Menu
Les Sims : Permis de Sortir
  • Tout support
  • GBA
  • NGC
  • NGAGE
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Les Sims : Permis de Sortir / Les Sims : Permis de Sortir sur GBA /

Test Les Sims : Permis de Sortir sur GBA du 18/12/2003

Test : Les Sims : Permis De Sortir
GBA
Les Sims : Permis de Sortir
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 décembre 2003 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (64)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.2/20
Tous les prix
Prix Support
39.99€ PS2
44.90€ PS2
49.90€ Xbox
49.99€ Xbox
54.90€ NGC
59.99€ NGC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Il aura fallu tout de même attendre un peu plus de 3 ans pour qu'enfin un Sim daigne pointer le bout de son nez sur Gameboy Advance. Alors que la série est depuis plusieurs années plébiscitée par les joueurs PC, et dans une moindre mesure les joueurs consoles, la saga philosophiquoexistentialiste de Electronic Arts va vous permettre d'avoir VOTRE Sim de poche, de le chouchouter dans la voiture, sous la douche, devant la télé, en cours voire même sur l'oreiller, il n'y a pas à dire, Les Sims renouvelle la Tamagochi-mania.

Les Sims : Permis De Sortir

Dans l'approche, Les Sims : Permis De Sortir est similaire à ses homologues consoles de salon. Si vous n'étiez point restreint sur PC par une quelconque barrière invisible vous empêchant de sortir d'un périmètre bien délimité (comme une maison, un centre commercial...), les versions consoles se voulurent, elles, plus linéaires, scriptées s'apparentant bien plus à un jeu conventionnel que les opus PC. Mais quel est donc ce concept me demanderez-vous, tout émoustillés que vous êtes...Tout d'abord reprenez-vous, respirez un grand coup, faites deux trois abdos, là, vous êtes calmé, bien passons à la suite.

Les Sims : Permis De Sortir
Mes besoins quotidiens devraient se tenir tranquilles le temps d'une partie de billard !
Dans Les Sims : Permis De Sortir, vous allez jouer le rôle d'un jeune homme (ou d'une jeune femme c'est selon) qui arrivé chez son oncle Poucevert va devoir se faire un nom dans la petite ville de Simvallée. D'accord, vous n'êtes là que pour les vacances mais ça ne va pas vous empêcher de vous faire connaître, de vous démarquer de la masse, de rencontrer des tas de charmantes personnes et de tisser des liens. Ainsi, c'est après avoir défini le look de votre personnage (de sa couleur de peau, ses cheveux à son pantalon, chemise, chaussures) que vous allez devoir partager un nombre de points d'aptitudes entre plusieurs traits de caractère. Vous ferez ainsi en sorte que votre Sim soit plus ou moins timide ou sûr de lui, ordonné, paresseux ou au contraire dynamique, fêtard. Vous devrez enfin choisir son signe astrologique, indispensable pour des affinités avec d'autres personnes, c'est bien connu voyons !

Les Sims : Permis De Sortir
Laissez-moi souffler cinq minutes avant la prochaine légende.
Et hop on rentre ainsi dans la vie active avec tous ces petits tracas. A vous la joie de vous rendre utile en rendant service aux personnes que vous rencontrerez, de construire votre petit nid douillet, de rester en contact avec vos amis ou de faire attention à ce que vous racontez aux NPC en n'essayant de ne pas se brouiller avec eux. Le jeu est en fait constitué de 5 niveaux chacun d'eux peut avoir jusqu'à six missions, elles-mêmes comprenant plusieurs objectifs. En gros, vous devrez en plus de faire attention à votre hygiène (en vous rendant aux WC, en prenant des douches), vous nourrir (en cuisinant), vous distraire (en regardant la télévision), dormir, avoir une vie sociale (en passant des coups de fils, en passant du temps avec votre meilleur ami, en sortant en boîte, en trouvant un boulot...), etc. En parallèle de ces tâches quotidiennes, il vous faudra mener à bien plusieurs objectifs en rendant des services aux personnes que vous côtoierez soit une dizaine de bons diables aux personnalités disparates trempées dans l'acier. Ceci déterminera alors votre statut social, vous fera gagner des points d'aptitudes et de l'argent qui vous servira à acheter plusieurs petites choses utiles comme du mobilier, des cadeaux, de la nourriture.

