Menu
Charlie et la Chocolaterie
  • Tout support
  • PC
  • GBA
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Charlie et la Chocolaterie / Charlie et la Chocolaterie sur GBA /

Test Charlie et la Chocolaterie sur GBA du 21/07/2005

Test : Charlie Et La Chocolaterie
GBA
Charlie et la Chocolaterie
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 juillet 2005 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.3/20
Tous les prix
Prix Support
14.49€ PS2
16.05€ PC
22.06€ PS2
24.00€ PC
24.99€ NGC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Responsable de l'adaptation GBA du dernier film de Tim Burton, Charlie et la Chocolaterie, l'équipe de Digital Eclipse nous invite à revivre l'histoire de Charlie Bucket par le biais de nos consoles portables, là où les versions PC et consoles de salon n'ont pas réussi à nous convaincre. Pourtant, en visant juste et sans trop de prétentions, les développeurs sont parvenus à un résultat plutôt satisfaisant.

Charlie Et La Chocolaterie

Comme le veut la tradition des jeux à licence tirés d'oeuvres cinématographiques ou littéraires, Charlie et la Chocolaterie sur GBA ne peut s'apprécier qu'à la condition d'avoir vu le film dont il est inspiré. Les quelques lignes de textes accompagnées de photos ne suffiront certainement pas à vous faire comprendre de quoi il est réellement question dans le jeu. A quoi correspond ce fameux ticket d'or que tout le monde recherche ? Pourquoi Charlie se retrouve dans une fabrique de bonbons qui ressemble à un pays imaginaire ? Qui sont ces gamins qui l'accompagnent et qui semblent tous plus odieux les uns que les autres. Quel est le rôle de Willy Wonka, le possesseur de la chocolaterie ? Et d'où sortent ces horribles gnomes que l'on nomme les Oompa-loompas ? Tout ça, vous ne le saurez qu'en voyant le film. Le jeu, lui, se contentera simplement de tester votre dextérité et votre matière grise dans des niveaux destinés à divertir les plus jeunes.

Charlie Et La Chocolaterie
Jolie photo de groupe.
L'impression qui vient après quelques minutes de jeu est la même que pour beaucoup de titres à licence. C'est moyennement joli, très prévisible et outrageusement classique. Charlie est un personnage lambda qui aime sauter partout pour attraper des bonus, et qui réagit suffisamment nerveusement pour permettre au joueur d'éviter les quelques pièges posés là où on les attend. On se dit que l'on va passer un moment bien monotone en compagnie de ce titre, lorsque celui-ci se met à nous surprendre. Ca commence avec l'apparition d'énigmes basées sur les interactions avec certains objets nécessaires pour progresser, puis l'orientation du jeu prend un virage davantage tourné vers la réflexion. Certes, les notions de plates-formes ne sont pas omises, mais ce qui rend le jeu attractif, c'est avant-tout sa tendance à multiplier les casse-tête. Le principe est simple : vous êtes lâché dans des environnements relativement vastes qui regorgent d'objets. Sachant que Charlie ne peut en saisir qu'un à la fois, il faut cerner l'ensemble du niveau pour comprendre dans quel ordre franchir les étapes afin de changer de zone. Pour compliquer le tout, les objets que Charlie ne peut pas utiliser lui-même doivent être apportés à des Oompa-loompas qu'il faut dénicher puis guider là où il faut pour qu'ils résolvent les problèmes à votre place.

Charlie Et La Chocolaterie
Les Oompa-loompas sont indispensables pour progresser.
Tout ça ne demande bien sûr pas trois quarts d'heure de réflexion, n'oublions pas que les énigmes proposées sont conçues pour faire réfléchir les plus jeunes, les autres en viendront à bout en quelques minutes. Cela étant, la progression est franchement bien pensée et on échappe avec soulagement à du déjà-vu. En plus des Oompa-loompas à "gérer", certaines étapes font intervenir les quatre autres gagnants des tickets d'or : Augustus Gloop le glouton, Veruca Salt la fille pourrie/gâtée, Violette Beauregarde la championne du mâcher de chewing-gum et Mike Tévé l'accro du petit écran. A chaque fois, il faudra tenter de leur venir en aide en résolvant de nouveaux casse-tête. Le mode Aventure comporte ainsi une petite dizaine de niveaux qui s'allongent et se compliquent au fur et à mesure qu'on approche de la fin. Cinq mini-jeux sont également à débloquer à condition de retrouver les lettres du mot Wonka disséminées dans les niveaux, et les bonus récoltés permettent de compléter l'album des Oompa-loompas. On ne va certes pas crier au génie mais ce petit jeu fort sympathique n'en demeure pas moins une assez bonne surprise.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Le design des personnages adopté dans le jeu a de quoi surprendre, mais on s'en accommode rapidement, d'autant plus que les environnements sont joliment colorés et suffisamment détaillés. Je me demande quand même s'il était bien utile de faire une galerie dédiée aux horribles Oompa-loompas...

  • Jouabilité 14 /20

    On échappe à de la plate-forme basique grâce aux nombreux casse-tête qui jalonnent la progression. Le jeu n'en devient que plus intéressant même si les énigmes sont réservées aux plus jeunes.

  • Durée de vie 10 /20

    Une petite dizaine de niveaux constituent la partie Aventure en marge de laquelle on ne trouvera que quelques mini-jeux à débloquer. C'est maigre.

  • Bande son 8 /20

    Très pénibles, les musiques qui accompagnent la plupart des niveaux sont crispantes à souhait, mais vous savez comment les couper.

  • Scénario 11 /20

    Comme d'habitude, le jeu ne vous apprendra pas grand-chose si vous ne connaissez pas le film, mais il permettra à ceux qui l'ont apprécié de le redécouvrir de façon ludique. Le design des personnages est quand même assez éloigné de l'original.

En occultant volontairement l'aspect action/plate-forme au profit de la réflexion, cette adaptation GBA de Charlie et la Chocolaterie parvient à nous divertir intelligemment sans trop s'éloigner du film. Malgré tout, le soft est à réserver aux plus jeunes et souffre d'une durée de vie un peu limitée.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 juillet 2005 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.3/20
Mis à jour le 21/07/2005
Gameboy Advance Plate-Forme Take-Two Interactive Digital Eclipse
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live