Menu
Pathway to Glory
  • NGAGE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Pathway To Glory
NGAGE
Pathway to Glory
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
14 décembre 2004 à 18:00:00
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.4/20
Tous les prix
Prix Support
11.87€ NGAGE
11.88€ NGAGE
Voir toutes les offres
Partager sur :

Un Commando-like sur N-Gage ? C'est possible, et avec plus de succès qu'un Doom-like en plus. Figurant en tête de liste des jeux sur lesquels compte Nokia pour se composer une ludothèque, Pathway To Glory réussit son pari d'offrir aux joueurs nomades, adeptes de la machine finlandaise, une bonne tranche de tactique.

Pathway To Glory

Après avoir tenté de faire entrer de force les FPS sur sa console (avec le taux de réussite que l'on connaît), Nokia s'attaque à un autre genre typique du monde PC : la stratégie-tactique. Et pour le coup, le résultat est nettement plus probant, contre tout attente diront les esprits mesquins et grincheux. Inspiré comme c'est pas permis de Commando, Pathway To Glory se déroule en pleine seconde guerre mondiale et vous mettra aux commandes d'une escouade d'élite et cosmopolite au sein de laquelle on trouvera même un petit frenchie mangeur de grenouilles (désolé, mais là j'ai la dalle).

Pathway To Glory
Le niveau de détail des environnements témoigne du soin apporté au jeu.
Le principe est simple, on dirige chaque unité indépendamment en prenant soin de les placer correctement, de leur attribuer la bonne posture et de les garder en vie en évitant de les planter au milieu d'une vaste plaine remplie de soldats belliqueux dont le passe-temps favori est de vous mettre à mort. Les hommes peuvent user de deux armes, toutes tirées d'un panel d'armes réelles, cela va de soi, avec des combinaisons sans surprise du type fusil + grenade. On devra bien évidemment gérer divers facteurs afin d'obtenir une précision maximale, les obstacles, la portée et la position de tir, on est plus efficace allongé que debout. La posture jouera également sur votre vulnérabilité, chacun sait qu'il est plus difficile d'atteindre une cible couchée au sol derrière un muret qu'un gentil imbécile debout à côté d'une fontaine. Pathway To Glory n'étant pas qu'un bête jeu d'action, on s'évertuera à progresser avec prudence, observant soigneusement les environs, histoire de ne pas camper dans la ligne défensive d'un ou deux allemands fourbes désireux d'assouvir leur passion létale.

Pathway To Glory
Ah, ah, mais je vous vois.
Pour compliquer un peu les choses, le jeu se déroule au tour par tour. Chaque action devra être soupesée afin de ne pas gaspiller ses points d'action dans le vide, et mieux vaudra en garder en réserve pour être certain d'assurer sa défense à la fin du tour, afin de se remettre à couvert lorsque ce sera à l'ennemi de frapper. Bref, dans le fond, tout cela est classique dans le genre, mais sur une machine portable, c'est déjà moins fréquent et ce qui fait le plaisir de Pathway To Glory, c'est que le gameplay tourne rond, offrant des séquences variées, notamment par l'usage de véhicules, et profite d'une prise en main tout à fait appréciable, intuitive et fonctionnelle.

Si la campagne solo donnera déjà du fil à retordre, on pourra ensuite aller se frotter à quelques joueurs humanoïdes dans les modes multijoueurs, aussi bien en réseau local que via le online sur réseau GPRS. Le souci à ce niveau étant qu'il arrive qu'on se fasse déconnecter sans trop comprendre le pourquoi du comment. Forcément, c'est toujours agaçant, voire pénible.

Pathway To Glory
Toujours rester à couvert.
Et cerise sur le gâteau, la réalisation est à la hauteur. En matière d'I.A, le titre s'en sort avec les honneurs d'un pathfinding qui ne défaille pas et d'une IA ennemie redoutable, un peu trop parfois serai-je tenté d'ajouter. C'est qu'ils ont les yeux perçants les hostiles, certes ils ne voient pas à travers les murs mais tout de même, je les soupçonne un peu d'avoir la vue un peu trop aiguisée. En tout cas visuellement, le N-Gage nous montre qu'il sait faire de jolies choses, animer des environnements détaillés par exemple et des unités finement ciselées. Tout ça sans problème d'animation, si ce n'est une ou deux minuscules petites saccades de rien du tout de temps en temps sur des mouvements de caméra trop vifs. Ce qui est le plus déplorable à la rigueur, c'est surtout la taille de l'écran pas nécessairement idéale pour ce genre de titre. On aura vite tendance à se coller la bestiole sous le nez si on veut parvenir à distinguer tout ce qui gigote à l'écran. Dans la même veine, le champs de vision restreint n'est pas non plus un atout majeur.

Pathway To Glory
Evitez d'entrer dans le champ de vision adverse
Au final, les gens de RedLynx nous signent là un travail soigné et un titre d'une qualité tout à fait remarquable. Une transcription réussie du gameplay stratégie-tactique qui saura ravir les amateurs en manque durant leurs déplacements. Enfin, ceci étant, les français risquent quand même d'apprécier moyennement le doublage de l'unité gauloise qui touche au ridicule le plus absolu. Avec des speeches du style "Pour la patrie, vive la baguette !" (je jure que c'est vrai), ou un espèce de marmonnement dont je n'ai toujours pas saisi un traître mot. J'aime autant vous dire que ça casse méchamment l'ambiance au moment d'une attaque.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Les décors sont tout aussi fins que les unités, on trouve une foultitude de petits détails et l'ambiance graphique rappellera sans nul doute celle de Commando.

  • Jouabilité 17 /20

    Le gameplay est rôdé et son efficacité n'est plus à prouver, puisqu'il est servi par une prise en main simple, on a guère de raison de pleurnicher. Le niveau de difficulté est toutefois un peu élevé pour un débutant, en raison d'une IA qui ne pardonne pas.

  • Durée de vie 16 /20

    La campagne solo est assez corsée pour vous tenir en éveil et le multijoueur, bien qu'imparfait, saura assurer une "replay value" certaine.

  • Bande son 15 /20

    Carton rouge pour le doublage lamentable du soldat français façon Monty Pythons, ce qui est d'autant incompréhensible que le problème ne se pose nullement par ailleurs et que la bande-son est globalement de bonne facture.

  • Scénario /

Nokia avait raison de miser sur Pathway To Glory puisqu'on tient là l'un des meilleurs softs de sa machine. Un genre peu représenté sur portable et servi avec brio par un gameplay qui fonctionne et une réalisation soignée, mais pour une cible de joueurs avertis cependant.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
14 décembre 2004 à 18:00:00
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.4/20
Mis à jour le 14/12/2004
N-Gage Stratégie Nokia
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live