Menu
Counter-Strike : Condition Zero
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Counter-Strike : Condition Zero sur PC /

Test Counter-Strike : Condition Zero sur PC du 25/02/2004

Test : Counter-Strike : Condition Zero
PC
Counter-Strike : Condition Zero
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
25 février 2004 à 18:00:00
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (193)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.2/20
Tous les prix
Prix Support
20.00€ PC
39.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Tout ça pour ça ? Tout ce bruit, tout ce tapage, tous ces studios de développement successifs pour ça ? Pour nous sortir un Counter-Strike payant dans lequel on peut jouer tout seul ? Arrêtez-moi si je me plante, mais ils se ficheraient pas un peu du monde chez Valve ?

Counter-Strike : Condition Zero

Counter-Strike : Condition Zero restera dans les annales pour avoir connu un développement des plus chaotiques. Tout commence le jour où apparaît sur la toile le fabuleux mod d'Half-Life, Counter-Strike, gratuit, addictif et qui a rencontré le succès que l'on sait. Pas bête, chez Valve on se dit qu'il y a là une bonne opportunité. Débute alors le développement de ce Condition Zero que Valve confie d'abord à Rogue, puis à Gearbox (auteurs de la version PC de Halo), à Ritual (qui réalisa un gros travail annulé avant d'être congédié) et, toujours mécontent, à Turle Rock qui terminera le travail en composant dans l'urgence une IA. Quand on voit le résultat final, on se demande un peu quelles étaient les exigences si pointues de Valve pour que personne ne semble pouvoir faire le boulot.

Counter-Strike : Condition Zero
Le début du round, l'heure de faire ses emplettes.
Le but de ce grand bal de développeurs était de mettre sur pied un vrai mode solo à ce titre multijoueur par excellence. Là, on s'attend à toutes sortes de choses, une campagne solo, des affrontements de type multi avec des bots, de nouvelles cartes et de nouveaux modes, que sais-je, avec le temps de développement et autant de gens qui sont passés dessus, on peut s'attendre à tout. Et bien le résultat au bout du compte est simple : rien. Le fameux mode solo vous propose ce qui suit : endosser le rôle des contre-terroristes et, en fonction de la map, soit désamorcer les bombes ennemies, soit libérer des otages. Oui, comme dans le jeu original. Ah mais attention, là on est tout seul, sans copains, juste avec des équipiers contrôlés par l'ordinateur. Mêmes objectifs, mêmes maps, mêmes armes (mais sous de faux noms). Et on ne peut même pas jouer en terroriste ! Chose que je m'explique toujours pas.

Counter-Strike : Condition Zero
Tu te cache hein, t'as peur.
Alors bien sûr, c'est fun, Counter-Strike n'a pas volé ses galons, mais la différence subtile c'est que là on paie, qu'on a attendu des années et qu'on se retrouve avec ce qu'on avait déjà. En réalité, l'objet du soft réside dans ce mode solo. Histoire de faire passer cette resucée en autre chose qu'une jolie arnaque, un quidam a eu deux idées. La première c'est de donner la possibilité de choisir ses alliés. En fonction de votre réussite et des points engrangés, vous pourrez même en acheter des plus doués, qui écoutent mieux les ordres ou se montrent plus efficaces face aux terroristes. Voilà, ça c'est pour l'aspect tactique. Mais on a également pensé à ajouter des challenges à chaque map. En sus donc de devoir remporter la victoire en 3 rounds ou de mener le camp adverses de 2, vous devrez aussi vous plier à des objectifs précis. Tuer un ennemi au snipe, ou en tuer plusieurs à la mitrailleuse, voilà le genre de choses qui pourra vous être demandé. Mouais...

