Menu
LFP Manager 2005
  • Tout support
  • PC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / LFP Manager 2005 / LFP Manager 2005 sur PS2 /

Test LFP Manager 2005 sur PS2 du 27/10/2004

Test : LFP Manager 2005
PS2
LFP Manager 2005
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
27 octobre 2004 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.8/20
Tous les prix
Prix Support
4.49€ Xbox
6.99€ PS2
7.99€ Xbox
24.50€ PS2
28.90€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Il y a des jours où je ne comprends pas vraiment la façon de penser de Electronic Arts. Alors qu'on lui reproche souvent de ne pas innover d'un opus à l'autre, mettant en avant les simples réactualisations de sa gamme sports, LFP Manager souffre du constat inverse. On passe ainsi d'un épisode 2004 très travaillé sur le plan esthétique à une version 2005 au design remanié qui dans la pratique révèle quelques faiblesses. Cela ne fait pas de LFP Manager 2005 un mauvais jeu de gestion qui mise toujours autant sur les licenses, mais pour une fois que EA Sports fait un peu de ménage, il y a de quoi critiquer. Le monde ne tourne pas rond, je vous le dis.

LFP Manager 2005

On aura beau pester contre une interface désormais moins fonctionnelle, il faut avouer que le jeu d'EA Sports est toujours aussi riche en possibilités. Reprenant ce qui avait été fait dans l'épisode 2004, les modes de jeu de LFP Manager 2005 ne bougent pas d'un pouce et se basent principalement sur le mode Carrière scindé en trois options et s'étalant au maximum sur 25 saisons. La première vous proposera d'évoluer dans un club fixe durant toute la durée de la partie sans crainte d'être limogé. On conseillera ce mode aux débutants qui souhaitent faire leurs armes avec le titre. Le second mode, Carrière Libre, vous donnera le droit d'évoluer dans le club de votre choix mais si vos résultats venaient à être trop médiocres, vous pourriez être renvoyé, ceci vous obligeant à manager une équipe de division inférieure. Enfin, le dernier challenge vous proposera de travailler une des trois équipes de division inférieure choisie aléatoirement, votre premier consistant à négocier un contrat en bonne et due forme. Par contre, l'édition 2005 a laissé tomber le quizz qui avait fait la fierté des vrais amateurs de football dans LFP Manager 2004, mais bon, ce n'est pas non plus une grosse perte.

LFP Manager 2005
Les matches sont mals rendus.
Bien sûr, le Football Fusion refait son apparition et vous permettra une fois encore de jouer avec votre équipe de LFP Manager 2005 dans FIFA Football 2005. Trois options vous sont ici offertes. Vous pourrez ainsi manager des équipes de division inférieure dans LFP et jouer avec elles dans FIFA via le Match Immédiat ou en Compétition. La seconde option vous demandera de prendre votre temps pour constituer une équipe parfaite (achats de joueurs, entraînement) puis de l'importer dans FIFA 2005. Enfin, la dernière possibilité sera d'entraîner votre équipe pendant plusieurs saisons dans LFP tout en disputant les matches de votre choix dans FIFA 2005. Le résultat sera alors sauvegardé et vous pourrez revenir dans LFP 2005 pour gérer votre équipe. Comme je le précisais l'année dernière, cette complémentarité est une idée excellente bien que foncièrement commerciale.

LFP Manager 2005
En route pour la gloire !
Questions nouveautés, EA Sports nous a conçu une nouvelle interface moins esthétique et fonctionnelle que celle de son grand frère. On ne retrouve plus par exemple le rattachement des différents thèmes (Entraînement, Finances, Club...) à un bouton de la tranche, le tout étant beaucoup plus sommaire puisque vous devrez simplement appuyer sur un bouton pour avoir accès aux possibilités du soft, puis les passer en revue. Après s'il y a une chose qui ne change pas, c'est bien la multitude d'informations que vous devrez traiter et la pléthore de statistiques que vous devrez prendre en compte pour prendre en main votre équipe. Si on retrouve toujours la construction de stades, le transfert de joueurs, les prix des billets à fixer, les levées de fonds, les cotations en bourse (oui c'est très poussé), vous devrez aussi faire attention à la motivation de vos joueurs.

LFP Manager 2005
La prime de match motivera vos petits businessmen en herbe qui n'en oublieront pas d'évoluer sur le gazon.
Ceci passera par plusieurs points cruciaux. D'une part l'entraînement sera primordial et si vous pourrez modifier à votre guise le planning pour privilégier les exercises physiques, la course, le toucher de balle. Ensuite, vous pourrez aussi offrir des primes de match pour motiver les joueurs. Par contre, faites en sorte de ne pas privilégier des joueurs au détriment des autres, ces derniers pouvant vous en vouloir, devenir agressifs, ceci influant sur leur façon de jouer. A ce sujet, vous aurez à répondre de manière ponctuelle à des interviews de journalistes qui vous questionneront sur l'issue de votre prochain match, trois réponses (plus ou moins assurées) étant alors mises à votre disposition. En fonction de votre choix, vous gagnerez des points de popularité qui vous aideront à être appréciés par les supporters, voire par votre direction, et bien entendu des joueurs. Concernant ces derniers, vous devrez également tenir compte des traits de caractère de chacun d'entre eux (calme, enthousiaste, leader, nerveux...), ceci influençant le niveau du sportif.

