Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Unreal Tournament 2004 sur PC /

Test Unreal Tournament 2004 sur PC du 18/03/2004

Test : Unreal Tournament 2004
PC

Alors qu'il aura fallu attendre des années pour voir arriver un successeur à Unreal Tournament, voilà qu'Epic nous en livre un tous les ans maintenant. Attendu de pieds fermes et déjà source d'ébullition de câbles réseau avec sa demo, Unreal Tournament 2004 vient tout naturellement prendre la place de son prédécesseur sans toutefois apporter d'ébouriffantes transformations au concept de base.

Et ben voilà, moi qui avais besoin de me défouler entre deux niveaux de Pandora Tomorrow, voilà qu'on me met un UT dans les mains. Etrange cet Unreal Tournament 2004, excellent comme il se doit, mais étrange tant on a du mal à savoir s'il s'agit d'un vrai nouveau jeu ou d'un faux stand alone au regard de son sympathique contenu. Le mieux pour s'en rendre compte étant encore de faire une revue de détail bête et méchante. Passons sur le mode solo qui repose sur une simili carrière déjà présente dans le volet 2003 (et qui n'est de toutes façons pas vraiment la partie la plus stimulante) pour aller voir ce qui se fait côté modes de jeux et nouveautés.

Vous croyez que j'ai une chance de le dégommer ?

Première constatation, on se sent vite en terrain connu, on retrouve les immanquables Deathmatch, Teamdeathmatch, CTF, Double Domination et la Bombe de Ball inaugurée par UT 2003 et jouée par presque personne (pourtant je trouvais ça rigolo moi). A ce niveau, on pourrait aussi bien jouer à l'opus 2003, on ne verrait guère de différence. Les armes sont les mêmes et les véhicules non disponibles. En revanche, on apprécie le nombre de cartes mêmes si la moitié d'entre-elles sont tirées de la version 2003. Ceci dit, si on ajoute que le nombre de map dédiées à ces modes culmine au delà des 80, on peut afficher un sourire béat. Les premiers nouveaux venus que l'on remarquera seront 3 nouveaux modes un peu accessoires. Dans Invasion, l'équipe de joueurs devra résister à des attaques en vagues d'ennemis aliens pendant que Dernier Survivant attribue un nombre X de vies à chaque joueur, le but étant de mettre les compteurs à zéro. Enfin, Mutant est une sorte de jeu de Loup. Le premier joueur qui fragge devient le mutant, invisible, super rapide et qui doit zigouiller un maximum de monde. Celui qui parvient à le tuer devient lui-même le loup. Sans doute les plus fun des trois.

Le retour du mode Assaut dans la joie et la bonne humeur.

Mais le coeur de cet Unreal Tournament 2004 réside clairement dans les modes Assaut et Attaque. Le premier n'est d'ailleurs pas une véritable nouveauté puisqu'il s'agit en fait du retour d'un mode tragiquement évincé de l'épisode 2003. Le principe est simple mais diablement efficace. Une équipe attaque, l'autre défend. Les attaquants devant remplir une série d'objectifs divers selon les maps. Ouvrir une porte, activer un bidule, en couper un autre, faire sauter un bouclier ou déployer une passerelle pour atteindre l'objectif suivant etc. Se déroulant sur des cartes d'une taille assez phénoménale pour un Unreal Tournament, les affrontements deviennent rapidement aussi épiques que frénétiques, et par conséquent délicieux. Mais ça, ceux qui ont joué à UT premier du nom le savent déjà, je vous le disais, aussi heureux que l'on soit de son retour, le mode Assaut n'est pas nouveau et en plus, il n'offre malheureusement que 6 cartes ! Un nombre plus ou moins compensé par la taille des dites cartes. Ce mode Assaut sera au passage la première occasion de voir les véhicules, certaines cartes ayant pour objectif de s'emparer d'un tank pour détruire une barrière ou une jeep pour s'enfuir.

Reliez les points comme dans un jeu de dessin.

Mais c'est dans le mode Attaque que ces derniers prennent toute leur ampleur, et c'est également là que se trouve la vraie innovation. De chaque côté d'une map, un générateur par équipe, entre les deux, des relais épars que l'on doit relier en les occupant et éventuellement en boostant leur construction à coup de Link gun, le but étant de tracer une ligne jusqu'au générateur ennemi qui deviendra alors vulnérable aux attaques. Ajoutons que les relais servent aussi de points de respawn. Sur un principe aussi simple, encore une fois, repose un gameplay de fou furieux. Les points de relais sont pris, perdus, repris, les générateurs attaqués et presque détruits quand soudain, revirement de situation, c'est l'autre équipe qui est dans la panade. Le mot juste pour qualifier le mode Attaque est probablement "palpitant". L'air de rien, le concept impose un aspect tactique au gameplay et nécessite une grande coordination entre les joueurs car il n'y a pas qu'un seul chemin pour atteindre le camp adverse mais 2 ou 3. Il faut donc construire, éventuellement sur plusieurs lieux à la fois et en même temps freiner l'avancée adverse. Ici aussi, on verse une larme sur le nombre de carte dédiées, 9 seulement. Gageons que la communauté se chargera de palier à ce manque.

Ce petit engin volant se déplace en fait par bonds.

Je faisais allusion aux véhicules tant attendus, parlons en. Qu'on n'attende pas la complexité d'un Battlefield 1942. UT2004 fait dans le simple et l'efficace, le gameplay est plus que nerveux, il est époumonant et les véhicules suivent cette lignée. 9 engins en tout (en excluant les tourelles). Blindés lourds, jeep ou engins volants, ils ont tous leurs spécificités en matière de blindage, de force de frappe et de maniabilité. Loin d'être superflus, les véhicules se révèlent vite primordiaux et, oui, très fun à jouer (dieu que j'aime les doubles lames latérales du Scorpion !). Et enfin pour en finir avec les nouveautés, sachez que les armes ne se renouvellent pas énormément puisqu'on notera essentiellement l'arrivée d'un lance-mine qui projette de petites araignées, qu'il est même possible de locker sur une cible, et deux ou trois autres petites choses. On conclue avec la technique, le moteur n'a pas vraiment changé mais a tout de même gagné en finesse pour rester au goût du jour. C'est donc toujours aussi gourmand si on pousse les détails et gare à la surévaluation de votre machine ou vous allez vous manger de méchantes baisses de frame-rate. A noter, tant qu'on y est, quelques bugs de son pas dramatiques mais troublants avec des voix dont le volume baisse subitement. Enfin rien de grave et ça ne gâche pas le plaisir.

Les notes
  • Graphique 17 /20

    Pas de changements en profondeur du moteur d'Unreal Tournament 2003 si ce n'est des textures plus fines. Même avec presque deux ans d'âge ça reste donc très agréable, à condition d'avoir la machine adéquate.

  • Jouabilté 18 /20

    Toute la frénésie d'Unreal Tournament à laquelle s'ajoute celle, un brin différente, du mode Attaque avec son côté tactique et ses véhicules et le fun cultissime du mode Assaut qui fait son come back. Certes, dans le fond les nouveautés ne sont pas nombreuses, mais elles sont savoureuses.

  • Duree 18 /20

    Ca dépend si Epic a besoin de fric et nous fait un UT 2005.

  • Son 17 /20

    Des musiques discrètes mais qui remplissent leur office. Les effets n'ont pas changé, de même que les voix, c'est donc toujours enjoué et nerveux. En revanche, il faudrait voir à corriger les petits bugs qui traînenet à ce niveau (baisse de volume des voix et mises en boucle)

  • Scénario /

L'heure du bilan. Cette nouvelle mouture 2004 d'UT vaut-elle le coup ? Aucun doute pour celui qui ne possède pas la version antérieure. Pour les autres, on y réfléchira selon son budget. Oui c'est toujours aussi fun et on a tout de même droit à 80 maps (dont 40 anciennes). Mais dans le fond les nouveautés sont peu nombreuses. Le mode Assaut est excellent mais n'est pas à proprement parler nouveau et ne dispose que de bien peu de cartes. Le coeur de cet opus est clairement le mode Attaque, innovant et très bon, en sus d'inaugurer les véhicules. Quand on y pense, on a un peu le sentiment d'avoir sous les yeux le contenu d'un excellent add-on, mais qui coûterait entre 50 et 60 euros. A vous de voir, moi personnellement, ma préférence va à cette version.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
18 mars 2004 à 18:00:00
18/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (147)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/ 20
Mis à jour le 18/03/2004 Voir l'historique
PC FPS Epic Games Atari
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (15)
  • Vidéos (2)
  • Images (83)
  • Wiki / ETAJV
  • Downloads (12)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Unreal Tournament 2004 sur PC
    -
    PC
Boutique
  • Unreal Tournament 2004 PC
    22.94 € Neuf
    2.44 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.