Menu
Riders Republic
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Jeux Sport / Derniers tests jeux vidéo / Riders Republic / Tests Riders Republic /

Test du jeu Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?

Riders Republic
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de JeromeJoffard
L'avis de JeromeJoffard
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
03 novembre 2021 à 15:15:01
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (29)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.9/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Rakuten PS5 34.99€ Fnac PS5 39.99€ Fnac Xbox Series 39.99€ Amazon Xbox Series 39.99€ Amazon PC 56.99€ Amazon PC 88.86€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Test Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?

Riders Republic : On domine en Tricks Battle !

50 507 vues

C'est le moment de mettre notre casque de vélo et d'enfiler nos bottes de ski ! Après deux previews et un reportage, Riders Republic est enfin là, dans le creux de nos mains ! Le jeu de glisse d'Ubisoft Annecy a-t-il de quoi nous faire oublier les paysages enneigés de Steep et nous faire vibrer avec des sensations réussies ? C'est ce que nous allons voir.

Amateur de sports extrêmes, vous voilà aux commandes d'un jeune rider intrépide qui n'a peur de rien. Ce dernier, capable de descendre à skis, de dévaler des pentes sablonneuses à toute vitesse à vélo ou encore d'effectuer en snowboard un double backflip nosegrab (une figure particulièrement impressionnante), est une star montante. Suki, une sportive résidant le plus clair de son temps à Riders Ridge, le point de rencontre de tous les riders, l'a très bien compris. Elle vous met alors en relation avec Brett Nale, une icône de la glisse qui n'hésite pas à vous prendre sous son aile. Après cette introduction survoltée et fun qui reprend efficacement les codes de la téléréalité (avec notamment des interviews face caméra), vous voilà participant d'un tout nouveau festival. Il ne vous reste maintenant plus qu'à faire le show dans de nombreuses disciplines sportives à travers l'Amérique du Nord pour vous faire un nom dans le milieu du sport extrême. Le ton est donné !

Avertissement :
On préfère vous prévenir d'emblée, même si Riders Republic sort du même fourneau que Steep et même si les deux productions partagent de nombreux points communs, la philosophie est finalement toute autre. En effet, le réalisme passe au second plan, tout comme la sensation de voyage d'une certaine manière, afin de mettre en avant la dimension sociale prononcée du titre et le fun à outrance proposé par les multiples activités. Il s'agit d'une nouvelle manière de profiter de ces disciplines qui, soyons clairs, ont beaucoup à offrir.

Des disciplines sportives en pagaille

Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?

Dans Riders Republic, il y a quatre grandes campagnes pour presque autant de disciplines jouables. La première, à l'image de Steep, permet de chausser des skis ou un snowboard pour glisser sur la poudreuse. La seconde met le joueur derrière le guidon d'un vélo. La troisième nous fait virevolter dans les airs à l'aide d'un wingsuit ou encore d'un rocketsuit (wingsuit à moteur). Et la dernière est un melting-pot d'épreuves plus fantaisistes sur lequel nous reviendrons plus tard. Mais la chose à noter est que toutes sont jouables à la troisième et la première personne. Vous l'aurez compris, vous en aurez pour votre argent, surtout que la plupart des disciplines sportives proposent des dizaines d'épreuves différentes (course, sprint et défi de scores) et des tracés variés. Bien dessinées la majeure partie du temps, les pistes offrent de multiples situations. Si certaines doivent être parcourues le plus vite possible, d'autres, bien plus escarpées, vous demandent d'évoluer plus prudemment. Bien évidemment, et c'est là l'une des grandes forces du titre, ces objectifs peuvent aussi bien être remplis en solo qu'avec des amis.

Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?

Côté sensations, les joueurs qui ont déjà joué à Steep seront en terrain connu, puisque la nouvelle production d'Ubisoft Annecy reprend les grandes lignes du jeu de 2016 avec un réalisme nettement moins respecté pour une dose de fun plus importante. Cela permet à certains sports, comme le ski et le snowboard, de gagner en accessibilité et en tolérance pour tout ce qui concerne la partie freestyle ; une dimension autrefois délaissée par les créateurs. Désormais, en plus de pouvoir glisser sur des barres et autres troncs d'arbres pour réaliser des grinds, les joueurs peuvent exécuter des sauts vertigineux pour rentrer des figures improbables sans même craindre, ou presque, de finir la tête la première dans la neige. Cela ravira sans aucun doute les amateurs de la saga SSX qui est portée disparue depuis près de dix ans maintenant.

Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?

Mais avec tout cela, le plus gros attrait de Riders Republic, c'est l'ajout d'un tout nouveau sport : le vélo. Cette discipline inédite est un peu la star de la production. Elle propose aux joueurs de dévaler des pentes sablonneuses à toute vitesse, de parcourir des chemins sinueux ou de rouler à plus de 100km/h sur des routes humides et ce que l'on peut dire, c'est qu'à chaque fois la recette fonctionne à merveille. Derrière un guidon, les sensations sont tout simplement excellentes. L'impression de vitesse est vivifiante et chaque virage apparaît comme un danger potentiel. L'intensité de ce sport peut être décuplée en activant la caméra subjective, qui fait ici un retour tonitruant. Cette dernière a complètement été revue et corrigée par rapport à Steep. Elle offre plus de sensations que par le passé donc, mais est aussi beaucoup plus précise, et ce, malgré quelques petits couacs : la caméra vient parfois se loger dans le cadran de votre deux-roues.

Riders Republic : Sensations fortes et dérapages serrés pour la course à vélo !

Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?
Trouver chaussure à son pied :
Comme nous l'avions déjà précisé dans notre preview, il y a trois types de contrôles différents : Steep, Pilote et Trickster. Comme son nom l'indique, Steep reprend les commandes du jeu de 2016. Malheureusement, ces dernières sont uniquement calibrées pour le snowboard et le ski. De son côté, Pilote est seulement adapté pour le vélo. Trickster fait donc office de compromis. Il utilise la touche R2/RT pour l'accélération et le joystick droit pour le saut. Mais attention, même si Trickster fonctionne mieux, il reste tout de même quelques approximations, notamment l'absence de gestion de caméra. Il vous faudra donc un petit temps d'adaptation pour maîtriser le tout. Mais pour vous simplifier la tâche, notez que Riders Republic ajoute un système de rewind, nommé ici "backtrack". Il permet de rembobiner l'action lorsque vous avez loupé un point de passage par exemple. Toutefois, même si sur le papier il semble idéal, cet outil peut se révéler handicapant, car il n'arrête pas le temps. Vos concurrents en profiteront alors pour vous dépasser. Un conseil : si vous avez fait une sortie de route, continuez votre chemin, le jeu vous remettra automatiquement sur les rails après trois petites secondes.

Si vous êtes vraiment d'humeur déconnante, Riders Republic offre deux options : soit de sillonner les airs aux commandes d'un wingsuit (qui a vu son gameplay grandement simplifié par rapport à Steep grâce à l'arrivée d'une touche permettant de remonter facilement vers les cieux), soit de participer aux épreuves des Shackdaddy Bandits, un groupe de délurés qui tourne toutes les disciplines sportives à la dérision. Ces sportifs loufoques vous invitent à livrer des pizzas en un temps record, à prendre les commandes d'un wingsuit en papier, d'un vélo équipé de deux réacteurs ou encore à piloter un VTT surchargé et donc peu maniable... Bon, même si ces épreuves sont bel et bien rigolotes et adroitement mises en scène (la bande-son éclectique du jeu accompagne efficacement les défis des Shackdaddy), notez qu'elles ne sont que de simples bonus. Autrement dit, ce n'est pas ici que vous passerez le plus clair de votre temps.

Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?

Une dimension sociale forte

Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?

Évidemment, le multijoueur fait partie intégrante de l'aventure. Eh oui, comme nous l'avons dit en introduction, Riders Republic ajoute une dimension sociale prononcée par rapport à Steep. Pour renforcer cette idée (et sa communauté donc), avant chaque début de partie, le titre vous emmène directement à Riders Ridge. C'est sur cette place que vous formerez votre petit groupe, rencontrerez des riders incarnés par d'autres joueurs, mais aussi des "ghosts". À l'image des drivatars de Forza Horizon, ces fantômes sont contrôlés par l'ordinateur et tentent de simuler le jeu des joueurs réels. C'est aussi à Riders Ridge que vous effectuerez vos achats (voir encart ci-dessous) ou que vous rejoindrez les différents modes de jeu multijoueur compétitifs. Le premier, Free For All, rajoute des courses intenses entre 12 participants. Le second, intitulé Tricks Battle, reprend quant à lui les codes du mode Graffiti de Tony Hawk's Pro Skater 1+2. Séduisant à plus d'un titre, ce mode met efficacement en avant l'aspect freestyle du jeu en confrontant deux équipes de 6 joueurs. Ces dernières ont pour objectif de conquérir un maximum de spots de l'arène pour faire le plus de points possible dans le temps imparti. La troisième et dernière proposition est le mode Mass Race...

Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?

Lors de notre preview, nous avons émis quelques réticences à propos de Mass Race, une proposition qui combine les disciplines sportives entre elles et qui oppose un total de 64 participants sur PC, PlayStation 5 ou Xbox Series X|S, et de 32 joueurs sur old-gen. Malheureusement, les quelques soupçons que l'on pouvait avoir se confirment aujourd'hui. Si la proposition initiale faisait rêver en promettant des confrontations intenses, la formule finale déçoit quelque peu à cause d'un trop grand nombre d'approximations. C'est simple, le tout est extrêmement confus, surtout sur la ligne de départ, la faute aux nombreux lags que subissent vos opposants et à l'intégration d'un système de collisions punitif et souvent frustrant. Ces dernières, beaucoup trop aléatoires, vous font dévier de votre trajectoire, ou pire encore vous projettent en dehors de la piste (à noter qu'il nous est même arrivé parfois d'être stoppés net dans notre élan). Autrement dit, ces courses à grandes échelles, autrefois prometteuses, se transforment généralement en un concours d'auto-tamponneuses peu passionnant.

La personnalisation passée au second plan :
Au sein même de Riders Ridge, se situe une petite boutique. C'est ici que vous réaliserez vos achats pour débloquer de nouveaux costumes. Malheureusement, il n'y a que très peu de choix. Les vêtements, renouvelés tous les jours, sont en nombre limité et sont pour la plupart payants avec de l'argent réel. Si vous voulez skier en costume de girafe ou arpenter les descentes dangereuses déguisé en motard, il faudra impérativement sortir la carte bleue. Du coup, en l'état, nous avons croisé énormément de joueurs habillés de la même manière...

Riders Republic : Découvrez en 4K les courses ambitieuses à 64 joueurs

Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?

Un terrain de jeu varié, gigantesque et réussi

Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?

Entre deux épreuves, les joueurs peuvent arpenter librement le monde coloré de Riders Republic et cela tombe bien puisque celui-ci est une réussite. Découpé en sept biomes distincts, cet open-world gigantesque, offrant régulièrement de magnifiques panoramas, est l'occasion de traverser l'Amérique du Nord pour découvrir les parcs nationaux emblématiques de ce territoire. Les glaciers de Grand Teton, la vallée de Yosemite, les zones arides de Bryce Canyon, les pentes escarpées de Canyonlands, la station de ski de Mammoth, les forêts de Sequoia et les déserts de Zion ont tous été reproduits fidèlement et imbriqués entre eux pour faire naître un monde cohérent et offrir un dépaysement garanti. Le pari est remporté haut la main, puisque passer d'une zone enneigée à une autre plus désertique s'avère très naturel.

De nombreux moyens de locomotion :
Pour faciliter vos déplacements au sein même de cette gigantesque carte, en plus du snowboard, du ski, du wingsuit et du VTT, Riders Republic dispose de plusieurs moyens de locomotion comme la motoneige ou encore le rocketsuit. Ces deux véhicules autorisent à se mouvoir rapidement d'un point A à un point B sans avoir à activer le "déplacement instantané" ; toutefois, contrairement aux différentes disciplines citées ci-dessus, la motoneige et le rocketsuit ne procurent que peu de sensations. La motoneige est trop ancrée au sol, tandis que le rocketsuit est extrêmement rigide. Aux commandes de cet engin, ne vous attendez pas à faire des loopings et autres vrilles.

Riders Republic : On teste les épreuves du mode Trials !

Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?
Riders Republic : Le Forza Horizon du jeu de glisse ?

En plus des nombreuses épreuves qui sont distillées au fur et à mesure de votre progression à la manière d'un Forza Horizon, cette énorme carte renferme également divers objets à collecter afin de récompenser les joueurs les plus aventureux. Plusieurs centaines de ballons sont donc disséminés à droite et à gauche, mais aussi de nombreux "Points de Vue" qui nous content l'histoire des lieux historiques de l'Amérique du Nord, ainsi que des équipements fantaisistes cachés et des défis "Stunts". Au nombre de 23, ces derniers ont retenu notre attention puisqu'ils proposent aux joueurs des objectifs originaux, difficiles et réussis : il faut parfois prendre un maximum d'élan pour se jeter dans un précipice, ou faire preuve de prudence pour traverser sans danger une série de structures en bois. Malgré toutes ces bonnes idées qui poussent à l'exploration, l'aspect freeride, qui consiste à arpenter sans aucun but précis le monde de Riders Republic, reste tout de même au second plan, la faute à un gameplay arcade qui cohabite davantage avec le monde des épreuves.

Points forts

  • Le vélo et sa vue subjective
  • La dimension freestyle plus prononcée
  • Un monde gigantesque et varié qui regorge de secrets
  • De nombreux modes de jeu
  • Un contenu plus que généreux
  • Une intro qui donne le ton
  • Une bande-son éclectique qui colle parfaitement au ton déjanté du soft

Points faibles

  • La motoneige et le rocketsuit ne procurent que peu de sensations
  • Le rewind pénalisant en épreuves
  • Un système de collisions aléatoire et trop punitif (surtout en Mass Race)
  • La partie freeride moins intéressante
  • Difficile de trouver des contrôles qui correspondent à toutes les disciplines
  • La personnalisation de son rider en retrait

Note de la rédaction

15
Si Riders Republic peut décevoir les fans de Steep (le titre prend à contre-pied l'esprit du jeu de 2016), cette nouvelle production reste un immanquable pour tous les amateurs de sensations fortes. Avec ses nombreuses disciplines sportives jouables, à commencer par le vélo qui offre des sensations grisantes, son monde dépaysant et ses nombreux modes disponibles en solo comme en ligne, la dernière production d'Ubisoft Annecy saura, sans aucun doute, vous occuper sur la durée.
13.9

L'avis des lecteurs (29)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de JeromeJoffard,  Jeuxvideo.com
Par JeromeJoffard, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
PC PS5 Xbox Series Ubisoft Annecy Ubisoft Sport Compilation Ski Cyclisme Snow
Dernières Preview
PreviewHalo Infinite va-t-il s'imposer comme le FPS de cette fin d'année ? 19 nov., 09:01
PreviewBabylon's Fall : vers un Platinum en demi-teinte ? 18 nov., 17:05
PreviewDying Light 2 : plus grand, plus viscéral, plus narratif ? 16 nov., 16:00
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite
08 déc. 2021
3
Gran Turismo 7
04 mars 2022