CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News jeu PS5, Nintendo Switch : la Xbox fait-elle sa révolution ? Entre non-dit et annonces renversantes, le géant du jeu vidéo joue les équilibristes
Profil de Carnbee,  Jeuxvideo.com
Carnbee - Journaliste jeuxvideo.com

Le jeudi 15 février 2024, les grands pontes d’Xbox se sont réunis pour évoquer le futur de la marque dans un contexte tendu où des rumeurs évoquaient la venue de plusieurs exclusivités Xbox sur PS5 et Nintendo Switch. Phil Spencer, Sarah Bond et Matt Booty ont donc souhaité rassurer les fans de la première heure, tout en laissant quelques portes ouvertes, au risque de brouiller les pistes.

213 824 vues

Sommaire

  • Non, la question des exclusivités n’est pas réglée
  • Oui, la politique d’Xbox évolue bel et bien
  • Non, Xbox ne va pas arrêter de faire des consoles pour le moment
  • Tout ça pour… tout ça !

Non, la question des exclusivités n’est pas réglée

Nous avons pris la décision de porter quatre jeux sur les autres consoles. Seulement quatre jeux, ce n’est donc pas un changement fondamental dans notre stratégie liée aux exclusivités”. C'est par ces mots que Phil Spencer a répondu aux bruits de couloir qui circulaient sur Internet depuis plusieurs semaines. Avant d’aller plus loin dans ses explications, Spencer a voulu être clair : “Starfield et Indiana Jones ne font pas partie de ces quatre titres”. Quels sont ces fameux softs ? Le patron du gaming chez Microsoft a récemment révélé qu'il s'agissait de Grounded, Pentiment, Hi-Fi Rush et Sea of Thieves.

Bien sûr, ce ne sont pas ces jeux qui vont provoquer un départ massif des joueurs Xbox vers d’autres plateformes. Mais “la boîte de Pandore est ouverte” jugent certains passionnés. Cette émission avait pour but de rassurer les fans de la marque et de tordre le cou aux rumeurs qui laissaient entendre que Microsoft pourrait devenir un éditeur tiers. La mission est globalement réussie malgré quelques zones d’ombre qui continuent de faire cogiter les observateurs. Interrogé chez The Verge à propos de l’absence de Starfield et d’Indiana Jones dans les jeux portés sur PS5, Spencer s’est montré précautionneux : “je ne pense pas qu'en tant qu'industrie, nous devrions exclure définitivement qu'un jeu soit diffusé sur une autre plateforme” a-t-il déclaré, avant d’ajouter : "nous nous concentrons sur ces quatre jeux et nous tirons les leçons de cette expérience. (...) Nous verrons ce qui se passera”. La porte semble donc entrouverte pour que d’autres exclusivités Xbox arrivent par la suite, même si le big boss n'a ni affirmé ni infirmé qu’il y aurait d’autres salves.

PS5, Nintendo Switch : la Xbox fait-elle sa révolution ? Entre non-dit et annonces renversantes, le géant du jeu vidéo joue les équilibristes

Même son de cloche dans les lignes du Financial Times, où Spencer confie que c’est une bonne chose pour Microsoft d’aller “sur les appareils que les joueurs possèdent déjà”, tout en assurant que des jeux resteront bien exclusifs à la Xbox. La vision du géant américain n’est donc pas facile à analyser, puisque deux idées contradictoires s’opposent dans le même discours. Il y a, en fait, une nuance : ces jeux seraient arrivés "à la fin d'un cycle" chez Xbox. Combien de temps durera cette expérimentation ? Quels sont les objectifs de Microsoft pour juger si cette dernière sera satisfaisante ou ratée ? Nous ne savons pas. Mathématiquement parlant, ces titres devraient apporter des entrées d'argent à la marque.

Si nous prenons au pied de la lettre les descriptions de Spencer sur pourquoi les jeux service ont tout à gagner à être multiplateforme, alors nous tirons forcément des plans sur la comète. Aujourd’hui Sea of Thieves et Grounded, demain Halo Infinite et Forza Horizon ?Nous pensons qu'il est important que ces jeux basés sur des services, soutenus par des communautés, puissent avoir la certitude qu'ils existeront à l'avenir. C'est bien pour le joueur et bien pour les communautés, car il y a plus de joueurs avec qui jouer” déclarait-il. Avec une telle définition, tous les jeux multijoueur édités par Microsoft sont potentiellement visés.

