Batman Begins
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : GBA NGC PS2 PSP Xbox
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Batman Begins / Batman Begins sur NGC /

Test Batman Begins sur NGC du 21/06/2005

Test : Batman Begins
NGC
Batman Begins
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 juin 2005 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (24)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Tous les prix
Prix Support
17.68€ GBA
89.00€ NGC
99.90€ NGC
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

Le nom de Batman résonne dans les oreilles des amateurs de comics comme une douce mélodie qui leur rappelle les excellents albums disponibles. Pour les accros de cinéma et de jeux vidéo, ce nom a souvent été synonyme de déception. Le jeu Batman Begins issu du film éponyme est cependant loin d'être mauvais et il rempli même très bien sa fonction : nous divertir.

Batman Begins

Vous l'aurez donc deviné, ce jeu est une adaptation du film. Film qui se déroule d'ailleurs bien avant les précédentes productions. Comme son nom l'indique, Batman Begins dépeint en effet les origines de l'homme chauve-souris et répond à des questions que nombre d'entre-vous se posent certainement : comment Batman est devenu ce qu'il est ? D'où vient son costume ? Pourquoi un homme fortuné comme Bruce Wayne s'est lancé dans la traque aux malfrats ? Le jeu suit évidemment la trame du film et on y retrouve les mêmes lieux, les mêmes personnages, la même intrigue. La narration est d'ailleurs l'un des gros points forts du titre car outre les nombreux extraits du film qui sont montrés, on retrouve aussi des cinématiques tournées avec le moteur graphique du jeu. Moteur qui est capable, comme vous le voyez sur les captures d'écran qui illustrent ce test, d'afficher très belles choses. Ainsi, la modélisation des personnages est de grande qualité. Les décors ne sont pas en reste avec un travail sur la lumière fort convaincant. Bref, Batman Begins est beau, c'est incontestable.

Batman Begins
Le système d'interrogatoire se déclenche sur certains ennemis prédéterminés : on ne choisi pas. Dommage !
Si les graphismes sont réussis, qu'en est-il du gameplay ? Et bien Batman Begins est assez éloigné sur ce plan du précédent jeu tiré de la licence j'ai nommé le médiocre Batman : Rise Of Sin Tzu sorti en 2003. Il ne s'agit en effet plus d'un simple beat'em all bourrin. Pour vous dire, la méthode "rentre dedans" est ici proscrite. En effet, vous n'arriverez pas bien loin si vous ne la jouez pas fine. Il faut donc progresser très prudemment, surveiller son radar qui indique les ennemis présents dans la zone. Une fois que vous avez identifié des criminels il ne faut pas attaquer de front, c'est l'échec assuré, surtout s'ils sont armés. Il est beaucoup plus payant de se mettre en mode furtif et d'essayer de passer sans se faire remarquer en s'aidant des éléments du décor. Batman est en effet capable de grimper sur des grillages, de sauter et de planer (grâce à sa cape), de s'accrocher à des tuyaux, de saisir des chaînes façon Prince of Persia. Les développeurs se sont d'ailleurs visiblement inspiré de ce hit d'Ubisoft (c'est évident dans certains passages orientés plates-formes).

Batman Begins
Le grappin sera votre meilleur ami dans le jeu.
Cependant, il ne suffira pas d'éviter habilement les affrontements en faisant des cabrioles pour progresser. Batman Begins est aussi un jeu d'action et à de nombreuses reprises, la bataille sera inévitable. Mais là aussi, il ne faut pas se lancer tête baissée. Mieux vaut d'abord tirer profit des éléments du décor. N'est-il pas possible de faire tomber une caisse sur ses adversaires ? De leur faire peur en déclenchant un mécanisme ? La peur. Voilà une des idées intéressantes du jeu. En fait, vous voyez à l'écran la jauge de peur de vos ennemis. Si celle-ci est haute, vos adversaires seront tétanisés et ils seront moins efficaces en combat. L'objectif pour vous est donc clair : affaiblir les malfrats en leur faisant peur. Bien souvent, il n'existe hélas qu'une seule possibilité pour cela et il est très aisé de la trouver vu que le jeu est assez dirigiste et vous montre tous les éléments du décor sur lesquels vous pouvez agir. Ainsi, vous pourrez par exemple faire monter la pression dans des tuyaux pour qu'ils explosent, ce qui désorganise les ennemis et fait monter la pression (cette fois-ci au sens figuré du terme). Autre jauge présente à l'écran : votre réputation. Elle augmente lorsque vous réussissez à tuer vos ennemis en leur faisant peur. Plus elle est haute, et plus vos attaques seront efficaces. Un principe sympathique.

