Menu
Rayman : La Revanche des Hoodlums
  • GBA
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Rayman : La Revanche des Hoodlums sur GBA /

Test du jeu Rayman : La Revanche Des Hoodlums sur GBA

Test : Rayman : La Revanche Des Hoodlums
GBA
Rayman : La Revanche des Hoodlums
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
17 mars 2005 à 18:00:00
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (19)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.1/20
Partager sur :

Oh, quelle surprise ! Rayman vient nous faire un petit coucou sur GBA ! C'est qu'on ne l'attendait pas vraiment le pauvre garçon, sa venue nous prend un peu de court. Faisons donc ça à la bonne franquette puisque de toute manière, Rayman lui-même ne semble pas s'être mis sur son 31 cette fois-ci.

Rayman : La Revanche Des Hoodlums

Chose rare, mais pas impossible, ce n'est pas Ubisoft qui développe ce nouveau Rayman, mais le studio Digital Eclipse, le même qui avait déjà pris en charge Rayman Advance au tout début de la GBA. Déjà bouleversées par le troisième épisode, les règles de la série sont une nouvelle fois revues puisque le jeu délaisse la 2D à qui il doit tout pour succomber à la tentation de la 3D isométrique. Une décision lourde de conséquences nous amène à revoir notre façon de jouer à un Rayman. Dans son principe, le but n'a pas vraiment bougé puisque Rayman doit toujours trouver des Lums et sauver des Ptizêtres enfermés dans des cages, mais le fait de le voir évoluer dans des niveaux en 3D isométrique perturbe clairement le confort de jeu. Terminés les bons vieux niveaux qu'on parcourt à un rythme effréné, place désormais à un titre au rythme plus lent et à la prise en mains qui cafouille lamentablement. Le problème est que la vue adoptée nous empêche d'apprécier normalement la distance qui sépare deux plates-formes ou encore d'évaluer précisément la hauteur d'une corniche. Pour un jeu qui se base essentiellement sur les bonds et les acrobaties du héros, ça fait un peu tache.

Rayman : La Revanche Des Hoodlums
Les Ptizêtres sont enfermés dans ce genre de cages.
On retrouve dans ce Rayman pas mal d'éléments empruntés aux épisodes précédents. Ainsi, on a la possibilité d'utiliser des pouvoirs (hélicoptère, poing d'acier...) pour franchir certains obstacles ou même de contrôler Globox lors de niveaux entièrement dédiés. Ce sera d'ailleurs l'occasion de goûter à des passages plus subtils où il faudra soigneusement éviter les ennemis tant que le copain de Rayman n'aura pas eu sa rasade de jus de prune et qu'il se sentira alors d'attaque pour cogner les Hoodlums. Etrangement, on se rend compte à ce moment-là que Globox se montre plus apte au combat que son compère Rayman. Le problème avec Rayman, c'est que son poing manque de précision. Il y a bien une option prévue pour cibler les ennemis, les faits sont là, on passe beaucoup de temps à frapper dans le vide. Cela ne fait qu'ajouter au sentiment d'imprécision général déjà constaté avec les phases de plates-formes. Concernant la réalisation, il n'y a pas grand-chose à dire, c'est soigné. Comme toujours Rayman nous montre qu'il est le roi de la gestuelle avec une animation sans faille qui lui permet de bouger dans tous les sens avec une certaine aisance. Même chose pour le son, la cartouche dispose de jolies mélodies auxquelles viennent se coller des sons parfaitement dans le ton enjoué de la série. Quel dommage donc que le seul point noir du jeu se situe au niveau de la maniabilité. Cette zone d'ombre parvient à gâcher les retrouvailles avec le brave Rayman. Snif...

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Coloré et détaillé, l'univers de Rayman est aussi riche en 3D isométrique qu'en 2D. Les animations sont décomposées comme il faut et le rendu des personnages est juste parfait. Il y a tout de même quelques reproches à faire concernant les zones d'eau, moins réussies que le reste.

  • Jouabilité 11 /20

    La 3D isométrique impose l'utilisation abusive de diagonales avec la croix directionnelle ce qui n'est pas franchement pratique pour le pouce. Il règne aussi une imprécision générale aussi bien pour les sauts que pour les attaques contre les ennemis.

  • Durée de vie 12 /20

    La principale difficulté du jeu se résume à la maniabilité approximative due à la vue isométrique. Sans ça, le jeu est assez simple et se termine rapidement.

  • Bande son 14 /20

    Les mélodies sont soutenues par des rythmiques aux sons étonnamment puissants. Les percussions sont profondes et résonnent longuement à condition de jouer au casque. Les bruitages sont issus du monde de Rayman, pas de souci à ce niveau.

  • Scénario 13 /20

    André est vaincu, le calme est revenu, mais les Hoodlums ont décidé de se venger. Pour cela, ils s'en prennent une nouvelle fois à Globox, le meilleur pote de Rayman.

Ubisoft nous livre un Rayman moins convaincant qu'à l'accoutumée. On savait déjà que la 3D isométrique se prêtait très mal à la plate-forme, on a juste la confirmation qu'elle se prête encore moins à la plate-forme sur console portable où le pouce est constamment mis à rude épreuve sur les diagonales de la croix directionnelle.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
17 mars 2005 à 18:00:00
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (19)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.1/20
Mis à jour le 17/03/2005
Gameboy Advance Plate-Forme Ubisoft Digital Eclipse
Dernières Preview
PreviewCaptain Tsubasa : Un trip nostalgique aux sensations déjà plaisantes 24 janv., 12:00
PreviewDoom Eternal : Un début d'aventure plus fou, plus dense mais aussi plus aérien ? 21 janv., 16:00
PreviewMonster Energy Supercross - The Official Videogame 3 - Vers un jeu plus technique ? 20 janv., 15:43
Les jeux attendus
1
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020
2
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
3
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020