Menu
Test Drive : Eve of Destruction
  • Tout support
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Test Drive : Eve Of Destruction
PS2
Test Drive : Eve of Destruction
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 novembre 2004 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.2/20
Tous les prix
Prix Support
81.98€ PS2
299.90€ PS2
Voir toutes les offres
Partager sur :

C'est quand on commence à rabâcher aux gens que Final Fantasy 7 est son RPG favori, que V-Rally donne toujours des sensations fortes ou bien que l'esprit de Destruction Derby 2 n'a pas encore su se réincarner, que l'on prend du recul. On se dit alors que l'on débute férocement à passer pour un vieux rabat-joie dépassé par les événements. Néanmoins, ce constat contient le fait indiscutable que les softs mettant en scène du concassage de voitures en règle, ne sont pas dignes de leur vénérable grand-père. Ce nouveau volet de Test Drive pourrait-il être la relève que nous attendions tous ?

Test Drive : Eve Of Destruction

En effet, dès l'arrivée en trombe sur le menu principal, on se trouve saisi d'une étrange sensation. On observe les lignes, les couleurs, la mise en forme de l'interface... et on cherche dans notre mémoire ce que cela peut bien nous rappeler. Tout d'un coup un nom parvient dans nos pensées, celui de Destruction Derby. Les amateurs reconnaîtront immédiatement le rapprochement artistique, surtout en matière de design général. Les écrans permettant de paramétrer le jeu et de choisir vos futures réjouissances ludiques disposent d'un rendu similaire à la série fétiche de Psygnosis, se parant de reflets métalliques et semblant construits à partir de tôle froissée puis remise à neuf à la hâte. Enfin une ambiance digne de DD, ce côté ferreux et froid, mêlé à des moteurs surchauffés et une action intense. Néanmoins, le titre qui nous intéresse aujourd'hui se détache de ses inspirations par bien des aspects que nous allons observer pied au plancher.

Test Drive : Eve Of Destruction
C'est dans des moments comme ça où l'on se demande si l'on fait le bon métier
Tout d'abord, la progression vidéoludique n'est pas abordée de manière analogue. En fait, votre avancée vers la reconnaissance de vos pairs, passera par plusieurs voies toutes aussi intéressantes les unes que les autres. En premier lieu, et véritable point d'appui du soft, le mode carrière s'impose comme le chemin prioritaire si vous souhaitez débloquer les divers circuits présents, ainsi que la trentaine de bolides aux amortisseurs fatigués et à la ligne loin d'être épurée. Représenté de façon plus "dynamique" et "ludique" que d'habitude, dans les productions du même type évidemment, celui-ci s'apparente à une sorte de quête dont le seul but est d'acquérir une renommée suffisante pour s'engager dans des courses importantes. Effectivement, au départ, pauvre jeune homme abandonné dans une région reculé des Etats-Unis, vous ne vivez votre rêve qu'en organisant des compétitions avec les "gars du coin" et leurs véhicules chancelants. Mais aujourd'hui, ça va être différent. Vous héritez d'une voiture suffisamment puissante pour débuter enfin une ascension qui ne s'arrêtera pas de si tôt. Néanmoins, votre lieu de naissance va demeurer pour l'instant votre point de ralliement incontestable. C'est donc ici que vous trouverez un mécanicien vous permettant d'améliorer et de repeindre votre monstre mécanique, un garagiste, vous proposant un stock de bolides relativement en bon état et une possibilité de réparation, pour finir avec un restaurateur, hébergeant des autochtones prêts à vous défier sur n'importe quelle surface.

Test Drive : Eve Of Destruction
Désolé, je me suis trompé de pédales ! On s'appelle et on se fait une bouffe ? Non ?
La nouveauté, s'il en est, est que vous devrez vous servir de votre engin motorisé pour rendre visite à ces "amis" relativement serviables habitant à quelques kilomètres de chez vous. Un parti pris réaliste qui tranche avec le reste du titre beaucoup plus libéré des contraintes du monde concret, et surtout une volonté de ne pas lasser le joueur, même s'il est possible de se rendre directement aux places souhaitées via un menu. Mais le soucis est tout de même plus que louable. Une fois que vous aurez bien visité les alentours, il sera enfin temps de vous mesurer à de vrais adversaires, dans des exhibitions sérieuses et thématisées. Durant ces dernières, il vous incombera de mettre en pratique vos talents, pour tenter d'une part d'emporter des points de réputation, vous ouvrant certains aspects dissimulés du jeu, et d'autre part d'engranger autant d'argent que possible, dans le but de vous offrir de nouveaux équipements et montures. Une évolution classique donc, mais dont le contexte (commencer dans une vieille ferme abandonnée et arriver finalement au sommet de la gloire) est suffisamment décalé pour charmer. D'autant que vous aurez l'insigne honneur de vous rendre sur le champ de course par vos propres moyens. Ce qui peut paraître insipide, mais qui ne l'est pas grâce à la présence d'un alter ego sur le bord de la route, cherchant à vous ridiculiser. Vous pourrez donc, si vous le souhaitez, accepter son défi, et par la même un entraînement préalable à la compétition qui va suivre.

Test Drive : Eve Of Destruction
Chaque voiture est identifiée par de petites inscriptions sur sa carrosserie
Une bonne idée qui ne fait que préparer à certaines petites perles du mode "action", jouable seul ou à quatre. Dans celui-ci, vous allez découvrir un nombre assez impressionnant de possibilités concernant les courses à réaliser. En effet, après avoir amoureusement choisi son bolide parmi les trente disponibles, et la piste parmi la petite dizaine à votre disposition, vous allez avoir la capacité, que dis-je, la joie de décider le type d'affrontements auxquels vous allez participer. Et c'est à ce moment précis que vous découvrirez les 25 sortes d'événements s'étalant devant. S'il est évident que dans ce lot conséquent, certains ne sont que des réutilisations très classiques, comme le "destruction derby" par exemple, ou encore le "survival", nombreux sont ceux apportant une vision inédite du crash-test conscient et désiré. Ne pouvant pas tous les citer, je me contenterai de décrire les plus délirants ou les plus impressionnants. En premier lieu, la "chain race", qui comme son nom l'indique en partie, vous convie à participer à un challenge dans lequel vous serez enchaîné avec une seconde voiture disposée derrière vous. A vous alors de gérer le fait que votre véhicule se déporte dangereusement dans les virages et à éviter de freiner trop brusquement. De même, la "whip around race", demeure assez particulière pour être citée. En fait, vous effectuez un tour de piste normal, et lorsque vous arrivez à un amas de flèches jaunes dessinées au sol, vous devez faire demi tour rapidement et repartir dans l'autre sens jusqu'à d'autres flèches, et vice-versa. Très spécial, surtout lorsque vous vous retrouvez en face d'un peloton bien groupé arrivant à toute vitesse. Pour terminer vous trouverez aussi une épreuve nommée "détention" dont je vous laisse la surprise. Imaginez-vous dans Speed et vous aurez là un énorme indice.

Test Drive : Eve Of Destruction
Après le tas d'hommes, voici le tas de voitures. Une alternative un peu plus bruyante...
En revanche, et comme dans Speed 2, vous allez rencontrer un nombre assez imposant de problèmes durant vos combats effrénés. Tout d'abord, on observe rapidement une certaine monotonie due à l'absence de circuits "travaillés". Vous vous retrouverez le plus souvent sur des ovales ne faisant pas appel à votre dextérité de pilote chevronné. De fait, et même si le soft n'en devient pas lassant pour autant, il perd tout de même une partie de son intérêt. Une telle production est pourtant idéale à la présence de pistes chaotiques aux dénivelés effarants. Beaucoup plus qu'à celle d'insipides anneaux de vitesse. De plus, les réactions des véhicules sont assez déstabilisantes. Je préviens tout de suite ceux qui n'aiment pas les glissades, détournez votre regard. Effectivement, quel que soit le revêtement, les fières et puissantes voitures dérapent atrocement, ne vous laissant d'autre choix que de maîtriser le contre-braquage immédiatement, sous peine de déconvenues. On s'y fait avec un peu d'entraînement, le tout restant assez permissif, mais pourquoi toujours faire rimer "arcade" avec "au secours je vais faire un tête-à-queue... ah ben non ...ah si". On peut par contre féliciter les développeurs concernant les transferts de masse qui apparaissent comme fortement réalistes et dignes d'éloges tant l'on ressent le poids d'une charge tractée. Fantastique.