LFP Manager 2005
Tout a un prix les enfants, absolument tout, du moins dans le milieu footballistique.
En revenant sur les nouveautés, on constate l'arrivée d'un banc de touche interactif bien plus précis que celui de LFP Manager 2004. Cette fois, vous aurez accès à des dizaines d'informations, des statistiques du joueur sélectionné en passant par les stats de la partie. En outre, vous pourrez effectuer les remplacements qui s'imposent ou modifier la tactique de jeu en psalmodiant à vos protégés des consignes principales ou secondaires. Ceci influera sur un jeu plus ou moins offensif ou faire en sorte que vos joueurs privilégient les passes longues par exemple. Notez que vous aurez aussi plusieurs choix pour assister à votre match, en optant pour une représentation 3D ou en simulant la rencontre, l'option "Meilleurs Moments" de la version PC ayant été supprimé sur consoles ! Mais à ce sujet, il est parfois étrange de constater que les résultats sont bien différents suivant le mode d'opération, les matches 3D étant beaucoup plus réalistes que ceux effectués à l'aide de la simulation. En parlant des défauts, il est aussi bizarre de voir que les joueurs les plus forts soient souvent d'origine anglaise, l'impression d'avoir affaire à un certain favoritisme étant très présent après avoir jeté un coup d'oeil aux classements des meilleurs footballeurs internationaux.

LFP Manager 2005
Attention, car la réponse la plus évidente pourra parfois être mal perçue.
A y regarder de plus près, LFP Manager 2005 est moins accessible que son homologue 2004 tout en étant plus complet. Si le moteur graphique apporte une très belle représentation des matches, l'interface, elle, est moins design et fonctionnelle que celle de l'épisode précédent. Le jeu est bardé de sponsors, de possibilités, mais alors que les statistiques inondent l'écran, quelques-unes d'entre elles semblent incohérentes et calculées d'une façon étrange. Nous avons affaire à un jeu de gestion affirmé, c'est un fait, mais sous des aspects incroyablement exhaustifs, quelques défauts font de ce LFP Manager 2005 une production légèrement imprécise.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Le moteur 3D utilisé pour la représentation des matches est de belle facture mais l'interface remaniée est moins polie que celle de LFP Manager 2004. Le design est toujours un cran au-dessus de celui de ses concurrents directs mais certains écrans sont bien trop chargés pour être parfaitement lisibles.

  • Jouabilité 13 /20

    Comme souvent, l'afflux de données en tout genre nuit parfois à la compréhension des écrans. Concernant la souris USB, on le laissera une fois encore tomber et il est dommage que nous ne soyons pas vraiment à l'aise pour naviguer dans les menus. Question cohérence, on pourra regretter que les joueurs anglais, même méconnus, disposent de statistiques très flatteuses et que les résultats des matches influent vraiment en fonction du mode de représentation. Enfin, on serait tenté de dire que l'abus d'informations nuit à l'information surtout en ce qui concerne les caractéristiques des joueurs qui modifient le niveau du sportif. Difficile à gérer, dans le but d'avoir une équipe optimale, on laissera tomber cet aspect en évitant de passer des heures et des heures à comparer nos joueurs.

  • Durée de vie 16 /20

    Si vous désirez véritablement rentrer dans le jeu, vous devrez tenir compte de centaines d'informations en tout genre. Vous aurez la possibilité de déléguer mais le jeu perdra alors de sa saveur. Soyez sur tous les fronts en commençant avec une équipe de division inférieure et goûtez à la puissance du titre de EA Sports.

  • Bande son 15 /20

    Comme d'habitude, EA se la joue Juke-Box dans les menus et vous aurez droit à des commentaires français bien rendus. L'ambiance des matches est bien restituée avec cris de supporters et tout le toutime.

  • Scénario /

LFP Manager 2005 modifie son rendu visuel tout en y implémentant de nouvelles possibilités. Il n'empêche que cette version est moins jouable que la précédente et que plusieurs lacunes au niveau des statistiques ou des résultats gâchent un peu le plaisir tout en énervant fortement. EA Sports a bien ouvré pour donner au joueur une simulation complète mais quoi qu'il en soit, le flottement de quelques données nuit un peu au réalisme de l'entreprise.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
27 octobre 2004 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.8/20
Mis à jour le 27/10/2004
PlayStation 2 Gestion Sport EA Sports Budcat
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce