CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Black friday week
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Black friday week
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News débat et opinion Gran Turismo, Forza Motorsport : Des séries qui s'essoufflent ?
Profil de Lespol,  Jeuxvideo.com
Lespol - Journaliste jeuxvideo.com

Autrefois vues comme des monstres sacrés de la simulation automobile, les séries Gran Turismo et Forza Mortorsport ont aujourd'hui perdu de leur superbe (attention, on ne parle pas ici de Forza Horizon). Pour preuve, les deux derniers épisodes en date, à savoir GT 6 et Forza 5, ont suscité des réactions très mitigées, que ce soit chez les fans ou la critique. Bien que relativement bons, ils manquaient clairement de ce petit quelque chose pour les rendre exceptionnels. Ajoutez à ça des évolutions minimes, un contenu parfois revu à la baisse et des DLC malvenus et vous tenez là tous les éléments d'une crise potentielle. Les éditeurs peuvent-ils encore corriger le tir ? Quels sont les axes d'évolution possibles ? Voilà les questions que je souhaite aborder avec vous aujourd'hui.

Gran Turismo, Forza Motorsport : Des séries qui s'essoufflent ?

Il suffit de regarder les notes lecteurs des 2 séries sur jeuxvideo.com pour se rendre compte qu'il existe une vraie lassitude chez les joueurs. Pour Gran Turismo, on est passé de 18/20 pour le quatrième épisode, à 15 pour le cinquième et 13 pour le sixième tandis que du côté de Forza, on est passé de 18 pour Forza Motorsport 4 à 13 pour son successeur. Du côté des ventes, le constat est le même avec moins de 2 millions pour Forza 5 contre 4,4 millions pour Forza 4 et 3 millions pour GT 6 contre 10,6 millions pour GT5 et 11,6 pour GT4. Les joueurs apprécient donc de moins en moins ces jeux au fil des sorties, mais pour quelles raisons ?

Notre Gaming Live de Forza Motorsport 5

Y a-t-il un vrai manque de nouveautés ?

Inutile de chercher bien loin la réponse à cette question. Prenons dans un premier temps l'exemple de Gran Turismo 6. Sorti 3 ans après son prédécesseur (qui n'avait déjà pas fait l'unanimité), il n'avait pour seul argument de vente qu'un nombre de circuits et voitures revu à la hausse, des graphismes un peu améliorés et une gestion des amortisseurs plus réaliste. Sur ce dernier point, avouons qu'il y a quand même un léger mieux. Le comportement des voitures dans les courbes est plus crédible, les transferts de masse sont meilleurs, etc. On n'est pas au niveau d'un iRacing ou d'un Assetto Corsa, mais il s'agit sans doute plus là d'un parti pris grand public que d'un réel manque de nouveautés. Mais est-ce suffisant pour justifier un nouvel achat à plein tarif ? L'expérience de jeu est-elle transcendée ? Clairement, la réponse est non. On a quelque chose de très satisfaisant sur Gran Turismo et Forza (dans un registre légèrement différent) depuis plusieurs épisodes déjà, donc si les séries doivent évoluer, ce n'est pas forcément sur ce point.

Le problème est qu'on est aujourd'hui dans un monde connecté où les produits ne cessent d'évoluer. Assetto Corsa (encore lui) a reçu des dizaines de mises à jour depuis son lancement afin de corriger certains points et notamment la physique qui s'est affinée au fur et à mesure. De leur côté, Sony et Polyphony Digital ont préféré sortir un nouveau jeu complet. Pourquoi pas, après tout la démarche n'est pas nouvelle, mais si cela passait à une époque où les alternatives n'étaient pas nombreuses, aujourd'hui, il ne faut plus s'étonner si les joueurs se lassent et préfèrent tourner leur attention vers la concurrence.

Des jeux indépendants comme Assetto Corsa arrivent aujourd'hui à surpasser les géants Gran Turismo et Forza Motorsport

Gran Turismo, Forza Motorsport : Des séries qui s'essoufflent ?Gran Turismo, Forza Motorsport : Des séries qui s'essoufflent ?Gran Turismo, Forza Motorsport : Des séries qui s'essoufflent ?

Du côté de Forza Motorsport 5, les arguments étaient totalement différents. Déjà, il s'agissait d'un étalon graphique censé vanter la puissance des consoles de nouvelle génération. Et clairement, c'est une bonne idée, puisque s'il est de bon ton de dire aujourd'hui que les graphismes ne sont pas importants, dans les faits, c'est un argument de vente viable. Voir des belles voitures évoluer sur un circuit fait rêver et fait partie du fantasme que les joueurs entendent assouvir en jouant à une simu automobile. Et à ce niveau, FM5 s'en sortait plutôt bien avec une modélisation très réussie et des réflexions et effets lumineux de premier choix. C'est bien, mais il va maintenant falloir se renouveler puisque les nouvelles consoles ne sortent pas tous les 3 jours...

Gran Turismo, Forza Motorsport : Des séries qui s'essoufflent ?Gran Turismo, Forza Motorsport : Des séries qui s'essoufflent ?

Autre élément mis en avant : l'IA. Et je ne vais pas vous mentir, c'est pour moi le principal élément à améliorer aujourd'hui sur les jeux de course. Rares sont ceux qui parviennent à proposer une IA digne de ce nom, donc si la puissance de calcul des nouvelles consoles doit être mise à profit, c'est bien sur ce point. Sauf que dans les faits, Forza a raté son coup. Censée calquer le comportement de vrais joueurs en reprenant les habitudes de freinage, d'agressivité ou la propension à couper les virages de la communauté, cette IA nommée Drivatar s'est montrée très décevante. Le problème est qu'elle ne s'adaptait pas au seul vrai joueur humain de la partie et se contentait de transposer un comportement enregistré à un instant T dans une course totalement différente. Pire, elle compensait ses faiblesses en affichant une vitesse en ligne droite surréaliste. C'est un comportement plutôt courant de nos jours, puisque même des titres plus récents comme DRIVECLUB y ont droit, mais ça n'en reste pas moins très frustrant.

Des éléments qui disparaissent au profit de DLC

Gran Turismo, Forza Motorsport : Des séries qui s'essoufflent ?
Voilà de quoi ternir sérieusement l'image de marque d'une série.

Le principal problème de Forza, ce ne sont pas ses nouveautés, mais bien son contenu sérieusement amputé. Sans doute sorti un peu prématurément afin de coïncider avec le lancement de la Xbox One, il ne comprenait qu'un nombre limité de voitures et de circuits. On ne dénombrait ainsi que 14 pistes différentes et moins de 200 voitures. Dans les 2 cas, c'est moins que son prédécesseur. Il n'y aurait toutefois pas eu de quoi crier au scandale si ce contenu n'avait pas été étoffé à travers des DLC au prix exorbitant. Il fallait ainsi compter environ 60 € pour s'offrir la meilleure voiture du jeu, ce qui passe difficilement quand chez certains concurrents sur PC, on dénombre des centaines de voitures et circuits créés par la communauté et mis à disposition gratuitement.

Le constat était d'ailleurs le même chez Gran Turismo 6 avec l'arrivée de micropaiements malvenus et la disparition d'éléments appréciés des fans comme les courses d'endurance. Alors ici, on avait tout de même droit à 1.200 véhicules de base, mais cela n'occulte pas les maladresses d'un modèle économique clairement trop agressif. Et quand bien même, est-ce vraiment nécessaire d'allouer autant de ressources à la modélisation de milliers de véhicules quand les joueurs n'en utilisent en règle générale qu'une poignée ? Est-ce vraiment là-dessus que les grosses productions doivent s'appuyer pour se différencier des petites ?

Gran Turismo peut au moins se vanter de disposer de modèles exclusifs.

Gran Turismo, Forza Motorsport : Des séries qui s'essoufflent ?

Encore une fois, la réponse est non. Les petits développeurs indépendants l'ont bien compris sur PC en ne fournissant que très peu de voitures tout en laissant le soin à la communauté de créer le reste grâce à des outils de modding puissants et adaptés. Finalement, ils peuvent ainsi appuyer leurs efforts sur d'autres éléments tout en ayant l'assurance d'avoir un jeu aussi complet qu'un GT ou un Forza avec une infime fraction de leur budget. Imaginez un peu, ce que pourrait pourtant donner un de ces 2 jeux s'il s'ouvrait un minimum aux créations communautaires. Avec des millions de joueurs derrière, il y aurait là de quoi produire plus de circuits et de voitures que nécessaire. Mais pour cela, il faut faire une croix sur les DLC faciles ne comprenant qu'une ou 2 voitures et un circuit...

Il faudrait alors réfléchir à une nouvelle forme de contenus à forte plus-value susceptibles d'intéresser les joueurs. On peut imaginer beaucoup de choses ici, de l'événement spécial pour affronter en direct et sans détour des vrais champions (Sébastien Loeb n'est-il pas rattaché à la série Gran Turismo ?) à certaines épreuves vraiment travaillées avec une physique adaptée et un contenu propre : du rallye, du nascar, du kart et pourquoi pas même de la moto (avec des chutes, etc.) pour un jeu de course complet. Bref, les idées ne manquent pas.

Des modes Carrière en retrait

Gran Turismo, Forza Motorsport : Des séries qui s'essoufflent ?
Décrocher un trophée n'est même plus intéressant dans GT 6.

