CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Vidéos
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
19 214 vues
Chronique In Game : Minecraft et la découverte de la poudre de redstone
Profil de meakaya,  Jeuxvideo.com
meakaya - Rédaction jeuxvideo.com

Comme chaque mercredi, retrouvez aujourd'hui In Game, votre chronique qui s'attarde sur une séquence ou une scène d'un jeu afin d'en expliquer les ressorts, qu'ils concernent sa narration ou ses mécaniques. Pour ce dix-septième numéro, nous nous attardons sur la créativité dans Minecraft.

Script

Inspiré du jeu de construction Infiniminer, Minecraft est un soft de type “bac à sable” dans lequel il faut casser des blocs, construire des éléments, et partir à l’aventure. L’aspect créatif du titre de Mojang a pris une dimension remarquable le jour où les utilisateurs ont découvert la poudre de redstone, capable de donner vie aux éléments auparavant inanimés. Nous allons parler du jeu qui a fait émerger d’autres gameplay dans ce nouvel épisode d’In Game.

Est-il bien utile de présenter Minecraft, ce jeu extrêmement connu qui fêtera bientôt ses 10 ans ? Au moment où nous enregistrons cette vidéo, plus de 176 millions d’exemplaires du titre ont été vendus, et des millions de créations faites de petits blocs colorés ont vu le jour. Les règles du jeu sont relativement simples, en mode survie, il est demandé de collecter des ressources pour survivre dans un monde où des créatures inamicales règnent. Les matériaux ramassés servent à bâtir des constructions utiles pour prospérer dans cet univers.

Dans Minecraft, tout se détruit et se confectionne en blocs. Le principe peut faire penser aux LEGO, sauf qu’ici aucune physique n’est activée. Le soft de Mojang permet de crafter de nouveaux éléments grâce à une grille à l’intérieur de laquelle les matériaux récupérés sont à placer afin d’en créer de nouveaux. Ce qu’il faut retenir ici, c’est que même en mode Survie, la création, la confection et les expériences sont encouragées. D’ailleurs, à une époque, les recettes n’étaient pas directement intégrées, ce qui forçait les utilisateurs à expérimenter, ou plus simplement à partager leurs expériences sur les forums.

C’est avec la mise à jour 1.0.4 de l’alpha qu’est apparue la poudre de redstone, un élément précieux qui se récolte après la cuisson d’un bloc de minerai de redstone, en tuant des sorcières, en fouillant dans les coffres des donjons ou tout simplement en s’en procurant chez les villageois. Cette poudre est conductrice d’électricité et donne en fait la possibilité de scripter des événements simples grâce aux réseaux de câbles qu’il est possible d’agencer. Soudainement, les blocs de Minecraft s’animent, et les constructions prennent vie.

Ce dont les joueurs ne se doutent peut-être pas au moment où ils créent leurs chemins électriques, c’est qu’ils sont tout simplement en train d’apprendre les bases du scripting. Il s’agit d’un système de câbles que l’on retrouve dans Little Big Planet ou encore Dreams de Media Molecule, système utilisé d’une manière légèrement plus complexe dans les moteurs de jeux professionnels. Cette poudre de redstone peut également être utilisée comme matériau de craft pour fabriquer des éléments tels que des répéteurs, des rails, des pistons, bref, tout ce dont peut avoir besoin un créateur pour façonner un univers capable de répondre automatiquement aux actions de l’explorateur.

Mojang a bien compris l’intérêt de sa jeune communauté dans la conception pure de mondes. C’est pourquoi la société suédoise a introduit en septembre 2011 avec sa mise à jour bêta 1.8 le mode Créatif. Ici, les blocs comme l’expérience sont en illimité, il n’y a ni points de vie ni faim à gérer, et le joueur peut voler et faire apparaître des créatures comme bon lui semble.

