Menu
Jak & Daxter : The Precursor Legacy
  • Tout support
  • PS4
  • PS3
  • Vita
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Jak And Daxter
PS2
Jak & Daxter : The Precursor Legacy
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
30 novembre 2001 à 18:00:00
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (458)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.2/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Voir toutes les offres
Partager sur :

Le voici donc enfin LE jeu que j'attends le plus depuis le mois de mai, date à laquelle il fut présenté pour la première fois au cours de l'E3. Ma patience sera-t-elle récompensée ? Réponse dans les lignes qui suivent...

Jak And Daxter

Si je vous dis Naughty Dog, vous me répondez bien sûr Crash Bandicoot, et il y a de cela encore quelques mois, vous auriez eu raison. Mais aujourd'hui, le studio n'est plus en charge du marsupial amateur de pommes (c'est Traveller's Tales qui s'en occupe) et c'est à un tout autre jeu qu'il faut à présent associer Naughty Dog. D'abord connu sous le très énigmatique nom de code Project Y, le jeu a été dévoilé au monde entier lors de l'E3 dernier où il a adopté son titre définitif : Jak and Daxter, du nom de ces deux héros. Jak, c'est le grand aux oreilles pointues et à la tignasse blonde, et Daxter, c'est le petit qui ressemble à une mangouste. Les deux compères vont devoir partir à l'aventure pour tenter de redonner forme humaine à Daxter, qui malheureusement est tombé dans une cuve d'Eco Noire, la substance la plus maléfique qui soit, ce qui lui vaut cet aspect animal. Pour arriver à leur fin, Samos, le sage du village, leur conseille d'aller voir Gol, un autre sage, qui étudie l'Eco Noire depuis fort longtemps. Ce que nos amis ignorent et qu'ils découvriront au cours de leur périple, c'est que Gol est devenu complètement cinglé à force de manipuler l'Eco Noire, et qu'il représente maintenant une menace pour le monde entier. Ce qui au départ n'était donc qu'une quête personnelle deviendra une véritable mission de sauvetage de l'humanité héroïque !

Jak And Daxter
La lave vous empèche de passer, il va falloir trouver une autre solution.
Plus que le scénario un peu classique de Jak and Daxter, c'est d'abord l'ambiance générale qui se dégage du soft qui interpelle le joueur. Tous les grands fans de Disney et d'animation en général vont se régaler avec l'univers coloré et enchanteur du titre. On note à ce propos plusieurs références aux dessins animés du géant américain, la plus évidente étant bien évidemment Daxter lui-même. Difficile de ne pas voir en lui un clône de Timon du Roi Lion. En plus ils ont pratiquement tous les deux le même caractère « grande gueule » ! D'autre part, on note aussi le design de certains personnages qui rappelle par moments celui des personnages des grands films d'animation.

Jak And Daxter
Jak et Daxter reviennent sur les lieux du drame.
L'univers dans lequel évolue notre tandem est d'une beauté sidérante, c'est bien simple on se croirait plongé à l'intérieur d'un dessin-animé. Les couleurs sont vives et évoluent en fonction de l'heure de la journée. On passe ainsi de couleurs froides et bleutées pour la nuit à des tons beaucoup plus gais et chauds lorsque le soleil est à son zénith. L'évolution des teintes se fait naturellement et les paysages restent toujours magnifiques. D'autant que de nombreuses animations embellissent le tout et apportent de la vie à ces décors paradisiaques. Là ce sont des vagues qui viennent s'échouer sur la plage, ici c'est la chaleur d'une flamme qui déforme les textures, là-bas ce sont des oiseaux qui s'envolent au passage de Jak... Rien que le fait de se promener dans le jeu est un plaisir en soi.

Jak And Daxter
A chaque pile trouvée, vous aurez droit à une danse de victoire.
Bien sûr, pour vous éviter d'errer 107 ans dans les mêmes endroits sans rien faire, Naughty Dog à prévu de quoi vous occuper. Chaque secteur comprend plusieurs objectifs à remplir pour gagner des items. Dans la première partie du jeu, vous serez par exemple à la recherche de piles d'énergie. Lorsque vous en aurez assez, vous pourrez alors réparer un engin qui vous permettra de survoler un ravin en feu et alors accéder à une nouvelle zone de jeu. Des téléporteurs vous permettront cependant de revenir en arrière pour tenter de remplir tous les objectifs et ainsi terminer le jeu à cent pour cent.

