Menu
High Seize
  • NGAGE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières previews jeux vidéo / High Seize sur NGAGE /

Aperçu High Seize sur NGAGE du 02/09/2005

Preview : High Seize
NGAGE
Partager sur :

Parmi les catégories les mieux adaptées aux supports portables, les RPG tactiques et les jeux de stratégie au tour par tour ont déjà largement prouvé leur efficacité, notamment sur GBA. L'arrivée prochaine du dénommé High Seize sur N-Gage se doit donc d'être accueillie avec beaucoup d'intérêt, d'autant plus que le titre s'annonce fort intéressant.

Le titre du jeu n'étant pas particulièrement évocateur, il convient de décrire en quelques mots ce qui se cache derrière ce mystérieux High Seize. Vous connaissez tous Advance Wars ? Eh bien transposez cet excellent jeu de stratégie au tour par tour dans un contexte de piraterie, et vous obtenez le jeu dont il est question ici. Prenant appui sur l'Histoire tout en apportant un scénario totalement fictif qui introduit différents personnages plus ou moins dotés de charisme, High Seize nous propose de vivre de grandes batailles navales du point de vue de la stratégie. Le scénario que l'on découvre au fil de la campagne solo est illustré par des images fixes plutôt sympa qui donnent au jeu un côté moins austère qu'il n'en a l'air. Le doublage anglais est réussi et soigné, avec une mention toute particulière pour l'accent caractéristique des troupes françaises. Notez en revanche que le jeu n'était pas traduit sur la pré-version que nous avons reçue.

High Seize
La carte de navigation permet d'accéder aux différentes missions.
On s'en rend compte une fois les différents niveaux de tutorial terminés, le jeu offre une progression assez ouverte qui nous permet de naviguer librement sur la map, sachant que les événements qui surviennent dépendent des endroits où l'on fait escale. Pour entrer plus concrètement dans le système de jeu, quiconque aura déjà pratiqué n'importe quel jeu de stratégie au tour par tour retrouvera rapidement ses repères. Si l'on veut reprendre l'exemple d'Advance Wars, on constate que l'essentiel du gameplay de High Seize est très similaire. Je vais tâcher de ne pas trop rentrer dans les détails mais vous verrez que le système de jeu est assez conventionnel. En plus de l'aspect purement militaire et belliqueux, le soft fait intervenir la notion de bâtiments, de ressources et de production. Il faut ainsi prendre le temps de capturer des bâtiments pour obtenir l'argent nécessaire à la production de troupes dans les garnisons, mais on ne peut pas créer ses propres bâtiments. Chaque unité est composée de plusieurs individus dont le nombre diminue à chaque fois que l'unité se fait toucher, ce qui fragilise du même coup sa force de frappe au tour suivant. Sont prises en compte également les contre-attaques systématiques du défenseur et l'importance de la nature du terrain où se situent les unités. Une fois endommagées, celles-ci peuvent fusionner ou récupérer en séjournant un moment dans un bâtiment.

High Seize
Entre High Seize et Advance Wars, il n'y a qu'un pas.
Pour compliquer le tout, il convient de garder un oeil sur la gestion des rations et des munitions, et donc de faire venir régulièrement les wagons ou les cargos pour faire le plein ou véhiculer l'infanterie. Notez que le réapprovisionnement est joliment représenté par une pluie de rôtis qui tombent sur les unités affamées... Ces dernières sont d'ailleurs assez variées et complémentaires, et elles ont toute une manière différente d'agir. Adeptes du combat rapproché, les fantassins tels que les épéistes ou les mousquetaires peuvent être épaulés par des scouts. Ces derniers compensent leur faible force de frappe par leur rapidité et constituent d'excellents éclaireurs pour déjouer les pièges du brouillard de guerre et éviter les embuscades. Parmi les plus redoutables, on trouve les unités de cavalerie, de mortier, les canons ou les catapultes. La plupart agissent de façon indirecte et peuvent traverser des obstacles sans risquer une contre-attaque, mais en contrepartie, elles ne peuvent pas se défendre contre des unités adjacentes, ni tirer juste après un déplacement. Si la lisibilité du jeu est correcte, on constate que la caméra ne se déplace pas automatiquement pour montrer ce que font les unités ennemies lorsque c'est leur tour d'action. En revanche, il est tout à fait possible d'abréger la résolution des attaques, sachant que celle-ci se traduit par des animations récurrentes dans le même style que celles d'Advance Wars. Pour vous donner une idée des challenges proposés, sachez que certaines missions doivent être résolues en respectant une limite de tours, et qu'il est tout à fait possible d'avoir plusieurs commandants à contrôler, chacun ayant ses propres troupes sous ses ordres. Par ailleurs, les batailles gagnées donnent des points permettant d'acquérir de nouvelles compétences qui confèrent des bonus particuliers pour certaines unités. On terminera en disant que le soft est également jouable de 1 à 4 joueurs en Bluetooth, ce qui prouve que l'aspect multijoueur n'a pas été oublié. Sur ce, je vous laisse rêver de stratégie et de piraterie en attendant le test qui ne saurait tarder.

Mis à jour le 02/09/2005
N-Gage Stratégie Nokia Red Lynx

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
DERNIERS TESTS
  • Test : Unruly Heroes : Le platformer 2D coloré qui insiste sur l’action
    PS4
  • Test : Warhammer : Chaosbane - un hack'n slash plaisant, mais perfectible
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Void Bastards : un mix original entre shooter et rogue-lite
    PC - ONE
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce