CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Images et son
  • WEB 3.0
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News JVTech NVIDIA lance demain sa Shield TV en Europe, accompagnée d'un nouveau service : GeForce Now
Profil de Kracou,  Jeuxvideo.com
Kracou - Journaliste jeuxvideo.com

NVIDIA lance demain sa Shield TV en Europe, accompagnée d'un nouveau service : GeForce Now

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, surtout si vous lisez régulièrement nos actualités hardware, mais de nombreux acteurs historiques de l’univers PC vont tenter d’ici la fin de l’année d’investir un environnement qui leur restait jusqu’à présent fermé : nos salons. Pour la plupart, ceux qui se risqueront dans cette aventure, le feront autour du concept de Steam Machine lancé officiellement par Valve fin 2013. Toutefois, il reste quelques exceptions à cette règle : NVIDIA, par exemple, espère s’imposer avec un concept assez différent, qui reposera non pas sur un PC piloté par SteamOS et relié à votre TV, mais sur une plateforme Tegra, animée par Android TV. Un choix dont nous allons vite savoir s’il se révèlera payant, puisque la Shield TV - c’est le nom de cette plateforme NVIDIA - va être lancée demain en Europe.

Après avoir réservé ses faveurs durant plusieurs mois aux consommateurs nord-américains, la NVIDIA Shield TV débarque donc enfin dans nos contrées. Rappelons brièvement son principe : quoi que fortement connotée gaming lors de sa sortie aux États-Unis, la Shield TV se définirait plutôt à nos yeux comme une plateforme de salon, capable d’offrir de multiples expériences : vidéoludiques, certes, mais aussi multimédias ou sociales. Pour ce faire, la Shield TV reposera d’abord sur une base matérielle solide : elle intégrera en son sein un SoC Tegra X1 (CPU ARM 8 cœurs, GPU Maxwell 256 cœurs), 3 Go de mémoire, 16 Go de mémoire de stockage et tout ce qu’il faut en termes d’entrées / sorties pour prendre place sous une TV moderne : 2 ports USB 3.0, un lecteur de carte microSD, une entrée micro USB, un port RJ45, la compatibilité avec les réseaux Wifi 802.11ac / Bluetooth 4.0, et une sortie HDMI 2.0.

NVIDIA lance demain sa Shield TV en Europe, accompagnée d'un nouveau service : GeForce Now

On notera au passage que cette dernière caractéristique est importante, puisqu’elle autorisera la Shield TV à gérer un affichage en 4K à 60 Hz. Derrière, le produit sera livré avec une manette Shield « Classique », sans fil, et capable de prendre en charge les commandes vocales. D’autre part, quelques accessoires seront disponibles en option : un socle pour positionner le boitier à la verticale et commercialisé à 29 €, et une télécommande (composée d’un système vocal et d’un jeu de boutons pour la navigation) qui vous en coutera 49 €.

NVIDIA lance demain sa Shield TV en Europe, accompagnée d'un nouveau service : GeForce NowNVIDIA lance demain sa Shield TV en Europe, accompagnée d'un nouveau service : GeForce Now

Et bien sûr, pour tirer parti de tout cela, nous avons la nouvelle version du système de Google dédié à nos salons : Android TV. Véritable pierre angulaire du produit, c’est lui qui va notamment donner à la Shield TV sa versatilité, l’autorisant à se muer tantôt en plateforme rétrogaming, tantôt en console, tantôt en centre multimédia. Il faut toutefois bien garder en tête un élément : pour le moment, le catalogue d’applications disponibles reste encore jeune, et est loin d’être aussi étoffé que celui de la version classique d’Android : impossible par exemple pour nous d’y retrouver nos services habituels, My Canal, Twitter, Facebook, Spotify, ou Deezer. En revanche, et pour rester sur ce créneau multimédia / social, la Shield TV disposera par exemple de tout le nécessaire pour gérer, diffuser et visionner ses photos, ses vidéos, ou ses musiques, grâce aux services Google, ou à des logiciels comme Kodi (ex-XBMC), ou VLC. De nombreux services de VOD sont par ailleurs d’ores et déjà accessibles, dont le célèbre Netflix, qui est aujourd’hui le seul portail proposant du contenu 4K.

GRID devient GeForce Now

Côté jeu vidéo, également, le produit semble mieux armé que ce que nous avions envisagé dans un premier temps : on passera rapidement sur la possibilité, assez anecdotique, de pouvoir accéder au catalogue de jeux Android, pour s’intéresser aux deux fonctionnalités phares de la Shield TV : GameStream et GeForce Now. Le premier service ne devrait pas être un inconnu pour beaucoup, puisqu’il est déjà disponible sur tous les produits Shield, et permet de streamer un jeu depuis un PC équipé d’une carte graphique GeForce. On notera que si cette fonctionnalité est évidemment taillée pour un environnement réseau local, elle n’y est pas limitée. GameStream nous a ainsi permis de jouer au bureau à des jeux Steam installés sur un PC de notre domicile.

NVIDIA lance demain sa Shield TV en Europe, accompagnée d'un nouveau service : GeForce NowNVIDIA lance demain sa Shield TV en Europe, accompagnée d'un nouveau service : GeForce Now

Quant à GeForce Now, vous devez sans doute le connaître aussi, mais sous un autre nom : il s’agit de l’évolution commerciale du service GRID, que NVIDIA expérimente sur sa tablette et sa console portable depuis quelques mois. Très basiquement, c’est toujours du streaming, mais la source n’est plus un jeu présent sur l’une de vos machines, mais consiste en une ribambelle de serveurs NVIDIA, repartis à travers le monde (Stockholm en ce qui nous concerne), et chargés de vous offrir une expérience de jeu équivalente à ce que vous connaissez sur PC, les problèmes d’installation ou de réglages en moins.

NVIDIA lance demain sa Shield TV en Europe, accompagnée d'un nouveau service : GeForce NowNVIDIA lance demain sa Shield TV en Europe, accompagnée d'un nouveau service : GeForce Now

Dans sa version définitive, ce service ne sera bien entendu pas gratuit : un abonnement de 9,99€ / mois (3 premiers mois offerts) vous donnera accès à un catalogue d’une cinquantaine de titres, plus ou moins récents, et remis à jour régulièrement en fonction de la fréquentation des jeux et des partenariats que NVIDIA aura noués. Et en parallèle, vous disposerez de la possibilité d’accéder à d’autres produits plus haut de gamme, dirons-nous, moyennant un achat classique. Pour prendre un exemple parlant, The Witcher 3 pourra être acquis via GeForce Now, et le jeu sera dès lors accessible en streaming en passant par la plateforme, ou en local, grâce à la clé Steam ou GoG qui vous sera délivrée en plus.

La plateforme de salon idéale ?

Les arguments de la Shield TV sont donc solides sur le papier, surtout si on les mets en perspective avec le coût du produit, que nous n’avons pas encore dévoilé : 199€. Mais trouveront-ils un écho dans la réalité ? Sur cette question, nous garderons notre verdict encore quelque temps. Notamment, nous souhaitions nous forger un avis sur une utilisation des différents services proposés, dans leur version commerciale, et non bêta. Toutefois, nous pouvons au moins souligner que nos premières impressions sont assez positives, et recoupent en grande partie les espoirs que nous nourrissions vis-à-vis de l’incursion de la plateforme Android dans nos salons, et que nous avions longuement exposés dans un précédent dossier.

La partie multimédia est complète, la navigation dans les menus et les services est parfaitement fluide en toute circonstance (ceux qui ont connu les expériences de navigation parfois erratiques de certaines box TV françaises comprendront l’importance de ce critère), et les possibilités de streaming se sont montrées très prometteuses : pour l’anecdote, nous avons proposé à MONSIEUR Ken Bogard de s’essayer à la version GeForce Now d’Ultra Street Fighter IV, et l’homme en est ressorti impressionné : selon ses termes, la latence ressentie dans un match contre l’IA (et sur une connexion type Fibre, précisons-le) est proche de celle proposée par le jeu sur console, et un brin en retrait par rapport à celle d’une expérience PC en local. Toutefois, et comme nous l’avons dit précédemment, il nous faudra encore un peu de temps pour vous confirmer tout ça, et pour replacer le produit dans un contexte concurrentiel déjà riche, entre Apple TV, Steam Machine, Fire TV et box TV/Internet classique.

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
panzernecro panzernecro
MP
le 06 oct. 2015 à 16:45

Quand on voit le pauvre catalogue, il fait pitier face à celui des 360 et ps3. On a l'impression de retourner 2 à 3 ans en arrière avec une location de 10 euros par mois. Merci le porte-monnaie.

Lire la suite...
Commentaire édité 06 oct. 2015, 16:45 par panzernecro
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Final Fantasy XVI
3ème trimestre 2023
3
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
4
Cyberpunk 2077 - Phantom Liberty
2023
5
Diablo IV
2023
La vidéo du moment