Menu
Road to India
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Road To India
PC
Road to India
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
07 juin 2001 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.9/20
Tous les prix
Prix Support
2.99€ PC
3.69€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Road to India, le nouveau jeu d'aventure signé Microïds est enfin arrivé. Une production qui nous propose de découvrir l'Inde avec pour toile de fond une sombre histoire d'enlèvement.

Road To India

Vous êtes Fred, un jeune américain et vous venez de voir partir votre amie Anusha pour l'Inde, son pays natal. Ce qui au départ ne devait être qu'une simple visite à ses parents tourne rapidement au cauchemar. Peu après le départ de la belle, vous recevez une lettre de rupture vous déconseillant de venir la retrouver. Mais réclamant quelques explications, vous sautez dans le premier avion en direction de New Delhi. Le jeu commence alors que Fred somnole dans l'avion. Dans son rêve, il voit Anusha se faire enlever mais ne parvient pas à la libérer avant de se réveiller. Un peu plus tard, lorsque Fred arrive devant l'appartement des parents d'Anusha, il voit pour la deuxième fois son amie se faire emmener par des individus très louches, mais cette fois-ci l'action se passe dans la réalité. Commence alors pour Fred une course poursuite avec les ravisseurs qui le conduira dans les rues de la capitale indienne, dans un temple dédié au culte de Kali et dans la demeure même de ses ennemis.

Road To India
Fred accompagne Anusha à l'aéroport sans se douter de la suite.
Le système de jeu est très similaire à la précédente production de Microïds en matière de jeu d'aventure, à savoir L'Amerzone, mais ressemble aussi beaucoup aux vieilles productions Cryo (Atlantis notamment). En déplaçant la souris, on modifie le champ de vision. Les décors sont ainsi fait que quel que soit l'endroit où l'on regarde, on se sent immédiatement plongé dans le jeu. Les graphistes ont fait du beau boulot même si on note un petit effet de flou qui peut devenir gênant à la longue. Dans Road to India, deux styles graphiques se côtoient car l'aventure est divisée en deux phases correspondant à la réalité et au monde ses songes. Dans la réalité, Fred essaiera de retrouver la trace de sa bien-aimée en se renseignant dans les rues de New Delhi puis il remontera la piste des agresseurs jusqu'à la maison de leur chef. Dans le monde des rêves, Fred se trouvera au Taj Mahal et naviguera dans un univers beaucoup plus traditionnel que celui de la réalité. Toutefois, les deux versants de l'aventure se finiront au même endroit : le temple de Kali, le lieu de culte de la secte des Thugs, qui ont apparemment un rapport direct avec l'enlèvement.

Road To India
Les décors sont assez détaillés.
Lors de votre aventure, vous rencontrerez quelques personnages, pas tous très sympathiques. Malheureusement, ces derniers ne se fondent pas parfaitement dans le décor. Ils donnent un peu l'impression d'avoir été préalablement découpés puis collés sur les décors. De plus, leur modélisation n'est pas parfaite (un point qui me fait beaucoup rire : la plupart des personnages du jeu écartent mystérieusement leurs doigts, comme s'ils avaient des mains palmées. Détail amusant mais peu crédible). Par contre leurs visages sont de très bonne facture, ils parviennent à retranscrire un large panel d'émotions et les mouvements des lèvres correspondent aux paroles. Pour en terminer avec les personnages, signalons enfin qu'ils ont été motion-capturés, c'est-à-dire que des comédiens ont enregistré le moindre de leurs mouvements, même si cela n'est pas toujours très bien rendu à l'écran (hormis dans les scènes cinématiques : superbe !).

Road To India
Le Taj Mahal est un vrai labyrinthe.
Qui dit jeu d'aventure, dit obligatoirement énigmes. Celles de Road to India sont nombreuses mais pas toujours très difficiles. En fait, elles sont mêmes plutôt simples pour qui s'y connaît un tant soit peu en jeu d'aventure. De plus, les objets que vous devrez ramasser souffrent du même problème que les personnages, ils se détachent très nettement du décor. Ainsi, on ne se trouve jamais réellement bloqué dans le jeu et on progresse rapidement. Trop rapidement même. Le jeu se termine en quelques heures à peine (deux ou trois pour les plus rapides !). Un comble pour un jeu censé nous retenir devant nos PC au moins une bonne semaine !

Road To India
La déco est très chic.
Dommage donc que l'aventure soit si courte car la réalisation est plus que correcte. Je ne reviendrais pas sur la partie graphique, mais m'attarderais sur l'excellente qualité de la bande son. Les musiques parviennent admirablement à lier les deux univers (réel et rêves) grâce au mélange d'instruments traditionnels et de rythmes plus actuels. Le résultat est envoûtant et vaut largement le détour. Les voix ne sont pas mal du tout non plus. Le jeu des acteurs est très convaincant et comme je l'ai dit les paroles sont synchrones avec les lèvres des protagonistes. Voilà donc pour Road to India en qui je plaçais beaucoup d'espoir mais qui se révèle être bien trop court pour prétendre rivaliser avec les grosses pointures du genre (Riven et compagnie). En attendant la sortie de Myst 3, il constituera toutefois un bon moyen de se refaire la main sur ce style de jeux un peu délaissés ces temps-ci.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Si ce n'est ce flou permanent, les décors sont quasiment photo-réalistes. Les visages des personnages sont très bien modélisés et leurs différentes expressions sont bien rendues. Malheureusement, ils se détachent trop du décor (tout comme les objets utiles d'ailleurs).

  • Jouabilité 18 /20

    Les jeux d'aventure n'ont jamais souffert de problème de maniabilité. Tout se joue à la souris très intuitivement.

  • Durée de vie 11 /20

    Le jeu ne vous résistera que quelques heures et est tellement linéaire que je doute que vous y reviendriez une fois l'aventure terminée. En plus d'être court, Road to India est également très facile.

  • Bande son 18 /20

    Ingénieux mix d'instruments traditionnels et d'actuels, les musiques peuvent se vanter d'être l'un des points forts du jeu. Les voix sont elles aussi d'excellente qualité.

  • Scénario 15 /20

    C'est une bonne idée que d'avoir mélangé l'Inde moderne et L'Inde traditionnelle dans le même jeu. Mais l'aventure est trop courte et on regrette parfois que le scénario n'est pas creusé un peu plus en profondeur les deux aspects de l'histoire.

Road to India faisait partie des jeux que j'attendais le plus car il faut bien avouer que le genre aventure n'est pas très représenté sur PC ces temps-ci. Malheureusement, le jeu est à l'identique de L'Amerzone : c'est-à-dire beau, prenant et intéressant mais à la durée de vie beaucoup trop courte. A réserver aux débutants.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
07 juin 2001 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.9/20
Mis à jour le 07/06/2001
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live