CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • Soldes
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Soldes
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Image et son
  • WEB 3.0
  • Bons Plans
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News JVTech Windows 11 : Microsoft renonce enfin à cette fonctionnalité polémique
Profil de akazan,  Jeuxvideo.com
akazan - Rédaction jeuxvideo.com

Quelques jours seulement après avoir dévoilé Recall, une nouvelle fonctionnalité destinée à Windows 11, Microsoft a finalement décidé de ne pas l’imposer aux utilisateurs de son OS. Elle sera cependant proposée lors d’une prochaine mise à jour.

73 559 vues

Présentée fin mai durant la conférence consacrée à ses PC Copilot+, la fonctionnalité Recall, ou Rappel en français, est l’une des nouveautés que compte proposer prochainement Microsoft au sein de Windows 11. Biberonnée à l’intelligence artificielle comme on peut s’en douter, Recall a pour objectif de créer une « mémoire photographique » de toutes les activités réalisées au sein de l’ordinateur durant plusieurs semaines. Pour cela, la fonctionnalité est programmée pour réaliser une capture d’écran toutes les 5 secondes.

Une polémique autour de la vie privée

Recall est une fonction qui a immédiatement fait parler d’elle, et cela pour plusieurs raisons. La première, c’est qu’elle est conditionnée par la présence d’un processeur suffisamment puissant pour permettre les calculs liés à l’intelligence artificielle : il faut, selon Microsoft, 40 TOPS pour que Recall fonctionne. Cela concerne notamment les processeurs Snapdragon X Elite/Plus de Qualcomm qui équipent les premiers PC Copilot+, mais en pratique, il s’avère qu’une manière détournée d’utiliser Recall sur d’autres machines a déjà été découverte.

Windows 11 : Microsoft renonce enfin à cette fonctionnalité polémique

L’autre raison est plus polémique : elle concerne la question de la vie privée. En effet, en capturant l’écran de la machine toutes les 5 secondes, Recall se transforme en parfait outil d’espionnage, à qui rien n’échappe. Certes, cela peut permettre de retrouver la trace d’une action même si elle a été effectuée des semaines auparavant, mais il est tout à fait possible que l’utilisateur souhaite garder certaines de ses activités secrètes. Pour répondre à cette critique qui était évidente, Microsoft a immédiatement mis en avant le fait que cette fonctionnalité se limite à un usage local, avec des données chiffrées. Mais ça n’aura pas suffi pour convaincre.

Recall ne sera pas activé par défaut

Initialement, Recall devait être activé par défaut sur Windows 11 lors de son arrivée via une prochaine mise à jour. Mais sur ce point, Microsoft a décidé de faire machine arrière. « Avant même de rendre Recall accessible à nos clients, nous avons reçu un signal clair : nous devons faciliter le choix concernant l’usage de Recall sur les PC Copilot+, et améliorer les garanties en matière de confidentialité et de sécurité », explique la firme dans un billet de blog.

Lors du premier lancement d’une version de Windows 11 dotée de Recall, il sera clairement demandé à l’utilisateur s’il veut utiliser ou pas cette fonctionnalité. « Si vous ne désirez pas vous en servir de manière proactive, Recall sera désactivé par défaut. »

Windows 11 : Microsoft renonce enfin à cette fonctionnalité polémique

Microsoft ajoute qu’il faudra activer Windows Hello pour utiliser Recall, ce qui signifie qu’une identification poussée sera systématiquement demandée. Enfin, le chiffrement sera également plus poussé que prévu en utilisant Windows Hello Enhanced Sign-in Security (ESS), ce qui garantit que l’accès aux données de Recall sera uniquement disponible pour un utilisateur identifié.

C’est une démarche intelligente de la part de Microsoft, qui reconnait ne pas avoir poussé assez loin l’aspect sécurité de sa nouvelle fonctionnalité. Cette dernière pourra donc être utilisée ou non lors de son arrivée au sein de la version grand public de Windows 11. Les membres du programme Windows Insider pourront bénéficier des différents changements dès le 18 juin.

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
pouip pouip
MP
Niveau 18
le 13 juin à 08:53

Et demain, sur Xbox, la fonctionnalité sera présente par défaut, peut-être faudra-t-il activer Hello pour pouvoir jouer en ligne sur Xbox. Quand on vous dit que Micro$oft est un GAFAM toxique...

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Call of Duty : Black Ops 6
25 oct. 2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
4
DRAGON BALL : Sparking! ZERO
11 oct. 2024
5
The Legend of Zelda : Echoes of Wisdom
26 sept. 2024
La vidéo du moment