CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Image et son
  • WEB 3.0
  • Bons Plans
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News JVTech Ses 8 000 Bitcoins sont perdus dans une décharge depuis 10 ans, mais il ne désespère pas
Profil de adamvirgili,  Jeuxvideo.com
adamvirgili - Rédaction jeuxvideo.com

Les décisions prises à la hâte peuvent parfois coûter très cher ! Pour James Howells, un simple tri dans ses vieilles affaires lui a coûté 261 millions d’euros des années plus tard.

141 686 vues

James Howells : un early adopter de bitcoin

L’histoire débute à la naissance du Bitcoin, vers 2009. À cette époque, le monde ignore encore largement le potentiel des cryptomonnaies. Mais James en est certain : cette nouvelle technologie de monnaie virtuelle a un grand avenir devant elle. C’est ainsi que le jeune ingénieur en informatique originaire de Newport, au Pays de Galles, décide d'investir dans le Bitcoin.

Alors que la cryptomonnaie n’en est qu’à ses balbutiements, il commence à miner et accumule près de 8 000 Bitcoins. Si à cette époque, cela ne représentait pas grand-chose, aujourd'hui, c'est une toute autre histoire…

Jusqu’ici tout allait pour le mieux, mais c’est en 2013 que James a commis une erreur fatale. Pris dans son train-train quotidien, il décida de faire un grand ménage chez lui. Parmi les objets destinés à la décharge, un vieux disque dur, mais pas n'importe lequel. Celui-ci contenait la clé privée de ses 8 000 Bitcoins... Une erreur qui, avec le recul, lui coûte aujourd'hui des centaines de millions d’euros.

"Quand j'ai mis mon disque dur dans un sac poubelle et que je l'ai mis à la décharge, je me suis dit : 'c'est une mauvaise idée'", se souvient-il.

En quête du pactole de bitcoin perdu

C’est lors d’une émission télévisée diffusée quelque temps plus tard que l’ingénieur s’est rendu compte de son erreur. À cette période, le Bitcoin connaissait l’une de ses premières ascensions de valeur. Valant quelques centimes à ses débuts, James prit ainsi conscience que ce qu’il avait jeté représentait maintenant environ 600 000 €.

De nombreux millionnaires, voire milliardaires, ont vu le jour. Mais James n’a jamais eu ce bonheur… Et pour cause, le disque dur contenant la clé privée nécessaire pour accéder aux bitcoins se trouve enterré parmi des millions de détritus dans une décharge de Newport. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin… Pour autant, James Howells n'a jamais abandonné l'idée de récupérer un jour son trésor, et ce, malgré les refus répétés du conseil municipal de Newport.

Il a notamment élaboré un plan digne d'un film de science-fiction, estimé à 11 millions de dollars, pour récupérer son précieux. L’objectif étant de fouiller la décharge, grande comme plusieurs terrains de football. Pour ce faire, James ne lésine pas sur les moyens. Par exemple, il avait envisagé d’avoir recours aux robots chiens de chez Boston Dynamics pour fouiller la décharge. De plus, il avait également constitué une équipe d'experts, allant de spécialistes en intelligence artificielle à des experts en gestion des déchets pour optimiser les fouilles.

Les obstacles pour récupérer son disque dur renfermant ses 8000 BTC

Malgré sa détermination sans faille et ses quelques soutiens financiers, le chemin est encore semé d'embûches. En effet, pour le moment, la mairie de Newport reste intransigeante. Pourtant, James a même proposé de donner 25 % de la valeur des Bitcoins retrouvés à la municipalité. Mais pour l'instant, rien n'y fait. Pour la municipalité, les tentatives de récupération de ce disque nécessitent des moyens trop importants qui peuvent en outre provoquer des risques écologiques, le tout sans garantie de résultat.

"Le fait de creuser dans la décharge, trier et traiter les déchets pourrait coûter plusieurs millions de livres sterling - le tout sans aucune garantie que l'objet recherché sera trouvé ou encore fonctionnel (…) Nous lui avons donc expliqué clairement que nous ne serions pas en mesure de l'aider dans cette démarche" expliquait un porte-parole de la commune en 2021.

Mais, James patiente et ne désespère pas. Il est devenu, malgré lui, une légende de la communauté crypto. Chaque année, il est de retour sur le devant de la scène avec de nouvelles idées aussi innovantes qu’étonnantes pour récupérer son disque dur renfermant ses 8 000 bitcoins. Après tout, qui renoncerait à une fortune de 261 millions d’euros ?

News JVTech
Satoshi Nakamoto : qui se cache derrière le mystérieux pseudonyme de l’inventeur du Bitcoin (BTC) ?
News JVTech
Les centimes du Bitcoin : qu’est-ce qu’un Satoshi (SAT) ?
News JVTech
Le Bitcoin et les cryptos sont-ils toujours synonymes de liberté et d’anonymat ?
News JVTech
Bitcoin : que se passera-t-il après le dernier BTC miné ?
News JVTech
Bitcoin : est-ce que l'ordinateur quantique peut réduire à néant la technologie blockchain et les cryptos ?
Web 3.0 Cryptomonnaies
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
jeremiefa jeremiefa
MP
Niveau 8
le 01 nov. 2023 à 07:23

Ceci dit, il a plus de chance de récupérer son disque que de devenir millionnaire par la loterie…

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto VI
2025
2
Stellar Blade
26 avr. 2024
3
Star Wars Outlaws
30 août 2024
4
SAND LAND
26 avr. 2024
5
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
La vidéo du moment