Menu
007 : Quitte ou Double
  • Tout support
  • GBA
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / 007 : Quitte ou Double / 007 : Quitte ou Double sur GBA /

Test 007 : Quitte ou Double sur GBA du 12/12/2003

Test : James Bond 007 : Quitte Ou Double
GBA
007 : Quitte ou Double
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
12 décembre 2003 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.6/20
Tous les prix
Prix Support
7.99€ Xbox
10.02€ Xbox
33.89€ PS2
34.99€ PS2
59.90€ NGC
177.00€ NGC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Et hop, une nouvelle incursion GBA de l'agent secret qui boit son banania au shaker, pas à la cuillère. Aujourd'hui, le héros aux multiples gadgets cède un peu aux charmes de l'infiltration même si l'action sera toujours au rendez-vous.

James Bond 007 : Quitte Ou Double

Cette fois Bond part à la recherche de nanorobots volés. Vite, le temps d'avaler son cocktail et de retrouver les clés de l'Austin, le voilà paré à l'action. De l'Egypte au Pérou, en passant par La Nouvelle Orléans et Moscou, l'ami 007 va une fois de plus voir du pays et du méchant. Pour ce nouvel épisode (tout comme c'est le cas des versions 128 bits à venir) Bond nous montre qu'il est capable de faire autre chose que foncer dans le tas l'arme au poing. Enfin, en théorie tout du moins car si de prime abord on a l'impression d'être tombé dans un jeu d'infiltration, force est de constater qu'à ce niveau les possibilités en sont pas super vastes.

James Bond 007 : Quitte Ou Double
Une descente en rappel originale.
En la matière, 007 est assez peu fourni. Ses seules aptitudes se limitent à marcher silencieusement et à effectuer des silents kills. Pas de mouvements particuliers, pas de possibilité de s'accrocher à un rebord ou à un tuyau pour passer au dessus des gardes, rien, nada. Du coup, Quitte Ou Double lorgne bien plus du côté de l'action pure. Pourtant, quelques niveaux vous contraindront à la furtivité en vous interdisant de laisser se remplir votre jauge d'alerte. Du coup, on se retrouve dans l'obligation de faire avec ce qu'on a, c'est-à-dire passer d'une cachette à une autre en essayant d'éliminer les gardes mais sans grande profondeur. Des passages amusants mais pas forcément passionnants vu le manque de possibilités et qui de plus, consisteront souvent en une longue série d'essais-erreurs visant à localiser chaque garde avant de connaître le bon schéma de progression.

James Bond 007 : Quitte Ou Double
Les environnements sont travaillés et fouillés.
Mais heureusement, il reste l'action toute bête qui composera l'essentiel du soft. Tir et combat au corps à corps au programme, le tout en 3D isométrique. Pour ce qui est du tir, on aura le loisir d'utiliser diverses armes et surtout de faire feu soit par le biais d'une visée automatique fort efficace (qui tirera sur l'ennemi le plus proche), soit en usant de la visée manuelle qui s'enclenche par une simple pression du flip R. Les combats à mains nues, quant à eux, sont d'une grand simplicité, on matraque le bouton B et on attend que le gus tombe. Côté objectifs de jeu, Bond fait dans le varié même si dans le fond, le jeu reste linéaire. Analyser une substance étrange, pirater une série de terminaux informatique en temps limité, on ne s'ennuie guère, d'autant que l'ensemble est doublé par des objectifs secondaires facultatifs mais riches en points de styles.

James Bond 007 : Quitte Ou Double
Les objectifs secondaires, riches en points de style et pas désagréables.
Et ces points de styles ont leur importance car c'est grâce à eux que vous pourrez améliorer vos performances. Entre chaque mission, vous aurez à choisir de nouveaux objets payables en points. Amélioration de la précision au tir, augmentation de la vitesse, protection accrue, chargeur plus grand, quelques exemples des 10 domaines améliorables. Et le gain de performances est réellement sensible, on aura donc tout intérêt à accomplir les objectifs secondaires qui consisteront très souvent à éliminer furtivement un nombre donné d'ennemi et à trouver ou détruire des cibles particulières. Et enfin, que serait James Bond sans ses menus gadgets amusants tels que le projecteur holographique qui lancera les gardes sur une fausse piste. Bien entendu, on retrouve aussi avec joie l'Austin Martin, ses roquettes, sa mitrailleuse et son lâcher d'huile. De quoi assurer une certaine variété au titre qui, en termes d'action, nous entraîne sur un rythme bien marqué sans jamais nous prendre trop la tête.

James Bond 007 : Quitte Ou Double
Qui de plus seront indispensables pour acquérir du matériel.
Quoique... Si d'une manière générale on ne reste jamais très longtemps au même endroit à faire la même chose, il arrive néanmoins que cela se produise. A l'occasion de certains passages, on aura droit à des séances assez gavantes de progression par essais-erreurs comme je vous le disais. Outre les phases de furtivité parfois imposées, le problème se posera par exemple lors d'objectifs à réaliser en temps limité. Hop, je file, j'ai pas le temps de finir mais je sais où aller pour la prochaine fois etc, etc. Un petit bémol supplémentaires donc et qui tranche avec le reste du jeu. Ce qui m'amène au petit souci de la difficulté de ce-dernier. Une difficulté toute relative en fait puisque foncer droit devant soit est une méthode qui paie souvent, au pire face à des ennemis trop nombreux on adoptera des techniques plus subtiles. On se mettra à couvert quoi. Résultat : la progression est rapide, un peu trop peut-être car les missions ne sont pas franchement longues. Un jeu pop-corn quoi.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Une vue isométrique assez détaillée qui s'adjoint une animation de qualité et des environnements travaillés et fournis. Le résultat est plutôt joli.

  • Jouabilité 15 /20

    On aurait souhaité voir plus de possibilités en matière d'infiltration, domaine où Quitte Ou Double fait figure de parent pauvre. Mais le soft mise plus sur une action assez bien menée et variée malgré quelques séquences un peu lourdes et une visée automatique qui mâche un peu trop le travail. Aucun problème de maniabilité à noter.

  • Durée de vie 13 /20

    20 missions qui sont malheureusement assez courtes. De plus, le niveau de difficulté globalement bas du soft ne fait que réduire une durée de vie que seules quelques scène un peu plus ardues tentent de rallonger.

  • Bande son 14 /20

    Les thèmes de James Bond revus à la sauce GBA, la qualité est au rendez-vous. Les effets sont corrects mais saturent un peu.

  • Scénario /

Petite déception en ce qui concerne l'aspect furtif du titre qui n'est finalement qu'un petit plus sans réel profondeur de gameplay. Il nous reste cependant une action prenante en dépit d'une difficulté parfois mal dosée qui enchaîne des niveaux trop simples à des phases qu'on devra faire et refaire. Un jeu d'action bien sympathique en somme mais pas transcendant.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
12 décembre 2003 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.6/20
Mis à jour le 12/12/2003
Gameboy Advance Action Electronic Arts Griptonite Games Cinéma Livres
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live