CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test F1 24 : Le jeu de Formule 1 grand public qui prend un risque, mais qui évite la sortie de route ?
174 345 vues
Profil de Ayden_,  Jeuxvideo.com
Ayden_ - Journaliste jeuxvideo.com

Alors que le championnat de Formule 1 bat son plein, Electronic Arts et Codemasters présentent leur épisode annuel avec, au programme, quelques nouveautés. Si la révolution sera pour plus tard, l’évolution est-elle à la hauteur des attentes ? Direction la ligne de départ !

F1 24 : Le jeu de Formule 1 grand public qui prend un risque, mais qui évite la sortie de route ?

On a souvent tendance à râler lorsque les jeux de sport, épisode après épisode, ne profitent que de timides améliorations. Football, basketball, courses automobiles... on ne compte plus les exemples de titres sportifs qui se sont attirés les foudres du public en raison de simples mises à jour vendues au prix fort. C’est encore plus vrai lorsque les disciplines en question sont très populaires. Dans le même temps, et c’est une réalité, les développeurs sont parfois tiraillés entre conserver ce qui fonctionne et apporter des nouveautés impactant les habitudes des joueurs. Avec F1 24, Codemasters a choisi de brusquer les codes et de toucher à la physique des véhicules et à leur comportement. Autant vous le dire de suite, il n’est pas question de tout bouleverser, mais il va vous falloir réapprendre quelques notions de gameplay.

Le surbraquage de la discorde

F1 24 : Le jeu de Formule 1 grand public qui prend un risque, mais qui évite la sortie de route ?

Depuis quelques jours, un simple coup d’œil sur Internet permet de prendre la température de la communauté vis-à-vis du gameplay de ce F1 24. Et disons-le clairement, les changements apportés par Codemasters sont loin de faire l’unanimité. Il suffit de jouer à F1 23 et d’essayer ce nouvel épisode pour mesurer l’écart qui existe entre les deux versions. Si les mouvements des cylindrées sont bien rendus, la direction est globalement trop brusque, comme si la voiture était ancrée dans le bitume. Ce ressenti est d’ailleurs décuplé dans les virages nécessitant un freinage plus important. On a vraiment la sensation, par moments, d'être dans une monoplace téléguidée ! À titre de comparaison, l’édition de l’année dernière avait une approche plus souple, plus naturelle. Alors, certes, on se trouve en présence d’un jeu axé grand public, mais il est évident que cette rigidité, encore plus prononcée à la manette, ne plaira pas à tout le monde. Comme pour tout, l’entraînement et la connaissance des tracés permettent de s’adapter à ce changement de philosophie, mais celles et ceux qui aimaient le feeling de F1 23 risquent de déchanter au départ. Certaines personnes s’y habitueront, d’autres regretteront le gameplay du volet précédent. L’avantage d’un tel choix, c’est qu’il ouvre la licence à plus de monde.

F1 24 : Le jeu de Formule 1 grand public qui prend un risque, mais qui évite la sortie de route ?

Là où la différence se fait sentir, c’est dans la réaction des suspensions. Le système a été entièrement revu et les sensations, manette ou volant en mains, sont vraiment bonnes de ce côté-là. Chacune des suspensions est indépendante et cette approche permet au joueur de ressentir chaque bosse ou vibreur avec plus de réalisme. Les monoplaces disposent d’une répartition poids/centre de gravité mieux maîtrisée et le changement est palpable en course. C’est dans ces moments-là, en particulier, que l’on apprécie la reconstitution de plusieurs circuits : Silverstone (Angleterre), Spa-Francorchamps (Belgique), Lusail International (Qatar) et le circuit de la Corniche (Arabie Saoudite). Pour cette édition 2024, l’équipe de Codemasters a entièrement rescanné ces tracés dans un souci d’authenticité et le résultat est franchement agréable. Les conseils de Max Verstappen ont été précieux et si vous aimez mettre les mains dans le cambouis, vous pouvez toujours modeler la mécanique de votre véhicule (et désormais le frein moteur) avant chaque course.

Vers la recherche du réalisme

Bien qu’il ne bouleverse à aucun moment les règles établies depuis plusieurs années, F1 24 prône le grand spectacle et n’hésite pas à se complaire dans une multitude de cinématiques visant à satisfaire la recherche du réalisme. Même si ça sonne un peu faux par moments en raison d’une ambiance en retrait ou de l’absence de voix (du pilote que l’on incarne), cette édition a le mérite de nous plonger dans les coulisses des paddocks et des écuries. Et pour en profiter pleinement, rien de tel que de se lancer dans le tout nouveau mode Carrière !

F1 24 : Le jeu de Formule 1 grand public qui prend un risque, mais qui évite la sortie de route ?

Pour la première fois, vous avez la possibilité de démarrer celle-ci en prenant le contrôle d’un pilote de Formule 2. Codemasters a fait un véritable effort sur la modélisation, tout est plus authentique et chaque objectif donne l’occasion d’asseoir sa personnalité auprès de l’équipe et de l’écurie avec laquelle vous négociez. Ce n’est pas révolutionnaire en soi, mais on ne cumule plus bêtement les week-ends de course. L’influence du pilote est réelle, au point d’impacter la R&D (Recherche & Développement) et les spécialistes qui travaillent sur le véhicule. Il arrivera même que des réunions secrètes soient organisés avec d’autres écuries avec, à la clé, le choix cornélien de rester fidèle à son employeur ou d’aller voir ailleurs. Inutile de dire que les performances, lorsqu’elles sont bonnes, participent à la cohésion du groupe. Dans le cas contraire, l’envie d’aller ailleurs et le risque de se faire démasquer peut transformer la saison en cauchemar. Et il faut avouer que tous ces éléments participent à l’immersion. On mettra juste un bémol sur le fait qu'il suffit de quelques courses réussies pour que la concurrence sonne à votre porte. Tout est un peu trop soudain et oblige à prendre des décisions assez tôt dans la saison.

De l’arcade grand public ?

F1 24 : Le jeu de Formule 1 grand public qui prend un risque, mais qui évite la sortie de route ?

F1 24 est un jeu extrêmement riche, que l’on tente une carrière en tant que pilote, en tant qu’écurie ou avec un partenaire (il est possible de coopérer dans la même équipe ou de s’affronter). Sans révolutionner sa progression, le jeu s’en sort plutôt bien, que l’on s’adonne aux modes locaux ou en ligne. En revanche, il y a parfois un décalage entre la profusion d’options et cette sensation d’avoir un jeu qui lorgne de plus en plus vers l’arcade. Certes, Max Verstappen a contribué au développement, mais il y a véritablement des décisions qui ne passeront pas auprès de la communauté. Alors qu’F1 23 avait trouvé, dans l’ensemble, un juste équilibre entre arcade et simulation, cet épisode vient tout modifier ou presque ! Le mode Carrière est réussi, mais il ne remplacera pas le mode Breaking Point (Point de rupture) inspiré de la série documentaire Drive to Survive sur Netflix. Le F1 World, qui réunit les Grand Prix personnalisables, les modes en ligne ou encore les défis, fait, quant à lui, son grand retour. Cela revient à ce que l’on disait un peu plus haut, à savoir que les développeurs sont parfois tiraillés entre l’envie de changement et celle de conserver une formule qui fonctionne.

F1 24 : Le jeu de Formule 1 grand public qui prend un risque, mais qui évite la sortie de route ?

Le problème, c’est que cette nouvelle édition, avec les quelques nouveautés qu’elle apporte, aurait mérité un gap graphique. Le moteur EGO commence à montrer des signes de fatigue et les seules améliorations concernent l’éclairage et l'utilisation des ombres. Cela n’empêche pas le jeu d’être très agréable à l’œil, mais on aimerait que les années passent en profitant d’avancées visuelles majeures. On apprécie néanmoins l’arrivée d’enregistrements audio réels des pilotes en course ainsi que diverses fonctionnalités inédites, comme la possibilité de modifier en temps réel l’ERS (système de récupération d’énergie) dans les courses. Les courses sont plus réalistes et c'est toujours assez fun la première fois où l'on entend les pilotes s'énerver, en temps réel, lors des accidents. Chose qui pourra arriver régulièrement car l'intelligence artificielle, encore un peu stéréotypée, a parfois tendance à être rentre-dedans.

La sortie de route ?

F1 24 : Le jeu de Formule 1 grand public qui prend un risque, mais qui évite la sortie de route ?

Dans les faits, F1 24 est un jeu de course réussi et complet, mais tous les changements révélés ces dernières semaines sont loin d’avoir le même impact que le comportement dynamique vanté par EA. En l’état, on se demande même si la licence ne devrait pas trouver un autre rythme, en sortant tous les deux ans par exemple. Là, on se retrouve avec les mêmes menus que l’année dernière, avec un jeu qui ressemble énormément à F1 23 et qui souffre de changements, notamment en matière de gameplay, qui ne feront pas l’unanimité. Il faudra voir, dans les prochaines semaines, si les mises à jour apportent un peu d’optimisation. S’il s’agit de votre premier jeu de Formule 1 depuis longtemps, foncez, vous ne le regretterez pas. Si vous avez essoré F1 23, la réflexion est de mise car l’évolution reste tout de même timide. Il n’en demeure pas moins que les sensations sont bonnes, que l’impression de vitesse est convaincante et que l'on passe un bon moment avec cette édition. Mais pour l’année prochaine, il est plus que temps de proposer un nouveau moteur 3D tout en conservant les idées intéressantes de ce F1 24.

Conclusion

Points forts

  • Le nouveau mode carrière
  • L'influence du pilote sur les décisions
  • Visuellement, c'est joli
  • Un effort sur la mise en scène et les visages
  • De bonne sensations

Points faibles

  • Le changement de gameplay ne plaira pas à tout le monde
  • Une IA encore perfectible et souvent brusque
  • Trop peu de nouveautés majeures
  • Les mêmes menus et graphismes que le F1 23
  • Pas de saison 2 de Breaking Point
  • A-t-on vraiment besoin d'une sortie annualisée ?

Note de la rédaction

15

F1 24 souffre du syndrome de nombreuses licences de sport annualisées. Les développeurs de Codemasters ont tenté un pari risqué en modifiant le gameplay de l’édition précédente qui avait, à notre sens, trouvé un équilibre intéressant entre simulation et arcade. Accessible à tout le monde et riche en contenu, F1 24 est un titre automobile convaincant, mais qui n’apporte pas de changement majeur à l’exception d’une conduite qui ne conviendra pas à tout le monde. À partir de là, ça va vraiment dépendre de l’intérêt de chacun pour cette franchise, mais le besoin de renouveau devient criant.

9.4

L'avis des lecteurs (7)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
PC PS5 Xbox Series PS4 ONE Codemasters Electronic Arts Course Formule 1
Meilleures offres
PS5 65.99€ PS4 73.43€ Xbox Series 74.93€
Marchand
Supports
Prix
Dernières Preview
PreviewAprès y avoir joué six heures, je peux vous assurer que ce futur jeu action-RPG free-to-play va faire un ravage. Notre preview de Path of Exile 2 Il y a 9 heures
Preview"Les animations sont folles !" On a joué à la prochaine claque de la PS5 Phantom Blade Zero et ça promet d'être dément Il y a 21 heures
PreviewDix ans d’attente pour une vraie claque. On a vu Dragon Age The Veilguard pendant une heure, les autres jeux de rôle ont du souci à se faire ! Il y a 23 heures
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Kingdom Come Deliverance 2
2024
La vidéo du moment