CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Image et son
  • WEB 3.0
  • Bons Plans
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News JVTech Les Français l'admettent enfin : ils ne sont pas capables de détecter les contenus générés par une IA
Profil de Yuriky00,  Jeuxvideo.com
Yuriky00 - Journaliste jeuxvideo.com

L’IA prend une place de plus en plus grande, autant dans le monde professionnel que domestique. Maintenant que les images générées par IA se propagent partout sur les réseaux sociaux, il faut apprendre à s’en méfier.

673 726 vues

Une inquiétude croissante face aux deepfakes

Une récente étude menée par McAfee révèle une inquiétude croissante parmi les Français concernant les contenus générés par l'intelligence artificielle, en particulier les deepfakes.

Selon cette enquête, réalisée en janvier et février 2024 auprès de plusieurs pays, dont la France, 63% des Français interrogés se déclarent plus préoccupés par les deepfakes IA qu'ils ne l'étaient l'année précédente.

Ce phénomène soulève des questions majeures sur la capacité des citoyens à distinguer le vrai du faux dans un contexte où les contenus créés par l'IA sont de plus en plus nombreux et sophistiqués.

L'étude de McAfee, qui a sondé plus de 1 000 consommateurs dans chaque pays participant (États-Unis, Royaume-Uni, France, Allemagne, Australie, Inde et Japon), met en lumière les difficultés croissantes rencontrées par les Français pour détecter les arnaques en ligne. En effet, 38% des répondants français affirment avoir du mal à repérer les escroqueries sur internet en raison des avancées de l'IA. Par ailleurs, 34% des participants déclarent avoir déjà été exposés à des contenus deepfake au cours de l'année écoulée.

Les deepfakes, qui sont des vidéos ou des enregistrements audio manipulés par l'IA pour paraître authentiques, posent des défis importants en matière de sécurité et de confiance numérique. Seulement 19% des personnes interrogées se sentent capables de différencier un enregistrement audio authentique d'un faux généré par une IA. Cette incapacité à discerner les contenus véridiques des faux alimente les craintes de manipulation et de désinformation.

Images d'Emmanuel Macron générées par IA

Les Français l'admettent enfin : ils ne sont pas capables de détecter les contenus générés par une IA

Un phénomène mondial aux implications politiques

L'inquiétude concernant les deepfakes n'est pas propre à la France. Aux États-Unis, par exemple, environ un Américain sur quatre a été confronté à un deepfake politique à quelques mois des élections présidentielles. Les principales préoccupations des Américains incluent la désinformation et la perte de confiance du public dans les médias, ainsi que l'usurpation d'identité de personnalités publiques et politiques.

Selon le rapport de McAfee, 43% des Américains craignent l'impact des deepfakes sur les élections, tandis que 37% s'inquiètent de la baisse de confiance dans les médias et 43% redoutent une augmentation des usurpations d'identité. Le cas d'un faux appel téléphonique de Joe Biden illustre bien ces inquiétudes, montrant à quel point les deepfakes peuvent semer la confusion et manipuler l'opinion publique.

La directrice EMEA chez McAfee, Vonny Gamot, souligne que la période électorale est particulièrement vulnérable aux deepfakes, non seulement en raison des opposants politiques, mais aussi en raison des outils de création de contenu IA accessibles à tous. "La facilité avec laquelle l'IA peut manipuler l'audio et les images soulève des questions essentielles sur l'authenticité des contenus que nous consommons, surtout en période électorale", déclare-t-elle, mettant en avant les risques pour la démocratie.

En réponse à cette menace croissante, certaines entreprises technologiques tentent d'implémenter des mesures de protection. Google et OpenAI, par exemple, ont commencé à ajouter des filigranes aux contenus générés par l'IA. Cependant, ces solutions ne sont pas toujours efficaces, car les utilisateurs trouvent souvent des moyens de contourner ces protections. De plus, des plateformes comme MidJourney ont temporairement interdit la génération d'images de personnalités politiques, comme Donald Trump et Joe Biden, dans le cadre des élections, mais ces mesures restent limitées.

Aux États-Unis, la Federal Communications Commission (FCC) a interdit les faux appels automatisés générés par l'IA, mais l'application de cette interdiction manque de clarté, rendant difficile le contrôle de ces pratiques.

L'étude de McAfee révèle donc une véritable inquiétude parmi les Français et les citoyens d'autres pays concernant les contenus générés par l'IA. Alors que les deepfakes deviennent de plus en plus sophistiqués, la capacité des individus à discerner le vrai du faux est mise à rude épreuve, posant des défis significatifs pour la sécurité numérique et la confiance publique. Des efforts concertés seront nécessaires pour développer des outils de détection plus robustes et des régulations efficaces afin de contrer cette menace.

Intelligence Artificielle et Robot
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Mr-Glass Mr-Glass
MP
Niveau 47
le 21 mai à 21:37

Quoi qu'il en soit, on détecte rapidement les "articles" que vous faites avec ChatGPT

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Kingdom Come Deliverance 2
2024
4
Ballad of Antara
2025
5
Warhammer 40.000 : Space Marine 2
09 sept. 2024
La vidéo du moment