CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Black friday week
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Black friday week
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Final Fantasy XV
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Stadia
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
News débat et opinion Final Fantasy XV : Le cas Cindy

Contributeur

Profil de Pseudo supprimé,  Jeuxvideo.com
Pseudo supprimé

Final Fantasy XV : Le cas Cindy

Vous avez déjà vu ou entendu parler de Cindy peu importe votre lien avec le prochain jeu de la saga Final Fantasy par Square Enix : Final Fantasy XV. Cindy reste à ce jour le seul personnage féminin à avoir eu une véritable présentation dans un jeu où nous savons déjà que votre équipe sera uniquement composée de personnages masculins. Présente dans la démo Final Fantasy XV : Episode Duscae disponible pour ceux qui ont précommandé Final Fantasy : Type-0 HD, elle fait office de mécanicienne en charge de réparer votre voiture en panne. Toutefois, elle est aussi bien plus que ça.

Final Fantasy XV : Le cas Cindy

Cindy est la véritable vitrine de Final Fantasy XV en attendant sa véritable campagne marketing, censée arriver aux alentours de la gamescom en juillet. Elle est devenue l'icône du jeu, elle est même largement plus reconnaissable que certains personnages de l'équipe principale. Elle contraste avec Noctis et son équipe habillés en noir et la couleur de ses vêtements, d'un jaune assez prononcé. Mais pas que. Elle contraste aussi par son énorme sex-appeal qui est peut-être la véritable raison de l'existence de Cindy dans Final Fantasy XV. Il faut prendre en compte le fait que nous savons déjà que le rôle de Cindy sera mineur dans Final Fantasy XV. Pourtant, la présentation du personnage par Square Enix est telle qu'elle est à même de surpasser celle de l'équipe de Square Enix. Elle est apparue sans faute dans les différents trailers de la nouvelle version de Final Fantasy XV dirigée par Hajime Tabata, dans les différentes vidéos de présentation et même quand il s'agissait de montrer les possibilités du Luminous Engine, le moteur graphique du jeu !

Final Fantasy XV : Le cas Cindy
Final Fantasy XV : Le cas Cindy

Que d'importance pour un personnage qui est censé n'avoir qu'un rôle extrêmement mineur en tant que mécanicienne ! D'ailleurs, à la révélation du personnage, les fans pensaient que Cindy était la nouvelle Cid, il y avait même confusion sur son prénom qu'on croyait être Cidney (qui est son nom japonais). La nouvelle avait fait beaucoup de bruit, car elle dénote énormément avec l'image du Cid qui s'est formée à travers les différents Final Fantasy. Cid est le personnage le plus récurrent de la saga, il a toujours été un homme, très souvent un vétéran et avec bien sûr avec une connaissance incroyable en tant qu'ingénieur ou inventeur. Il est d'ailleurs généralement le personnage qui vous offre un vaisseau vous permettant de continuer votre aventure dans les cieux. Le changement aurait pu être intéressant, de voir que le rôle d'un personnage traditionnellement masculin soit offert à Cindy. Cela n'est malheureusement pas le cas. Peu après, on apprend qu'elle n'est que la petite-fille de Cid, qui reste toujours un homme, sans doute âgé (c'est son grand-père), à la tête de l'entreprise Hammer Head, où Cindy travaille. Le rôle de Cid n'ira pas à une femme cette fois-ci.

Final Fantasy XV : Le cas Cindy
Nous n'aurons pas de version féminine de Cid à l'imperméable jaune.

S'il y a bien une chose qu'on remarque avec Cindy, c'est qu'elle répond bien évidemment aux canons de beauté. Un corps svelte, blonde, yeux vert olive avec un grand décolleté qui expose sa forte poitrine, soutenue par un soutien-gorge orange qui dénote beaucoup avec la couleur de sa veste jaune, ainsi qu'un short en jean avec une ceinture vaguement serrée. Vous l'aurez compris, Cindy lorgne plus du côté de la beauté que de la laideur. Ses habits mettent aussi énormément en valeur ses différents atouts. Beaucoup se sont posé la question de l'intérêt d'un accoutrement pareil quand on est mécanicienne et il est vrai que cela ne correspond pas vraiment à l'idée qu'on se fait d'un(e) mécanicien(ne) mais il faut prendre en compte que bien que Final Fantasy XV soit ancré dans la réalité, il reste surtout une oeuvre de fantasy. A partir de là, pourquoi pas ?

Le véritable problème n'est pas là, la présence d'un personnage féminin sexy n'est pas problématique en soi. Il peut très bien arriver d'être mécanicienne ET belle ET extravertie. Le véritable problème repose sur l'utilisation du personnage en lui-même. Il faut rappeler que Cindy reste à ce jour le seul personnage féminin de Final Fantasy XV à être véritablement présenté, alors même qu'on sait que plusieurs personnages féminins seront dans l'aventure : Luna, Stella et une autre aux cheveux bruns dont on ne sait encore strictement rien, si ce n'est la moitié de son visage durant un trailer. Alors oui, la véritable campagne marketing de Final Fantasy XV n'a pas encore débuté et cela évite les spoilers de se focaliser sur un personnage secondaire, mais il est assez étrange de voir que le seul personnage féminin en est surtout un qui est très sexualisé, pour un rôle qui sera très mineur durant l'aventure. Il faut alors prendre en compte que l'une des seules caractéristiques qui marque pour le joueur ne sera pas sa personnalité, on ne la côtoiera sans doute pas suffisamment pour cela, mais bien entendu son physique.

Encore plus marquant quand le jeu fait tout pour mettre en valeur les nombreux atouts du personnage. La démo de Final Fantasy XV montre clairement qu'on ne s'attarde pas sur la psychologie du personnage mais sur son énorme sex-appeal. La caméra ne s'avère décidément pas neutre quand il s'agit de présenter le personnage de Cindy.

La première fois que vous allez voir Cindy, sans avoir récolté l'argent nécessaire pour les réparations, elle est dans une position assez suggestive qui fait que la première chose que vous allez voir n'est clairement pas son visage. Alors oui, elle vérifie le pneu mais il n'a pas encore été prouvé qu'une personne puisse réparer un pneu ou même faire un véritable check-up rien qu'en en la fixant intensément, étant donné qu'elle reste figée dans cette position jusqu'à que vous lui adressiez la parole.

Final Fantasy XV : Le cas Cindy

Il n'est alors pas si osé de supposer que le personnage de Cindy est surtout pensé pour un aspect marketing, plus qu'autre chose. Son aspect est surtout réalisé dans le but d'être du fan service, de faire plaisir à son audience : elle ajoute une touche de couleur à l'équipe de Noctis qui est entièrement masculine. De plus, il est assez intéressant de voir à quel point le comportement de Noctis et de son équipe change en présence de Cindy. On assiste même à quelques tentatives de séduction par Gladiolus qui sont suffisamment caricaturales pour vous faire grimacer. Ce revirement de comportement est si brusque et soudain, les personnages passent de blagueurs entre potes à véritables timides qui détournent leur tête à l'apparition de Cindy, qu'on se demande si ces situations qui paraissent très forcées ne sont pas là pour prouver quelque chose. Il ne vous a sans doute pas échappé que l'originalité qui se cache derrière le fait d'incarner une équipe entièrement masculine a suscité des interrogations sur la sexualité de celle-ci. Bien qu'il soit assez difficile de voir en quoi une bande d'amis dans un road trip peut être suffisant pour douter de l'attirance sexuelle de ces personnes, ce sujet est devenu très récurrent dans les discussions autour de Final Fantasy XV. On peut alors se demander si le personnage de Cindy et leurs comportements autour d'elle est justement la contre-attaque de Square Enix pour bien souligner l'attirance sexuelle de ces personnes. Il s'agit d'ailleurs de la seule information qui peut être tirée de Noctis et son équipe dans la démo, sachant qu'hormis l'introduction, les seules interactions sont avec Cindy.

Il est assez dommage de voir que Square Enix essaye de jouer la carte de l'assurance pour que les gens ne se fassent pas de fausses idées sur la nature de la relation entre Noctis et ses coéquipiers qui est purement amicale. Est-ce qu'il y avait vraiment besoin de le montrer ainsi ? Pourquoi même vouloir le montrer ? Y a-t-il une véritable raison indispensable pour cela ? La position de Final Fantasy XV est assez dommage, surtout quand le précédent opus, Final Fantasy XIV : A Realm Reborn, avait un couple ouvertement homosexuel et qui portait même un message fort, juste quelques mois après avoir permis aux personnes du même sexe de se marier. FF14 va de l'avant, FF15 marche à reculons.

Pour Cindy, il est aussi bon de noter qu'elle est un personnage qui profite de manière positive à la visibilité de Final Fantasy XV. Ses atouts immédiatement visibles sont énormément tape-à-l'oeil. Cet article comporte une miniature de Cindy et sa présence vous a peut-être incité à cliquer dessus : c'est la base du bait, l'appât destiné à attirer le lecteur et son clic, qui profite au site, mais aussi à la visibilité du jeu. Voir de nombreuses news sur le jeu avec Cindy comme miniature va bien évidemment vous donner plus de raisons de cliquer que sur un autre sujet avec une miniature qui ne comporte pas de belles femmes.

De toute manière, rien de tout cela n'est véritablement nouveau. Le projet Final Fantasy XV a sans doute dû être un gouffre financier gigantesque et il est évident que les hauts-placés de la compagnie n'accepteront jamais d'avoir une quelconque vision progressiste qui pourrait influer de manière négative sur les ventes du jeu. De la même manière que les jeux ne proposent toujours pas de personnages principaux ouvertement homosexuels, ou alors uniquement quand le personnage est défini par vos choix, ou par le biais de personnages secondaires. Tout cela n'est donc guère surprenant.

La chose qui est vraiment différente des autres nombreux cas présents dans le jeu vidéo, c'est que les personnes derrière Final Fantasy XV se sont expliquées sur le cas de Cindy. La démo de l'épisode Duscae a permis de récolter les feedbacks des joueurs et ont été compilés en une liste de quinze points. Ces points ont été énoncés par Hajime Tabata, le réalisateur de Final Fantasy XV, ainsi que Akio Ôfuji, le directeur marketing de Final Fantasy XV, dans un Active Time Report, une série de vidéos consacrées à Final Fantasy XV (et précédemment Type-0 HD avant sa sortie), toujours dans cette optique de fournir des informations constantes sur le jeu pour contenter les fans.

Viens alors un point très intéressant des retours des joueurs. Selon Akio Ôfuji, la remarque viendrait surtout en majorité des joueurs européens de la démo Duscae sur le fait que Cindy est trop sexy. La réponse, aux alentours de 1h02, est des plus intéressantes. Hajime Tabata considère que le but de Cindy n'était pas d'en faire un personnage "érotique" mais "énergétique, social et actif". Tabata estime qu'il ne serait pas problématique d'avoir ce personnage à l'écran si vos parents sont dans la même pièce que vous. Tabata annonce aussi qu'il ne pense pas vouloir changer son concept actuel. Il reste donc sur ses positions sur le fait que Cindy n'est pas un personnage trop sexy et que ses habits ne font que représenter sa personnalité.

Pendant ce temps, chez Mobius : Final Fantasy, le prochain jeu mobile F2P.

Le héros du jeu, Wal, était considéré comme trop sexy par la communauté, Square Enix a donc décidé de changer son design pour le rendre moins sexy.

Final Fantasy XV : Le cas Cindy

Et il s'agit toujours d'un personnage qui montrait encore moins sa peau que Cindy ! Alors pourquoi Square Enix se décide subitement d'écouter les joueurs quand il s'agit de rendre un personnage masculin moins sexy mais de rester tout aussi sourd aux demandes des joueurs quand il s'agit d'un personnage féminin ? Il y a tout même un véritable problème de logique quant aux décisions de Square Enix sur le design des personnages de la série Final Fantasy. Nous sommes surtout en train de parler d'un personnage qui est au mieux secondaire, alors que Wal est le héros du jeu, le personnage que vous allez contrôler du début à la fin de Mobius : Final Fantasy. Le changement de design est alors un cas largement plus important pour Wal que pour Cindy. Pourquoi vouloir garder son design à tout prix, en sachant pertinemment que la construction visuelle de son design est moins importante que celui d'un personnage principal et est donc plus facile à changer ?

Il n'y a pas de véritable explication à cela mais nous avons au moins quelques pistes grâce à l'Active Time Report qui offre une remarque très intéressante du directeur marketing de Final Fantasy XV, Akio Ôfuji :

Final Fantasy XV : Le cas CindyFinal Fantasy XV : Le cas Cindy

Les propos d'Ôfuji sont assez surprenants. Il est très difficile de savoir où repose la contradiction dans les retours des joueurs européens sur la démo de Final Fantasy XV. Il est par contre très intéressant de savoir quel est le train de logique qui a poussé Ôfuji à émettre cette remarque. Il serait donc totalement impossible d'avoir un personnage féminin dans l'équipe qui ne soit pas sexualisé ? Il est donc impossible pour les joueurs européens de demander un personnage féminin sous prétexte que nous ne voulons pas d'un perso sexy ? La corrélation restera sans doute un mystère mais on peut avancer le fait que tout cela est le fruit d'une vision déformée des attentes des joueurs et de l'image de la femme en général dans le monde du jeu vidéo. La vidéo laisse peu de doute sur le fait que le design de Cindy a été le fruit d'une équipe purement masculine.

Mise à jour par [The]_Sorrow, le 23 avril 2020 à 15:30:59

Il semblerait qu'il y ait ambiguïté sur les propos d'Ôfuji. Les deux traductions officielles de Square-Enix en anglais et français ne font pas état de l'ambiguïté en question et ne mette pas en valeur le contexte qui est spécifique à la langue japonaise. Je laisse donc le bénéfice du doute à Ôfuji en retirant ses propos de l'article.

(NB : l'initiative de cette update vient de Dreamboum, l'auteur de la news)
Final Fantasy XV : Le cas Cindy
Il y a un véritable travail derrière le personnage de Tifa.

Certaines personnes peuvent penser qu'il n'y a pas de problème pour commencer. Après tout, on peut facilement considérer que la série Final Fantasy n'en est pas à son premier essai dans la catégorie "filles sexy". Certains avanceront immédiatement le personnage de Tifa Lockhart de Final Fantasy VII (1997) qui est surtout connue pour sa très forte poitrine. Cependant, il ne faut pas oublier qu'il y a deux contextes très différents entre Tifa et Cindy. L'époque de FF7 ne laissait pas encore place à un véritable travail de caméra dynamique comme en full 3D, la vision de la caméra est donc forcément neutre par rapport au personnage de Tifa car son principal but est de donner une vue d'ensemble du décor avant de montrer celui du / des personnage(s). Ceux qui ont joué à Final Fantasy VII sauront aussi qu'il y a une véritable dichotomie entre son physique et sa personnalité qui est à la base du personnage et de sa relation avec Aerith Gainsborough. Là où on pourrait penser que Tifa avec son physique avantageux serait une femme plus séductrice et extravertie, elle est en réalité une personne très introvertie, timide. A l'inverse, Aerith n'a pas le physique de Tifa et représente l'archétype de la femme douce, pure, mais elle est en réalité beaucoup plus séductrice et avenante envers Cloud. Il y a donc un véritable jeu entre ces deux personnages qui sert un propos dans le jeu et qui définit leurs personnalités, justement par ce paradoxe. Final Fantasy VII dresse alors un portrait des personnages qui sont très intéressants à suivre. Alors comment peut-on penser que la personnalité de Cindy se doit d'être représentée par son physique et ses habits alors qu'un jeu sorti il y a 18 ans a prouvé que l'habit ne fait pas le moine, et cela de manière intelligente ?

Toujours chez Square Enix, cette fois-ci dans la série Parasite Eve(1998). Le personnage d'Aya Brea est toujours considéré à ce jour comme l'un des personnages féminins les plus sexy du jeu vidéo. Pour sûr, la campagne marketing du premier Parasite Eve tablait aussi sur le magnifique physique d'Aya Brea à travers des artworks dessinés par Tetsuya Nomura. Cependant, en jeu, la situation était tout autre. En aucun cas le personnage était sexualisé, encore mieux, elle porte un accoutrement casual pendant la majorité de l'aventure : une veste et un jean. Squaresoft a donc dissocié l'aspect marketing du jeu en lui-même, il a présenté un personnage sexy à travers de nombreux artworks, mais un personnage mature, intéressant, sans sexualisation aucune dans le jeu. Parasite Eve 1 reste à ce jour l'un des seuls jeux à avoir un personnage principal féminin crédible et intéressant. Malheureusement, seul le premier jeu est unique en ce sens, car Parasite Eve 2 nous dépeint une Aya Brea beaucoup plus sexualisée, avec la fameuse scène de la douche. Ainsi qu'un The 3rd Birthday qui nous offre un spectacle incroyable avec une Aya Brea qui a tout perdu de sa personnalité avec une mécanique époustouflante qui consiste à voir ses vêtements se déchirer progressivement au fur et à mesure des coups qu'elle subi de ses ennemis. Cerise sur le gâteau, si vous recevez suffisamment de coups au point que la pauvre Aya Brea a des vêtements totalement en lambeaux ne laissant la place qu'à ses sous-vêtements, et vous êtes récompensé par une autre scène de douche. Terminez le jeu 50 fois et le jeu vous récompense d'une "caméra secrète" qui se concentre spécifiquement sur son postérieur.

D'ailleurs, The 3rd Birthday a été réalisé par Hajime Tabata, l'actuel réalisateur de Final Fantasy XV :

Final Fantasy XV : Le cas Cindy

Final Fantasy Type-0, un autre jeu réalisé par Tabata, n'est pas en reste :

Final Fantasy XV : Le cas Cindy

Voici Emina, une personne d'une importance incroyablement mineure mais qui possède tout de même son propre costume alternatif dans le visualiseur de modèles qui est un bikini. D'ailleurs, certaines séquences dans Type-0 vous demandent d'épier à travers la serrure de sa chambre (mais pas que, vous avez aussi le choix de la caméra) pour pouvoir vous rincer l'oeil avec Emina en bikini.

Il semblerait donc que l'on ait affaire à un motif récurrent dans les récentes productions de Square Enix et de Tabata qui est assez troublant. Là où les précédentes productions de Square sortaient des sentiers battus en proposant des princesses à sauver mais qui s'avèrent en réalité prêtes à prendre les armes et à combattre avec une redoutable efficacité, nous avons des personnages féminins qui ont un rôle mineur, ce qui est une raison suffisante pour les déshabiller (Cindy, Emina) ou carrément une véritable destruction d'un personnage et de sa personnalité pour le modeler à sa manière (Aya Brea). Il y a donc véritablement un problème chez Square Enix quand nous assistons à des déclarations comme celle de Tabata qui indique à Famitsu qu'au début la poitrine de Cindy bougeait tellement qu'il ne savait pas trop quoi faire à ce sujet.

Square nous a habitués à mieux, beaucoup mieux, et il est dommage que des personnages féminins soient considérés en fonction du marketing et du sex-appeal mais pas pour la construction d'un personnage fort et marquant avec un véritable intérêt dans l'histoire. Square devrait donc prendre la peine de remettre en question ses priorités, surtout quand Final Fantasy XIV : A Realm Reborn va vers le bon chemin. Il est donc nécessaire de montrer votre détermination sur le sujet, de montrer à Square Enix ce que vous désirez en tant que joueur. Pas pour mener un combat, mais pour pouvoir véritablement apprécier une bonne histoire, avec de bons personnages.

PS4 ONE Square Enix Action RPG Jouable en solo Fantastique Heroic Fantasy
Commander Final Fantasy XV
PC
Amazon
12.90 €
PS4
Cdiscount
6.99 €
ONE
Cdiscount
6.95 €
Toutes les offres
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
MrP0P0 MrP0P0
MP
le 25 août 2016 à 18:26

HAHAHAAH, vous avez entendu la voix de Cindy sur le dub anglais? du Pure Redneck!

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Cdiscount ONE 6.95€ Cdiscount ONE 6.95€ Cdiscount PS4 6.99€ Cdiscount PS4 6.99€ Amazon PC 12.90€ Amazon PC 15.20€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
3
The Callisto Protocol
02 déc. 2022
4
Diablo IV
2023
5
Final Fantasy XVI
3ème trimestre 2023
La vidéo du moment