Batman Begins
Batman s'entraîne pour sa prochaine représentation au cirque. Bientôt chez vous !
Hélas, même si on apprécie ces petites innovations, il faut dire qu'elles sont sous-exploitées et ceci essentiellement à cause du level design du jeu. La plupart du temps, il n'y a en effet qu'un seul chemin pour arriver à la fin de chaque niveau, qu'une seule façon de faire peur aux malfrats avant de passer à l'attaque. C'est très dommage puisque si les développeurs nous avaient laissé plus de liberté, par exemple en nous laissant nous promener librement dans Gotham City, sans segmenter le jeu en niveaux, alors le système de peur et de réputation aurait pris une toute autre dimension et on aurait moins eu l'impression d'être limité dans nos actions. Batman Begins est donc un jeu très linéaire et dirigiste si bien que lorsqu'on l'a fini une fois, on ne le recommencera pas forcément puisque l'aventure, même si elle est intéressante et divertissante, sera toujours exactement la même. On passera les niveaux de la même façon, on retrouvera les criminels au même endroit et ils prendront toujours le même chemin pour leurs patrouilles... Le comportement des personnages est donc dicté uniquement par des scripts. De bon scripts certes, mais des scripts quand même.

Batman Begins
Pour éviter les mauvaises surprises, n'oubliez pas de regarder ce qu'il se passe derrière les portes.
Mais vous devez certainement vous demander comment se débrouille notre cher Batman pendant les combats ? Et bien en fait, on est un peu déçu sur le plan du nombre de coups disponible. Vous disposez en fait de seulement deux coups de base (un avec les pieds, l'autre avec les points) qui se déclinent lorsque vous sautez. Vous avez aussi des coups spéciaux. Mais ceux-ci ne se déclenchent pas en faisant des combinaisons de touches comme dans les jeux de baston, mais simplement en appuyant sur un touche lorsqu'un message apparaît à l'écran. En clair, vous lancez une attaque spéciale (par exemple un coup imparable) en appuyant sur une touche au moment où on vous le dit. Pas très palpitant. Au final, les combats se ressemblent un peu tous et ce n'est pas l'utilisation de quelques gadgets comme les grenade aveuglantes qui vont changer la donne. Les affrontements auraient véritablement gagnés en intensité si on avait eu droit à une variété de mouvements plus importante à l'image des derniers Prince of Persia.

Batman Begins
Bruce, j'en ai ma claque que tu télécharges la vidéo de ma poitrine sur le net !
Si les combats ne sont pas à la hauteur de ce qu'on était en droit d'attendre, d'autres éléments déçoivent. C'est le cas des deux mini-jeux présents. A de nombreuses reprises vous devrez crocheter des serrures ou pirater des ordinateurs, ce qui donne lieu à de petits challenges hélas sans intérêt puisque vous ne pouvez pas les louper. Là aussi il faut appuyer sur une touche au bon moment. Cela n'apporte rien puisqu'il n'y a aucune limite de temps et que vous pouvez refaire les manipulations à l'infini. Vous ne pouvez donc pas rater votre coup. On ne ressent aucune pression puisqu'on sait que de toutes façons on y arrivera. Dommage, on aurait bien aimé pouvoir rater ces épreuves et ainsi devoir trouver un autre chemin face à une porte qu'on n'arrive pas à ouvrir par exemple. Les développeurs ne sont pas allés au bout de leurs idées. Le jeu aurait pu être bien meilleur s'ils l'avaient fait. Certainement ont-ils eu des contraintes de temps et qu'ils ont eu l'obligation de sortir leur soft en même temps que le film. Hormis ces deux mini-jeux, un autre petit plus que vous pourrez faire pendant le jeu : des interrogatoires. Là aussi, l'intérêt est plus que limité puisque vous ne pouvez pas influer sur les questions ni sur le déroulement de l'interrogatoire. Ils ne sont en fait là que pour faire avancer le scénario.

Batman Begins
Vous aurez droit à l'initiation de Bruce Wayne avant qu'il ne soit devenu Batman.
Batman Begins est donc un mélange de plates-formes, d'infiltration et d'action, mais deux passages avec la Batmobile sont aussi inclus. Vous devrez la piloter et jouer des coudes pour détruire les véhicules conduits par les criminels. Cela met un peu de variété dans le jeu et c'est bienvenue. Mais il faut dire que ces deux passages sont assez courts et que vous serez tout de même à pied pendant une grande partie du jeu, le temps de voir que la gestion des angles de vue n'est parfois pas très efficace puisqu'il vous faudra recadrer à de nombreuses reprises la caméra manuellement. Au final, le jeu n'est pas mauvais et j'avoue même avoir pris un certains plaisir à le parcourir. Cependant, son aspect linéaire, répétitif et dirigiste l'empêche de briguer le titre de hit.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Les graphismes sont fort jolis. Modélisation des visages maîtrisée, gros travail sur les effets de lumière. C'est du bon boulot. Tout juste peut-on regretter que les décors soient un peu répétitifs et que les mouvements des personnages soit un peu trop "hachés" et irréalistes surtout lorsqu'on compare avec les références en matière d'animation : les derniers Prince of Persia.

  • Jouabilité 14 /20

    On est guidé tout au long du jeu ce qui déplaira certainement à ceux qui préféreraient avoir un peu plus de liberté. Le jeu est certes linéaire et sans surprise, mais il faut aussi admettre qu'aucun gros problème de prise en main ne vient ternir ce tableau, excepté peut être la caméra que l'on doit recadrer manuellement à de nombreuses reprises et un certain manque de variété dans les coups lors des combats. Un jeu sans grande innovation mais au gameplay finalement agréable.

  • Durée de vie 12 /20

    Environ 7-8 heures de jeu : ce n'est pas énorme mais c'est dans la moyenne des titres du genre. La rejouabilité est en revanche quasi nulle puisque le titre est très linéaire. On apprécie en revanche la présence de petits bonus à débloquer tels que des interviews, making of et autres explications sur les méchants de l'histoire.

  • Bande son 14 /20

    Effets sonores réussis, doublages de qualité faits par les mêmes comédiens que dans le film. Un bémol cependant : la musique qui, bien que parfaitement en phase avec l'action, s'avère vraiment trop répétitive.

  • Scénario 15 /20

    On suit évidemment la trame du film et on a droit à de nombreux (mais courts) extraits en vidéo. La narration est de plus complétée par des cinématiques faites avec le moteur du jeu. Au final, on est en présence d'une bonne histoire bien racontée.

Bon c'est sûr, Batman Begins ne révolutionnera pas le petit monde des jeux vidéo : très classique dans son gameplay, pas novateur pour un sou, le jeu s'avère même être linéaire et dirigiste. On doit cependant admettre que la réalisation est à la hauteur et que l'on passe un bon moment à jouer à ce soft tiré du film éponyme. Bref, c'est le type même de jeu que l'on termine une fois avec plaisir mais qui ne laisse pas un souvenir impérissable. Sympathique sans plus.

Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 juin 2005 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (24)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Tous les prix
Prix Support
17.68€ GBA
89.00€ NGC
99.90€ NGC
Voir toutes les offres
Mis à jour le 21/06/2005
Gamecube Action Plate-Forme Eurocom Electronic Arts Animation Comics Cinéma
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Star Wars Battlefront II : une campagne qui pose question
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Past Cure : Quand les grandes ambitions ne suffisent pas...
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Steep Road to the Olympics : L'école des champions
    PC - PS4 - ONE
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Assassin's Creed Origins
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Call of Duty : WWII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live