Autrefois central dans un Gran Turismo, le mode Carrière déçoit aujourd'hui beaucoup dans les productions récentes. Forza 5 ne propose ainsi qu'une succession d'épreuves sans âme et sans une once d'immersion tandis que Gran Turismo 6 a perdu le challenge qui caractérisait les permis et ne fait pas non plus dans l'immersion. C'est pourtant là un axe de développement très intéressant sur lequel la comparaison avec des petites productions serait très avantageuse. Assetto Corsa par exemple propose un mode Carrière tout ce qu'il y a de plus impersonnel. Et certains n'en comprennent même pas. Il y a donc là de quoi se démarquer, en piochant pourquoi pas dans les idées d'un certain Project CARS qui va sortir d'ici peu avec une nouvelle vision de ce mode de jeu.

On devrait y retrouver un mode Carrière ouvert dans lequel on pourra débuter directement dans la catégorie de son choix, que ce soit la F1, l’endurance ou le GT par exemple. En d'autres termes, on pourra se spécialiser et vivre la vie d'un vrai pilote sans avoir à passer par des médailles, checkpoints ou autres épreuves pas vraiment crédibles. C'est sans doute dans cet axe qu'il serait intéressant de gratter : imaginez un mode Carrière dans lequel on peut vivre de façon très immersive la vie d'un pilote et son orientation vers la monoplace ou au contraire vers le rallye à travers les différentes étapes que cela comprend. Passer par le kart avant de gagner une place dans des championnats de petite envergure pour enfin atterrir en F1 pourrait être plaisant tout comme le passage par des petits rallyes locaux puis le WRC 3 puis 2 avant d'accéder à la catégorie reine. Bien évidemment, on peut imaginer des reconversions pour moins de lassitude, à l'instar d'un Sebastien Loeb passant du rallye au GT ou d'un Prost faisant des courses sur glace. Ajoutez à cela des cinématiques, des relations avec un agent et un sponsor, des contrats qui se négocient chèrement et qui dépendent aussi des sorties devant la presse, des écuries qui mettent la pression en cas de mauvais résultats et vous tenez là une vraie simulation englobant tous les aspects du métier de pilote.

Un autre axe d'évolution potentiel serait évidemment d'apporter quelques nouveautés multijoueurs. Gran Turismo 6 s'avérait plutôt plaisant à ce niveau, mais manquait de modes de jeu, tandis que Forza Motorsport 5 ne comprenait strictement aucune nouveauté dans cette section. On peut là encore avoir une multitude d'idées et fantasmes irréalisables, mais des championnats en ligne sont déjà un bon début avant d'embrayer pourquoi pas vers une carrière en ligne avec des rivaux qu'on affronte au fil des saisons.

Nos Gaming Live de Gran Turismo 6

Gran Turismo 6 : 1/2 : Mode Carrière
Gaming Live : Gran Turismo 6 : 1/2 : Mode Carrière
Gran Turismo 6 : 2/2 : Contenu
Gaming Live : Gran Turismo 6 : 2/2 : Contenu

Bref, les idées ne manquent pas pour améliorer les simulations automobiles qui constituent aujourd'hui un genre à la peine face à des jeux plus arcades comme Forza Horizon ou The Crew. Evidemment, je n'attends pas d'une simulation qu'elle propose un monde ouvert, puisque, soyons honnêtes, il s'agit là de se mettre dans la peau d'un pilote, d'un sportif, pas d'un adepte de courses de rues et de tunning. Mais le constat n'en reste pas moins le même : les jeux arcades évoluent, s'adaptent aux nouveautés technologiques, quand les grandes simus d'autrefois stagnent. Aujourd'hui, elles sont même surpassées en de nombreux points par des jeux indépendants à petit budget comme Assetto Corsa ou iRacing. Gran Turismo 7 et Forza Motorsport 6 se doivent donc d'être irréprochables pour se relancer dans un milieu plus concurrentiel que jamais. Mais après vous avoir présenté mon opinion et mes idées en long, en large et en travers, il est temps de vous demander ce que vous attendez d'une simulation automobile aujourd'hui. Pensez-vous qu'elles puissent se renouveler ? Qu'aimeriez-vous y voir ? On ne sait jamais, peut-être serez-vous entendus.

ONE PS3 Polyphony Digital Sony Computer Entertainment Turn 10 Microsoft Course Simulation Multi sur le même écran Multi en ligne Gran Tourisme Automobile
Commander Gran Turismo 6
PS3
Cdiscount
10.00 €
Toutes les offres
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
ExTa_69 ExTa_69
MP
le 02 août 2015 à 12:11

depuis GT4 la licence ai mauvaise et je pèse mes mots

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Cdiscount PS3 10.00€ Cdiscount PS3 19.00€ Amazon PS3 24.99€ Rakuten PS3 28.72€ Cdiscount PS3 29.90€ Cdiscount PS3 29.90€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
3
The Callisto Protocol
02 déc. 2022
4
Diablo IV
2023
5
Final Fantasy XVI
3ème trimestre 2023
La vidéo du moment