Counter-Strike : Condition Zero
En bonus, vous trouverez les Deleted Scenes, une jolie façon de designer le travail non fini de Ritual.
La seule bonne chose que l'on retire de tout ça, c'est l'IA correcte des bots. Encore heureux serais-je tenté d'ajouter, moi qui suis un indécrottable râleur. En général, ces derniers se débrouillent pour ne pas se montrer trop idiots. Vos alliés par exemple, penseront à vérifier par eux-même si la bombe a été posée sur le site B et surtout, ils vous informerons du statut de celui-ci. De quoi éviter des allers-retours inutiles. On peut même les voir fuir quand une menace est trop imposante pour eux. De même, les terroristes sauront se montrer fourbes et joueront parfois les campeurs au snipe. Ceci dit, on n'évite pas certaines errances qui frisent parfois le ridicule, notamment au niveau de l'usage des grenades. Il est surprenant de voir les CT balancer des grenades au pif au détour d'un couloir, comme ça, pour le fun. Mais malgré cette IA correcte par rapport à ce qu'on a déjà pu voir dans le jeu, il faut bien admettre que l'intérêt de ce mode solo est loin d'être garanti. On plie rapidement les cartes et se battre contre les bots est loin d'être super stimulant. Or, c'est bien tout ce que nous propose Condition Zero pour un peu moins de 30 euros. Hem, oui c'est limite, surtout quand on sait que pour ce prix, on s'offre un Half-Life Generation avec le jeu éponyme, Counter et d'autres joyeusetés.

Counter-Strike : Condition Zero
Les objectifs se corsent au fur et à mesure que vous progressez.
Mon dieu, j'allais oublier de vous parler du petit bonus, les Deleted Scenes de Ritual. Oui, surprise, le jeu vous sera refilé avec la campagne solo qu'avait commencé à développer le studio. Alors c'est pas fini, c'est pas beau, l'IA est pitoyable et c'est aussi intéressant à jouer qu'un des FPS ValueSoft de THQ. Vous êtes seul et vous flinguez tout ce qui vous passe sous le canon Voilà, je crois que j'ai fini. Et pour conclure, après avoir constaté que le contenu de CS : CZ est à la limite du scandaleux, découvrons que bien évidemment le moteur est complètement dépassé. Certes, quelques textures ont changé, la belle affaire. Pour le reste, c'est carré, les modèles sont risibles et patati et patata. Les screenshots parlent d'eux-même à ce niveau je crois. A noter qu'on va très loin dans le foutage de gueule puisque comme dans le mod, la configuration des touches est en QWERTY (dans la version test en tout cas), alors on est bon pour assigner les commandes à l'envers. Certes, ce n'est pas catastrophique et ça n'a rien d'affolant, mais ça donne une idée du soucis du détail si vous voyez ce que je veux dire. A noter également quelques retours bureau inexpliqués. Et enfin, dernier mot sur le online. Inutile de préciser qu'il est identique à l'ancien, en revanche, si en théorie les joueurs de Counter-Strike devaient pouvoir s'amuser avec les joueurs de Condition Zero, en pratique cela est pour le moment impossible. Ben décidément, que de promesses non tenues.

Les notes
  • Graphismes 9 /20

    Des transformations minimes à peine notables. Le moteur de Counter est dépassé depuis des lustres. Mais ça tout le monde le sait déjà. Mais si ça ne dérange pas en version gratuite, là ça fait un peu mal.

  • Jouabilité 11 /20

    C'est le gameplay Counter Strike, son succès suffit à prouver son efficacité online. Mais l'essence vitale de ce Condition Zero payant, la seule raison qui pourrait motiver l'achat, c'est la présence d'un mode solo, dont l'intérêt s'avère plus que limité et qui n'est qu'une version offline de CS, amputée de ses terroristes en plus.

  • Durée de vie 9 /20

    On boucle les missions solo une première fois en une journée. Et après ? Ben, euh, on recommence. Bien sûr il y a le online mais qui va acheter Condtion Zero pour jouer online ?

  • Bande son 12 /20

    La bande-son a elle aussi pris de l'âge. Si les effets demeurent corrects, les voix commencent à avoir l'air un peu cheap.

  • Scénario /

30 euros pour avoir des bots assez malins (mais pas tant que ça) et pouvoir jouer à Counter Strike tout seul, hem, ça fait un peu cher quand même, et un peu léger pour tout ce brouhaha autour du développement. Si Counter Strike reste un must en matière de multijoueur, on voit mal pourquoi on devrait mettre la main à la bourse pour ce Condition Zero qui n'a que peu d'arguments pour justifier l'achat. Eventuellement pour les débutants qui ont peur de se faire exploser online. On lui préférera un pack Half-Life, qui sent déjà moins l'arnaque.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
25 février 2004 à 18:00:00
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (193)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.2/20
Mis à jour le 25/02/2004
PC Action FPS Valve Turtle Rock Studios
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce