CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourSoldes
    • Toutes les offres
    • Meilleures offres
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Call of Duty : WWII
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Vidéos
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
30 179 vues
Chronique In Game : Call of Duty WW2, le débarquement ou l’Histoire fantasmée
Profil de meakaya,  Jeuxvideo.com
meakaya - Rédaction jeuxvideo.com

Comme chaque mercredi, retrouvez aujourd'hui In Game, votre chronique qui s'attarde sur une séquence ou une scène d'un jeu afin d'en expliquer les ressorts, qu'ils concernent sa narration ou ses mécaniques. Pour ce vingtième numéro, nous nous attardons sur l'Histoire fantasmée dans Call of Duty WW2.

Script

Qui n’a jamais rêvé de voyager à travers le temps et de revivre les moments clés de notre Histoire ? Le jeu vidéo nous offre cette opportunité, celle d’explorer activement notre passé. Et qui de mieux placés que Call of Duty WW2 et le débarquement sur les plages de Normandie pour s’immerger pleinement dans l’Histoire ?

Les oeuvres historiques ou seulement inspirées de faits réels suivent certains codes, et le FPS d'Activision ne déroge pas à la règle en s’appropriant une facilité d’écriture propre au cinéma… le carton.

Le carton - ou intertitre - est un texte filmé ayant pour but d’apporter un complément d’information aux spectateurs. Ce procédé, autrefois utilisé dans les films muets, subsiste encore aujourd’hui et sert à ancrer une oeuvre dite historique dans le réel et donc d’asseoir la légitimité de son propos. Jeu vidéo oblige, ce texte généralement blanc sur fond noir laisse place à une courte introduction en vidéo reprenant le style des documentaires et autres vidéos de propagande d’époque afin de gagner en crédibilité. Choix étrange et notable, Activision a privilégié les images de synthèse plutôt que les images d’archives pour élaborer son introduction. Cela aurait pourtant permis d’attester de la véracité des événements à suivre. En fin de compte, l’Histoire n’existe qu’à travers les yeux de celui ou celle qui la raconte.

Nous sommes le 6 juin 1944, probablement l’une des dates les plus significatives du XXe siècle en occident. Les forces Alliées entassées à bord de navires de guerre attendent patiemment avant de lancer l’assaut sur le mur de l’Atlantique.

Call of Duty WWII débute quelques heures avant le Jour J. Une discussion on ne peut plus anodine et la perte d’un médaillon à l’effigie de Saint-Michel est alors l’occasion de plonger dans la vie de Ronald “Red” Daniels, le première classe que nous incarnons. Cette séquence pouvant paraître dispensable a pour seul et unique objectif de tisser un lien entre ce soldat et ses frères d’armes. Les cadavres qui joncheront bientôt les plages normandes ne sont plus des étrangers désormais et cela sert un but précis… accroître la charge émotionnelle du récit par le biais de l’affecte et donc le sentiment d’immersion.

Un discours galvanisant plus tard - cliché par excellence des films de guerre - les troupes américaines montent à bord des iconiques barges de débarquement direction les rives de la Normandie.

Cette séquence au gameplay limité n’existe que pour augmenter doucement mais surement la tension à mesure que le mur de l’Atlantique se rapproche. Les lointaines détonations puis les salves de mitrailleuses lourdes font ici office de compte à rebours. Les impacts se rapprochent. Une demande de briquet détourne un instant notre attention. Puis le Jour J devient réalité. La rampe de la barge se baisse sous une pluie de plombs qui emporte la majorité de l’escouade. Daniels manque alors de se noyer avant de poser les pieds sur le sol français et de faire la rencontre des tristement célèbres fortifications allemandes… hérissons tchèques, barbelés et bunkers en tête. En remontant la plage, Daniels assiste et nous avec à la folie de la guerre et aux atrocités qu’elle engendre avant d’enfin atteindre la digue et de la faire voler en éclats à l’aide d’une torpille Bangalore. Il est alors temps de répliquer et de repousser l’ennemi à l’intérieur des terres.

Activision ne cherche pas à reconstituer grandeur nature une bataille en particulier, mais à simplement évoquer à sa manière le débarquement en Normandie.

Le studio Sledgehammer Games n’est en quête ni de vérité, ni de réalisme, mais puise dans la littérature et le cinéma pour construire un Jour J divertissant et fantasmé dont vous êtes le héros au risque d’empiler les clichés. Survivre sur la plage, détruire la digue et ses barbelés, parcourir les tranchées, nettoyer les bunkers au lance-flamme, secourir un compagnon et lui administrer de la morphine… quiconque ayant visionné les films “Il faut sauver le soldat Ryan” et/ou “Le jour le plus long” connaît le déroulé des événements à venir avant même d’y prendre part. Call of Duty WWII suggère l’Histoire, s’en imprègne avant de bâtir une expérience de jeu gratifiante autant pour les initiés que pour les profanes.

Albert Einstein disait : “Les amères leçons du passé doivent être réapprises sans cesse.” Espérons que les Arts, et donc le jeu vidéo, nous permettent de nous prémunir de cela en se faisant l’écho de l’Histoire quitte à parfois la fantasmer.

> Retrouvez tous les épisodes de In Game

In Game PC PS4 ONE Activision Sledgehammer Games Action FPS Jouable en solo Multi en local Multi en ligne Historique 2nde Guerre Mondiale
Commander Call of Duty : WWII
PS4
Amazon
39.99 €
ONE
Cdiscount
18.00 €
Toutes les offres
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
konubi konubi
MP
le 09 janv. 2020 à 03:54

Enfin bref,inutile de s’efforcer à commenter et à rectifier les faits historiques.
C'est comme prêcher dans le désert !

Les esprits sont tellement lobotomisés par des décennies de propagandes Anglo-Américaines via le Cinéma et maintenant le jeux vidéo que cela est peine perdu.
C'est pourtant dommage car le jeux-vidéo aurait pu être un bon support pour apprendre l'histoire.

Si vous voulez vraiment apprendre tout en jouant,il faut fuir comme une peste les Call of,les Battlefield...
Il y a de très bon jeux indépendant de stratégie sur le même modèle des Civilisations et autre Age of Empire.

Fuyez comme la peste EA,activision,Blizzard... ! si vous voulez un tant soit peu de vérité historique SUR LE DÉBARQUEMENT.
Ne prenez pas pour argent comptant comme dit-on,tout ce que l'on vous racontes sur le débarquement !

CALL OF DUTY WW2 :rire: Ils se sont surtout inspirés du film ,il faut sauver le Soldat Ryan ! :sarcastic:
Ou pensant au FILM incarnant la super propagande Américaine à lui tout seul sur ce débarquement,une série B avec Bradd Pitt,Le film Fury :-d Un simple Tank Sherman avec un équipage de 4 personnes qui se taillade un bataillon entier de 300 Soldats du Troisième Reich (quelle belle Blague !)

Ils sont fort ces Amerloques,surtout quand on pense que la plupart ne savent à peine courir tellement le surpoids les entravent dans leurs mouvements :sarcastic:

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Cdiscount ONE 18.00€ Rakuten ONE 20.18€ Cdiscount ONE 26.15€ Amazon PS4 39.99€ Cdiscount PS4 56.23€ Cdiscount PS4 80.18€
Marchand
Supports
Prix
La vidéo du moment