Menu
Cendrillon : Le Bal Enchante
  • GBA
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Cendrillon : Le Bal Enchante sur GBA /

Test du jeu Cendrillon : Le Bal Enchante sur GBA

Test : Cendrillon : Le Bal Enchante
GBA
Cendrillon : Le Bal Enchante
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 janvier 2006 à 18:00:00
6/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/20
Tous les prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Profitant de l'engouement provoqué par la seconde sortie du film dans les salles obscures et par l'édition DVD, Disney ressort Cendrillon de ses cartons et charge THQ d'adapter son oeuvre sur GBA. Mais la magie du conte de fées opère-t-elle autant dans un titre qui n'a que la prétention de reprendre les grandes lignes d'une histoire où on ne peut pas dire que les péripéties soient franchement nombreuses ?

Cendrillon : Le Bal Enchante

S'inscrivant dans la mouvance des softs pour jeunes filles que l'on trouve à profusion sur GBA, Cendrillon n'est pas sans rappeler les Barbie et autres Disney Princess qui ont fait rêver toutes les jeunes joueuses qui croient encore au prince charmant, si tant est qu'il en reste. Le titre évocateur de Bal Enchanté ne laisse pas présager d'une aventure palpitante et jalonnée d'action, mais plutôt d'un pseudo jeu musical où il serait question d'exécuter des pas de danse en respectant un certain tempo. En fait il n'en est rien, et hormis la fameuse scène du bal, le jeu s'apparente ni plus ni moins à une succession de parcours d'obstacles assez simplistes. Ouf, on a évité le pire !

Cendrillon : Le Bal Enchante
Et voilà Cendrillon, triste et désespérée.
L'aventure proposée se découpe en une petite dizaine de niveaux dont je ne vous cacherai pas qu'ils sont très courts et exagérément simplistes. Il ne faut pas oublier que le titre se destine vraiment aux plus jeunes et personne ne s'étonnera d'apprendre que celui-ci se termine très facilement en à peine deux heures. Suivant le plus fidèlement possible la trame du long-métrage, le jeu nous offre la possibilité d'incarner Cendrillon, mais aussi la fée sa marraine et les deux souriceaux Gus et Jac. La marâtre et ses deux filles ne jouant qu'un rôle de figuration ici, l'opposition est sobrement représentée par le chat Lucifer qui fera office de pseudo boss à deux reprises. Le danger ne vient pas toujours de là où on l'attend, et vous allez voir que Cendrillon est capable de se faire du mal toute seule en cueillant des pommes ou en arrosant des fleurs...

Cendrillon : Le Bal Enchante
Certains niveaux sont dédiés aux valeureux Gus et Jac.
N'oublions pas qu'avant de devenir princesse, Cendrillon mène une vie de labeur avec des animaux domestiques pour seuls compagnons. Seulement, on oublie trop souvent la gêne qu'ont dû représenter ces bêtes pour la pauvre demoiselle sur qui reposent toutes les tâches ménagères de la grande demeure. Dans ces conditions, faire la cueillette des pommes implique une concentration extrême pour éviter les va-et-vient des taupes et des lapins qui n'ont pas de meilleure idée que de se mettre dans ses pattes. Pour y parvenir, Cendrillon ne dispose que de deux mouvements et pas un de plus : le saut et le déplacement latéral. Ce dernier est rendu possible par la présence de deux plans parallèles sur lesquels on peut évoluer et qui permettent de contourner la plupart des obstacles. La grande majorité des niveaux reprend donc ce système assez simpliste en proposant divers parcours semés d'embûches. Vous devrez par exemple nourrir les chevaux des écuries en évitant les poules et les moutons, ou encore échapper à vos poursuivants dans la forêt après la scène fatidique des douze coups de minuit.

Cendrillon : Le Bal Enchante
"Salagadou lametchikabou labibidi bobidi bou".
En marge de ces épreuves réservées à Cendrillon, le soft comporte un certain nombre de phases de jeu spéciales. La fée apparaît ainsi brièvement au cours d'une étape qui consiste à toucher des bulles de couleur avec la baguette magique pour transformer la citrouille en carrosse et changer les haillons de cendrillon en une magnifique robe de soirée. Très brève, cette scène s'avère au final assez anecdotique. Les souriceaux Gus et Jac ont bénéficié en revanche d'un peu plus d'attention puisqu'ils font l'objet de niveaux plus longs et plus nombreux. Les deux mulots ne se séparent jamais, ce qui simplifie un peu trop les choses, d'autant que leurs actions se limitent à charger et à projeter des boutons de chemise pour repousser d'éventuelles araignées. On les verra notamment traverser le grenier et escalader l'horloge pour récupérer la clé de la pièce où est enfermée Cendrillon, ou encore se frayer un passage sur une table où le moindre raisin représente un obstacle à surmonter. Se creuser un trou dans une mie de pain et glisser sur les mottes de beurre n'est hélas pas aussi palpitant qu'on pourrait le croire. C'est d'ailleurs à eux qu'il reviendra de calmer les ardeurs du chat Lucifer, seule vraie menace durant toute l'aventure.

Cendrillon : Le Bal Enchante
Des extraits du dessin animé, énorme !
Si l'attention du joueur ne retombe pas tout de suite c'est bien parce que les niveaux s'enchaînent très vite et que l'on voit la fin arriver à grands pas alors que l'histoire est à peine lancée. La fameuse scène du bal, censée être le point culminant du jeu, l'apothéose du conte de fées où l'on s'attend à voir l'émotion nous submerger, n'est rien d'autre qu'une vague épreuve de danse sans aucun intérêt. L'objectif consiste à séduire le public en enchaînant des "figures" tout en restant dans le halo de lumière et en évitant les autres danseurs qui évoluent sur la piste. Une minute plus tard, on passe à autre chose, ce qui n'est de toute façon pas plus mal. Globalement, en plus d'être vide d'intérêt et de proposer un challenge inexistant, le soft manque de précision dans son gameplay et ne jouit pas d'une réalisation exceptionnelle. On a certes droit à quelques extraits du dessin animé, mais ceux-ci sont courts, muets et visuellement assez médiocres. Excessivement facile et donc très abordable pour les jeunes enfants, ce titre ne mérite pas que vous en fassiez l'acquisition si c'est pour le parcourir en une heure et demie les yeux fermés.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Moins joli que le Disney Princess sorti sur GBA, Cendrillon n'éblouira personne par sa beauté. Malgré tout, les niveaux proposés font quand même preuve d'une certaine variété dans les décors.

  • Jouabilité 9 /20

    En plus d'être imprécis, le gameplay ne renferme aucune subtilité. Si les épreuves n'étaient pas aussi courtes, on ne supporterait pas longtemps un système de jeu aussi simpliste.

  • Durée de vie 2 /20

    Comptez moins de deux heures pour en faire le tour. Même s'il est destiné aux enfants, le soft est trop court et trop facile pour offrir un challenge minimum. Des images et des extraits du dessin animé sont à débloquer, mais de là à recommencer le jeu pour ça...

  • Bande son 9 /20

    Les thèmes sont trop quelconques pour marquer les esprits, et on ne retrouve aucun des airs du film. La plupart des musiques sont utilisées à plusieurs reprises, ce qui n'en fait même pas une dizaine de différentes au total.

  • Scénario 6 /20

    La vie de Cendrillon ne vous aura jamais paru aussi morne, ou comment briser la magie d'un conte de fées.

Si personne n'attendait grand-chose de la part d'un tel titre, on pouvait penser que la magie du film original aurait davantage inspiré les développeurs. On termine l'aventure en moins de temps qu'il n'en faut pour lire la notice, sans jamais trouver le moindre challenge susceptible de ralentir un joueur de moins de 7 ans.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 janvier 2006 à 18:00:00
6/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/20
Mis à jour le 09/01/2006
Gameboy Advance Plate-Forme THQ Animation Cinéma
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Still There : Le futur Firewatch de l'espace ? - gamescom 2019
    PC
  • Preview : The Settlers, un reboot pour rebâtir les fondations de la saga - gamescom 2019
    PC
  • Preview : John Wick Hex : une prometteuse adaptation tactique de la saga - gamescom 2019
    PC - PS4 - ONE - MAC
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce