CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
  • TV
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Beyond Blue
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Beyond Blue
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Tiraxa
L'avis de Tiraxa
MP
Rédaction jeuxvideo.com
26 novembre 2021 à 11:00:02
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Voir toutes les offres
Test Beyond Blue Switch : À l'eau Infinite ?

Beyond Blue vous fait découvrir ses fonds marins

14 941 vues

Virée éducative au cœur du Pacifique, Beyond Blue proposait en 2020 une exploration intéressante dans la veine d'une série documentaire sur PC, PS4 et Xbox One. Découvrons maintenant ce que vaut l'expérience fraîchement débarquée sur Nintendo Switch.

Que vaut le portage Switch de Beyond Blue ?

Une nage plutôt confortable sur Switch...

Portées sur la console hybride au début du mois de novembre, les eaux de Beyond Blue peuvent désormais être visitées en nomade. Si le test de la version PC accessible ci-dessous l'aborde plus en profondeur, rappelons brièvement le concept de jeu développé par E-Line Media en collaboration avec des océanographes : Mirai, jeune scientifique, sonde les profondeurs de l'océan Pacifique afin d'étudier le comportement et les moyens de communication de sa faune. La version Nintendo Switch embarque naturellement les mêmes activités : des bagues d'identification à récupérer, des échantillons à prélever et des animaux à identifier ; des étapes à réaliser au cours d'une aventure de 2 à 3 heures finalement assez limitée, mais qui propose tout de même d'habiles dialogues pédagogiques, des reportages intéressants et de très jolies mélodies. Sur Switch, le pad s'adapte très bien aux déplacements de Mirai et vous offre dès lors des commandes très confortables. La chercheuse conserve une nage très fluide et dispose d'outils de pointe qui s'utilisent de manière plutôt ergonomique. En ce sens, l'exploration et la récolte de données restent tout à fait agréables.

Beyond Blue Switch : À l'eau Infinite ? Beyond Blue Switch : À l'eau Infinite ? Beyond Blue Switch : À l'eau Infinite ?

... mais un rendu visuel qui prend l'eau

Les déconvenues du portage Switch sont toutefois très vite visibles. Le jeu perd malheureusement en grande partie son plaisir visuel. En nomade, et davantage sur votre téléviseur, le scintillement des algues et autres éléments de décor est extrême, au point de gêner terriblement la contemplation. Les environs perdent également en profondeur en raison de l'absence des reflets de l'eau et des particules de lumière qui faisaient autrefois leur charme. Et puis ajoutons à cela un méchant clipping visible tout au long de votre progression. Difficile donc de se sentir pleinement engagé dans cette aventure sous-marine aux interactions limitées lorsque la contemplation est aussi douloureuse. Celle-ci ne peut alors compter que sur la richesse éducative de ses dialogues et sur le bon goût de sa bande-sonore si délicate.

Premiers pas sur la version Switch

Le test complet de Beyond Blue sur PC (22 juin 2020)

L'exploration des fonds marins peut revêtir plusieurs approches. Elle peut vite s'avérer anxiogène, comme l'avaient compris les parties les plus profondes de Subnautica, plus paisibles, comme l'avait montré le plus narratif In Other Waters ou carrément contemplatif, à l'image d'Abzû. Quoi qu'il en soit, cet univers magnifique, fragile et parfois hostile reste fascinant et recèle d'une faune impressionnante que Beyond Blue cherche à nous faire découvrir.

Les bonnes personnes pour le bon thème

Après avoir témoigné de son envie de s'entourer de personnes connaissant leur sujet avec Never Alone, E-Line Media poursuit son ambition pédagogique dans le jeu vidéo avec Beyond Blue, qui vous propose, aux commandes de la jeune Mirai, d'explorer une partie des fonds océaniques du Pacifique Ouest afin d'identifier et d'étudier la faune qui y est immergée, et plus spécialement sa manière de communiquer. Loin d'avoir l'envie de raconter n'importe quoi sur ce que le joueur va se voir raconter, E-Line Media s'est entouré de personnel qualifié, composé d'océanographes travaillant notamment pour Ocean X et dont les travaux d'exploration ne seront sans doute pas étrangers aux amateurs de fonds marins, pour s'assurer de la solidité scientifique de son propos.

Beyond Blue Switch : À l'eau Infinite ? Beyond Blue Switch : À l'eau Infinite ? Beyond Blue Switch : À l'eau Infinite ?

Concrètement, Beyond Blue vous charge donc de prendre les commandes d'une scientifique passionnée depuis l'enfance par les baleines. Travaillant pour une organisation très attachée à la préservation des océans, la jeune femme est équipée de technologies de pointe lui permettant de se mouvoir avec aisance dans les eaux du Pacifique, mais également de diffuser en streaming certaines de ses interactions avec la faune locale. Ces interactions seront, tout au long d'une aventure qui se bouclera en 2 à 3 heures maximum, plutôt limitées. Vos explorations vous conduiront à explorer 8 portions différentes de l'océan, et chacune d'entre elles sera amorcée de la même manière. Des balises seront à rejoindre à la nage et il faudra les activer afin de détecter des sons qu'il faudra identifier, puis rejoindre pour en connaître la nature. Bagues d'identification perdues à récupérer, prélèvement d'échantillons ou identification d'animaux seront autant de tâches à accomplir d'une manière plutôt simple et assez peu ludique, il faut le reconnaître. Si vous approchez d'une baleine, par exemple, vous pourrez lancer un scan zoomé, et orbiter autour d'elle pour en trouver les points de scan. Parfois un rien laborieuse, sans être pour autant insurmontable, cette tâche reste cependant assez redondante, car finalement peu amusante et, les espèces scannées de cette manière n'étant pas très nombreuses, le plaisir de la découverte s'érode assez vite, même si le comportement des mammifères marins reste suffisamment crédible et rarement exploité pour être source d'émerveillement.

Beyond Blue Switch : À l'eau Infinite ? Beyond Blue Switch : À l'eau Infinite ?

Plus pédagogique que ludique

Cependant, au-delà du fait que, certes, le gameplay ne soit pas vraiment grisant, les déplacements dans les zones du Pacifique sont d'un naturel plaisant. Mirai se déplace gracilement dans l'océan et nager en sa compagnie est un plaisir pour les yeux et pour les oreilles. Effectivement, chaque zone ayant une ambiance bien à elle, Beyond Blue sait aussi développer des moments d'émerveillement, au détour de la découverte d'un dauphin ou d'un poulpe dissimulé dans les profondeurs marines. Certaines séquences font preuve d'un certain sens de la mise en scène et résonnent comme un cri d'amour à l'océan, tout en étant auréolées d'un message écologique fort qu'il n'est jamais inutile de rappeler ces derniers temps. L'ensemble, s'il n'est pas toujours impeccable techniquement, est toutefois souvent très joli et invite en permanence à la contemplation, même si ce n'est pas là la vocation première de Beyond Blue, cette dernière étant avant tout éducative.

Beyond Blue Switch : À l'eau Infinite ?
Beyond Blue Switch : À l'eau Infinite ?

Effectivement, chaque scan d'animal donne lieu à une consignation dans un journal regorgeant de détails sur la vie sous-marine, mais également au déclenchement de certaines lignes de dialogues avec l'équipe en surface. C'est notamment là que se trouve la petite astuce bien pensée de Beyond Blue. Le challenge, pour faire un jeu éducatif immersif, sans jeu de mots, est de trouver une raison valable pour qu'une experte en biologie sous-marine juge bon d'expliquer à haute voix ce qu'elle est entrain de voir et pourquoi elle accomplit certaines tâches. Nous évoquions plus haut la présence, dans l'histoire du jeu, de la diffusion en streaming de certaines portions de l'expédition scientifique. C'était là l'occasion toute trouvée pour relayer sans briser la cohérence les « question des viewers » que pourraient aussi se poser le joueur. Ainsi, lorsque notre scientifique nous explique le système de communication des baleines, cela se fait avec un naturel agréable et l'ensemble s'avère particulièrement instructif. Malheureusement au final, nous aurions sans aucun doute aimé davantage de choses à apprendre, à découvrir, et aurions préféré un mix entre divertissement et information un peu plus varié, profond, et équilibré. Les plus complétistes pourront, une fois le jeu terminé, revenir sur chaque zone du jeu et les explorer librement, afin de compléter le codex et de ne rater aucun info sur les espèces en présence, mais malheureusement, le titre ne va pas beaucoup plus loin et le mode libre s'avère au final assez accessoire.

Beyond Blue Switch : À l'eau Infinite ?

Cependant, notez qu'entre chaque mission, vous serez immédiatement de retour dans votre sous-marin dans lequel vous pourrez regarder une poignée de reportages de la BBC, tous plus intéressants les uns que les autres, pour environ une bonne demi-heure de détails sur les océans et sa faune. La volonté pédagogique du jeu est à tout instant respectée sans jamais être noyée sous des détails assommants, rendant la traversée accessible à toutes et à tous. Les incursions dans le sous-marin sont également l'occasion de développer une petite trame narrative, qui repose sur les relations familiales de Mirai, qui passera quelques coups de fil à sa sœur s'occupant de sa grand-mère malade. Malheureusement, si l'ensemble et très bien interprété (et tout est intégralement sous-titré et traduit en français), la dimension émotionnelle de Beyond Blue ne va pas en profondeur et reste finalement accessoire. Nous aurions sans doute préféré davantage d'espèces à découvrir, plus d'interactions et sans doute une dimension ludique plus appuyée qu'une trame narrative à peine abordée.

Points forts

  • Des dialogues pédagogiques habiles
  • Une section reportage très sympathique
  • Une bande-son très agréable
  • Des commandes confortables sur Switch

Points faibles

  • Scintillement et clipping omniprésents
  • L'aspect contemplatif balayé par le portage
  • Assez vite répétitif
  • Plutôt court
  • Trop peu d'espèces à découvrir et à analyser
  • Trame narrative vraiment trop en surface
Si dans son portage Switch, Beyond Blue conserve sa qualité pédagogique au gré de dialogues habilement menés, il perd à regret ce qui faisait sa seconde force : son attrait contemplatif. L'exploration, toutefois confortable au pad de la console, souffre de décors entachés par un scintillement excessivement prononcé et un manque global de finesse. Il faudra donc savoir se contenter de l'apprentissage qu'a à offrir l'expérience.

Note de la rédaction

11
--

L'avis des lecteurs

Donnez votre avis sur le jeu !
Profil de Tiraxa,  Jeuxvideo.com
Par Tiraxa, Rédaction jeuxvideo.com
MP
Switch E-Line Media Simulation Sandbox
Dernières Preview
PreviewTotal War Warhammer 3 : Le jeu de stratégie ultime pour un univers fantastique de référence ? 19 janv., 16:00
PreviewRainbow Six Extraction : l'intelligence de Siege et la brutalité de Back 4 Blood, un cocktail explosif ? 07 janv., 16:00
PreviewDolmen : un mélange de Dead Space et de Dark Souls ? 30 déc. 2021, 19:35
Les jeux attendus
1
Légendes Pokémon : Arceus
28 janv. 2022
2
Dying Light 2 : Stay Human
04 févr. 2022
3
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
La vidéo du moment