se sert pas contre un arc dont le guerrier n'a que faire. Réunir un set complet est aussi plus facile grâce à l'échange. Un doute subsiste néanmoins au sujet de la triche. Comme les données concernant vos personnages sont sauvegardées sur le disque dur, il y a certainement des petits malins qui vont aller les trifouiller pour avoir plus de vie ou s'octroyer d'autres bonus. Comme dans le multi ouvert de Diablo 2, il y aura certes des tricheurs, mais aussi des personnes qui joueront de façon honnête. Mais bon, on est tout de même en droit de regretter qu'un système semblable à celui de Battle.net fermé, avec ses sauvegardes placées sur des serveurs distants limitant véritablement l'utilisation de cheats, n'ait pas été implémenté. Autre petit regret, il n'y a pas de chat dans l'interface de recherche des parties. Dommage, mais cela ne nuit en rien aux nombreuses qualités de Titan Quest.

On a droit à un système de portails à la Diablo 2 pour voyager entre les villages.

Evidemment, le jeu d'Iron Lore a ses spécificités, à commencer par son contexte. Vous incarnez un héros humain qui a pour mission de trouver un moyen de mettre fin au chaos provoqué par les titans qui se sont récemment échappés des entrailles de la Terre dans lesquelles Zeus les avait enfermés. Ce sera l'occasion de parcourir quatre mondes, chacun étant inspiré d'une mythologie différente avec ses décors, son bestiaire et son ambiance. On a droit à la Grèce antique, à l'Egypte, à Babylone et à la Chine. Chacun de ces niveaux est vraiment immense et il vous faudra une quarantaine d'heures avant de les avoir tous parcourus. Cependant, et comme dans Diablo 2, la fin ne signifie pas que vous pourrez mettre le jeu au placard, loin de là. En fait, en terminant une première fois le soft, vous débloquez un niveau de difficulté un peu plus corsé qui permet de continuer l'aventure avec des monstres inédits, plus costauds, donnant plus d'expérience et des armes plus puissantes. Avec les trois niveaux de difficultés présents, vous imaginez bien que la durée de vie est colossale. En plus, il y a même un éditeur de maps, si bien qu'on retrouvera certainement de nouvelles aventures créées par les joueurs eux-mêmes à télécharger sur le net. Le moins que l'on puisse dire, c'est que vous n'êtes pas prêt de désinstaller Titan Quest de votre disque dur !

Les quêtes secondaires sont nombreuses.

Côté gameplay, la progression est assez classique puisqu'il faut gagner de l'expérience en tuant des monstres et en accomplissant des quêtes. A chaque montée de niveau vous gagnez des points d'aptitude que vous pouvez affecter librement à l'une des caractéristiques suivantes : santé, énergie, force, intelligence ou dextérité. Vous gagnez aussi des points de maîtrise qui servent à acheter de nouvelles compétences (sorts...). A la différence de Diablo 2, vous ne choisissez pas votre classe au début de la partie. D'ailleurs, il n'y a pas de classes à proprement parler, mais plutôt des maîtrises. Il en existe de huit types : chasse, défense, esprit, guerre, nature, ruse, tempête et terre. Chacune donne accès à un arbre de compétences propres. C'est au niveau 2 que vous pourrez sélectionner votre première maîtrise. Si vous choisissez "tempête", vous pourrez acquérir des compétences permettant d'infliger des dégâts de glace, alors que si vous prenez "chasse", vous aurez des compétences tournées vers la maîtrise du tir à l'arc.

Admirez le traitement des lumières et des ombres dynamiques.

