Rez
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : 360 DCAST PS2
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Rez HD / Rez sur DCAST /

Test Rez sur DCAST du 17/12/2001

Test : Rez
DCAST
Rez HD
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 décembre 2001 à 18:00:00
7/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (64)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Tous les prix
Prix Support
69.90€ PS2
89.90€ PS2
186.66€ DCAST
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

Rez n'est pas le premier jeu hors-norme de la Dreamcast, mais voir un tel ovni débouler comme ça sans prévenir sur la machine de Sega, ça fait tout de même un choc. Aussi obscur dans son concept que dans son intérêt, Rez ne fera certainement pas date dans l'histoire des jeux vidéo, et ce malgré toute la bonne volonté qu'on voudra bien lui accorder.

Rez

Nous sommes donc en présence d'un jeu (quoique le terme ne soit pas complètement approprié dans le cas de Rez) qui ne ressemble à aucun autre, ni à quoi que ce soit, d'ailleurs. Après quelques minutes de perplexité devant le soft en question, on finit par lui trouver tout de même des allures de Fantavision (vous savez, cette simulation de feux d'artifices sur PS2 !) mais dont le gameplay se rapprocherait presque d'un Starwing version Super Nes. Difficile d'ailleurs de définir un concept aussi obscur, à la fois incompréhensible et pourtant très simple, mais quand on sait que ce sont les développeurs de Space Channel 5 qui sont derrière ce titre, on commence à entrevoir un début d'explication...

Rez
L'oeil de Ré vous observe.
Rez, c'est donc le nom de la matrice dans laquelle vous allez être projeté malgré vous, et dans laquelle l'avatar que vous incarnez a décidé de s'infiltrer en dépit des dangers qu'elle recèle. Armé seulement d'un laser, vous devrez faire face à une avalanche de créatures, vaisseaux et autres missiles que déclenchera le programme pour stopper votre progression. Vous incarnez une entité particulièrement vulnérable qui se disloquera au moindre contact hostile, et devrez localiser et réveiller l'unité centrale "Eden" en vous infiltrant à l'intérieur du firewall d'un super réseau virtuel. En tout, ce sont seulement quatre zones appelées sub-system qui vous attendent, chacune constituée de dix courtes étapes. Un voyage à travers les différentes couches du programme, au terme desquelles vous attend généralement un boss.

Rez
Une réalisation fil de fer.
Le but du jeu est donc finalement très simple et le gameplay on ne peut plus répétitif. Pour sortir de chaque étape vous devrez trouver le bloc de sortie et le détruire pour passer au niveau suivant. Dans la pratique, vous dirigez un viseur qui vous permet de locker jusqu'à huit cibles au maximum, le but étant d'exploser l'ensemble des ennemis présents à l'écran en relâchant le bouton de tir une fois que vous avez regroupé suffisamment de cibles. Ce shoot'em-up de l'étrange vous conduira à collecter des items qui seront stockés en mémoire afin d'augmenter votre puissance, et récupérer des objets qui viendront incrémenter votre jauge d'overdrive (une espèce d'arme ultime qui balaye tout sur son passage).

Rez
Visez les missiles avant de vous attaquer au coeur du vaisseau.
Les autres bonus de soutien vous permettront d'évoluer de la forme humanoïde vers l'énergie pure (si si !) en passant par la forme sphérique. Impossible de ne pas s'attarder quelques instants sur la réalisation complètement démente de ce titre. Le soft ressemble en fait visuellement à ce que l'on aurait pu voir à l'aube de la 3D avec des graphismes inachevés qui s'arrêtent à l'étape fil de fer sans s'embêter à recourir aux textures. Le rendu est pour le moins étonnant et la majorité des joueurs risquent de ne pas adhérer à ce choix esthétique, d'autant que la console est loin d'être poussée à la limite de ses capacités. Un choix pourtant essentiel pour ce titre qui mise tout sur une ambiance surréaliste et un concept unique (bien que l'intérêt soit assez inexistant).

Rez
Un boss qui en impose.
L'autre originalité du soft, c'est que le décor évolue en fonction de vos actions, à l'instar de la bande-son qui s'enrichit des regroupements que vous faites au cours du jeu. Le soft est compatible avec le vibreur DC, ce qui permet de percevoir un peu mieux le résultat de ses actions sur le rythme de la progression. Vos actions influent donc largement sur les bruitages et les visuels du soft, mais de là à considérer Rez comme un jeu musical, je ne m'avancerai pas jusque là... Outre son manque cruel d'intérêt, Rez souffre également d'un manque de clarté au niveau de l'interface, qui fait que même les joueurs qui seront suffisamment curieux pour se plonger dans le jeu abandonneront rapidement le soft pour la simple raison qu'on ne sait jamais vraiment pourquoi on échoue. Impossible de savoir précisément quel missile nous a touché ! Avouez que c'est assez frustrant. On parvient tout de même à progresser facilement, d'autant que le jeu est particulièrement court. Plus gênant, les niveaux sont étonnamment faciles tandis que les boss vous donneront bien du fil à retordre. Au final, Rez est un titre extraterrestre qui n'intéressera que les collectionneurs. Le jeu pourra s'avérer divertissant le premier quart d'heure, mais de là à investir dans un tel produit...

Les notes
  • Graphismes 8 /20

    La note sanctionne la pauvreté des graphismes, même si c'est voulu. Le rendu est aussi psychédélique qu'étrange ; on aime ou on déteste. On est loin des capacités réelles de la machine.

  • Jouabilité 7 /20

    Après un passage dans le menu How To Play, tout paraît très simple. Les contrôles ne sollicitent que deux boutons mais le gameplay se révèle très répétitif. On cherche encore l'intérêt réel du jeu, d'autant que les visuels sont tellement confus qu'on connaît rarement la cause de son échec.

  • Durée de vie 7 /20

    Rez, c'est quatre zones de 10 niveaux extrêmement courts aux termes desquels vous attend un boss. Deux niveaux supplémentaires vous attendent si vous les complétez au pourcentage maximum.On s'amuse le premier quart d'heure, pas plus.

  • Bande son 7 /20

    L'écran tourne dans tous les sens et la bande-son techno surmontée de bruitages très futuristes est là pour achever de vous faire perdre pied dans le réel. L'originalité est que le joueur influe directement sur la bande-son et les bruitages.

  • Scénario 8 /20

    L'idée est originale, mais ne cherchez pas de quelconques cinématiques pour comprendre le pourquoi du comment de cette aventure.

Rez réussi son pari de rendre perplexe le plus motivé des amateurs d'ovni vidéo-ludiques, mais il échoue à faire la preuve de son intérêt. Non seulement le concept obscur et la réalisation dépouillée rebuteront la majorité des joueurs, mais la répétitivité du gameplay et la courte durée de vie achèveront de rendre ce titre complètement facultatif, voire déconseillé.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 décembre 2001 à 18:00:00
7/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (64)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Tous les prix
Prix Support
69.90€ PS2
89.90€ PS2
186.66€ DCAST
Voir toutes les offres
Mis à jour le 17/12/2001
Dreamcast Shoot'em Up Tir Sega United Game Artists Rétrogaming
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Indivisible : Un Action RPG 2D enchanteur
    PC - PS4 - ONE - SWITCH - MAC
  • Aperçu : Bravo Team : la nouvelle référence du tir en coop ? sur PS4
    PS4
  • Aperçu : Que vaut L.A. Noire en réalité virtuelle ? Nos premières impressions sur PC
    PC
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Xenoblade Chronicles 2
    SWITCH
    Vidéo - Gaming Live