Test Drive : Eve Of Destruction
Ce mode vous donne la possibilité de réduire à néant vos opposants avec un bus. Voici ce qu'aurait pu donner Speed en circuit fermé
Enfin, la qualité graphique s'avère un tantinet déséquilibrée, exposant une gestion de la poussière très convaincante, ainsi que l'utilisation de textures très crédibles et bien agencées. Les véhicules sont quant à eux modélisés correctement sans atteindre la qualité enviable d'un WRC 4 ou d'un GT 3. Peu ou pas de reflets, il faudra vous contenter de tôle bosselée (rime pauvre). On note également quelques traces tenaces d'aliasing décidément accrochées à la PS2, et des décors souvent assez vides. Toutefois, il apparaît que Test Drive fait preuve d'une réalisation honnête qui ne nuit pas à son gameplay étonnant.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Sans être détonnant, l'aspect graphique de Test Drive se révèle convenable pour un titre PS2, et expose même des effets surprenants de réalisme. On notera d'ailleurs le moteur délégué à la gestion des dégâts qui demeure suffisamment fidèle à notre monde concret pour plonger le joueur dans le monde violent et graisseux de la course automobile portée sur la destruction sans préavis. La répartition des masses est également bien travaillée, et débouche sur des réactions de traction crédibles.

  • Jouabilité 13 /20

    Les commandes se prennent très rapidement en main, comme sur nombre de softs de conduite de véhicules furieux, et vous permettront d'engager les courses avec sérénité. Néanmoins jusqu'à apercevoir les limites du gameplay, aussi appelées "dérapages en chaîne". En effet, vous n'aurez de cesse de rattraper une voiture glissante et instable, qui vous donnera souvent des sueurs froides, et ce sans tenir compte du revêtement. Mis à part ça, les différentes épreuves sont très amusantes et vous feront passer de bons moments.

  • Durée de vie 14 /20

    Les acharnés du volant ne mettront pas très longtemps pour finir le mode carrière, tout de même assez conséquent pour un jeu de ce type, mais trouveront leur bonheur dans les modes "race", ou encore "dare", mettant à leur disposition les principes de jeu les plus délirants, choisis par leurs soins. De même, l'aspect multijoueur du titre double, voire triple une durée de vie assez correcte.

  • Bande son 13 /20

    A condition d'aimer le Métal bien rude et quelques bribes de Rock Californien, vous passerez du bon temps dans les menus et les courses de Test Drive. Dans le cas inverse, vous pourrez toujours enrichir votre culture musicale, du fait d'un rendu sonore de très bonne qualité. Les effets sonores sont quant à eux convenables, sans plus.

  • Scénario /

    -

Et bien non, nous n'avons pas encore déniché l'héritier du vaillant Destruction Derby 2. Impressionnant, nerveux et parfois délirant, Test Drive ne possède pas la richesse inhérente aux grands jeux. Ne proposant pas assez de renouveau dans ses pistes et basant essentiellement le gameplay sur un système de glissades assez dérangeant, il se place comme une alternative intéressante plutôt qu'un choix évident. Ceux qui en ont assez de parcourir le net sur Destruction Derby Arena peuvent se tourner sur ce Test Drive honnête. Vroum comme dirait l'autre.

Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 novembre 2004 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.2/20
Mis à jour le 09/11/2004
PlayStation 2 Course Atari Monster Games
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live