Qu'est-ce que les joueurs Xbox ont à y gagner ? Le chef du gaming répond : “nous voyons une opportunité d'utiliser les autres plateformes comme un moyen de générer plus de valeur commerciale à partir de ces jeux, ce qui nous permet d'investir dans des suites ou simplement dans d'autres jeux de ce type dans notre portefeuille”. Sortir plus de jeux Xbox sur des consoles concurrentes afin de générer plus d’intérêt envers la marque Xbox ? Voilà un pari audacieux.

PS5, Nintendo Switch : la Xbox fait-elle sa révolution ? Entre non-dit et annonces renversantes, le géant du jeu vidéo joue les équilibristes

Quatre jeux, pas de promesses au-delà de ça. Si vous êtes sur ces plateformes et que vous voyez ces quatre jeux, s’il vous plaît, ne voyez pas ça comme un signal que tout arrive” promettait Spencer. Pas tous les jeux, seulement quelques-uns, cela ne vous rappelle rien ? Il y a quelques années, pour calmer la grogne des joueurs Xbox, Phil Spencer avait déjà assuré que tous les first-party Xbox ne termineraient pas forcément sur PC. La suite, nous la connaissons. Vous l’aurez donc compris, bien que seulement quatre softs soient officiellement annoncés sur d’autres supports, d’autres pourraient suivre prochainement.


Oui, la politique d’Xbox évolue bel et bien

Visiblement pressé d’éteindre les braises, très tôt dans le podcast, Phil Spencer martèlait le message le plus important de l’émission : avec seulement quatre petits jeux à venir sur d’autres consoles, Microsoft n’effectue en aucun cas un changement fondamental dans sa stratégie liée aux exclusivités. Ce point se discute. Si depuis l’arrivée du Xbox Play Anywhere en 2016 et surtout du Game Pass en 2017, Microsoft articule effectivement son message - et sa stratégie - autour de l’ouverture (au PC, au mobile, aux TV connectées, au Cloud), le groupe avait jusqu’à présent évité de franchir certaines limites.

PS5, Nintendo Switch : la Xbox fait-elle sa révolution ? Entre non-dit et annonces renversantes, le géant du jeu vidéo joue les équilibristes

Certes, les jeux Minecraft ont jusqu’à présent toujours été multiplateforme, et certes, par le passé, nous avons déjà vu débarquer des exclusivités Xbox sur d’autres supports, telles que Ori and the Blind Forest (ainsi que sa suite), Hellblade : Senua's Sacrifice (sur Switch), ou plus récemment As Dusk Falls. Mais il s’agissait de titres Xbox Publishing pour les trois quarts, c’est-à-dire qu’ils provenaient de l’entité signant des exclusivités avec des studios tiers. Quant à Hellblade, le jeu était déjà sorti sur PS4 avant le rachat de Ninja Theory. Psychonauts 2 n’est pas à prendre en compte, car les engagements pris durant le financement participatif l’ont rendu forcément multiplateforme. Quant aux jeux service Bethesda, il n’a jamais été question de les rendre exclusifs.

Mais ici, avec la stratégie annoncée, c'est la première fois que des studios first-party hors Bethesda/Activision publient des jeux sur PlayStation/Switch après une période d’exclusivité sur Xbox, puisque deux des trois studios concernés sont Rare et Obsidian. D'autre part, Sea of Thieves sera le premier jeu Rare sur une console Sony de toute l'histoire du studio. Bien sûr, InXile a sorti Wasteland III sur PS4 en 2020, mais le développement était quasiment terminé sur cette plateforme en 2019, quand le studio fut acquis, et ne fut pas édité par Microsoft. Même problématique pour The Outer Worlds et We Happy Few. Et The Bard's Tale ? Il n'était qu'un remake d'un ancien titre. Quoi qu’en dise Phil Spencer, ces jeux changent la donne par rapport à ce qui a été fait jusqu’à présent et ils ouvrent potentiellement la voie à d’autres licences first-party du constructeur.