Jak And Daxter
La nuit, le contraste des lumières est saisissant.
Naughty Dog a réussi l'exploit de réduire à néant les temps de chargements pour donner un rythme parfait à son titre. Le jeu alterne sans aucune coupure entre des phases de plates-formes pures et dures et des séquences de dialogues menées à tambour battant où les répliques s'enchaînent à la vitesse de la lumière, où les vannes fusent et où Daxter fait son intéressant à chaque fois qu'il le peut. Les coupures sont également inexistantes entre les niveaux du jeu, enfin si on peut parler de niveaux. Car l'une des particularités du titre est de proposer un univers dans son ensemble qui ne se retrouve pas saucissonné en zones bien distinctes comme beaucoup de jeux. Dans Jak and Daxter, on passe d'un environnement à l'autre très librement. Seule l'ambiance graphique et sonore nous indique que l'on vient de changer d'endroit mais encore une fois, tout s'enchaîne sans cassure. On note cela dit quelques baisses de frame rate, ce qui revient à dire en bon français que l'animation subit quelques ralentissements, surtout lorsque trop d'ennemis fondent en même temps sur nos deux héros. On pardonnera facilement cette petite faiblesse face à l'excellent niveau du reste de la réalisation du jeu et au vu de l'incroyable distance d'affichage qu'il propose.

Jak And Daxter
Grâce à elle, vous pourrez traverser la lave.
Pendant tout le jeu, Jak sera le seul personnage contrôlable. Daxter se contentera de l'accompagner bien calé sur son épaule. Jak ne pourra apprendre aucun nouveau pouvoir mais plusieurs sources d'Eco de couleurs différentes augmenteront temporairement ses capacités. L'Eco rouge lui donnera plus de puissance, la Bleue permettra de courir à la vitesse de l'éclair... La jouabilité reste en toute circonstance parfaite. Même la caméra qui bien souvent nous fait rager dans les jeux de ce type, ne pose ici aucun problème. La bande son est tout aussi réussie. On reconnait bien le style des mélodies de Naughty Dog et la localisation des voix et des textes est tout juste merveilleuse. Bref, Jak and Daxter réunit tous les ingrédients nécessaires à la réalisation d'un titre de grande qualité. Le résultat est formidable ! Quelque chose me dit que la hotte du Père Noël va sentir la mangouste cette année.

Les notes
  • Graphismes 18 /20

    On reste sans voix devant le travail fourni pas les équipes de Naughty Dog pour nous offrir des décors de cette qualité. Bien que la modélisation des personnages ne soit pas toujours excellente, les environnements très colorés et la mise en scène des événements parviennent à donner une ambiance très cartoon au jeu. Une vraie réussite !

  • Jouabilité 16 /20

    C'est un véritable bonheur que de contrôler Jak dans cet univers féerique. Il répond instantanément à la moindre commande et reste toujours très maniable. La caméra ne pose aucun souci et il est toujours possible de la replacer manuellement.

  • Durée de vie 15 /20

    Le jeu peut se terminer très rapidement si on ne prend pas la peine de chercher à remplir tous les objectifs. Et si justement vous voulez tous les faire, il vous faudra un bon paquet d'heures.

  • Bande son 17 /20

    Les musiques se suivent et ne se ressemblent pas. Toutes de très bonne qualité, elles évoluent en fonction des lieux visités. Les voix françaises sont parfaites et collent parfaitement aux personnages qu'elles représentent.

  • Scénario 14 /20

    On reste dans le scénario classique des jeux de plate-forme. Mais c'est toujours aussi efficace.

Nouveau succès pour Naughty Dog qui, après nous avoir offert plusieurs merveilleux épisodes de Crash Bandicoot sur PSone, réussit brillamment son passage sur PS2 avec un titre déjà incontournable sur cette console. Le jeu est beau, attachant, intéressant, jouable et il plaira sans aucun doute à tous les amateurs de plate-forme. Il représente pour moi le jeu de l'année, tout simplement !

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
30 novembre 2001 à 18:00:00
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (458)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.2/20
Mis à jour le 30/11/2001
PlayStation 2 Aventure Plate-Forme Naughty Dog Sony Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewStar Wars Jedi Fallen Order : trois heures de jeu plutôt encourageantes 17 oct., 17:00
PreviewPokémon Épée et Bouclier : De bonnes idées, mais un épisode trop classique ? 17 oct., 15:00
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! 16 oct., 04:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019