Menu
Fireteam
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Fireteam
PC
Fireteam
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 octobre 1999 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Tous les prix
Prix Support
31.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Fireteam, vous en avez sûrement déjà entendu parlé, c'est le tout nouveau jeu réseau des deux compères Cryo-France Télécom Multimédia. Leur alternative nous arrive après plusieurs mois déjà passés sur le marché américain, histoire de se faire la main. Le jeu a été assez bien accueilli là-bas alors voyons ce que les franchouillards de français que nous sommes pouvons en tirer... :)

Fireteam

Fireteam est un jeu en 3D isométrique dont le but est simple en apparence : tirer sur tout ce qui bouge. Mais c'est loin d'être aussi simpliste et Cryo a tout misé sur la nouvelle vague. En effet, les quake-like purs et durs commencent à lasser et la vraie force des nouveaux jeux en réseau réside dans l'union plutôt que le frag. Il n'y a qu'à voir le succès de jeux comme Team Fortress ou de certains modes en team pour s'en rendre compte. C'est donc bien ça que signifie le "team" de Fireteam. Si un entraînement permet avec ses trois missions de se familiariser légèrement avec les touches, il faudra se jeter rapidement dans le bain si on veut se faire une réputation. Dans ce jeu, quatre modes de deathmatches sont disponibles : Destruction de bases, Prise de Drapeaux, Gunball et Deathmatch par équipes. Dans le premier mode, vous et votre équipe devez vous battre pour défendre votre base contre les assauts des autres. Le mode CTF garde le principe général cher aux joueurs de quake-like, sauf que les frags ne rapportent aucun point et qu'il faut juste le garder le plus longtemps possible et non le ramener dans une base quelconque. Le mode Gunball est, quant à lui, un mélange de Football et de deathmatch où chaque équipe doit emmener avec elle un ballon dans le camp adverse, sous le feu nourri des ennemis évidemment. Le dernier mode se passe en deux phases : tout d'abord la première phase permet de récupérer des jetons de résurrection en fraggant voire en aidant à tuer quelqu'un. Puis chaque joueur se retrouve tout seul avec son pool de jeton et chaque résurrection lui coûte un jeton. quand il n'en a plus il quitte la partie et ne peut qu'assister au reste du match.

Fireteam
Les graphismes sont un poil dépassés
Tout ceci pour vous dire que vous devez avoir remarqué que même le plus simple des modes ressemble à une partie d'échecs par rapport à la complexité naturelle d'un jeu de shoot'em up. En effet chaque mode comporte ses propres règles de capitalisation des scores etc. La richesse de Fireteam se caractérise aussi dans tout l'armement mis à votre disposition lors des affrontements. Pour commencer, vous choisissez à chaque début de partie et à chaque résurrection ce que vous voulez jouer : un éclaireur, un commando ou un artilleru. Vous l'aurez compris, on retrouve les caractéristiques de puissance de feu, de résistance et de rapidité dans chacune des classes à un degré différent. L'éclaireur étant frêle mais très rapide, l'artilleur une grosse brute bien lente et le commando une sorte de mix entre les deux. Donc en plus des trois armes caractéristiques de chaque classe, une panoplie d'armes et de gadgets peuvent aussi jouer leur rôle dans les batailles. Au programme : Micro-grenades, Mines à aire d'effet, Médikits, Chargeurs, Champs de force portatifs, Drones de combats et Mini caméra LX-3.

Fireteam
L'action n'est pas particulièrement saisissante.
Mais la grande nouveauté de Fireteam est clairement annoncée dans le système de chat online. En effet, le jeu est fourni avec une casque micro (de qualité plutôt douteuse d'ailleurs) qui permet de dialoguer en temps réel avec tous ses coéquipiers. Ce système mis au point par Multitude est tout de même bien sympathique surtout que d'après ce que j'ai pu en juger sur les différents serveurs américains et français, il fonctionne très bien. Les voix sont un peu nasillardes et brouillées mais on se comprend. Le jeu se déroule donc dans différents environnements et vous aurez le décor futuriste, la savane etc. Pour commencer une partie, vous vous connectez au serveur français mis à votre disposition par France Télécom et hop ! L'interface est très très bien faite et il est très facile de trouver des joueurs, de communiquer avec eux, de créer une partie, d'en rejoindre. Tout un système de classement et de statistiques est là pour que vous puissiez comparer vos scores avec les autres. Chaque joueur démarre à un certain niveau et pourra au maximum atteindre le niveau 5. En plus, un système de ligues, appelées ici compagnies permet de vous affilier aux différentes organisations de votre choix.

Fireteam
Il faudra se diriger intelligement.
Pour le jeu en lui-même, c'est une autre paire de manches... Les décors quoique fins et colorés n'atteignent pas une résolutioon vraiment époustouflante. La 3D isométrique, bine que sympathique n'est plus trop à la mode, il faut l'avouer et ses défauts sont quelquefois si énervants qu'on a l'impression d'étouffer dans cette vue unique et plate. Les personnages disposent d'une finesse aussi importante que les décors mais alors quelle lenteur ! On dirait qu'ils courent au ralenti rendant toutes vos actions sans surprise et déjà morte-nées. Quant aux contrôles ils ont le mérite d'être assez nombreux mais pas très maniables. Vous pouvez vous déplacer sur les côtés, vous baisser, utiliser votre inventaire etc. Bref, on est loin de la rapidité et de l'action d'un Quake.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Beaucoup de choses dans ce jeu à la fois joli et assez fin. Mais pris une à une, chaque détail n'est pas extraordinaire. On ne peut décemment donner plus à un jeu comme Fireteam alors que d'autres ont été capables de tant de prouesses graphiques.

  • Jouabilité 14 /20

    Maniables car assez faciles à apprendre, c'est surtotu la lenteur du jeu qui vous permet de vous y faire. On ne peut additionner plus de deux commandes, rendant vos mouvement bien trop mécaniques. L'aspect surprise est totalement anéanti et on se croirait facilement dans un wargame quelquefois.

  • Durée de vie 16 /20

    Longue je pense car le jeu online est très simple à mettre en oueuvre. Les différents mode de jeu amuseront et ceux qui se passionneront pour Fireteam (j'en ai vu) trouveront toujours une technique de jeu différente. Je persiste à croire que Fireteam n'est pas à classer dans les jeux d'action mais dans les jeux de stratégie.

  • Bande son 12 /20

    Des bruitages pas très sérieux et des voix nasillardes. En dehors des pouit, wizz et bang, pas grand chose pour les oreilles dans Fireteam. Le système de communication est pourtant très au point mais d'un point de vue sonore, Fireteam est loin d'être vivant.

  • Scénario /

    -

Encore un exemple des jeux un peu mal proportionnés. Fireteam est à la fois sympathique et marrant à jouer mais tout aussi frustrant car trop lent et pas assez souple dans les commandes. L'action est quasiment absente lors des batailles et seuls les quelques tirs sporadiques arriveront à tuer l'ennui.

Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 octobre 1999 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Mis à jour le 28/10/1999
PC Action Cryo Interactive Multitude Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce