Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Axis & Allies sur PC /

Test Axis & Allies sur PC du 09/11/2004

Test : Axis & Allies
PC

Les jeux de stratégie temps réel sur la Seconde Guerre Mondiale sont de plus en plus nombreux dans les bacs. Après les très sympathiques Soldiers : Heroes Of World War 2, D-Day mais surtout Codename Panzers, voilà qu'Atari jette toutes ses forces dans la bataille avec un Axis & Allies qui est hélas loin d'atteindre la qualité des jeux précités.

Le mode solo est constitué de deux campagnes qui, comme le titre du jeu le laisse entendre, vous permettent de prendre le contrôle des alliées (anglais, américains et russes) et de l'axe (allemands et japonais). Au début de la première, on doit bouter les troupes du général Rommel hors d'Afrique et la seconde commence par l'invasion de la Crète par les nazis. Vous verrez bien vite que contrairement à Codename Panzers, dans Axis & Allies, il est possible de construire des bâtiments et de former de nouvelles unités en cours de bataille. Pour cela, il faut évidemment avoir assez d'argent (on dit bien que c'est le nerf de la guerre et ce n'est pas pour rien). Argent qui augmente automatiquement en fonction du nombre de bâtiments que vous avez déployés. En outre, pour pouvoir disposer de troupes efficaces, il faut bien sûr avoir assez de carburant et de munitions et c'est pourquoi des PC (des postes de commandement, pas des ordinateurs) spécifiques doivent être construits.

Ma base est attaquée !

Lorsque vous avez assez de ces trois éléments de base que sont l'argent, les munitions et le carburant, vous pourrez sereinement former infanterie, blindés et autres parachutistes pour avoir une chance de gagner la bataille. Toutes ces unités ne se contrôlent pas individuellement mais par division. Une division est composée de plusieurs hommes liés entre eux et qui peuvent être rattachés à un PC particulier. Le rattachement offre un avantage non négligeable : lorsque votre groupe a perdu un ou plusieurs de ses membres, ils seront automatiquement remplacés si la division se trouve près de son PC. Evidemment, le rattachement a aussi un inconvénient majeur car le nombre de divisions affectées à un PC est limité, sinon ce serait trop facile. Vous serez donc contraint de bâtir plusieurs PC d'infanterie si vous voulez disposer d'un nombre acceptable de troupes. Ce gameplay particulier est très pratique à l'usage mais il donne lieu à des parties beaucoup moins tactiques que lorsque le nombre de troupes est limité dès le départ comme dans D-Day ou Codename Panzers.

L'Afrique : le point de départ de l'aventure avec les alliés.

L'autre défaut que l'on ne manque pas de constater dans Axis & Allies concerne l'intelligence artificielle qui n'est vraiment pas à la hauteur. Ainsi, il n'est pas rare que les troupes adverses étant concentrées sur certaines de vos unités ne se préoccupent absolument pas de votre autre division qui est pourtant en train de leur infliger de plus lourds dégâts. Et ce n'est pas tout puisque la réalisation graphique du titre d'Atari est aussi très en deçà de ce que l'on est en droit d'attendre aujourd'hui. Les textures sont peu détaillées, les unités ont un aspect cubique poussé et les explosions et autres effets de fumées sont très loin de valoir ceux de Codename Panzers. Il en est de même pour le son (musiques et bruitages) d'une qualité très moyenne.

Une mission de nuit.

Cette réalisation bâclée reste d'autant plus en travers de la gorge qu'Axis & Allies dispose d'un mode escarmouche et multijoueur très complet jouable jusqu'à 12 et même d'un éditeur de cartes simple à utiliser et puissant. De plus, et c'est d'autant plus rare que ça mérite vraiment d'être signalé, un mode très spécial apparaît dans ce jeu : le mode Seconde Guerre Mondiale. Dans celui-ci, vous choisissez tout d'abord l'un des cinq pays disponibles puis un des généraux. Ce choix n'est pas neutre puisqu'il donne accès à des bonus spéciaux et détermine les unités qui vous seront accessibles au cours de la partie. Vous vous retrouvez ensuite sur une carte du monde ressemblant à celles que l'on peut voir dans les wargames. Il s'agit ensuite de déplacer vos troupes pour conquérir le plus de territoires possible. Lorsque deux armées ennemies sont sur le même terrain, le combat débute et vous pouvez choisir la résolution automatique de la bataille ou manuelle. Dans ce dernier cas, la partie bascule dans une vue semblable à celle du reste du jeu. Bref, le mode Seconde Guerre Mondiale constitue une espèce de Risk version light en quelque sorte, et c'est un petit plus très sympa qui allonge un peu la durée de vie déjà très honorable du soft mais qui n'est pas suffisant pour faire oublier ses lacunes : réalisation dépassée et IA défaillante.

Les notes
  • Graphique 12 /20

    Après le très spectaculaire Codename Panzers, voir arriver Axis & Allies, ça choque un peu. En effet, les graphismes sont bien moins soignés que dans le jeu précité. Les textures sont grossières, les explosions risibles et le tout a un aspect cubique assez prononcé.

  • Jouabilté 13 /20

    Si la prise en main est simple et rapide et que le mode "Seconde Guerre Mondiale" qui se rapproche des wargames est une bonne idée, il faut bien admettre que côté IA ce n'est vraiment pas ça et que les ennemis font bien souvent n'importe quoi.

  • Duree 16 /20

    La durée de vie du jeu est très bonne grâce aux deux grandes campagnes présentes, au mode multijoueur, escarmouche et Seconde Guerre Mondiale. En outre, un éditeur de cartes est inclus. Bref, il y a de quoi faire.

  • Son 13 /20

    Le doublage français est de bonne facture mais alors côté bruitages et musiques, on est à mille lieues de l'excellent Codename Panzers (oui, encore lui).

  • Scénario 13 /20

    La note ne juge pas le scénario lui-même qui suit les événements de la Seconde Guerre Mondiale, mais plutôt la mise en scène qui s'avère fade et sans génie.

Cet Axis & Allies comporte quelques bonnes idées comme le mode "Seconde Guerre Mondiale" qui permet de jouer à une sorte de wargame simplifié et il se démarque de ses concurrents directs grâce à la possibilité de pouvoir construire des bâtiments et créer des unités. Cependant, on ne peut qu'être déçu en voyant le peu de soin apporté à la réalisation graphique du jeu et à son intelligence artificielle qui s'avère être bien trop défaillante pour constituer un challenge intéressant.

Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
09 novembre 2004 à 18:00:00
13/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/ 20
Mis à jour le 09/11/2004 Voir l'historique
PC Stratégie Atari TimeGate Studios
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (5)
  • Vidéos (4)
  • Images (56)
  • Wiki / ETAJV
  • Downloads (4)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Axis & Allies sur PC
    -
    PC
Boutique
  • Axis & Allies PC
    32.00 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.