Menu
Vampire Night
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Vampire Night
PS2
Vampire Night
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
11 juin 2002 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (20)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.9/20
Partager sur :

J'étais connu à travers 12 pays sous une dizaine de pseudonymes différents et aussi célèbres que Sniper Wolf, Revolver Ocelot ou l'homme au pistolet d'argent. Et pourtant cela faisait déjà longtemps que j'avais fini par me lasser de ces missions de pacotille où ces pathétiques terroristes ne résistaient pas plus de quelques secondes face à mon vieux G-Con45. Alors, quand on m'a contacté pour cette mission de sauvetage dans un manoir gothique des Carpates, j'étais plutôt ravi de changer de décor. Du moins jusqu'à ce que je me trouve nez-à-nez avec un vampire.

Vampire Night

Les jeux de tir sur PS2 ne se limiteront plus désormais à Time Crisis 2 et à son univers de films d'action hollywoodiens. Il était temps que Namco trouve un nouveau prétexte pour que les « heureux » possesseurs du flingue PS2 puissent enfin dépoussiérer leur vieux modèle G-Con45 ou déballer leur tout nouveau G-Con2. Et puisque le maître de l'arcade n'aime pas faire les choses à moitié, c'est un changement d'ambiance radicalement différent de ce à quoi nous étions habitués dans le domaine des jeux de tir qu'il nous propose avec Vampire Night. Directement adaptée de la borne d'arcade homonyme, la version Playstation 2 s'offre même quelques suppléments inédits.

Vampire Night
Les zombies jaillissent de sous la neige.
On ne s'étonnera pas de trouver à l'origine de ce titre une partie du staff de Sega ayant déjà travaillé sur le désormais célèbre The House of the Dead, tant les similitudes entre ces deux titres sont nombreuses. Pourtant, Vampire Night n'en est pas moins dénué d'une aura très particulière qui le rendra irrésistible aux yeux des amateurs de chauves-souris, d'ambiance gothique et de chasseurs de vampires à la Castlevania. C'est d'ailleurs l'un de ces Vampire Killer que vous incarnerez dans le jeu, au travers de six stages qui mettront à rude épreuve vos talents de tireur d'élite. Vous ne croyiez tout de même pas franchir les portes de l'enfer avec un simple fouet ?

Vampire Night
Débarrassez les villageois de leurs parasites...
Seul ou à deux, c'est donc une progression malheureusement très linéaire qui vous attend sur les six niveaux du mode Arcade. Autant vous prévenir d'emblée, il ne faudra pas s'attendre avec ce titre à faire chauffer ses neurones à gros bouillons. Vingt minutes à feu doux suffiront largement à traverser de bout en bout les six étapes du scénario. Contrairement à la « finesse » d'un Time Crisis 2 qui nécessite de se planquer pour esquiver les tirs et prendre le temps de recharger, Vampire Night impose une progression imposée qui n'offre de répit qu'au terme de chaque stage. Le soft ne fait intervenir aucune véritable interaction avec le décor ni aucun choix entre plusieurs embranchements. Le gameplay se veut résolument simpliste et instinctif, et ne mettra à contribution que vos réflexes et votre précision.

Vampire Night
... sinon ils se transforment en monstruosités.
Une précision qui dépendra, cela dit, de votre matériel, puisque le jeu au G-Con 2 se révèle autrement plus adapté à ce type de challenges que le stick analogique PS2, même si le jeu au pad donne accès à un viseur. Si l'on met de côté le doublage ridicule de la version française, il faut bien admettre que Vampire Night propose un contenu de qualité, joliment réalisé, doté d'une mise en scène parfois impressionnante et toujours pourvu d'une action qui ne retombe jamais. Les boss se succèdent dans des affrontements toujours plus étonnants, mais qui manquent peut-être un peu d'originalité. Petit détail sympa : les traditionnels civils sont ici représentés par des villageois infestés par des sarcomes, des parasites situés sur leur corps et sur lesquels il vous faudra tirer pour les en débarrasser. La moindre erreur de jugement, et le pauvre villageois se transforme en un vampire assoiffé de sang, après être passé par tous les stades de la monstruosité.

Vampire Night
Des vampires classieux.
Le soft paye évidemment ses origines arcade sur sa durée de vie, et ce ne sont pas les quelques modes bonus qui suffiront à relancer l'intérêt du titre à long terme. Outre un mode Training qui s'échelonne sur une quinzaine d'épreuves progressives, dont la totalité des affrontements contre les boss, on note également la présence d'un mode Spécial inédit pour cette version PS2. Ce mode de jeu propose toutes sortes de mini-quêtes qui consistent à retrouver des objets en parcourant les différents niveaux. L'intérêt réside surtout dans le fait que cela permet de redonner un but à chaque nouvelle partie, mais les quêtes suivantes ne peuvent être débloquées qu'en terminant à chaque fois le jeu. Dommage. Bref, même s'il ne remporte pas la palme du meilleur jeu de tir sur consoles, Vampire Night en séduira plus d'un par son ambiance gothique et ténébreuse. Une bonne alternative à Time Crisis 2 pour les amateurs du genre.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Le jeu profite d'une esthétique très convaincante, mais le tout manque de détails. Aucun reproche à signaler au niveau de l'animation.

  • Jouabilité 16 /20

    Même s'il reste jouable au pad, Vampire Night trouve bien évidemment son intérêt dans l'utilisation du flingue PS2 (G-Con45 ou G-Con2). La progression reste quand même un peu trop linéaire.

  • Durée de vie 10 /20

    Une demi-heure pour le terminer, et aucun challenge réellement susceptible de renouveler l'intérêt du jeu. On fait rapidement le tour du mode Training, et seules les parties à deux joueurs permettront de dépoussiérer de temps en temps ce titre peu consistant.

  • Bande son 13 /20

    La bande-son soutient assez bien l'action, mais le doublage français est assez ridicule.

  • Scénario 12 /20

    Plus que le scénario, c'est surtout le contexte et l'ambiance générale de ce titre qui le rendent intéressant par rapport aux classiques du genre.

Même si la mise en scène un peu exagérée et le doublage décevant de ce titre risquent de rebuter les joueurs les plus exigeants, son atmosphère originale renouvelle un peu la catégorie. Le gameplay n'a en revanche rien de vraiment subtil, et décevra sans doute les habitués de Time Crisis 2. Si l'expérience s'avère divertissante, elle se révèle toutefois bien trop limitée pour relancer l'intérêt du jeu à long terme.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
11 juin 2002 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (20)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.9/20
Mis à jour le 11/06/2002
PlayStation 2 Tir Sony Namco
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Aperçu : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Derniers aperçus
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce