Menu
Plants vs Zombies : Garden Warfare 2
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Jeux Action / Derniers tests jeux vidéo / Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 / Tests Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 /

Test du jeu Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !

Test : Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !
PC PS4 ONE
Plants vs Zombies : Garden Warfare 2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 février 2016 à 15:00:42
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (26)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Rakuten PS4 5.31€ Amazon PC 13.70€ Fnac Marketplace PS4 14.94€ Amazon PC 21.62€ Amazon ONE 22.76€ Fnac Marketplace ONE 30.19€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Pile poil deux ans après la sortie du premier épisode de Plant versus Zombies Garden Warfare, PopCap enfile de nouveau ses gants de jardinage avec une suite. Si Plant vs Zombies Garden Warfare 2 (ou PvZ GW2 pour les intimes) repose en grande partie sur les mêmes mécaniques que son prédécesseur, il entend bien corriger le défaut principal de son aîné, à savoir son cruel manque de contenu. En multijoueur, en solo ou bien en coopération en écran splitté, notre jardin s’est payé une bonne cure de fertilisant afin de nous proposer un TPS toujours aussi déjanté et plus exigeant qu’il n’y parait.

Bande-annonce de Plants vs Zombies Garden Warfare 2

Chargement de la vidéo
Garden Warfare, qu'est-ce que c'est ?
Petit rappel avant d’entrer dans les nouveautés propres à cette suite. Garden Warfare est une déclinaison en mode shooter de la célèbre licence Plants vs Zombie de PopCap. Popularisé sur plateformes mobiles puis sur consoles et PC, ce Tower Defense avait pris l’industrie à contre-courant en dévoilant son concept de TPS doux dingue au pays merveilleux des plantes et des zombies affamés de cervelle. À une époque où le genre faisant dans la surenchère militaire, l’idée de prendre en main un shooter tout mignon était assez rafraîchissante.

Il faut sauver le Front du jardin

Tandis qu’avec ses deux petits modes de jeu (mode coopératif ou multijoueur compétitif) et son absence de contenu solo, Garden Warfare premier du nom montrait ses faiblesses dès son menu principal, cette suite introduit une nouveauté de taille sous forme de HUB central : le Front du jardin. Cette zone de guerre perpétuelle entre les deux camps prend la forme d’une ville de banlieue dédiée au joueur solitaire. Si certain n’y verront en elle qu’une immense salle d’attente de luxe pour tuer le temps entre deux recherches de parties en ligne, le Front du Jardin regorge d’activités à compléter et de secrets à découvrir.

Le front du jardin, zone de guerre ouverte en Plantes et Zombies

Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !

Tout se déroule dans Zomburbia, une ville séparée en trois zones distinctes : une première pour la base des plantes avec son cadre fleurissant dont le calme est perturbé par la seconde, le quartier général crasseux des affreux zombies contrôlés par le maléfique Dr Zomboss. Pour séparer ces deux ennemis emblématiques, un grand terrain vague situé entre les deux camps sert de zone d’affrontements à capturer pour divers récompenses lors d’une mission de défense de drapeau. Chacun des deux bastions contient un nombre assez conséquent de choses à faire : des missions solos pour faire avancer la nouvelle trame narrative principale du jeu, des quêtes journalières à accomplir afin de recevoir des récompenses, un portail d’accès aux différents modes multijoueur, une cabine de personnalisation d’unités, un hall d’honneur avec le récapitulatif de toutes les statistiques des personnages, il y a toujours quelque chose à découvrir au Front du jardin. Cerise sur le zombie, la zone regorge de petits secrets à dénicher et de coffres à déverrouiller avec des étoiles, une monnaie que l’on obtient grâce aux quêtes quotidiennes.

Zomburbia est une zone libre d'exploration et de batailles

Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !

Reste pas planté là !

Si le scénario de Garden Warfare 2 ne vous laissera pas un souvenir impérissable, la partie narrative de cet épisode ouvre les portes de la licence aux loups solitaires. Il est en effet impossible de réaliser les quêtes en mode multi ou en coop via écran splitté. Vous pourrez en revanche alterner entre les deux camps en quelques secondes par un simple passage au poste de recrutement disponible dans chacune des deux bases. L’histoire de GW2 se déroule alors que les zombies semblent avoir remporté la bataille contre les plantes. Sous les ordres du Dr Zombos, ils prévoient de s’attaquer à la terre entière depuis leur base secrète sur la lune. Un scénar de série B en parfait accord avec le style cartoon déjanté de la licence. On ne se prend pas du tout au sérieux ici et ce ne sont pas les différents PNJ donneurs de missions qui nous feront dire le contraire. Les habitués de la franchise retrouveront avec un certain plaisir l’indéfinissable Dave le Dingo du côté des plantes et une tripotés de scientifiques zomboïdes au cerveau pas si lent que ça chez l’adversaire mort-vivant. En tant que jeune recrue, à nous de renforcer l’alliance entre les nouveaux personnages du casting grâce à différents types de missions : défense de point, escorte de PNJ, sécurisation d’objet etc.