Il est difficile de ne pas évoquer la calculatrice scientifique conçue grâce à ce mode, ou encore le jeu de course se déroulant dans un univers inspiré de celui de Sonic. Plusieurs styles ont été créés, les exemples sont nombreux, nous n’allons évidemment pas tous les citer. “Il est important que les joueurs trouvent les jeux engageants, au point de se sentir immergés mentalement” disait Jesse Schell, théoricien du monde du jeu vidéo. Minecraft a immergé le joueur dans un univers qu’il façonne aisément à l’intérieur duquel il peut scripter des événements basiques.

Les expériences s’évaluent généralement par leurs courbes d’intérêt, et donc par l’objectif fixé par le jeu. Lorsqu’un utilisateur lance Minecraft, l’objectif est celui que se fixe ce joueur-créateur, qu’il s’amuse en Survie ou en Créatif. Cela transporte Minecraft bien au-delà d’un titre conventionnel composé de moments forts et de passages moins impactants. Si nous devions schématiser la courbe d’intérêt du joueur lorsqu’il parcourt ce monde fait de cubes, elle ressemblerait à celle dépeinte par Jesse Schell dans son livre L’art du Game Design, à une différence près. Contrairement à ce qui est conseillé par les game designers lors du développement d’un soft, l’accroche de Minecraft ne fait pas soudainement bondir l’intérêt.

Au contraire, les règles, nombreuses et à peine expliquées, ont de quoi perdre lors des premiers pas. Néanmoins, la progression est faite de petites victoires créatives qui maintiennent l’intérêt jusqu’à lui faire atteindre un ou plusieurs points culminants. Plus le joueur façonne l’univers selon ses goûts, plus son intérêt grandit, jusqu’à atteindre un paroxysme lorsqu’une construction de longue haleine est aboutie. Cette courbe peut évidemment être appliquée à tous les titres où la création tient une place importante. Cela rejoint également la signification endogène décrite par Greg Costikyan, un créateur de jeux de rôle également nouvelliste : ce qui a de la valeur dans Minecraft, à savoir la construction, est toujours mis en valeur, que ce soit par le menu d’artisanat, les ressources à dénicher, ou les univers à bâtir puis à partager. Depuis 2017, Microsoft propose un marché afin que les créateurs puissent vendre leurs conceptions aux utilisateurs, preuve que les créateurs ont toute la considération de Mojang. Les modeurs les plus célèbres du soft ont également participé à un panel en septembre dernier organisé par Microsoft afin d’évoquer les problématiques qu’ils rencontrent lorsqu’ils créent des jeux.

Au final, au rythme de ses mises à jour, Minecraft s’est construit bloc après bloc de la même manière que les joueurs ont façonné leurs mondes à l'aide de la redstone. Rachetée par Microsoft en septembre 2014, la société Mojang a lancé une version de Minecraft dédiée à l’éducation en 2016. Elle permet, entre autres chose, de s’initier aux joies de la programmation. Coïncidence rigolote qui n’en est peut-être pas une : Project Spark, développé par la Team Dakota pour le compte de Microsoft, disposait d’une option pour “cubifier” ses terrains à la Minecraft. Quand le studio a été fermé, c’est son dirigeant, Saxs Persson, qui est devenu le directeur créatif de la franchise aux gros cubes. Ce que l’on retient, c’est que la firme de Redmond a décidément de la suite dans les idées puisqu’elle avait déjà essayé de placer Project Spark dans les écoles du monde entier avant d’abandonner le logiciel.

> Retrouvez tous les épisodes de In Game

In Game PC Switch PS4 ONE PS3 360 Vita Web New 3DS 4J Studios Mojang Sandbox Création Open World Survie Jouable en solo Multi sur le même écran Multi en ligne Multi en coopératif
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
FattyJesus FattyJesus
MP
Niveau 5
le 04 déc. 2019 à 21:42

Merci beaucoup d'avoir écrit le script entier de la vidéo!

EDIT: sympa la ref à Karim :hap:

Lire la suite...
Commentaire édité 04 déc. 2019, 21:46 par FattyJesus
Meilleures offres
ONE 18.99€ Switch 22.99€ ONE 28.50€ Switch 33.25€ Vita 39.95€ PS4 54.90€
Marchand
Supports
Prix
La vidéo du moment