Menu
The Legend of Zelda : Majora's Mask 3D
  • Tout support
  • 3DS
  • Wii
  • N64
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
The Legend of Zelda : Majora's Mask
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 février 2015 à 09:34:59
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (104)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.1/20
Fnac Marketplace 3DS 64.22€ Amazon 3DS 64.99€ Cdiscount 3DS 65.00€ Amazon 3DS 74.99€ Fnac Marketplace 3DS 145.08€ Fnac Marketplace 3DS 240.72€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Test The Legend of Zelda : Majora's Mask 3D

The Legend of Zelda : Majora's Mask 3D - Focus sur l'action

19 999 vues

On le sait immuable, imperturbable, immortel. Il sème la mort autant qu'il crée la vie et nul n'oserait interrompre sa course. Personne n'échappe à l'emprise du temps et surtout pas ceux qui le craignent ou le vénèrent, mais lorsque le sort d'un monde tout entier est en jeu, alors le son d'un ocarina peut parfois briser l'inéluctable. Revivre inlassablement les mêmes trois derniers jours pour tenter d'empêcher une lune grimaçante de s'abattre sur Termina, telle était la mission du jeune Link il y a 15 ans dans Majora's Mask, et telle est celle-ci encore aujourd'hui dans ce remake 3DS. L'histoire se répète, décidément, mais qui s'en plaindra ?

The Legend of Zelda : Majora's Mask 3D

Devant l'imposant travail de refonte opéré pour redonner à Ocarina of Time une nouvelle jeunesse sur 3DS, nombreux sont les fans de la série Zelda à s'être manifestés pour réclamer un remake à Majora's Mask. Car si l'épisode le plus sombre de la saga n'a jamais joui d'une popularité comparable à celle de son aîné, la faute à ses mécanismes de gameplay exigeants et à son atmosphère oppressante à l'excès, il méritait pourtant lui aussi qu'on lui donne une seconde chance. C'est aujourd'hui chose faite et, même s'il n'est pas toujours aisé de se frayer un chemin dans les méandres de cette tragédie rythmée par la limite des 72 heures, la profusion de quêtes en tout genre et de rencontres insolites qui ponctuent le déroulement du jeu rendent la découverte de cet épisode au moins aussi marquante qu'il y a quinze ans.

3DS vs N64

The Legend of Zelda : Majora's Mask 3D

Co-développée par Grezzo, cette version 3DS de Majora's Mask a ainsi bénéficié du même traitement de faveur qu'Ocarina of Time. La réalisation a été complètement retravaillée pour offrir un dépoussiérage significatif au niveau du rendu visuel et les différences sautent aux yeux lorsqu'on compare ce remake à l'épisode original sorti quinze ans plus tôt sur N64. Ocarina of Time étant passé par là, l'effet de surprise est certes amoindri mais cela ne devrait pas empêcher ceux qui ont encore en mémoire la version 64 bits d'apprécier cette refonte visuelle que vient compléter la fonction 3D stéréoscopique en option. Tout aussi important, le fait de pouvoir solliciter le gyroscope de la console pour le contrôle des vues en s'assurant au passage une visée beaucoup plus précise et intuitive est un autre argument majeur en faveur de ce remake. Des caméras qui gagnent encore en souplesse dès lors qu'on utilise un Pad Circulaire Pro ou bien le second stick de la New 3DS, même si le tout reste parfaitement jouable avec un seul stick. Les textes s'affichent aussi plus rapidement et les indications temporelles gagnent en lisibilité, le cadran solaire ayant été abandonné au profit d'un affichage digital beaucoup plus moderne et précis.

The Legend of Zelda : Majora's Mask 3DThe Legend of Zelda : Majora's Mask 3DThe Legend of Zelda : Majora's Mask 3D

Toujours en termes d'ergonomie, l'interface a été minutieusement repensée pour afficher sur l'écran tactile tous les raccourcis utiles et toutes les informations relatives à l'aventure, ce qui est valable également pour les maps qui se révèlent plus détaillées et sur lesquelles il est possible de zoomer. Le journal des Bombers, indiquant l'ensemble des quêtes en cours ainsi que les horaires détaillés de tous les NPC qui ont un emploi du temps bien précis durant ces trois jours précédant l'apocalypse, se voit désormais enrichi d'une fonction « rappel » qui fait office d'alarme nous prévenant de l'imminence d'un rendez-vous ou d'un événement clef. Une très bonne idée qui vient alléger un petit peu le poids que représente la contrainte du temps dans Majora's Mask, une contrainte omniprésente puisque, tout comme dans Shenmue, il faut tenir compte des horaires d'ouverture des échoppes mais aussi anticiper les activités de chaque NPC pour pouvoir progresser dans le jeu. Chaque quête menée à bien, chaque service rendu, peut donner droit à une récompense, un fragment de cœur ou, mieux, un masque, l'autre élément symbolique de cet épisode.

The Legend of Zelda : Majora's Mask 3DThe Legend of Zelda : Majora's Mask 3D

Bas les masques !

The Legend of Zelda : Majora's Mask 3D

Si la lune grimaçante qui menace de s'écraser au bout de 72 heures constitue l'élément le plus menaçant de cet épisode, le masque de Majora, présenté dès le départ comme une relique maudite dotée de sinistres pouvoirs, étend lui aussi son ombre oppressante sur l'ensemble de l'aventure. Dérobé par l'imprudent Skull Kid à celui qui en avait la garde, le masque de Majora est à l'origine de tous les événements chaotiques qui vont s'abattre sur Termina durant trois jours. Dépossédé de son destrier favori, Link subit d'ailleurs de plein fouet les affres de cette malédiction, se retrouvant piégé dans le corps d'une peste mojo et contraint de signer un pacte avec un vendeur de masques qui n'accepte de lui redonner son apparence humaine que si Link lui rapporte le masque de Majora avant la fin du troisième jour. Pour s'en sortir, notre héros ne pourra dans un premier temps s'en remettre qu'à son ocarina, le chant du temps lui permettant à tout moment de revenir à l'aube du premier jour pour échapper à la catastrophe. Un processus qui entraîne toutefois la perte de la plupart des objets acquis précédemment ainsi que la totalité de l'argent emmagasiné, d'où la nécessité d'entreposer ses rubis en banque et d'optimiser chaque run pour rentabiliser au maximum cette course contre la montre.

The Legend of Zelda : Majora's Mask 3DThe Legend of Zelda : Majora's Mask 3DThe Legend of Zelda : Majora's Mask 3D

Fort heureusement, le fait de conserver toutes les partitions obtenues, tous les masques mais aussi tous les objets clefs indissociables de la progression (grappin, flèches de feu, etc.) rend l'avancée dans le jeu beaucoup moins laborieuse qu'elle ne le semble à première vue. Surtout qu'en plus de pouvoir ralentir le défilement du temps pour effectuer deux fois plus de choses dans le temps imparti, on peut désormais l'avancer à des heures bien précises selon nos besoins. L'instrument utilisé par Link s'adapte d'ailleurs à l'apparence qu'il prend lorsqu'il utilise l'un des trois masques principaux : le masque mojo, le masque goron et le masque zora. Des transformations qui affectent également ses capacités physiques, chaque forme ayant ses points forts et points faibles qui rendent chacune d'entre elles indispensable à la progression. En mojo, Link pourra par exemple rebondir sur l'eau, se propulser dans les airs à l'aide des fleurs ou envoyer des bulles puissantes à la face de ses adversaires. En goron, il se mettra en boule pour rouler à toute vitesse sur les pentes enneigées du Pic des Neiges en écrasant tout ce qui se trouve sur son chemin. Enfin, la forme de Zora lui permettra de nager comme un poisson dans l'eau en s'entourant, si besoin, d'un bouclier d'énergie consommant de la magie.

The Legend of Zelda : Majora's Mask 3DThe Legend of Zelda : Majora's Mask 3DThe Legend of Zelda : Majora's Mask 3D

Chaque donjon du jeu met ainsi à contribution les spécificités de chaque transformation et abrite une quinzaine de petites fées à délivrer pour redonner aux grandes fées leur forme originelle et hériter ainsi des précieux dons qu'elles sont prêtes à nous offrir. Quant aux autres masques, leur usage se révèle beaucoup plus ponctuel puisqu'il est généralement lié à des quêtes plus ou moins optionnelles. Ce sont tout de même 24 masques qu'il est possible de récupérer dans le jeu, sans compter l'ultime transformation réservée seulement à ceux qui réussiront à mener à bien la quête la plus délicate de Majora's Mask.