On retrouve dans chacune des bases des PNJ débiles à souhait

Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !

La campagne offre un pot pourri des différents modes disponibles dans le jeu, on y retrouve pas mal de missions dont les classiques Jardin/Cimetière Ops se rapprochant des origines de la saga avec leur composante Tower Defense. Il s’agira d’invoquer 3 alliés contrôlés par l’IA pour résister à plusieurs vagues d’adversaires bien décidés à bousiller votre base. Grâce aux cartes accumulées dans les booster du jeu, on pourra placer divers moyens de défense dans les emplacements prévus à cet effet sur les maps. Des boss viennent régulièrement s’inviter à la fiesta afin de corser un peu les choses. Méfiez-vous de son apparence rondouillarde mignonne, Garden Warfare 2 se révèle parfois assez punitif en cas de mauvais placement ou de héros mal préparé. Chaque action, chaque élimination contribue à la progression de votre personnage dans GW2. Tous les personnages disposent de leur propre barre de progression où chaque niveau se voit récompensé. Garden Warfare 2 offre une incroyable rejouabilité tant il y a de choses à faire dans Zomburbia et en multi en ligne.

Les belles plantes s'activent en vidéo

Chargement de la vidéo

Un système de progression un brin frustrant

Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !
Chaque unité peut être personnalisée en profondeur

Pour accompagner ces nouveautés, six nouvelles recrues viennent rejoindre les rangs des deux camps (trois de chaque côté). Nous disposons donc d’un total de sept personnages aux rôles bien différents par faction. Les anciens combattants du premier volet sont de retour et peuvent même être importés en jeu pour les joueurs vétérans. Cela limitera grandement la frustration liée au farm nécessaire pour les customiser. Plants vs Zombies Garden Warfare 2 offre une très vaste gamme de personnalisation pour toutes les unités. Cet aspect va du simple changement de leur apparence cosmétique, à la modification de leurs compétences, en passant par des variantes plus rares de leur modèle à l’impact direct sur leur façon d’être joués. Le catalogue des modifications disponibles est tellement vaste qu’il pourra en effrayer certains dans un premier temps. C’est finalement un faux problème puisque GW2 nous récompense constamment avec de la monnaie à utiliser pour acheter des booster.

On achète les booster gràace à la monnaie gagnée en jouant

Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !

Ces fameux booster sont en réalité des packs de cartes à acheter avec la monnaie gagnée en jouant. Selon leur prix, ils peuvent contenir à la fois des éléments de customisation, des graines ou des zombies à utilisation unique à planter pour votre défense, des parties de nouveaux personnages à assembler pour les débloquer, voire même des personnages rares dont le taux de drop est garanti pour le pack le plus cher du jeu (75 000 pièces d’argent). Le “problème”, c’est que ce système semble tout droit être tiré d’un bête free-to-play avec cash shop intégré. Sauf que ce n’est absolument pas le cas ! PopCap s’est même toujours évertué à proposer tout le contenu de la série de façon totalement gratuite (maps, modes de jeu, nouveaux personnages etc.).

Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !

Quoi qu’il en soit, pour progresser ici, il faudra farmer encore et encore. On l’a dit, chaque personnage dispose de sa propre barre de progression comportant 10 niveau. Un peu à la manière du système de prestige des FPS modernes, le joueur pourra promouvoir sa plante ou son zombie d’élite pour le faire retourner au niveau un avec un titre honorifique en contrepartie. Au final, le côté aléatoire de la plupart des booster associé aux charges d’utilisation uniques des éléments à planter en mode Tower Defense rendent la progression du joueur assez laborieuse sur le long terme. Mais fort heureusement pour lui, Garden Warfare 2 propose un gameplay fun accompagné de nouveaux personnages attachants pour nous motiver à jouer.

Les gens du jardin vs les cerveaux lents

Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !
Citron est en fait une orange venue du futur... Non, ne cherchez pas !

On retrouve le casting initial dans chaque camp avec les fameux Pisto-Pois, Tournesols et autres cactus dans l’équipe des Plantes confrontés aux toujours aussi déjantés sportifs, scientifiques et autres fantassin pour la team des mangeurs de cervelle. Mais des renforts sont arrivés pour cette nouvelle bataille ! Le jardin peut désormais compter sur Citron, une orange armée d’un puissant faisceau laser capable de se mettre en boule à la Samus Aran pour gagner en vitesse et écraser l’ennemi. Le personnage comble en quelque sorte le manque de classe de tank chez les Plantes. P’tit Maïs est quant à lui une jeune pousse mafieuse dotée d’une double mitraillette à grains gorgés de soleil. Il dispose d’un très bon kit de talents avec son mortier à beurre, son tir chargé au pop-corn ou encore son salto aérien façon Matrix. La nouvelle recrue la plus intéressante s’appelle Rose, une fleur mage dotée d’une rapide baguette magique et de capacités très (trop ?) utiles sur le terrain : ralentissement du temps et possibilité de transformer les zombies en chèvres. Meh !

Le Diablotin et son Meka-Z

Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !

PopCap s’en est donné à coeur joie pour doter les Zombies de trois nouvelles unités à la hauteur de la réputation débile à souhait de leur camp. Faites place au juste-au-corps en spandex violet de Super Cortex, un super héros un brin ringard orienté baffes au corps à corps mais néanmoins doté d’un rayon à distance et d’un coup de pied vers l’avant. Il est accompagné d’un vieux loup de mer, un pirate doté d’une arme aussi efficace à longue qu’à courte portée doté d’un panel de compétences assez explosives dirons-nous. L’ajout le plus drôle et ravageur chez les mangeurs de cervelle s’appelle le Diablotin. Méfiez-vous de ce tout petit personnage à la barre de vie rikiki car ses doubles pistolets laser délivrent de gros dégâts. Très mobile, il dispose d’une grenade à gravitation soulevant dans les airs les malheureuses plantes prises au piège et d’un tourbillon frénétique de tirs laser. Mais ce n’est pas tout, le bougre peut régulièrement faire appel à une armure de combat tombant du ciel façon Titanfall : le Méka-Z. Doté d’une barre de vie quasi inépuisable, il causera de gros dégâts durant ses quelques précieuses d’invocation.

Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !
Le scientifique est de retour pour soigner son équipe de zombies

Quel que soit le personnage que vous choisirez, vous aurez toujours un rôle à jouer dans votre équipe. Il est d’ailleurs vivement recommandé de tester toutes les classes et de tenter de dévérouiller leur variante pour trouver celle qui correspondra le mieux à votre façon de jouer. Malheureusement, un écueil issu de Garden Warfare premier du nom persiste encore dans cette suite. Le design asymétrique des deux camps créé toujours un déséquilibre entre les deux factions. La chose se constate tout particulièrement en mode multijoueur : les plantes ont souvent l’avantage tactique sur les zombies et se révèlent même plus fun à jouer. Non pas que les morts-vivants soient ennuyeux à prendre en main, ils débordent au contraire de ce charme maladroit qu’on aime tant, mais les plantes disposent d’un roster plus solide avec de meilleurs synergies d’équipe. On attend donc de futurs mises à jour pour constater les évolutions apportées par PopCap.

Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !

Faites parler le langage des fleurs en multi !

Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !
Le mode multi repose toujours sur des stratégie d'équipe

On le sait, Garden Warfare attire avant tout le joueur pour sa composante multijoueur. Ce mode récompense à la fois le travail d'équipe et le skill personnel avec du cash à remporter pour acheter des booster. Avec 12 nouvelles cartes et 7 modes de jeu disponibles jusqu’à 24 joueurs, cette suite balaie d’un revers de la feuille le manque de contenu du premier volet. On retrouve les classiques modes “Assaut végétal” et son pendant “Jardins et cimetières” au cours desquels plantes et zombies s’affrontent pour prendre le contrôle des points d’une carte qui s’étend progressivement. La partie se terminera toujours par un évènement issu de l’esprit barré de PopCap comme ce simili match de basketball géant sur la lune où il faudra faire rentrer un maximum de ballons dans des cibles.

Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !
Les plantes dominent pour le moment

Les quatre modes multi compétitifs reposent sur des bases plus conventionnelles avec le mode Suburbination où les deux équipes s’affrontent pour construire des pierres tombales ou des jardins afin de récolter 100 points avant l’adversaire. On y retrouve aussi un mode élimination confirmée où il faudra récupérer des “dingosphères” sur les cadavres fumants des ennemis pour marquer des points. Vous pourrez aussi aller vous éclater dans le très fun mode “Bombe Naine” où un nain de jardin explosif devra être escorté pour détruire trois points du camp adverse. Enfin, le grand classique élimination par équipe termine le bal des activités multi. Le jeu récompense les belles actions à chaque fin de partie avec un système de médailles individuelles et de podium pour les meilleurs joueurs de chaque équipe. Si vous souhaitez gagner un maximum d’expérience et d’argent pour tout débloquer dans Garden Warfare 2, c’est vers le multijoueur qu’il faudra se tourner.

Comme toujours, la prise en main du titre est directe, la surcouche d’humour de tous les instants ne doit pas nous faire oublier que Garden Warfare repose sur des mécaniques de shooter bien huilées où le jeu en équipe coordonnée fera toujours ses preuves.

Découvrez les 12 cartes du jeu

Graphiquement et techniquement, Garden Warfare 2 réalise un sans faute. Porté par les possibilités du moteur Frostbite 3, PopCap nous livre un véritable parc d’attraction à ciel ouvert fourmillant de détails. De la folle base lunaire à l’esprit repaire du méchant de James Bond, au Colisée antique zombifié en passant par les décors égyptiens des maps multijoueur, nous avons affaire à un titre soigné, sans accroc majeur du côté de sa fréquence d’affichage avec un bon 60 fps maintenu à l’écran sur consoles et PC. L’ADN déjanté de la série transpire dans tous les environnements qui fourmillent de petites références à la pop culture. Il s’en tire aussi avec les honneurs du côté de sa bande-son grâce aux rythmes endiablés à écouter durant les batailles.

Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 est attendu le 25 Février prochain sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Il est disponible en version d'essai limitée à dix heures de jeu depuis le 18 février pour les abonnés au service EA Access sur PC et One.

Garden Warfare 2 est une réussite visuelle

Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 : Les gens du jardin sont de retour !
Les notes
+Points positifs
  • Direction artistique réussie
  • Techniquement solide sur consoles (60 fps)
  • Le jeu dispose enfin d’un mode solo
  • Mais n’en oublie pas d'étoffer son mode multi
  • Accessible, mais pas simpliste
  • Toujours aussi déjanté
  • Nouveaux personnages charismatiques et fun à jouer
  • La personnalisation avancée des unités
  • Bande-son de qualité
-Points négatifs
  • Système de progression calqué sur les frustrations du modèle free-to-play
  • Déséquilibre entre les deux camps (les Plantes sont un cran au dessus)
  • Des pics de difficulté parfois inattendus en solo

Difficile donc de ne pas saluer le travail de PopCap pour cette suite qui corrige le plus gros défauts du jeu original. Garden Warfare 2 est un titre boosté à l’engrais doté d’un contenu capable de vous enraciner des heures durant devant votre écran. Accessible à tous, le shooter en mode plantes ou zombies dispose néanmoins d’assez de profondeur tactique pour plaire aux plus grands. Néanmoins, on ne peut s’empêcher de déplorer le manque flagrant d’équilibrage entre les deux camps ou encore de pointer du doigt les frustrations engendrées par son système de progression basé sur les mêmes mécanismes qu’un bête free-to-play. C’est d’autant plus dommage alors que tout est bel et bien gratuit ici ! Passé ces quelques défauts, les nouveaux personnages et modes de jeu supplémentaires possèdent tous les arguments pour vous charmer.

Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 février 2016 à 15:00:42
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (26)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Mis à jour le 23/02/2016 à 16:13
PC PlayStation 4 Xbox One Action Stratégie PopCap Games Electronic Arts Microsoft Zombies Humoristique
Dernières Preview
PreviewRollerCoaster Tycoon 3 - Complete Edition : un portage Switch sur de bons rails 14 sept., 15:00
PreviewRide 4 : L'épisode de transition prometteur pour Milestone ? 11 sept., 14:00
PreviewImmortals Fenyx Rising : entre Zelda et Assassin's Creed, son coeur balance 10 sept., 21:45
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Gotham Knights
2021
3
Call of Duty : Black Ops Cold War
13 nov. 2020