Au niveau huit, vous pourrez choisir une deuxième maîtrise. Les points gagnés lors d'une montée de niveau peuvent alors être dépensés dans n'importe laquelle des compétences des deux arborescences que vous avez choisies. C'est à ce moment que se décide la classe définitive de votre personnage. Les combinaisons sont multiples. Par exemple, nature + guerre = champion, guerre + ruse = assassin. Vous pouvez très bien faire un guerrier qui jette des boules de feu ou encore, un jeteur de sort qui manie l'arc. Attention cependant à ne pas trop vous disperser dans l'acquisition de vos compétences car il vous serait alors difficile d'acquérir les sorts les plus puissants de vos deux arborescences. Mieux vaut donc se concentrer sur un seul arbre, quitte à ne mettre que quelques points dans le second histoire d'acheter une ou deux compétences vous facilitant la vie. Si vous vous êtes trompé, pas d'affolement puisqu'il suffit de racheter (moyennant finances) les points de maîtrise mal dépensés. Hormis les deux maîtrises, rien n'est donc figé et c'est tant mieux.

A droite, mon inventaire et ma fiche de personnage, à gauche, le stock du marchand.

A côté d'une durée de vie colossale, d'un contexte intéressant et d'un gameplay très au point, Titan Quest nous gratifie d'une réalisation de haute volée. Le moteur en 3D isométrique a permis de créer des décors d'une finesse ahurissante. En outre, le bestiaire varié se compose de créatures mythologiques superbement modélisées. Quant aux effets d'ombre et de lumière, ils sont parfaitement maîtrisés, et on a plaisir à voir les environnements changer tout au long de la partie grâce à la prise en charge du cycle jour-nuit. Bref, c'est vraiment joli et c'est un véritable plaisir que de voyager dans cet univers, d'autant que l'on est accompagné par des compositions musicales très réussies. Hormis un mode multijoueur légèrement en deçà de celui de Diablo 2, on a donc vraiment du mal à trouver quelque chose à redire à Titan Quest. Bien réalisé sur tout les plans, il est à n'en pas douter un excellent choix pour tous les amateurs de hack'n slash et pour tous ceux qui sont désireux de découvrir ce genre popularisé par la série des Diablo.

Les notes
  • Graphique 18 /20

    Les graphismes sont très jolis avec des effets d'ombre et de lumière à tomber par terre ainsi qu'un bestiaire varié superbement dessiné. Attention cependant, une bonne configuration est nécessaire pour jouer sans saccades.

  • Jouabilté 19 /20

    Diablo 2 a fait des émules puisque le gameplay de Titan Quest s'en rapproche beaucoup. Néanmoins, le titre a quelques particularités qui lui donnent une personnalité propre. En l'occurrence, le système de maîtrises est très bien pensé.

  • Duree 19 /20

    Le jeu est beaucoup plus long que Diablo 2. Avec un immense territoire à explorer dans les trois niveaux de difficulté, un mode multijoueur et un éditeur de niveaux, vous n'êtes pas prêt d'arrêter à arpenter les vertes prairies et les sombres catacombes de Titan Quest.

  • Son 16 /20

    De jolies compositions, des bruitages convaincants, que demande le peuple ?

  • Scénario 16 /20

    Le contexte dans lequel se déroule l'aventure est vraiment très plaisant. Les quatre mondes à explorer ont chacun un esprit propre grâce à l'utilisation de mythologies différentes.

Quel jeu mes amis, quel jeu ! Titan Quest s'impose comme étant la seule alternative valable au grand Diablo 2. Grâce à sa réalisation soignée, à son gameplay parfaitement réglé et à son énorme durée de vie, il risque bien de vous faire passer des dizaines d'heures scotché devant votre PC. Excellent.

Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
26 juin 2006 à 18:00:00
18/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (314)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/ 20
Mis à jour le 26/06/2006 Voir l'historique
PC Action RPG THQ Iron Lore
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (3)
  • News (15)
  • Vidéos (14)
  • Images (261)
  • Wiki / ETAJV
  • Downloads (8)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Titan Quest sur PC
    -
    PC
  • Aperçu : Titan Quest sur PC
    - 2
    PC
  • Dossier : Titan Quest
    - 59
    PC
Boutique
  • Titan Quest PC
    2.83 € Neuf
    1.95 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.