Test Kirby Air Ride- Gamecube

Gamecube

Sortant discrètement sur GameCube, Kirby Air Ride ne compte certainement pas parmi les titres les plus attendus des possesseurs de la machine. Je dois d'ailleurs dire que je ne connais pas grand monde qui soit inconditionnel de la série Kirby, ce qui n'empêche pas Nintendo de tenir à ce personnage atypique en lui dédiant entièrement ce nouveau soft GameCube.

Kirby Air Ride

Kirby en avait plus qu'assez de jouer les seconds rôles dans des productions qu'il jugeait de moyenne envergure comme Super Smash Bros Melee. Alors il a pris une décision : harceler jour et nuit les pontes de Nintendo pour les forcer à lui consacrer un jeu rien qu'à lui. Après bien des efforts et des sacrifices, Kirby pouvait enfin essuyer la sueur qui perlait sur son front et contempler le joyau qu'il tenait dans ses mains : un exemplaire de Kirby Air Ride sur GameCube.

Cette histoire est bien sûr inventée de toutes pièces mais j'avais envie de commencer ce texte par un conte qui mette en relief le caractère fourbe et capricieux de Kirby. D'abord parce que Kirby Air Ride ne comporte aucune histoire, donc libre à nous d'en inventer. Ensuite parce que le faciès rondouillard et rose bonbon de ce personnage ne peut que cacher un état d'esprit vil et égoïste. C'est mon point de vue, mais je vous laisse méditer là-dessus en jetant un oeil sur le regard mauvais de Kirby sur la boîte du jeu.

Test Kirby Air Ride Gamecube - Screenshot 18On peut débloquer toutes sortes d'engins.

Deux paragraphes pour ne rien dire et pour constater que nous n'avons pas avancé dans la description et l'analyse du jeu. Je vais donc tacher de me rattraper en vous expliquant pourquoi Kirby Air Ride est à mon sens une déception, en admettant toutefois qu'il existe deux ou trois joueurs qui attendaient quelque chose de ce jeu. Kirby Air Ride est donc avant tout un jeu de course. Cramponné sur son étoile fétiche, l'ami Kirby a défié trois autres Kirby pour savoir lequel d'entre eux était le plus agile et le plus rapide. Aux commandes de l'infatigable boule rose, votre tâche consiste à surmonter les embûches disséminées sur des parcours sinueux tout en utilisant les dons, ou transformations, pour ralentir vos adversaires. On retrouve donc l'aptitude principale de Kirby qui consiste à avaler des monstres ou des concurrents pour copier leur déguisement afin de bénéficier de nouvelles aptitudes. En Link, Kirby peut donner des coups d'épées ; en tornade, il améliore son attaque toupie ; en Ice Climber, il gèle ses adversaires ; mais il peut aussi voler avec des ailes, se changer en roue, lancer des bombes ou encore balancer des boules de feu. Et ce ne sont que quelques exemples !

Test Kirby Air Ride Gamecube - Screenshot 19Une transformation qui fait mal.

Voilà pour le principe, maintenant voyons ce qu'il en est du gameplay. Le premier bilan n'est pas terrible, on a l'impression de ne rien contrôler, et surtout de n'avoir aucune liberté de mouvement. S'il est vrai que les parcours sont très dirigistes, malgré la présence de nombreux embranchements, c'est en approfondissant un peu la chose que l'on apprend à jouer comme il faut en multipliant les dérapages. Concentrée sur deux boutons, le stick analogique et le bouton A, la maniabilité n'est en effet pas aussi instinctive qu'on pourrait le penser. Le bouton A sert à la fois à amorcer un dérapage pour négocier un virage, à absorber les dons, à utiliser les aptitudes octroyées par l'absorption de dons, et à canaliser un boost. Sachant que la moindre pression sur le bouton A nous ralentit, on galère pas mal au début sans vraiment comprendre comment utiliser ce bouton. Finalement, c'est avec la pratique et une meilleure connaissance des circuits que l'on réalise la manière dont les développeurs ont voulu nous forcer à jouer. Mais très franchement, il me semble que le gameplay aurait gagné à tirer partie des autres touches de la manette.

Test Kirby Air Ride Gamecube - Screenshot 20C'est coloré mais de là à dire que c'est joli...

Malgré tout, on s'aperçoit rapidement que le contenu de Kirby Air Ride n'est pas très passionnant. Le jeu ne comporte pas de mode Aventure classique mais permet d'entrée de jeu de choisir son circuit et d'affronter soit la console, soit d'autres joueurs. L'écran est alors splitté en quatre, mais il existe aussi une possibilité de connecter deux consoles en utilisant l'adaptateur réseau. Le vrai challenge réside en fait dans les défis que l'on débloque à chaque nouvelle performance réalisée. Ces défis sont répertoriés sur une Checklist qui permet de savoir comment aborder un circuit déjà terminé pour débloquer autre chose. Que reste-t-il alors quand on connaît par coeur tous les parcours ? Le mode Top Ride et le mode City Trial. Dans le premier, les parcours sont très courts et vus de dessus mais le but est toujours le même, et l'on dispose de deux types de maniabilité, normale ou à la Micro Machines. Dans le dernier mode, vous êtes lâché dans de vastes environnements que vous devez explorer pour récupérer des items qui amélioreront les capacités de votre engin. De petits événements chronométrés apparaissent parfois et vous pouvez affronter les autres Kirby ou changer de machine si vous en trouvez une nouvelle. Très franchement, je dois avouer que ni le fond ni la forme de ce titre ne m'ont vraiment convaincue. Difficile de lui trouver du charme alors que la console dispose de deux titres beaucoup plus indispensables comme Mario Kart et F-Zero GX.

Romendil, le 26 février 2004

Les notes

  • Graphismes 10/20

    Kirby oblige, les circuits sont ultra colorés, mais la réalisation ne tient vraiment pas la route pour un titre GameCube. En plus le jeu comporte pas mal de bugs, notamment au niveau des collisions sur certains circuits.

  • Jouabilité 13/20

    Le gameplay paraît vide et complètement loupé dans un premier temps, puis on comprend de quelle manière il convient de jouer, même si je pense que le jeu aurait gagné à tirer partie des autres boutons du pad. Les parcours n'offrent tout de même quasiment aucune liberté et se limitent à proposer seulement quelques embranchements.

  • Durée de vie 12/20

    Pour peu que l'on prenne la peine de s'y investir, il faut reconnaître que la durée de vie profite de la présence de nombreux défis que l'on débloque en réalisant des performances sur les parcours. Les circuits restent toutefois peu nombreux et les autres modes demeurent plus anecdotiques.

  • Bande son 11/20

    Ce n'est certainement pas ce critère qui va rehausser le niveau. Rien de catastrophique heureusement mais l'ensemble se limite à du très classique.

  • Scénario

    -

  • Note Générale11/20

    L'adorable (détestable ?) Kirby aurait mieux fait de rester à sa place plutôt que de pousser les autres dans le seul but d'avoir son jeu à lui sur GameCube. A vouloir être trop accessible, le gameplay de ce jeu de course se révèle mal pensé et l'on ne prend guère de plaisir à recommencer sans arrêt les mêmes parcours pour débloquer de nouveaux défis. Mieux vaut passer votre chemin.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 17/20

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : Kirby's Airride, Kirby Airride, Kirby's Air Ride

Vidéos

Voir les 6 vidéos de Kirby Air Ride