PS5, Nintendo Switch : la Xbox fait-elle sa révolution ? Entre non-dit et annonces renversantes, le géant du jeu vidéo joue les équilibristes

Autre élément qui peut paraître étonnant quand on a suivi son actualité : le Game Pass est désormais présenté comme une exclusivité Xbox/PC. Alors que la firme de Redmond a pendant longtemps essayé d’apporter son service sur les consoles concurrentes, c’est désormais de l’histoire ancienne : le Game Pass n’est prévu ni sur PS5 ni sur Switch. Lors du podcast, Sarah Bond en a profité pour assurer que les jeux first-party continueront d’arriver en day-one dans le fameux service, et que les jeux Activision feront bien entendu partie de la sélection. Aucune offre “Ultimate +” ou "Activision Play" n’ont été annoncées, aucune modification des conditions d’accès n’a été ajoutée, malgré des bruits de couloir évoquant l’arrivée d’un niveau supplémentaire, plus onéreux, pour profiter des jeux Activision dans le Game Pass. C’est une très bonne nouvelle pour les abonnés (ainsi que pour les futurs clients).

Voir Xbox Game Pass sur Microsoft

Microsoft brise un totem dans sa stratégie de distribution exclusive” titre Les Echos. La philosophie évolue bel et bien, mais à dose homéopathique. Pourquoi viser plus copieusement les consoles concurrentes alors que Phil Spencer répète depuis plusieurs années que ce marché est, si ce n’est sur le déclin, beaucoup trop stable (autour des 200/250 millions de consoles vendues par génération) ? L'escalade des coûts de création des jeux et la stratégie d'acquisition expansionniste de l'entreprise, qui lui a coûté une petite fortune, contraignent Microsoft à trouver d’autres sources de revenus, d’après Ampere Analysis. “J'ai la conviction qu'au cours des 5 ou 10 prochaines années, les jeux exclusifs à un seul matériel constitueront une part de plus en plus petite de l'industrie du jeu vidéo” prophétisait Phil Spencer.

PS5, Nintendo Switch : la Xbox fait-elle sa révolution ? Entre non-dit et annonces renversantes, le géant du jeu vidéo joue les équilibristes

Matt Booty acquiesça : "aujourd'hui, les grands jeux comme Roblox ou Fortnite peuvent être plus importants que n'importe quelle plateforme, et ça a vraiment changé la façon dont nous envisageons les choses”. Cette phrase qui peut sembler anodine est extrêmement importante. “Les responsables d’Xbox reconnaissent publiquement que les grands jeux comme Roblox ou Fortnite ne sont pas seulement joués sur Xbox ou PlayStation, mais qu'ils sont aussi des concurrents aux plateformes elles-mêmesexpose Mat Piscatella (analyste chez Circana). À l’avenir, les batailles se joueront-elles sur les jeux service/jeu plateforme, plutôt que sur les consoles ? C’est en tout cas ce que semble indiquer Matt Booty.

PS5, Nintendo Switch : la Xbox fait-elle sa révolution ? Entre non-dit et annonces renversantes, le géant du jeu vidéo joue les équilibristes

Non, Xbox ne va pas arrêter de faire des consoles pour le moment

Phil Spencer veut que la marque Xbox existe encore dans les 20 prochaines années, et même au-delà. Pour cela, il explore de nombreuses possibilités, quitte à froisser les fans de la première heure avec ces histoires de pertes d’exclusivité venant de studios first-party. Ceci étant dit, le nouveau patron de PlayStation a lui aussi insisté sur le fait que davantage de titres exclusifs pourraient arriver sur d'autres plateformes, comme le PC, afin d’améliorer les résultats du segment jeux de la société japonaise.

Y a-t-il un risque que les Xbox disparaissent si la firme de Redmond développe de plus en plus de jeux multiplateforme ? Phil Spencer, Sarah Bond et Matt Booty ont balayé cette éventualité d’un revers de main. Non seulement Microsoft va continuer de sortir du hardware, mais l’accès aux jeux achetés en numérique est une priorité pour le groupe, “plus que pour n’importe quel autre concurrent”. “Nous investissons dans la roadmap de la prochaine génération de consoles. Nous nous concentrons sur la réalisation de la plus grande avancée technique jamais vue dans une génération de hardware" révélait Sarah Bond à la fin du podcast. La presse en a fait ses gros titres. Malin, n'est-ce pas ?

PS5, Nintendo Switch : la Xbox fait-elle sa révolution ? Entre non-dit et annonces renversantes, le géant du jeu vidéo joue les équilibristes

Néanmoins, Phil Spencer concédait durant l'événement que le contenu (les jeux) génère des marges plus élevées que le matériel (les consoles). “Nous avons plus de joueurs Xbox hors des consoles Xbox que sur les consoles Xbox aujourd'hui", reconnaît-il, grâce aux possibilités offertes par le PC, le mobile et le Cloud. “Ces lignes vont continuer à diverger. C'est une bonne chose pour la santé de l'entreprise, car le matériel que nous vendons n'est pas un moteur de profit pour notre organisation” confirmait-il. Forcément, bien que ces déclarations se veuillent rassurantes, elles interrogent sur la place des consoles de jeux dans la stratégie de Microsoft sur le long terme. Ampere Analysis dit ne pas s’attendre à ce que le groupe dirigé par Satya Nadella se retire du marché des consoles. À moyen terme, tout du moins, comme cela est précisé. Ce qui est sûr, c'est que certains spécialistes commencent à se poser de vraies questions sur l'avenir des consoles, peu importe le constructeur. Sont-elles condamnées ?


Tout ça pour… tout ça !

Phil Spencer l’a promis durant l’émission : chaque décision est prise avec la santé de la marque Xbox sur le long terme en tête. Le défi, c’est que le boss du gaming se lance dans plusieurs chantiers, ce qui est compréhensible dans un marché aussi imprévisible qu’est celui du jeu vidéo. Il reste à voir quelles pistes seront suivies par les consommateurs.

PS5, Nintendo Switch : la Xbox fait-elle sa révolution ? Entre non-dit et annonces renversantes, le géant du jeu vidéo joue les équilibristes

Histoire que l’émission ne paraisse pas trop négative pour les fans de la marque, Matt Booty a rappelé que nous assisterons à 10 sorties majeures en 2024 (en comptant les jeux et les DLC importants) et que nous en apprendrons plus lors du Xbox Games Showcase du mois de juin. Quant à Sarah Bond, elle a eu l’honneur de révéler que Diablo IV arriverait dans le Game Pass le 28 mars prochain. Enfin, Phil Spencer a indiqué chez The Verge que si les sorties de jeux Xbox sur les machines concurrentes engendraient des actions portant préjudice à l’agrandissement de sa marque, alors il reviendrait sur le soutien envers ces plateformes. Pour rappel, avec les acquisitions de Mojang, Bethesda et Activision, Microsoft est désormais un des éditeurs les plus importants de Sony et de Nintendo. De là à y voir une forme de pression… Good guy le Phil, mais avec des flingues dans les poches quand même.

A propos des Xbox Series X/S
News jeu
PS5, Nintendo Switch : la Xbox fait-elle sa révolution ? Entre non-dit et annonces renversantes, le géant du jeu vidéo joue les équilibristes
News jeu
Xbox vs PlayStation : voici comment Microsoft a prévu de devenir le numéro un mondial du jeu vidéo d’ici 7 ans
News jeu
Microsoft, le dernier géant à avoir survécu à Sony et à Nintendo dans le monde des consoles
Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l'e-commerçant nous reversera une commission. Les prix indiqués dans l'article sont ceux proposés par les sites marchands au moment de la publication de l'article et ces prix sont susceptibles de varier à la seule discrétion du site marchand sans que JV n'en soit informé. En savoir plus.
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
bobbyzamp bobbyzamp
MP
Niveau 7
le 29 févr. à 08:12

La chute de Xbouze est proche. Plus que jamais. Et leur commu d'ultra golems ne pourront rien changé. Gloire a L'empire S!

Lire la suite...
Commentaire édité 29 févr., 08:12 par bobbyzamp
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto VI
2025
2
Stellar Blade
26 avr. 2024
3
Star Wars Outlaws
30 août 2024
4
SAND LAND
26 avr. 2024
5
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
La vidéo du moment