Menu
Railroad Pioneer
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Railroad Pioneer sur PC /

Test Railroad Pioneer sur PC du 01/07/2004

Test : Railroad Pioneer
PC
Railroad Pioneer
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
01 juillet 2004 à 18:00:00
7/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Tous les prix
Prix Support
3.00€ PC
4.95€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Ca ressemble à Railroad Tycoon 3, ça à l'apparence de Railroad Tycoon 3 (titre et packaging semblables), mais ce n'est pas Railroad Tycoon 3. De là à dire que les développeurs ont voulu créer la confusion dans l'esprit du joueur, il n'y a qu'un pas que nous nous empressons de franchir tant ce nouveau soft n'a aucune chance de s'imposer avec ses qualités propres.

Railroad Pioneer

C'est lorsqu'on commence à jouer que l'on s'aperçoit des différences avec le fameux titre de Pop Top Software. Déjà, on arrive sur une carte presque entièrement noire (comme dans un STR en fait). Le jeu vous oblige à découvrir par vous même le terrain. Pour cela, vous devrez former une équipe en engageant un pionnier. Si cette spécificité devait être le point fort du jeu et constituer sa principale originalité comparé aux autres jeux de gestion, il s'avère que cela devient un vrai handicap. En effet, les équipes de reconnaissance sont aussi bêtes qu'une éponge séchée sur le bord d'un lavabo (comparaison peu flatteuse je vous l'accorde). Ainsi, si vous définissez un parcours pour que vos hommes visitent les environs, il y a vraiment peu de chance pour qu'ils arrivent au bout. Le moindre petit obstacle, le moindre arbre ou la moindre colline qui se dresseraient sur leur chemin peuvent les bloquer irrémédiablement, ce qui vous obligera à intervenir pour modifier leur trajet. Vraiment INADMISSIBLE ! Vos éclaireurs sont absolument incapables de contourner quoi que ce soit ! Le pathfinding est l'un des plus mauvais que l'on ait pu voir à ce jour.

Railroad Pioneer
Une carte désertique.
Et pourtant... Ces équipes que l'on forme auraient pu être un élément intéressant du jeu par le plus grand réalisme qu'elles impriment. Dans la réalité aussi avant de construire un chemin de fer, il faut évidemment reconnaître le terrain. De même, Railroad Pioneer impose que vous engagiez d'autres types de personnels. Les prospecteurs par exemple sont capables d'étudier un terrain pour découvrir des ressources, le trappeur protège une équipe de l'attaque d'animaux sauvages... Mais le tout est gâché par ce pathfinding déplorable. Et les défauts de jouabilité du titre ne s'arrêtent pas là ! En effet, pour pouvoir déclencher la moindre action, il vous faudra d'abord cliquer sur le bon bâtiment. Je m'explique. Si vous souhaitez acheter une locomotive, il faut d'abord cliquer sur le quartier des industries pour que la fenêtre permettant le choix de la loco apparaisse. Il aurait été vraiment plus pratique d'avoir une icône en permanence sur l'écran pour cela.

Railroad Pioneer
Les icônes rouges signalent des dangers.
Et que dire de la gestion des trains qui est vraiment une des plus mauvaises qui ait pu être inventée ? S'il vous faut ouvrir une fenêtre en cliquant sur une gare pour gérer cet aspect, il faut aussi savoir que ce n'est pas parce que vous ordonnez à un train de se rendre à tel ou tel endroit qu'il le fera en remplissant ses wagons de ressources et de passagers ! Il vous faut en effet cliquer sur ces éléments dans l'interface pour les faire passer de la gare aux wagons ! Pour que le tout se fasse automatiquement et que vos trains démarrent lorsqu'ils ont fini de livrer (et oui, ils sont un peu bêtes aussi : ils ne repartent pour une autre gare que si vous leur en donnez l'ordre explicitement), ils faudra fouiller dans l'interface du jeu pour trouver la fenêtre correspondante. On a rarement vu aussi peu intuitif !

Railroad Pioneer
Plusieurs niveaux de zoom sont disponibles.
Mais, on parle des défauts et nous n'avons toujours pas abordé le contenu du jeu. Tout d'abord, il y a un mode campagne fait de 10 missions (et oui, c'est peu) qui est entièrement dédié à la conquête de l'Ouest américain du XIXème siècle. Il n'est donc pas question de construire de voies en Europe, en Afrique ou en Asie et d'avoir des trains futuristes comme c'est le cas dans Railroad Tycoon 3 par exemple. Cette campagne est complétée par une sorte de mode escarmouche qui vous permet de vous mesurer à l'ordinateur sur 5 cartes dédiées. Enfin, un mode multijoueur est aussi présent et vous pourrez affronter 3 autres joueurs. C'est un point plutôt positif, mais le titre est tellement mauvais (n'ayons pas peur des mots) que vous risquez d'avoir de grandes difficultés pour trouver des partenaires de jeu.

Railroad Pioneer
Engagez un pionnier pour explorer les terrains alentours.
Que dire de la réalisation du jeu ? Et bien, si les graphismes s'en sortent honorablement, on se demande bien pourquoi on ne peut pas faire de rotations de caméra. Vous êtes en effet limité à des zooms. Bon, passons. Mais ce qui ne peut pas être mis sous silence, c'est l'absence de modificateur de temps : il est impossible de ralentir ou d'accélérer le temps. Et c'est très gênant, surtout en début de partie où vous attendez qu'un territoire assez important soit découvert pour pouvoir placer vos voies. Quant au son, si les musiques ne sont pas mauvaises et s'inscrivent assez bien dans le contexte, ce n'est pas le cas des bruitages qui se font bien trop discrets. Bref, Railroad Pioneer n'est qu'une tentative ratée de supplanter la série des Railroad Tycoon qui reste la référence dans le domaine des jeux de gestion de chemin de fer.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Les graphismes sont moyens. On regrette un peu l'absence des rotations de caméra et la rareté des effets de lumière.

  • Jouabilité 5 /20

    Le gros point faible du jeu. L'interface n'est vraiment pas du tout intuitive et il faut plusieurs heures de jeu avant de commencer à la maîtriser. Et encore, le tout reste vraiment lourd et peu pratique. Inadmissible !

  • Durée de vie 8 /20

    La campagne n'est formée que de 10 missions et le mode multi ne comprend que 5 cartes : c'est trop peu !

  • Bande son 11 /20

    Si les musiques s'en sortent plutôt bien, ce n'est pas le cas des bruitages qui brillent par leur absence.

  • Scénario /

Railroad Pioneer n'arrive pas à la cheville de Railroad Tycoon 3. Les missions ne sont pas motivantes, le jeu est pauvre en contenu, les parties sont lentes et ennuyeuses, mais c'est surtout la jouabilité déplorable qui plombe le titre de Jowood. En effet, le fait de devoir explorer une zone avant de pouvoir construire une voie est très lourd, surtout que le pathfinding de vos éclaireurs est vraiment nullissime : ils restent bloqués contre des arbres sans tenter de les contourner... Et pour couronner le tout, le fait de devoir cliquer sur le bon bâtiment avant de faire la moindre action (achat de wagon...) ne manquera pas de vous énerver. Bref, ce jeu est à éviter !

Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
01 juillet 2004 à 18:00:00
7/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Mis à jour le 01/07/2004
PC Gestion Bigben Interactive Kritzelkratz 3000
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Aperçu : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Derniers aperçus
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce