Menu
Shadow of Memories
  • Tout support
  • PC
  • PS2
  • PSP
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Shadow of Memories / Shadow of Memories sur PS2 /

Test Shadow of Memories sur PS2 du 30/03/2001

Test : Shadow Of Memories
PS2
Shadow of Memories
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
30 mars 2001 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (93)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.2/20
Tous les prix
Prix Support
12.00€ Xbox
39.00€ PS2
39.00€ Xbox
39.90€ PS2
83.00€ PC
83.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Très attendu par de nombreux joueurs, et par moi-même, Shadows of Memories arrive enfin en France. Annoncé comme une grande aventure épique, le jeu de Konami se veut être une libre adaptation du Faust de Goethe et propose de mener l'enquête sur un meurtre. Petit problème, c'est vous la victime.

Shadow Of Memories

« Je m'appelle Eike, Eike Kusch. L'autre jour, en sortant d'un café, je me suis fait poignarder dans la rue. Et si je suis là pour vous en parler, c'est que quelqu'un ne voulait pas que je meurs, quelqu'un était prêt à me donner une chance d'éviter ma propre mort. Cette personne m'a donc ramené un peu avant l'heure fatale et j'ai ainsi pu éviter cet événement tragique. » Voici comment débute le scénario très compliqué de Shadows of Memories. Vous l'aurez compris, Eike, le héros principal meurt dès les premières minutes du jeu. Homunculus, un personnage mystérieux à l'aspect androgyne ne le voit pas de cette façon et le renvoie peu avant sa mort. Eike devra alors essayer de rassembler des éléments qui l'empêcheront de mourir. Je m'explique. Pour éviter d'être poignardé dans le square, Eike devra, par exemple, y faire venir un maximum de personnes à l'heure du crime ce qui aura pour effet de décourager l'assassin de frapper devant de nombreux témoins. Ce principe s'applique tout au long des dix chapitres du jeu. A chaque fois, vous assistez impuissant à la mort du pauvre Eike, puis Homunculus le ressuscite et c'est alors à vous de déjouer les plans du destin.

Shadow Of Memories
Cette pierre rouge est au centre de bien des mystères.
Pour se faire, Homunculus vous donne un objet bien utile pour la suite de vos aventures : un digipad. En l'utilisant, Eike peut naviguer entre différentes époques. 1580, 1902, 1980 ou 2001, toutes ces dates sont reliées de près ou de loin à sa mort prochaine. En voyageant ainsi à travers le temps, Eike en apprendra beaucoup sur lui-même. Mais ces sauts dans le temps lui permettront aussi d'en apprendre plus sur les motivations de l'assassin et pourra ainsi le démasquer. Malgré le thème récurrent du jeu, à savoir la mort, Shadow of Memories se veut résolument non-violent. Eike n'aura jamais à se servir de ses poings ou d'une quelconque arme. Non, toute l'intrigue repose sur les rencontres qu'il fera et sur la manière dont il agira face à telle situation. Car Shadow of Memories est bien un jeu d'aventure, genre très peu représenté sur console. Il est évident qu'il ne s'adresse pas à un public féru d'action, mais plutôt à ceux qui préfèrent réfléchir et qui ne craignent pas de rester passifs devant leur écran pendant de longues séquences cinématiques. En gros, à ceux pour qui un bon scénario fait un bon jeu.

Shadow Of Memories
Les rues de la ville sont plutôt vides.
Le scénario est donc complexe et travaillé à souhait, mais il est aussi servi par une réalisation somptueuse et plus particulièrement par une esthétique qui ne peut laisser indifférent. L'atmosphère froide dans laquelle on plonge n'est pas rassurante et on ne se sent pas toujours en sécurité. Attention tout de même, on est loin du glauque et du malsain de Silent Hill, bien qu'une partie de l'équipe du jeu ait travaillé sur ce dernier. Dans Shadow of Memories, on a juste l'impression que n'importe lequel des protagonistes pourrait être l'assassin et on se met à suspecter un peu tout le monde. Malheureusement, Shadow of Memory n'est pas parfait et souffre de quelques défauts majeurs plus ou moins liés. Le jeu est en effet extrêmement court si on ne prend pas le temps de s'attarder sur chaque détail. Il m'a fallu à peu près deux heures pour arriver au cinquième chapitre ce qui est franchement peu et laisse envisager du pire pour la suite. De plus les phases de jeu où on a réellement le contrôle de Eike sont assez rares, Shadow of Memories fait effectivement la part belle aux scènes cinématiques et les trois quarts du temps on assiste en tant que spectateur au jeu. Et les rares fois où c'est à nous de jouer, on se retrouve face à des énigmes trop simples (prendre l'échelle pour monter...). C'est dommage, car l'aventure vaut vraiment le coup d'être vécue, ne serait-ce que pour connaître toutes les ficelles du scénario.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Quand Konami décide de faire un jeu à l'esthétique plus européenne, il le fait bien. Du design des personnages jusqu'à l'architecture de la ville dans laquelle se passe l'action, tout est magnifique. Le visage des différents protagonistes, leurs expressions et leurs attitudes semblent si réelles, que pour une fois on se dit que l'Emotion Engine de Sony porte bien son nom.

  • Jouabilité 16 /20

    Pas grand chose à signaler. Eike se dirige à la manière d'un Shenmue. Les interactions avec l'environnement étant plus que limitées, vous n'aurez vraiment aucun problème avec la jouabilité.

  • Durée de vie 8 /20

    C'est beaucoup, beaucoup trop court. Il vous faudra environ 4 heures pour en venir à bout et encore le jeu est bourré de cinématiques, c'est-à-dire que l'on passe beaucoup de temps devant l'écran à ne rien faire.

  • Bande son 17 /20

    Des nappes sublimes contribuent à rendre l'atmosphère encore un peu plus tendue. Les voix sont toutes en anglais sous-titrées en français.

  • Scénario 15 /20

    Un scénario très complexe donc qui fera appel à votre sens de l'observation si vous voulez avoir une chance de tout comprendre du premier coup.

Une chose est sûre, Shadows of Memories va en décevoir plus d'un, moi le premier. Je plaçais en effet beaucoup d'espoir dans ce titre, voyant en lui l'arrivée des jeux d'aventures sur consoles. Malheureusement le gameplay limité et la faible durée de vie viennent tout gâcher, pour ne donner au final qu'un jeu moyen.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
30 mars 2001 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (93)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.2/20
Mis à jour le 30/03/2001
PlayStation 2 Aventure Konami Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live