The Legend of Zelda : Majora's Mask 3DThe Legend of Zelda : Majora's Mask 3D

« Aube d'un nouveau jour »

The Legend of Zelda : Majora's Mask 3D

La bonne surprise de ce remake 3DS est qu'il ne se contente pas seulement d'opérer des remaniements considérables sur le plan graphique et ergonomique mais qu'il s'efforce également de repenser quantité d'éléments relatifs au déroulement de l'aventure dans le but d'éliminer autant que possible ses aspects les plus laborieux et contraignants. Qu'il s'agisse de petits détails ou de modifications majeures, comme l'ajout de vrais points de sauvegarde et la possibilité d'enregistrer sa partie sans obligation de quitter le jeu, tous ces éléments rendent la découverte de Majora's Mask plus plaisante que sur N64. A titre d'exemple, on n'est plus obligé d'être sous la forme de Link pour interagir avec les statues de hibou, la téléportation s'acquiert plus rapidement, la banque est mieux située dans Bourg-Clocher et la Blasto-bulle du Mojo se gonfle plus vite et n'éclate plus quand elle est au max, ce qui permet de prendre plus de temps pour viser. Comme évoqué plus haut, le chant du temps accéléré permet désormais d'avancer librement dans le temps jusqu'à l'heure exacte à laquelle on souhaite se téléporter, et la fonction « rappel » complète intelligemment le détail des horaires des NPC.

The Legend of Zelda : Majora's Mask 3DThe Legend of Zelda : Majora's Mask 3D

A l'inverse, la méthode pour battre certains boss s'est légèrement complexifiée, ce qui n'est pas un mal puisque, en plus d'être peu nombreux dans cet épisode, ils ne comptent pas parmi les plus marquants de la série. Ceux qui ont joué à la version 3DS d'Ocarina of Time ne seront pas surpris de voir que ce remake de Majora's Mask inclut lui aussi les fameuses pierres sheikahs. Celles-ci peuvent être consultées à tout moment pour accéder à des indications permettant de se débloquer dans le jeu (visions dévoilant la prochaine étape à franchir, photos montrant l'emplacement des petites fées ou des fragments de cœur à récupérer). Une sorte de soluce intégrée qui reste bien évidemment facultative et donc tout à fait bienvenue, surtout pour un jeu aussi riche en secrets que peut l'être The Legend of Zelda : Majora's Mask. Car si cet épisode ne compte pas parmi les plus longs de la série lorsqu'il s'agit de le parcourir en ligne droite, il en est tout autrement dès lors qu'on cherche à atteindre les 100% !

The Legend of Zelda : Majora's Mask 3DThe Legend of Zelda : Majora's Mask 3DThe Legend of Zelda : Majora's Mask 3D

Notre vidéo-test de The Legend of Zelda : Majora's Mask 3D

Points forts

  • L'épisode le plus sombre de la série et le plus prolifique en termes de quêtes
  • La refonte graphique impeccable
  • Interface repensée pour une ergonomie au top
  • La visée manuelle grandement facilitée par le gyroscope
  • Le système de sauvegarde beaucoup moins contraignant
  • Tous les aspects laborieux remaniés pour une aventure plus intuitive
  • Des boss qui gagnent un peu en complexité
  • La fonction « rappel » pour ne pas zapper les rendez-vous
  • La possibilité d'avancer de manière plus précise dans le temps
  • L'aide facultative intégrée qui rend l'aventure accessible à tous
  • Une seconde chance pour Majora's Mask de trouver son public

Points faibles

  • Le sentiment d'errance permanent qui peut décourager
  • Quelques passages pénibles
  • Pas de bonus post-game

Bien qu'Ocarina of Time demeure pour beaucoup le chouchou des fans de la série Zelda, la prise de risque assumée par Majora's Mask à travers ses contraintes temporelles et son univers torturé à l'excès nous donnent envie de lui rendre hommage une fois encore à l'occasion de cette refonte 3DS. La ronde des masques et la gestion des horaires autour desquels s'articule l'ensemble du gameplay font tout le sel de ce titre complètement marginal dans la saga, et tant pis si son caractère sombre et déroutant l'empêchera cette fois encore de faire l'unanimité auprès des joueurs les moins patients. Quant aux remaniements opérés sur cette version 3DS, ils se révèlent suffisamment nombreux et intéressants pour nous convaincre de retenter l'aventure quinze ans après.

Note de la rédaction

18
18.1

L'avis des lecteurs (104)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Romendil,  Jeuxvideo.com
Par Romendil, Journaliste jeuxvideo.com
MP
3DS Aventure Nintendo Fantastique
Dernières Preview
PreviewChorus : les fans de combats spatiaux pourraient en prendre plein les yeux Hier, 16:00
PrevieweFootball 2022 : nos impressions sur le concurrent free-to-play de FIFA 22 Hier, 15:00
PreviewLes Gardiens de la Galaxie : Aussi bon que les films du MCU ? 22 sept., 15:00
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
God of War : Ragnarok
2022
3
Horizon : Forbidden West
18 févr. 2022