Menu
Lone Echo II
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Lone Echo II sur PC /

Test du jeu Lone Echo II : le nouveau hit indispensable d'Oculus ? sur PC

Lone Echo II
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jiikaa
L'avis de Jiikaa
MP
Journaliste jeuxvideo.com
27 octobre 2021 à 18:05:15
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.7/20
Test Lone Echo II : le nouveau hit indispensable d'Oculus ?
31 836 vues

Suite très attendue d’un des meilleurs jeux en réalité virtuelle, Lone Echo II propose de nous remettre dans la peau de l’androïde Jack, accompagné de la capitaine Olivia Rhodes. Tel un Thomas Pesquet d’acier, nous voilà de retour dans une station spatiale au bord du gouffre. On rempile avec plaisir.

Conditions de test
Lone Echo 2 est uniquement disponible sur PC via l'Oculus Store et fonctionne donc avec tous les casques d'Oculus (Rift, Rift S, Quest et Quest II). Notre test s'est fait sur un Oculus Quest II connecté à un PC en mode sans-fil, grâce à l'option Air Link.

En juillet 2017, alors que la réalité virtuelle s’installait doucement dans les foyers, mais que le manque de bons jeux se faisait cruellement sentir, le studio californien Ready at Dawn nous proposait l’un des plus beaux ambassadeurs de l’Oculus Rift : Lone Echo . Un trip narratif dans l’espace qui avait la bonne idée de nous faire incarner un androïde dans une station spatiale, et surtout un système de déplacement d’une efficacité folle. L’absence de pesanteur était ici une excuse pour des contrôles tout en douceur à base de propulsion et, surtout, des mouvements très réalistes où il était possible de s’agripper à littéralement toutes les surfaces. En quelques minutes de jeu, Lone Echo se posait comme l’une des expériences VR les plus immersives de l’année. Et en plus, derrière, il y avait un vrai bon jeu, beau, dense et bien écrit. Bref, encore aujourd’hui, un possesseur de casque Oculus se doit d’essayer ce petit bijou. Et c’est d’autant plus vrai depuis la sortie de sa suite qui reprend exactement là où le premier épisode s’arrête. Soyez donc prévenu : pour apprécier Lone Echo II, il est fortement recommandé d’avoir parcouru Lone Echo, sous peine de se sentir un peu perdu et d’avoir du mal à saisir toutes les subtilités de l’histoire.

Lone Echo II : le nouveau hit indispensable d'Oculus ?

Un duo « humain-robot » toujours aussi attachant

Le scénario de cette suite, parlons-en justement : on retrouve le duo composé de Jack (l’androïde que l’on incarne) et du capitaine Olivia Rhodes (« Liv » de son diminutif), bloqué quelques centaines d’années dans le futur après un accident spatial. Cela fait plusieurs semaines que Liv tente d’établir un contact humain, sans grand succès. Jack, qui est à la base un robot de maintenance, mais aussi, et surtout, l’ami et le confident de Liv, vaque quant à lui à ses occupations, réparant un terminal par-ci, rétablissant le courant dans une coursive par là. Arrêtons-nous quelques instants pour évoquer l’un des défauts de cette suite : le début s’avère franchement mou et pas très palpitant et il faut une paire d’heures de jeu avant que le récit ne décolle enfin. Par la suite, la rencontre avec un scientifique taciturne et une IA bienveillante va heureusement poser des enjeux d’ampleur, exposant nos héros à une menace sans précédent à laquelle il va falloir faire face de manière ingénieuse et sans violence.

Lone Echo II : le nouveau hit indispensable d'Oculus ?

Car il faut le préciser : Lone Echo II n’est pas un jeu d’action et n’implique pas, ou presque pas, d’armes de poing et de quelconques combats. Nous sommes ici davantage dans une progression parsemée d’énigmes assez light impliquant l’environnement, quelque réflexes et la poignée d’outils dont dispose Jack. L’androïde est ainsi constamment en contact avec Liv et va donc passer une dizaine d’heures à recevoir des ordres plus ou moins variés. Sur ce point, on se trouve dans la droite lignée du précédent jeu : très narratif, Lone Echo II est avant tout un jeu d’ambiance et d’exploration, qui mise presque tout sur l’immersion en apesanteur. Et il le réussit toujours aussi bien.

Partir dans l’espace sans s’appeler Jeff Bezos, c’est possible

La sensation de présence est en effet bluffante et rarement l’on a eu l’impression de faire partie d’un monde aussi palpable dans un jeu en réalité virtuelle. La réalisation et la sens du détail font beaucoup, avec un narration environnementale travaillée et qui rend l’univers crédible. Et il y a également ces moments d’interactions touchants, entre Jack et Liv, lorsqu’elle vous regarde en souriant et vous tend la main pour se donner du courage. A vous de la saisir, ou non, et d’amplifier le lien qui vous unit. Les personnages humains sont rares dans le jeu, mais leur modélisation et leurs animations sont bluffantes de réalisme, rendant crédible leur existence et renforçant au passage l’attachement que l’on peut éprouver envers eux.

Lone Echo II : le nouveau hit indispensable d'Oculus ?

Le jeu de Ready At Dawn délivre par ailleurs un message particulièrement optimiste sur l’intelligence artificielle et évite le cliché de « l’IA maléfique ». Ici, les ordinateurs sont nos amis, semblent doués d’empathie pour les humains tout en étant avides de mieux saisir leurs émotions. Jack possède ainsi un système de dialogues à choix multiples plutôt malin, où vous pouvez choisir de répondre ou non lors de certains échanges ou encore pointer du regard de multiples objets dans l’environnement pour en savoir plus à leur sujet.

Malheureusement, il faut préciser que, pour le moment,Lone Echo II est entièrement en anglais (voix et textes), et que le jeu est très bavard. Le niveau de langage reste abordable, mais les personnages ont la fâcheuse tendance à beaucoup échanger alors que l’on est en train de faire autre chose et il est parfois difficile de suivre les dialogues, même en activant les sous-titres.

Une formule toujours efficace, mais sans grande surprise

Vous l’aurez peut-être deviné si vous avez fait le premier épisode, mais Lone Echo II innove finalement assez peu et se repose avant tout sur les (excellentes) bases posées par Ready at Dawn en 2017. Est-ce un défaut en soi ? Pas vraiment, la formule restant tout de même très efficace. Mais l’effet de surprise n’est évidemment plus le même. Il y’a tout de même quelques nouveautés de gameplay, la plupart du temps des outils inédits que Jack peut déployer d’un geste sur son poignet : une sorte de « bras extensible » qui permet d’attraper des objets à distance ou encore un système de protection contre des matières toxiques extra-terrestre. Des gadgets agréables à utiliser, mais qui ne sont pas assez exploités en jeu à notre goût.

Lone Echo II : le nouveau hit indispensable d'Oculus ?

Lone Echo II est donc une suite très logique à Lone Echo, peut-être un peu trop, prenant finalement peu de risques. Mais l’aventure se vit tout de même pleinement, offrant quelques bons climax et plusieurs moments d’émerveillement total. Difficile de rester de marbre lors d’une de nos premières sorties dans l’espace, face aux anneaux de Saturne et à des kilomètres de débris spatiaux. Seul dans ce grand vide, on peut être pris de vertige, avant d’appuyer sur nos propulseurs à la recherche de ressources essentielles à notre survie. La sensation de vol est alors grisante et l’on oublie le manque d’audace de cet épisode.

Lone Echo II : le nouveau hit indispensable d'Oculus ?

Si vous n’avez pas fait le premier Lone Echo, l’achat des deux jeux est donc la garantie d’une épopée spatiale passionnante et ultra immersive, pendant presque une vingtaine d’heures (comptez 8 heures pour le premier épisode et un peu plus de 10 heures pour sa suite). Si vous avez aimé le premier Lone Echo, vous serez forcément heureux de retrouver Jack et Liv, ainsi qu’un gameplay carré qui a fait ses preuves. Mais vous serez sans doute peu surpris.

Conclusion

Points forts

  • Jack et Liv, un duo « humain/androïde » des plus attachants
  • Système de déplacements en apesanteur toujours aussi efficace
  • De vrais moments d’émerveillements
  • L’importance des enjeux, au bout de quelques heures de jeu
  • Les IA sont nos amis

Points faibles

  • Des nouveautés de gameplay assez peu exploitées
  • L’histoire a du mal à décoller dans les premières heures
  • Jeu très bavard et entièrement en anglais

Note de la rédaction

15

Lone Echo II est dans la droite lignée du premier épisode et étoffe surtout une formule qui a fait ses preuves. On retrouve donc un duo très attachant, un système de contrôle en apesanteur ultra immersif, un scénario malin et un univers de science-fiction classique, mais bien développé. On peut cependant lui reprocher de se reposer un peu trop sur les qualités du jeu initial ainsi qu’un rythme en dents de scie, notamment à cause d’un début d’aventure un peu poussif. Il n’empêche que c’est une suite à faire sans hésiter si vous avez aimé le précédent jeu et que vous êtes avides de découvrir le destin de Jack et Liv.

14.7

L'avis des lecteurs (3)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Jiikaa,  Jeuxvideo.com
Par Jiikaa, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PC Oculus VR Ready At Dawn Studios Aventure Espace
Dernières Preview
PreviewWartales : un RPG médiéval qui vous veut du mal 30 nov., 16:00
PreviewHalo Infinite va-t-il s'imposer comme le FPS de cette fin d'année ? 19 nov., 09:01
PreviewBabylon's Fall : vers un Platinum en demi-teinte ? 18 nov., 17:05
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite
08 déc. 2021
3
Gran Turismo 7
04 mars 2022