Les Sims : Permis De Sortir
Une borne d'arcade ! Oui et bien on ne se refait pas !
Je constate quand même que malgré le fait que nous soyons ici dans une "simulation de vie quotidienne", certaines choses sont pour le moins étranges comme votre oncle travaillant dans le jardin à 4 heures du matin, le fait de trouver des personnes comme des concitoyens en pleine nuit dans la rue alors qu'ils n'ont plus vraiment l'âge de sortir. Ok le jeu est à la base non prise de tête et décalé mais alors que plusieurs points sont réalistes d'autres en revanche sont un peu trop farfelus. Enfin vous trouverez 8 mini-jeux au fil de l'histoire. On retrouve également à ce niveau l'aspect quelque peu fantaisiste ou décalé du jeu au travers de l'arrachage de mauvaises herbes avec une mini-tondeuse (heu oui quand j'y pense ce jeu n'a vraiment rien d'hilarant, surtout pour les mauvaises herbes en fait !), l'obtention d'un job de barman avec pourboires à la clé, un jeu de pêche, des plongeons à effectuer, j'en passe et des meilleures. Le jeu est à ce titre très plaisant mais malheureusement au bout d'un moment la routine s'installe quelque peu et c'est machinalement qu'on ira s'assoupir sur son pieu, téléphoner à sa copine, inviter des potes pour une mega fiesta, se sustenter...

Les Sims : Permis De Sortir
Et oui, quand il faut y aller, faut y aller.
Après reconnaissons tout de même que le jeu est très joli graphiquement avec pas mal de petites détails, des animations parfois rigolotes, des environnements bien rendus et si la bande-son est quasiment absente on se rabattra alors sur plusieurs passages de la vie de tous les joueurs comme le fait d'allumer une chaîne Hi-Fi pour écouter plusieurs styles de musique. En fait le jeu est linéaire dans son approche et on se sent parfois à l'étroit dans des endroits très confinés, c'est en fait un des "défauts" majeurs qu'on portera à l'encontre de ce soft qui est pour le moins original et c'est peu dire, surtout sur GBA ou à ma connaissance, il n'y a pas encore d'équivalent. Cependant si le jeu est loin d'être parfait et fera naître chez le joueur une petite lassitude au bout de quelques heures de jeu, on accroche bien et on n'aura de cesse de vouloir améliorer la vie de son Sim pour que ce dernier brille en société. Pour terminer citons le mode multi qui n'apporte rien à l'entreprise si ce n'est un échange d'objets ou une connexion GameCube/GBA qui vous permettra de transférer votre Sim dans la version console salon avec tout ce que cela implique d'argent et de notoriété.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    C'est très joli pour de la GBA. Les décors rendent vraiment bien avec une multitude de petits détails, nous avons droit à des conditions météo changeantes (important pour la pousse des légumes d'après l'oncle Poucevert !), des animations sympathiques avec une démarche des personnages très Scooby-Doo (du genre nonchalante), du très bon boulot.

  • Jouabilité 15 /20

    Le personnage évolue dans un univers en 3D isométrique, mais ses déplacements ne posent aucun problème. La navigation dans les menus (où vous pourrez trouver vos objectifs de missions, voir vos aptitudes.) est aisée et le tout se montre parfaitement fonctionnel.

  • Durée de vie 12 /20

    Le mode multijoueur n'apporte rien au jeu et l'aventure principale étant linéaire et un peu trop scriptée on en fera assez vite le tour, même si un bon paquet d'objectifs (rapides à achever pour la plupart) constituent le corps de quelques missions. Quant au fait d'y revenir une fois terminé, j'ai un doute là.

  • Bande son 12 /20

    Des bruitages de tous les jours assez bien restitués, des borborygmes en guise de conversation (ceci accentue tout de même le côté drolatique du titre), mouais on a entendu mieux.

  • Scénario /

    Pas ou peu de scénario le jeu n'étant quelque part constitué que de missions même si ces dernières visent à mener notre Sim en haut de l'affiche en le faisant s'installer à Simvallée. J'ai l'impression que le jeu est tout de même moins drôle que les opus PC.

Pour sa première apparition sur GBA, Les Sims fait bonne impression. Malgré une linéarité évidente, un semblant de lassitude après quelques heures de jeu ou un mode multi qui n'apporte rien, le titre est original et fort plaisant. Plusieurs mini-jeux viennent renforcer ce sentiment (même si quelques-uns manquent de maniabilité) et alors qu'on aura du mal à revenir au soft une fois terminé, force est de constater que le premier contact s'avère assez réussi.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 décembre 2003 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (64)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.2/20
Mis à jour le 18/12/2003
Gameboy Advance Gestion Electronic Arts Maxis
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Aperçu : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Derniers aperçus
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce