Menu
Demain Ne Meurt Jamais
  • PS1
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Demain Ne meurt Jamais
PS1
Demain Ne Meurt Jamais
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
29 novembre 1999 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (100)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.5/20
Tous les prix
Prix Support
39.90€ PS1
49.90€ PS1
Voir toutes les offres
Partager sur :

La licence James Bond est un peu comme du pain béni pour les éditeurs, à qui elle assure une sorte de marque de fabrique. Mais là où Rare nous avait offert un très bon titre avec Goldeneye 64, Black Ops n'arrive vraiment pas à convaincre.

Demain Ne meurt Jamais

Elliot Carver, grand manitou des média et grand mégalomaniaque névrosé, a décidé de déclencher la guerre entre la Grande-Bretagne et la Chine. Évidemment, James Bond va devoir remédier à tout ça à grands coups de gadgets et d'explosions... et pis de James Bond girls aussi. Voulant volontairement se démarquer de Goldeneye, Demain Ne Meurt Jamais utilise un mode de vue à la troisième personne. Bon, je démarre le jeu, j'enfile ma combinaison polaire car la première mission se déroule en Russie et me voilà dans la peau de l'agent secret britannique. Je me cache derrière un arbre car je viens d'apercevoir un garde au loin. Utilisant le zoom, je me rends compte que je vois à travers l'arbre.... Ça commence bien ! Pis, je vise le garde et le tue... Les gars de Black Ops commencent fort :(

Demain Ne meurt Jamais
Un système de combat sympa
Reprenant intégralement le scénario du film, Demain ne meurt jamais propose 10 missions. Avant chaque opération, un briefing vous explique le but de la mission, petites vidéos à l'appui. Les menus sont clairs et bien faits, rapides et jolis. Les mouvements de James sont assez chaotiques, manquant de fluidité et de réalisme. Au total, il est tout de même capable de se baisser, courir, se déplacer latéralement et utiliser un mode sniper. Le mode de visée automatique est bien fait visuellement mais n'est pas du tout pratique à utiliser. La caméra est censée s'adapter à nos actions et s'approchant de nous dans les endroits exigus et James devenant transparent. Ce système n'est pas très au point et les changements intempestifs des vues sont énervants. Constat aussi déplorable pour l'intelligence des ennemis ou bien encore, une des choses qui m'énervent le plus, passer à côté d'un obstacle et se retrouver bloqué par lui alors que vous êtes à 30 cm...

Demain Ne meurt Jamais
Des niveaux in door...
Graphiquement, si les niveaux sont variés comme dans le film, le moteur 3D est légèrement poussif. A vouloir nous en mettre plein la vue, les développeurs ont eu les yeux un peu plus gros que le ventre de la Play. Par exemple, le ciel est en mouvement, c'est très joli mais lorsque vous arrivez dans un espace bien vaste, le taux d'images/seconde chute considérablement... Les effets climatiques ou les petits effets comme la fumée qui s'échappe de vos ennemis en respirant sont tout autant de détails agréables mais à côté, le clipping est flagrant dès la moindre animation et le manque d'intégration des explosions est significatif.

Demain Ne meurt Jamais
... et out door.
Pourtant, Demain Ne meurt Jamais a sur le papier tout pour faire plaisir aux amateurs de James Bond. Les gadgets sont là ainsi que tout un arsenal de mitraillette, mines magnétiques ou bien encore, l'arme la plus intéressante, le fusil à lunette. Ce dernier est d'ailleurs un peu trop puissant et vous permet de shooter tranquillement en buvant le thé sans trop vous mouiller. Ce qui aurait pu être un avantage certain pour ce jeu, est la présence de scènes spéciales comme une descente à ski ou une course poursuite en voiture. Hélas, même cela reste assez mal fait puisque la scène de ski est ennuyeuse à mourir et que celle de la voiture est digne des plus mauvais jeux de course. Seuls points forts du titre, une bande son impeccable avec de véritables musiques James Bondiennes ainsi qu'une présentation claire et nette. A part ça, rien de bien terrible de la part de notre agent secret préféré.

Les notes
  • Graphismes 10 /20

    Clipping, animations saccadées quelquefois, finesse toute relative et éléments de décors mal intégrés, Demain Ne Meurt Jamais recense quand même un bon catalogue de maladresses et d'erreurs diverses.

  • Jouabilité 14 /20

    Si le maniement de James Bond est assez simple, les mouvements sont erratiques. Impossible de vraiment s'y retrouver ou d'être précis et le mode sniper est d'une lenteur décourageante.

  • Durée de vie 10 /20

    10 missions qui au final se déroulent sans grosses surprises puisque l'on suit basiquement l'intrigue du film. Vous ne vous amuserez pas à le faire et le refaire. Aucun mode multijoueur...

  • Bande son 17 /20

    Meilleur atout du jeu, les musiques respectent tout à fait l'esprit des James Bond tout en étant originales et variées. Un bon point.

  • Scénario /

    Celui du film, comprenez complètement invraisemblable :)

Bourré de petits défauts qui deviennent au bout du compte un gros handicap, Tomorrow Never Dies déçoit. Les quelques aspects positifs sont gâchés par un manque de sérieux et de finalisation.

Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
29 novembre 1999 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (100)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.5/20
Mis à jour le 29/11/1999
PlayStation Action Electronic Arts Black Ops Entertainment Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live