Menu
Zanzarah : La Légende des Deux Mondes
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Zanzarah : La Légende des Deux Mondes sur PC /

Test du jeu Zanzarah : La Legende Des Deux Mondes sur PC

Test : Zanzarah : La Legende Des Deux Mondes
PC
Zanzarah : La Légende des Deux Mondes
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 juin 2002 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (26)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.7/20
Tous les prix
Prix Support
6.99€ PC
104.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Jadis, à l'aube du temps, lorsque le monde des humains et celui des fées ne faisaient encore qu'un, nos deux peuples vivaient en harmonie avec comme seule ambition le respect et le désir de faire le bien. Et puis vint le jour de la discorde. Inspirés par leurs pulsions violentes et dominatrices, les humains décidèrent d'éradiquer ceux qui étaient autrefois leurs frères : nous autres, le petit peuple de Faërie. Ils torturèrent les druides, brûlèrent les sorcières, et saccagèrent les lieux sacrés des elfes. Alors nous devînmes hostiles.

Zanzarah : La Legende Des Deux Mondes

Vous croyez sans doute que tout ceci fait uniquement partie de la légende ? Alors pourquoi baissez-vous les yeux lorsqu'au détour d'un simple conte est évoquée la trahison des hommes envers les fées ? Sans doute parce que le sentiment de culpabilité qui naquit à la suite de ce drame est toujours présent dans votre mémoire collective. Comme il dut être facile pour vous d'oublier jusqu'à notre existence pour chasser le doute de votre esprit. Lequel d'entre vous aurait seulement pu imaginer qu'un druide, le plus sage d'entre tous, saurait sceller nos deux mondes en disposant des portails runiques sur une terre qui n'attendait que cette occasion pour pouvoir jouer son rôle dans cette tragédie ? Ce monde dont je vous parle, c'est celui de Zanzarah. Et c'est sur cette terre pourtant sacrée que sera admise l'une des vôtres, une jeune femme qui saura retrouver les pierres runiques des portails inter-dimensionnels, et qui pourra peut-être sauver notre peuple de l'imminence du chaos.

Zanzarah : La Legende Des Deux Mondes
Amy poursuit ses investigations.
C'est donc cette frêle jeune fille que le joueur incarne dans ce soft. Un personnage relativement charismatique auquel on s'attache facilement devant l'ampleur de la tâche qui lui est confiée. Le monde pittoresque et coloré dans lequel elle pénètre n'est qu'un univers faussement paradisiaque où des fées hargneuses vous agressent à chaque détour d'un fourré. Dans cette nature hostile, notre amie ne pourra guère compter que sur les gobelins, les nains et les elfes des forêts pour lui venir en aide. Mais toutes les fées ne sont pourtant pas foncièrement maléfiques, et il suffira de savoir les apprivoiser pour s'en faire des alliées puissantes et dévouées. La démarche est donc la suivante : vous commencez avec une unique fée de niveau zéro, qui pourra non seulement gagner de l'expérience au fil des combats, mais qui vous permettra également de capturer la plupart des fées sauvages que vous serez amené à rencontrer.

Zanzarah : La Legende Des Deux Mondes
Essayez de capturer les pixies.
Sous ses allures de classique jeu d'aventure en 3D, ce titre s'appuie en fait sur un gameplay original qui fait intervenir des phases de First Person Shooter et de gestion de fées ! On pouvait craindre le pire, et pourtant le concept s'avère particulièrement bien pensé en puisant principalement dans deux systèmes de jeu qui ont fait leurs preuves : celui de Pokémon et celui de Quake ! Pourquoi Pokémon ? Tout simplement parce que tout le système de gestion de ce petit monde féerique est calqué sur le concept du jeu le plus vendu de la portable de Nintendo. On commence l'aventure avec une seule fée choisie parmi trois proposées ; puis on explore les différents niveaux pour tenter de localiser des fées sauvages que l'on peut ensuite capturer en les affaiblissant suffisamment (les pokéball sont ici remplacées par des sphères d'argent). Chaque fée évolue indépendamment des autres en gagnant de l'expérience au fil des combats, et tout le système de jeu est basé sur les relations de force entre différents types d'éléments naturels (feu, glace, psi, ombre, lumière...). Le principe est donc très largement similaire, même si l'atmosphère générale est ici radicalement différente.

Zanzarah : La Legende Des Deux Mondes
Une fée de pierre.
Quant aux similitudes avec Quake, elles sont évidentes une fois la première bataille entamée. En parcourant les différents niveaux du jeu, Amy (l'héroïne) sera amenée à faire des rencontres aléatoires avec d'autres créatures. Ce sont alors vos fées (5 maximum à la fois) qui prendront le relais pour affronter l'adversaire dans des arènes de bataille à la Quake. Muni de vos pouvoirs magiques, il faudra alors esquiver les attaques de l'ennemi en tirant partie de l'environnement tout en faisant descendre la jauge de vie de l'autre fée. Lorsqu'elle sera suffisamment affaiblie, il sera alors possible de la capturer en s'approchant d'elle, à condition de posséder une sphère de capture. Une idée intéressante qui permet d'exploiter le jeu dans des parties en réseau ou sur internet, mais qui avoue pourtant quelques faiblesses au niveau de la maniabilité. Les déplacements traduisent en effet une sensation d'inertie qui ralentit un peu trop le rythme de l'action, les arènes sont souvent trop restreintes, le temps de chargement des tirs est beaucoup trop long, et tout est limité (la durée du vol, la capacité magique). Sans compter qu'on ne peut pas utiliser d'items pour se régénérer durant un combat.

Zanzarah : La Legende Des Deux Mondes
Affaiblissez la fée pour pouvoir la capturer.
Les duels renferment une part de stratégie très approfondie, basée sur un système qui fonctionne à partir d'un tableau d'efficacité plutôt complexe, mais heureusement fourni avec le jeu. L'aventure regorge par ailleurs de mini-quêtes où l'on pourra par exemple débarrasser le jardin d'un gobelin des pixies qui l'infestent. On découvre tout cela avec beaucoup d'intérêt pour découvrir au final que l'on fait toujours la même chose. Certes, le jeu est prenant parce que l'on a envie de capturer un maximum de fées et de leur faire gagner de l'expérience pour apprendre de nouveaux sorts, mais le tout devient vite inexorablement lassant. Même si tout le monde sera immanquablement séduit par l'esthétique féerique de ce titre, les nombreuses particularités du gameplay le réserveront uniquement à un public de joueurs perfectionnistes qui voudront en sonder toutes les possibilités.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Un soft joliment réalisé et très pittoresque, mais qui nécessite tout de même une bonne config pour tourner correctement. A noter un risque de problème d'installation sur certains PC. Il nous a été impossible de déterminer l'origine du bug, mais le jeu devrait tourner sans problème sur une bonne machine.

  • Jouabilité 15 /20

    Un gameplay intéressant qui puise à la fois dans les bases du FPS et dans le concept de Pokémon. Quelques lourdeurs tout de même au niveau des phases de combat : la nécessité de charger ses tirs fait perdre du temps, et l'inertie dans les déplacements ralentit un peu le rythme de l'action. L'obligation de retourner à Londres pour modifier son deck de fées aurait également pu être évitée.

  • Durée de vie 14 /20

    La quête principale est relancée par l'envie de découvrir tout les secrets du jeu en complétant l'encyclopédie des fées, ainsi que par la possibilité de jouer en réseau ou sur internet. Malgré tout, les moins perfectionnistes se lasseront rapidement de faire toujours la même chose.

  • Bande son 15 /20

    L'atmosphère du jeu parvient à instaurer un sentiment de magie et de calme qui se retrouve également au niveau de la bande-son. Textes et voix sont intégralement en français.

  • Scénario 14 /20

    On est immédiatement plongé dans cette histoire poétique et irréelle, et l'on ne peut que regretter que le scénario ne s'étoffe pas davantage tout au long du jeu. L'objectif principal reste avant la capture des fées et l'exploration des niveaux.

Zanzarah constitue plutôt une bonne surprise pour les amateurs de mondes féeriques et de softs originaux. A la croisée des genres, Zanzarah parvient à puiser habilement dans des systèmes de jeux aussi variés que Quake ou Pokémon. Malgré tout, les quelques lacunes de gameplay et l'aspect répétitif des parties risquent de réserver ce titre aux accros qui voudront en maîtriser toutes les possibilités.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 juin 2002 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (26)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.7/20
Mis à jour le 18/06/2002
PC Action Aventure THQ Funatics Development
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Bee Simulator : une expérience familiale au coeur de la ruche
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
  • Preview : MotoGP 19 : L'année de la réconciliation ?
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
  • Preview : WRC 8 : retour en forme pour les Lyonnais de Kylotonn
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce